Dictionnaire

Le Dictionnaire Cordial comporte plus de 120 000 entrées. Il reconnaît les formes fléchies (féminin, pluriel, conjugaison des verbes). Les noms propres ne sont pas pris en compte.

C

Nom masculin invariant en nombre, Pronom démonstratif singulier

troisième lettre et deuxième consonne de l'alphabet
symbole de centime et en composition avec un autre symbole (cm centimètre, etc.)
en musique, notation de " do " en anglais et en allemand
Avec une capitale
chiffre romain égal à 100
Avec une capitale
symbole du coulomb, du carbone, de Celsius (pour un degré)
Avec une capitale
en musique, sur une portée, indique une mesure à quatre temps
en élision, remplace le démonstratif "ce"

"C" dans l'encyclopédie

AUGUSTE CAÏUS JULIUS CAESAR OCTAVIANUS AUGUSTUS ou OCTAVE (63 av. J.-C. - 14 apr. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Claude NICOLET
  •  • 6 061 mots
  •  • 5 médias

Caius Octavius C. f., devenu par adoption C. Julius Caesar Octavianus, officiellement appelé Augustus à partir de 27 avant J.-C., est né à Rome en 63 avant J.-C. et mort à Nola le 14 août 14 après J.-C. HéritierLire la suite

HÉPATITE VIRALE C

  • Écrit par 
  • Stanislas POL, 
  • Anaïs VALLET-PICHARD
  •  • 7 266 mots
  •  • 6 médias

contributions décisives à la découverte du virus de l’hépatite C – qui constitue, avec le virus de l’hépatite B, l’un des problèmes de santé majeurs dans le monde – et à la lutte contre cette maladie à transmission parentérale. Le virus C est en effet à l’origine de pathologies hépatiques gravesLire la suite

PHILIPPE II (env. 382-336 av. J.-C.) roi de Macédoine (359-336 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Paul GOUKOWSKY
  •  • 2 198 mots
  •  • 1 média

Fils cadet d'Amyntas III (mort en 370 av. J.-C.) et d'une princesse illyrienne, Eurydice, Philippe n'aurait jamais régné ni fait de la Macédoine la plus grande puissance du monde grec sans la disparition prématurée de son frère aînéLire la suite

MITHRIDATE VI EUPATOR (132-63 av. J.-C.) roi du Pont

  • Écrit par 
  • Paul GOUKOWSKY
  •  • 1 956 mots

Né en 132 avant J.-C. dans la ville grecque de Sinope, capitale du Pont, Mithridate VI Eupator y passa son enfance. Il posséda ainsi une double culture, hellénique et iranienne, qui lui permit de se présenter comme le défenseur de la Grèce, mais justifia la propagande des RomainsLire la suite