DIAPHONIE, électronique

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Propriété que présente un appareil d'influencer un appareil semblable, placé dans son voisinage. Cette influence se fait par rayonnement, par conduction (résitance ou capacité), ou même par liaison mécanique parasite. Le rapport du signal parasite au signal d'origine, que l'on mesure en décibels, donne le taux de diaphonie.

Il existe ainsi une diaphonie entre les deux voies d'un amplificateur stéréophonique ou entre les deux voies d'un oscilloscope à deux traces. On remédie à ce défaut par blindage, éloignement ou modification de l'orientation des circuits.

—  Jean-Pierre MENDIBURU

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Jean-Pierre MENDIBURU, « DIAPHONIE, électronique », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 août 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/diaphonie-electronique/