EHRESMANN CHARLES (1905-1979)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Mathématicien français, spécialiste de topologie différentielle et de théorie des catégories. Né le 9 avril 1905 à Strasbourg, qui appartenait alors à l'Allemagne, Charles Ehresmann est issu d'une famille alsacienne pauvre. Son père était jardinier. Après des études secondaires au lycée Kléber de Strasbourg, Ehresmann est admis en 1924 à l'École normale supérieure de Paris puis enseigne une année les mathématiques au lycée de Rabat (Maroc). Il entreprend alors ses premières recherches à l'université de Göttingen (Allemagne) en 1930-1931, puis à Princeton aux États-Unis. De retour à Paris, il soutient sa thèse de doctorat en 1934 sur les propriétés topologiques des variétés différentielles. Il y analyse en particulier l'homologie des variétés homogènes classiques. En 1935, il est l'un des membres fondateurs du groupe Bourbaki. Enseignant à l'université de Strasbourg de 1939 à 1955, il suit l'exil de cette université à Clermont-Ferrand de 1940 à 1945. En 1955, il est nommé professeur d'une nouvelle chaire de topologie de l'université de Paris et l'occupe jusqu'à sa retraite en 1975. Il enseigne ensuite à Amiens. Pionnier de la topologie différentielle, Ehresmann fonde en 1957 les Cahiers de topologie et géométrie différentielle catégoriques. Il est l'auteur de contributions marquantes pour le développement de l'étude des espaces fibrés. À partir de 1957, il obtient des résultats importants en théorie des catégories, domaine fondé au début des années 1940 par Samuel Eilenberg et Saunders MacLane. Définissant une catégorie en termes purement ensemblistes (contrairement à Eilenberg et MacLane qui utilisent la notion de classe), il s'intéresse en particulier aux catégories locales et à leurs germes, ainsi qu'à la définition de leurs structures par des atlas. Chercheur prolifique tout au long de sa carrière, Ehresmann, auteur en particulier de Catégories et structures (1965), apparaît aussi comme un professeur désintéressé particulièrement dévoué à ses étudiants. Il meurt le 22 septembre 1979 à Amiens.

—  Bernard PIRE

Écrit par :

  • : directeur de recherche émérite au CNRS, centre de physique théorique de l'École polytechnique, Palaiseau

Classification

Pour citer l’article

Bernard PIRE, « EHRESMANN CHARLES - (1905-1979) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 septembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-ehresmann/