BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

EARHART AMELIA (1898-1937)

Aviatrice américaine née le 24 juillet 1897 à Atchison (Kansas), disparue le 2 juillet 1937 dans l'océan Pacifique.

Amelia Mary Earhat est d'abord attirée par la médecine. Infirmière militaire au Canada pendant la Première Guerre mondiale, elle devient assistante sociale à Boston. Contre la volonté de sa famille, elle prend des cours de pilotage en 1920 et 1921 et achète en 1922 son premier avion, un Kinner Canary. Les 17 et 18 juin 1928, elle devient la première femme à franchir l'Atlantique nord, comme passagère à bord d'un avion piloté par Wilmer L. Stultz et Louis Gordon, vol qu'elle relate la même année dans 20 Hrs., 40 Min. Elle épouse l'éditeur George Palmer Putnam en 1931, mais poursuit sa carrière sous son nom de jeune fille.

Déterminée à justifier son renom dû à sa traversée de l'Atlantique en 1928, Amelia Earhart le franchit à nouveau les 20 et 21 mai 1932, cette fois aux commandes d'un Lockheed Vega. Son vol, de Terre-Neuve jusqu'à l'Irlande, réalisé dans le temps record de 14 h 56 min, fait l'objet d'un nouvel ouvrage intitulé The Fun of It (1932 ; Le Plaisir des ailes). Cet exploit la conduit rapidement à effectuer une série de vols à travers les États-Unis et la fait entrer dans le mouvement qui encourage le développement de l'aviation civile commerciale. Amelia Earhart prend également une part active aux efforts réalisés pour ouvrir l'aviation aux femmes, domaine jusqu'alors réservé aux hommes.

En janvier 1935, elle effectue un vol en solo de Hawaii jusqu'à la Californie, ce qui représente une distance plus grande que celle séparant les États-Unis de l'Europe. Elle est la première à emprunter avec succès cette route dangereuse, tous les vols précédents ayant échoué. En 1937, avec son navigateur Frederick J. Noonan, elle décide d'entreprendre un tour du monde, aux commandes d'un bimoteur Lockheed 10 E Electra. Ils parviennent à franchir les deux tiers de la distance, mais toute trace de leur avion disparaît le 2 juillet 1937, vers le centre de l'océan Pacifique, près de l'île de Howland. Si la disparition mystérieuse d'Amelia Earhart a suscité nombre de questions et de spéculations, les motifs réels en demeurent inconnus. Selon certains chercheurs, l'équipage aurait tenté de photographier des installations militaires japonaises ; contrainte, à la suite d'une panne sèche, à un amerrissage forcé près de l'île de Saipan, Amelia Earhart et Fred Noonan auraient été capturés par les japonais, convaincus d'espionnage et exécutés.

Universalis

Pour citer cet article

E.U., « EARHART AMELIA - (1898-1937)  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/amelia-earhart/

Classification thématique de cet article :

 

Offre essai 7 jours

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2016, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.