BEAVER BRUCE (1928-2004)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Poète, romancier et journaliste australien, Bruce Beaver est connu pour ses expérimentations formelles et pour la courageuse introspection à laquelle il se livra, deux éléments qui firent de lui l'une des figures majeures de la poésie australienne durant les années 1960 et 1970.

Bruce Victor Beaver naît le 14 février 1928 à Manly, en Nouvelle-Galles du Sud. À l'âge de dix-sept ans, il subit le premier d'une longue série de traitements destinés à soigner la psychose dont il souffre. Il occupe ensuite divers emplois avant de se lancer à plein temps dans l'écriture en 1964. Parallèlement aux articles qu'il signe en tant que collaborateur indépendant pour des revues australiennes et néo-zélandaises, il publie les romans The Hot Spring (1965) et You Can't Come Back (1966).

En 1966, persuadé qu'il va bientôt sombrer dans la folie, Beaver écrit à la hâte son premier grand recueil de poèmes, Letters to Live Poets (1969). À travers ces textes, il tente de composer une « autobiographie spirituelle, intellectuelle et émotionnelle ». Parmi les recueils ultérieurs, citons Lauds and Plaints (1974), Odes and Days (1975), Death's Directives (1978), As It Was (1979), Charmed Lives (1988), Poets and Others (1999) et The Long Game, and Other Poems (2005), paru à titre posthume. Bruce Beaver meurt le 17 février 2004, dans sa ville natale.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« BEAVER BRUCE - (1928-2004) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 mai 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/bruce-beaver/