MEADS COLIN (1936-2017)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

photographie : Colin Meads

Colin Meads

Figure emblématique du rugby néo-zélandais, Colin Meads (au centre) fut la pièce maîtresse du pack des All Blacks qui dominèrent le rugby mondial durant les années 1960. On le voit ici en 1968, au cours d'un match opposant la France à la Nouvelle-Zélande à Wellington. 

Afficher

Longtemps après la fin de sa carrière, Colin Meads fut considéré comme une légende en Nouvelle-Zélande, le pays du rugby, et unanimement tenu comme l'un des meilleurs joueurs de l'histoire. À la fin des années 1950 et dans les années 1960, il incarna le prototype du rugbyman néo-zélandais évoluant au sein du pack. Dans la grande tradition des All Blacks à l'époque, c'est en s'attelant aux durs travaux de la ferme qu'il forgea sa puissance.

Né le 3 juin 1936, Colin Meads, force de la nature, évoluait au poste de deuxième ligne. Durant près de quinze ans, il fut la poutre maîtresse du pack de fer des All Blacks qui dominèrent le rugby mondial durant les années 1960. Au cours de sa longue carrière, il côtoya au sein de ce pack des joueurs talentueux et puissants, tels Laurie Tremain, Ian Kirkpatrick ou Ken Gray, sous les capitanats de Wilson Whineray puis de Brian Lochore. Tous ces avants robustes permettaient aux trois-quarts des All Blacks, avec Chris Laidlaw ou Sid Going à la mêlée, de briller sur tous les terrains du monde.

Colin Meads, qui évoluait dans une modeste équipe de province, fut néanmoins remarqué par les sélectionneurs des All Blacks, impressionnés par son gabarit et sa dextérité. Il fait ses débuts internationaux le 25 mai 1957 face à l'Australie. Il honorera cinquante-cinq sélections internationales (dont 4 en tant que capitaine), la dernière le 14 août 1971 face aux Lions britanniques. Colin Meads a inscrit sept essais pour le compte des All Blacks.

En 1999, à l'heure où de nombreuses fédérations sportives se livraient à l'exercice qui consiste à désigner leur « joueur du siècle », la fédération néo-zélandaise décida que Colin Meads était celui-ci. Un immense honneur, quand on connaît les multiples joueurs talentueux qui ont eu la fierté de porter le maillot noir orné de la fougère.

Colin Meads meurt le 20 août 2017 à Te Kuiti (Nouvelle-Zélande).

—  Pierre LAGRUE, Universalis

Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « MEADS COLIN - (1936-2017) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 octobre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/colin-meads/