BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

INDÉPENDANCE DU BRÉSIL

Média

Média de cet article dans l'Encyclopædia Universalis :

 

Pierre Ier, empereur du BrésilAprès avoir fui devant l'invasion de la péninsule Ibérique par l'armée napoléonienne et s'être réfugié au Brésil en janvier 1808, le roi de Portugal Jean VI rentre à Lisbonne en avril 1821, en laissant à Rio son fils aîné Pierre en tant que régent. Dans le contexte des guerres d'indépendance qui opposent alors Madrid aux élites créoles d'Amérique espagnole, celui-ci choisit de rompre le lien colonial alors que les Cortes de Lisbonne, issues de la révolution libérale de 1820 et soucieuses de préserver l'intégrité de l'empire portugais, lui demandent de regagner la métropole. Après avoir lancé les fameuses formules « Je reste », le 9 janvier, et « L'indépendance ou la mort ! », le 7 septembre 1822, Pierre Ier est sacré empereur du Brésil le 1er décembre 1822. Acquise dans un cadre familial et non guerrier, contrairement à celle des territoires hispanophones, cette indépendance négociée permet le maintien de liens forts et durables entre le Brésil et le Portugal.

Pierre Ier, empereur du Brésil Photographie

Pierre Ier, empereur du Brésil Acclamation de Pierre Ier, empereur du Brésil, en 1822, à Rio de Janeiro. Lithographie tirée de Voyage pittoresque et historique au Brésil, de Jean-Baptiste Debret, 1834-1839.

Crédits: AKG Consulter

Olivier COMPAGNON

Pour citer cet article

Olivier COMPAGNON, « INDÉPENDANCE DU BRÉSIL  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/independance-du-bresil/

Classification thématique de cet article :

 

Offre essai 7 jours

Voir aussi

 

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2014, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.

chargement du média