« CHIMIE HISTOIRE DE LA »


Affichage 

Alfred Nobel

photographie :  Alfred Nobel

Le chimiste suédois Alfred Nobel (1833-1896), inventeur de la dynamite, brevetée en 1867. Il a créé le prix qui porte son nom.  

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Amedeo Avogadro

photographie :  Amedeo Avogadro

Lorenzo Romano Amedeo Carlo Avogadro, chimiste et physicien italien, connu pour le nombre d'Avogadro (nombre de molécules contenues dans une molécule-gramme) et la loi d'Avogadro, qui établit une relation entre la masse moléculaire et la densité d'un gaz.  

Crédits : DeAgostini/ Chomon/ Getty images

Afficher

Arieh Warshel

photographie :  Arieh Warshel

L'Israélo-Américain Arieh Warshel a partagé avec l'Austro-Américain Martin Karplus et l'Américano-Israélo-Britannique Michael Levitt le prix Nobel de chimie 2013 « pour le développement de modèles multi-échelle pour les systèmes chimiques complexes ».  

Crédits : D.R.

Afficher

Derek Barton

photographie :  Derek Barton

Le chimiste britannique Derek Barton, Prix nobel en 1965, dans son laboratoire de l'Imperial College de l'université de Londres, en 1969.  

Crédits : Hulton-Deutsch Collection/ Corbis Historical/ Getty Images

Afficher

Dmitri Mendeleïev

photographie :  Dmitri Mendeleïev

Le chimiste russe Dmitri Mendeleïev (1834 - 1907) qui réalise, en 1869, la classification périodique des éléments chimiques.  

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Dorothy Crowfoot Hodgkin

photographie :  Dorothy Crowfoot Hodgkin

La Britannique Dorothy Mary Crowfoot Hodgkin (1910-1994), lauréate du prix Nobel de chimie, en 1964, pour sa découverte de la structure de la pénicilline et de la vitamine B12.  

Crédits : Keystone/ Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Emil Fischer

photographie :  Emil Fischer

Le chimiste allemand Emil Fischer (1852-1919) obtint le prix Nobel de chimie en 1902 pour la synthèse de molécules organiques (sucres, acides aminés et peptides). Il a largement contribué à l'essor de la chimie thérapeutique en Allemagne.  

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Eugène Michel Chevreul

photographie :  Eugène Michel Chevreul

Le chimiste français Eugène Michel Chevreul (1786-1889), le jour de son centième anniversaire.  

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Frank Rowland, Prix Nobel de chimie 1995

photographie :  Frank Rowland, Prix Nobel de chimie 1995

Frank Sherwood Rowland (ici en 2008) a été récompensé par le prix Nobel de chimie en 1995 pour ses travaux sur la formation et la destruction de l'ozone atmosphérique.  

Crédits : Markus Pössel

Afficher

Frederick Sanger

photographie :  Frederick Sanger

Le Britannique Frederick Sanger, double lauréat du prix Nobel de chimie : en 1958, pour son travail sur l'insuline, et en 1980, avec les Américains Walter Gilbert et Paul Berg.  

Crédits : Keystone/ Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Friedrich Bergius

photographie :  Friedrich Bergius

L'Allemand Friedrich Bergius (1884-1949), Prix Nobel de chimie, en 1931, conjointement avec Carl Bosch pour leurs travaux sur l'utilisation des hautes pressions en chimie.  

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Friedrich Wöhler

photographie :  Friedrich Wöhler

Le chimiste allemand Friedrich Wöhler (1800 - 1882).  

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Gazomètre

photographie :  Gazomètre

Un modèle de gazomètre utilisé en chimie, en 1800.  

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Ilya Prigogine

photographie :  Ilya Prigogine

Le chimiste belge Ilya Prigogine, Prix Nobel de chimie en 1977 pour ses contributions à la thermodynamique des processus irréversibles.  

Crédits : Keystone/ Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Irving Langmuir et E. D. MacArthur

photographie :  Irving Langmuir et E. D. MacArthur

Irving Langmuir (à droite), Prix Nobel de chimie 1932, examine avec E. D. MacArthur une copie de la lampe thermo-ionique inventée par Edison. Plus à droite, on peut voir son tube à haut vide qu'il conçut en 1912 pour ses recherches sur les flux d'électrons, lesquelles eurent...  

Crédits : Encyclopaedia Britannica, Inc

Afficher

John Dalton

photographie :  John Dalton

Le chimiste et physicien britannique John Dalton (1766 - 1844).  

Crédits : Rischgitz/ Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Jöns Jacob Berzelius

photographie :  Jöns Jacob Berzelius

Le chimiste suédois Jöns Jacob Berzelius (1779-1848).  

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Justus Liebig

photographie :  Justus Liebig

Le chimiste allemand Justus Liebig (1803-1873). Il découvrit le chloroforme.  

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Kekulé

photographie :  Kekulé

Le chimiste allemand Friedrich August Kekulé von Stradonitz (1829-1896) créa en 1857 la théorie de la tétravalence du carbone et distingua en 1862 les composés à chaîne ouverte et les composés cycliques, ce qui le conduisit, en 1865, à proposer la formule hexagonale du benzène.  

Crédits : AKG

Afficher

La table de travail de Hahn

photographie :  La table de travail de Hahn

Le matériel utilisé par les physiciens allemands Otto Hahn (1879-1968) et Fritz Strassmann (1902-1980), en 1938, lorsqu'ils ont découvert le phénomène de la fission d'un noyau d'uranium bombardé par un flux de neutrons.  

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Laboratoire de chimie au XVIIIe siècle

photographie :  Laboratoire de chimie au XVIIIe siècle

Laboratoire de chimie, en 1747.  

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Linus Carl Pauling

photographie :  Linus Carl Pauling

Linus Carl Pauling, physico-chimiste américain, Prix Nobel de chimie 1954 et Prix Nobel de la paix 1962 pour son action en faveur du désarmement nucléaire.  

Crédits : Universal History Archive/ UIG/ Getty Images

Afficher

Linus Carl Pauling

photographie :  Linus Carl Pauling

L'Américain Linus Carl Pauling (1901-1994) reçoit le prix Nobel de chimie, en 1954, pour ses travaux sur la nature de la liaison chimique, et le prix Nobel de la paix, en 1962, pour son combat en faveur du désarmement nucléaire.  

Crédits : Central Press/ Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Linus Carl Pauling, 1955

photographie :  Linus Carl Pauling, 1955

Le physicien et chimiste américain Linus Carl Pauling (1901-1994), au cours d'un exposé le 2 mars 1955. Il a reçu le prix Nobel de chimie en 1954, pour ses travaux sur la nature de la liaison chimique, et le prix Nobel de la paix en 1962, pour sa lutte en faveur du désarmement nucléaire.  

Crédits : Reproduced with permission of the Ava Helen and Linus Pauling Papers, Oregon State University Library

Afficher

Linus Carl Pauling et ses modèles moléculaires

photographie :  Linus Carl Pauling et ses modèles moléculaires

Linus Carl Pauling (1901-1994), chimiste américain, Prix Nobel de chimie en 1954 pour ses travaux sur la nature de la liaison chimique et Prix Nobel de la paix en 1962 pour sa campagne contre les essais d'armes nucléaires et contre le recours à la guerre comme solution...  

Crédits : Tom Hollyman/ Science source/ SPL

Afficher

Marcellin Berthelot

photographie :  Marcellin Berthelot

Le chimiste et homme politique français Marcellin Berthelot (1827-1907).  

Crédits : C Gerschel/ Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Marie Curie (1867-1934)

vidéo :  Marie Curie (1867-1934)

C'est la Française Marie Curie, née Sklodowska à Varsovie en 1867, qui a découvert le radium et fait entrer le mot « radioactivité » dans l'usage. Au cours de son existence, elle a reçu deux fois le prix Nobel. En 1921, elle est invitée aux États-Unis où un accueil...  

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Martin Karplus

photographie :  Martin Karplus

L'Austro-Américain Martin Karplus a partagé avec l'Israélo-Américain Arieh Warshel et l'Américano-Israélo-Britannique Michael Levitt le prix Nobel de chimie 2013 « pour le développement de modèles multi-échelle pour les systèmes chimiques complexes ».  

Crédits : Cj Gunther/ EPA

Afficher

Max Perutz et John Kendrew

photographie :  Max Perutz et John Kendrew

Les biochimistes britanniques Max Perutz (d'origine autrichienne), à gauche, et John Kendrew ont partagé le prix Nobel de chimie, en 1962, pour leurs travaux sur les hémoprotéines.  

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Michael Faraday

photographie :  Michael Faraday

Le savant britannique Michael Faraday (1791-1867), qui découvrit l'induction électromagnétique. Il débuta sa carrière de chimiste, en 1815, auprès de Humphry Davy (1778-1829), dans le laboratoire de la Royal Institution of Great Britain.  

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Michael Levitt

photographie :  Michael Levitt

L'Américano-Israélo-Britannique Michael Levitt a partagé avec l'Israélo-Américain Arieh Warshel et l'Austro-Américain Martin Karplus le prix Nobel de chimie 2013 « pour le développement de modèles multi-échelle pour les systèmes chimiques complexes ».  

Crédits : John Mabanglo/ EPA

Afficher

Microscope de Hooke

photographie :  Microscope de Hooke

Le microscope conçu par l'Anglais Robert Hooke (1635-1702). Savant inventif, Hooke fit progresser la science dans de nombreux domaines. Il propose notamment de retenir, pour le degré zéro du thermomètre, le point de fusion de la glace.  

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Otto Hahn

photographie :  Otto Hahn

Otto Hahn (1879-1968), chimiste allemand et lauréat du prix Nobel de chimie, en 1944, pour ses travaux sur la fission de l'uranium.  

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Otto Hahn Fritz Strassmann et Fritz Haber

photographie :  Otto Hahn Fritz Strassmann et Fritz Haber

Le chimiste allemand Otto Hahn (1879-1968), au centre, et ses collègues Fritz Strassmann et Fritz Haber, à Munich, en 1962. Otto Hahn reçut le prix Nobel de chimie en 1944 pour sa théorie de la fission de l'uranium, théorie émise en 1938.  

Crédits : Keystone/ Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Pierre Louis Dulong

photographie :  Pierre Louis Dulong

Pierre Louis Dulong, chimiste et physicien français. Gravure d'Ambroise Tardieu, 1825.  

Crédits : Welcomme Collection, CC-BY

Afficher

Pompe de Boyle et Hooke

photographie :  Pompe de Boyle et Hooke

L'Anglais Robert Boyle (1627-1691) construisit, avec Robert Hooke (1635-1703), cette pompe à air et l'utilisa lors de ses expériences sur l'élasticité et la nature de l'air. Il participa, en 1660, à la fondation de la Royal Society.  

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Portrait d'Antoine Laurent Lavoisier et de sa femme, J.-L. David

photographie :  Portrait d'Antoine Laurent Lavoisier et de sa femme, J.-L. David

Jacques-Louis David, Portrait d'Antoine Laurent Lavoisier et de sa femme, huile sur toile. The Metropolitan Museum of Art, New York.  

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Premier tableau

tableau :  Premier tableau

Premier tableau de Mendeleïev  

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Raman, Alder et Hahn

photographie :  Raman, Alder et Hahn

De gauche à droite, l'Indien Chandrasekhara Venkata Raman (1888-1970), Prix Nobel de physique 1930, l'Allemand Kurt Alder (1902-1958), Prix Nobel de chimie 1950 et l'Allemand Otto Hahn (1879-1968), Prix Nobel de chimie 1944, lors d'une réunion à Lindau (Allemagne), en 1956.  

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Robert Boyle

photographie :  Robert Boyle

Le physicien, chimiste et philosophe britannique d'origine irlandaise Robert Boyle (1627-1691).  

Crédits : Oxford Science Archive/ Print Collector/ Getty Images

Afficher

Robert Boyle

photographie :  Robert Boyle

Robert Boyle, physicien et chimiste britannique d'origine irlandaise.  

Crédits : Courtesy of the National Portrait Gallery, London

Afficher

Robert Bunsen

photographie :  Robert Bunsen

Le chimiste et physicien allemand Robert Wilhelm Bunsen (1811-1899).  

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Robert Burns Woodward

photographie :  Robert Burns Woodward

Robert Burns Woodward (1917-1979), chimiste américain, Prix Nobel de chimie en 1965 pour la synthèse des stérols et de la chlorophylle.  

Crédits : Courtesy of the Harvard University News Service

Afficher

Robert J. Lefkowitz et Brian Kobilka ont obtenu le prix Nobel de chimie 2012

photographie :  Robert J. Lefkowitz et Brian Kobilka ont obtenu le prix Nobel de chimie 2012

Les Américains Robert J. Lefkowitz (à gauche) et Brian Kobilka (à droite) ont obtenu le prix Nobel de chimie 2012 pour leurs travaux sur la manière dont les cellules « comprennent » leur environnement.  

Crédits : S. Waller/ PR Newswire/ HHMI et Stanford University

Afficher

Robert Robinson

photographie :  Robert Robinson

Le chimiste britannique Robert Robinson (1886-1975). Il reçut le prix Nobel de chimie en 1947 pour sa synthèse de la pénicilline.  

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Sir William Henry Perkin

photographie :  Sir William Henry Perkin

Sir William Henry Perkin (1838-1907), chimiste anglais qui, en tentant en 1856 de synthétiser la quinine, découvrit la mauvéine.  

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Svante Arrhenius

photographie :  Svante Arrhenius

Le Suédois Svante Arrhenius (1859-1927) obtint le prix Nobel de chimie en 1903.  

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Walter Haworth

photographie :  Walter Haworth

Le chimiste britannique Walter Norman Haworth (1883-1950) obtint le prix Nobel de chimie en 1937 pour sa synthèse de la vitamine C.  

Crédits : Topical Press Agency/ Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Wilhelm Ostwald

photographie :  Wilhelm Ostwald

Le chimiste allemand Wilhelm Ostwald (1853 - 1932). Il obtint le prix Nobel en 1909 pour ses travaux sur la catalyse.  

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

William Crookes

photographie :  William Crookes

Le chimiste et physicien britannique William Crookes (1832-1919), ici vers 1905, a découvert le thallium par l'analyse spectroscopique et inventé des dispositifs (tube de Crookes, radiomètre de Crookes…) pour l'analyse des rayonnements, assurant sa notoriété dans le domaine...  

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

William Knowles, Prix Nobel de chimie 2001

photographie :  William Knowles, Prix Nobel de chimie 2001

William S. Knowles (à gauche) recevant le prix Nobel de chimie du roi Charles XVI Gustave de Suède en décembre 2001.  

Crédits : Gerry Penny/ EPA

Afficher

Structure d'un cluster moléculaire

dessin :  Structure d'un cluster moléculaire

Structure d'un cluster moléculaire paladium (Pd), molybdène (Mo) : du point de vue de la cohésion de l'édifice, ces composés rappellent de petits morceaux de métal; du point de vue de la réactivité, ils représentent des analogies avec les surfaces métalliques (Laboratoire...  

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Zéolithe

dessin :  Zéolithe

Schéma de la structure d'une zéolithe, solide poreux servant de catalyseur dans de nombreuses réactions (hydrocraquage, craquage catalytique…).  

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

 Alfred Nobel

Alfred Nobel
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

 Amedeo Avogadro

Amedeo Avogadro
Crédits : DeAgostini/ Chomon/ Getty images

photographie

 Arieh Warshel

Arieh Warshel
Crédits : D.R.

photographie

 Derek Barton

Derek Barton
Crédits : Hulton-Deutsch Collection/ Corbis Historical/ Getty Images

photographie

 Dmitri Mendeleïev

Dmitri Mendeleïev
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

 Dorothy Crowfoot Hodgkin

Dorothy Crowfoot Hodgkin
Crédits : Keystone/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

 Emil Fischer

Emil Fischer
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

 Eugène Michel Chevreul

Eugène Michel Chevreul
Crédits : Hulton Getty

photographie

 Frank Rowland, Prix Nobel de chimie 1995

Frank Rowland, Prix Nobel de chimie 1995
Crédits : Markus Pössel

photographie

 Frederick Sanger

Frederick Sanger
Crédits : Keystone/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

 Friedrich Bergius

Friedrich Bergius
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

 Friedrich Wöhler

Friedrich Wöhler
Crédits : Hulton Getty

photographie

 Gazomètre

Gazomètre
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

 Ilya Prigogine

Ilya Prigogine
Crédits : Keystone/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

 Irving Langmuir et E. D. MacArthur

Irving Langmuir et E. D. MacArthur
Crédits : Encyclopaedia Britannica, Inc

photographie

 John Dalton

John Dalton
Crédits : Rischgitz/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

 Jöns Jacob Berzelius

Jöns Jacob Berzelius
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

 Justus Liebig

Justus Liebig
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

 Kekulé

Kekulé
Crédits : AKG

photographie

 La table de travail de Hahn

La table de travail de Hahn
Crédits : Hulton Getty

photographie

 Laboratoire de chimie au XVIIIe siècle

Laboratoire de chimie au XVIIIe siècle
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

 Linus Carl Pauling

Linus Carl Pauling
Crédits : Universal History Archive/ UIG/ Getty Images

photographie

 Linus Carl Pauling

Linus Carl Pauling
Crédits : Central Press/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

 Linus Carl Pauling, 1955

Linus Carl Pauling, 1955
Crédits : Reproduced with permission of the Ava Helen and Linus Pauling Papers, Oregon State University Library

photographie

 Linus Carl Pauling et ses modèles moléculaires

Linus Carl Pauling et ses modèles moléculaires
Crédits : Tom Hollyman/ Science source/ SPL

photographie

 Marcellin Berthelot

Marcellin Berthelot
Crédits : C Gerschel/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

 Marie Curie (1867-1934)

Marie Curie (1867-1934)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

 Martin Karplus

Martin Karplus
Crédits : Cj Gunther/ EPA

photographie

 Max Perutz et John Kendrew

Max Perutz et John Kendrew
Crédits : Hulton Getty

photographie

 Michael Faraday

Michael Faraday
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

 Michael Levitt

Michael Levitt
Crédits : John Mabanglo/ EPA

photographie

 Microscope de Hooke

Microscope de Hooke
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

 Otto Hahn

Otto Hahn
Crédits : Hulton Getty

photographie

 Otto Hahn Fritz Strassmann et Fritz Haber

Otto Hahn Fritz Strassmann et Fritz Haber
Crédits : Keystone/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

 Pierre Louis Dulong

Pierre Louis Dulong
Crédits : Welcomme Collection, CC-BY

photographie

 Pompe de Boyle et Hooke

Pompe de Boyle et Hooke
Crédits : Hulton Getty

photographie

 Portrait d'Antoine Laurent Lavoisier et de sa femme, J.-L. David

Portrait d'Antoine Laurent Lavoisier et de sa femme, J.-L. David
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

 Premier tableau

Premier tableau
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

 Raman, Alder et Hahn

Raman, Alder et Hahn
Crédits : Hulton Getty

photographie

 Robert Boyle

Robert Boyle
Crédits : Oxford Science Archive/ Print Collector/ Getty Images

photographie

 Robert Boyle

Robert Boyle
Crédits : Courtesy of the National Portrait Gallery, London

photographie

 Robert Bunsen

Robert Bunsen
Crédits : Hulton Getty

photographie

 Robert Burns Woodward

Robert Burns Woodward
Crédits : Courtesy of the Harvard University News Service

photographie

 Robert J. Lefkowitz et Brian Kobilka ont obtenu le prix Nobel de chimie 2012

Robert J. Lefkowitz et Brian Kobilka ont obtenu le prix Nobel de chimie 2012
Crédits : S. Waller/ PR Newswire/ HHMI et Stanford University

photographie

 Robert Robinson

Robert Robinson
Crédits : Hulton Getty

photographie

 Sir William Henry Perkin

Sir William Henry Perkin
Crédits : Hulton Getty

photographie

 Svante Arrhenius

Svante Arrhenius
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

 Walter Haworth

Walter Haworth
Crédits : Topical Press Agency/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

 Wilhelm Ostwald

Wilhelm Ostwald
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

 William Crookes

William Crookes
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

 William Knowles, Prix Nobel de chimie 2001

William Knowles, Prix Nobel de chimie 2001
Crédits : Gerry Penny/ EPA

photographie

 Structure d'un cluster moléculaire

Structure d'un cluster moléculaire
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

 Zéolithe

Zéolithe
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin