HAULOT ARTHUR (1913-2005)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Humaniste belge. Fils d'un militant socialiste, Arthur Haulot travaille jeune dans une usine puis dans une banque, tout en écrivant pour le journal des Faucons rouges. En 1931, il est engagé comme journaliste à La Wallonie, puis bientôt à l'Institut national de radiodiffusion. Parallèlement, il publie des recueils de poésie. Ayant milité pour les congés payés, il entre au ministère des Communications en 1937 et fonde, peu après, avec Henri Janne, le Commissariat général du tourisme. En 1940, il devient secrétaire général du Parti socialiste clandestin. Arrêté par la Gestapo, il est déporté en 1942 à Mauthausen puis à Dachau, où il anime en secret un Comité international. En 1946, il reprend, pour trente-trois ans, sa fonction de commissaire général au tourisme. Co-directeur du Journal des poètes, il fonde en 1951 les biennales internationales de poésie. Jusqu'à la fin, il promeut, par l'action et par l'écriture, un tourisme et une poésie pour tous, tout en luttant contre un retour du fascisme.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« HAULOT ARTHUR - (1913-2005) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 octobre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/arthur-haulot/