Michel MESNIL

agrégé de lettres, maître assistant à l'université de Paris-X-Nanterre

MIZOGUCHI KENJI (1898-1956)

  • Écrit par 
  • Michel MESNIL
  •  • 2 185 mots

De son extrême jeunesse à l'année même de sa mort, Mizoguchi Kenji vivra par et pour le cinéma, au milieu des acteurs, se forgeant, à travers une œuvre à la fois continue – pas d'année sans film – et féconde (plus de quatre-vingt-dix films recensés), sa propre culture littéraire, picturale, technique. D'une grande étendue, souvent d'un exquis raffinement, c'est une culture d'autodidacte, sans aucu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mizoguchi/#i_0