HÖCHSTÄDT-BLENHEIM BATAILLE D' (13 août 1704)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La plus célèbre des batailles de la guerre de la Succession d'Espagne est remportée sur les Français et leurs alliés bavarois par John Churchill, premier duc de Marlborough, et le prince Eugène de Savoie.

La bataille se déroule aux abords de la petite ville de Höchstädt et du village de Blindheim (déformé en Blenheim par les Français et les Anglais) sur le Danube, en Bavière. Environ 52 000 soldats anglais et autrichiens, sous les ordres de Marlborough et du prince Eugène, y affrontent quelque 60 000 Français et Bavarois, commandés par le maréchal français Camille d'Hostun, comte de Tallard. Afin d'éviter l'invasion de l'Autriche par les Français, Marlborough fait avancer son armée en direction du Danube pour rejoindre les troupes du prince Eugène. Leurs forces ayant été réunies le 12 août, ils surprennent leur adversaire, mal préparé, en passant à l'attaque dès le lendemain. Les Français ont pris position derrière le Nebel, un affluent du Danube, leur aile droite centrée sur Blenheim sous le commandement de Tallard, et leur aile gauche, déployée sur un terrain vallonné aux abords de la ville de Lützingen, sous les ordres de Marcin et de l'Électeur de Bavière Maximilien II Emmanuel. Le dispositif français est ainsi composé de deux armées quasi indépendantes, dont la jonction est faiblement assurée par une cavalerie presque sans soutien. Les forces du prince Eugène affronteront l'aile gauche française pendant que Marlborough combattra Tallard à Blenheim.

Le prince Eugène engage une violente attaque de flanc, destinée à faire diversion, tandis que lord John Cutts, sous les ordres de Marlborough, lance deux assauts voués à l'échec sur Blenheim. Ces offensives obligent Tallard à engager plus de réserves que prévu pour défendre Blenheim, dégarnissant davantage encore le centre français. Marlborough déclenche alors le principal assaut contre le centre français, de l'autre côté du Nebel. Les charges de la cavalerie française résistent avec acharnement à l'offensive. Mais celle-ci, renforcée d'unités de cavalerie autrichiennes, s'avèr [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Classification

Pour citer l’article

« HÖCHSTÄDT-BLENHEIM BATAILLE D' (13 août 1704) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/bataille-d-hochstadt-blenheim/