IVERSON ALLEN (1975- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le basketteur américain Allen Iverson est connu pour son jeu explosif, mais aussi pour sa forte personnalité, laquelle suscite parfois la controverse. Il est par ailleurs le premier sportif de haut niveau très étroitement associé au mouvement hip-hop.

Né le 7 juin 1975 à Hampton, en Virginie, Allen Ezail Iverson se montre très tôt doué pour le sport. Au lycée Bethel High School, il joue à la fois au football américain et au basket-ball. À l'âge de dix-sept ans, il est incarcéré pour avoir déclenché une bagarre à caractère racial dans une salle de bowling, mais sa peine sera annulée faute de preuves. Allen Iverson obtient une bourse pour étudier à l'université Georgetown de Washington. Il joue deux ans dans l'équipe de basket-ball de cet établissement, inscrivant en moyenne 23 points par match. Il se voit élu deux fois meilleur défenseur du Championnat de la Big East Conference, qui réunit seize universités de l'est des États-Unis.

Mais il décide brusquement d'arrêter ses études afin de passer professionnel. Iverson est sélectionné par les Philadelphia 76ers lors du premier tour de recrutement de la National Basketball Association (N.B.A.) en 1996. Ce basketteur de petit gabarit (1,80 m, 75 kg), qui joue au poste d'arrière, fait immédiatement sensation. Il inscrit 23,5 points par match en moyenne pour sa première saison et est élu rookie of the year (meilleur débutant de l'année) en 1997. La plupart de ses adversaires sont déconcertés par sa vitesse, ses contre-attaques et son étonnante technique de dribble. Hors des salles de sport, son look détonne : il porte en effet des vêtements flottants, des bijoux tape-à-l'œil et a les cheveux tressés. Ce look ne correspond pas du tout à l'image que la N.B.A. souhaite donner d'elle-même ; en outre, les conflits qui opposent Iverson à ses entraîneurs et à divers dirigeants se multiplient. De leur côté, les médias ne l'encensent guère : il est présenté comme un joueur égoïste et caractériel. A contrario, une foule de jeunes fans sont séduits par l'image rebelle qu'il affiche.

Malgré toutes ces polémiques, Allen Iverson prouve son talent sur les parquets. Il se trouve régulièrement dans le haut du classement pour plusieurs lignes de statistiques : nombre de points marqués, nombre de ballons interceptés. Au terme de la saison 2000-2001, qui a vu les Philadelphia 76ers atteindre la finale du Championnat N.B.A., il se voit même élu most valuable player (M.V.P., meilleur joueur de l'année).

Mais les relations entre Iverson et ses dirigeants se tendent. Larry Brown, coach des Philadelphia 76ers jusqu'en 2005, savait canaliser les sautes d'humeur de son joyau. Ce n'est pas le cas de son successeur, Maurice Cheeks. En outre, les dirigeants des Philadelphia 76ers, contrairement à certaines de leurs promesses, ne parviennent pas à renforcer durablement l'équipe. Dans ces conditions, au milieu de la saison 2006-2007, Iverson est transféré chez les Denver Nuggets. L'équipe de Denver ne parvient cependant pas à dépasser le premier tour des play-offs (phases finales du Championnat), et Iverson exprime de nouveau le désir d'évoluer dans une formation en mesure de disputer le titre. Au début de la saison 2008-2009, il participe à trois matchs sous le maillot des Nuggets, puis rejoint les Detroit Pistons. La réussite n'est toujours pas au rendez-vous et Iverson est laissé libre par cette « franchise ». En septembre 2009, il signe avec les Memphis Grizzlies. En s'engageant avec cette franchise modeste au palmarès vierge de tout titre, l'enfant terrible de la N.B.A. souhaite relever un défi inédit et tenter de retrouver son lustre d'antan. Mais son début de saison est mauvais, et il ne joue que trois matchs avec les Grizzlies. Après avoir envisagé de prendre sa retraite sportive, il rejoint, en décembre, Philadelphia 76ers. Cette fois encore, il joue très peu. En octobre 2010, alors qu'aucune franchise de la N.B.A. ne lui propose un contrat, Allen Iverson décide de poursuivre sa carrière en Europe : il s'engage avec un club turc, le Besiktas Istanbul.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Classification

Pour citer l’article

« IVERSON ALLEN (1975- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 11 août 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/allen-iverson/