« Femmes -- Travail »

Tous les événements contemporains (politiques, économiques et sociaux) en lien avec « Femmes -- Travail ».

Trier :

22 octobre 2021 Israël. Classement de six ONG palestiniennes comme « terroristes ».

Il s’agit d’Al-Haq, d’Addameer, de l’Union des comités du travail agricole, du centre Bisan, de Defense for Children Palestine et de l’Union des comités des femmes palestiniennes. Al-Haq, notamment, documente les exactions commises par les colons à l’encontre des Palestiniens dans les territoires palestiniens. Ces ONG sont accusées d’employer des membres du Front populaire de libération de la Palestine (FDLP) et de redistribuer au FDLP des fonds provenant de divers pays européens. […] Lire la suite

1er-17 juin 2021 Belgique. Controverses au sujet du port du voile par les agents publics.

Le 1er, le commissaire du gouvernement bruxellois (Open VLD, Libéraux et démocrates flamands) au sein du comité de gestion de la Société des transports intercommunaux de Bruxelles (STIB) introduit un recours contre la décision du comité de gestion de ne pas faire appel de la condamnation de la STIB, début mai, par le tribunal du travail de Bruxelles, pour discrimination fondée sur les convictions religieuses et le genre. […] Lire la suite

14 décembre 2020 Suisse. Dénonciation de la procédure d'adoption d'enfants sri-lankais.

Il révèle que beaucoup d’adoptions étaient effectuées sans le consentement des parents et que nombre de nourrissons provenaient de vols ou de « fermes à bébés » où des femmes étaient mises enceintes par des hommes blancs de façon à engendrer des enfants à la peau claire. Le Conseil annonce la mise en place d’un groupe de travail chargé d’aider ces personnes dans la quête de leurs origines. […] Lire la suite

11-29 mai 2017 France. Nomination du gouvernement et premiers pas du nouvel exécutif.

Le 11, La République en Marche ! (LRM) ‒ nouveau nom adopté le 8 par le mouvement En Marche ! ‒ présente une première liste de 428 candidats aux élections législatives de juin, comprenant autant d’hommes que de femmes et dont une moitié est issue de la société civile. Aucun candidat de LRM n’est investi dans certaines circonscriptions où des proches de Bruno Le Maire (LR) ou d’Alain Juppé (LR) se présentent, ainsi que face à Manuel Valls (PS). […] Lire la suite

28 avril 2017 Brésil. Grève générale.

Les syndicats appellent à la grève générale en signe de protestation contre la réforme du marché du travail et des retraites. Celle-ci prévoit notamment des journées de travail de douze heures dans la limite de quarante-huit heures hebdomadaires et le recul de l’âge de la retraite à soixante-cinq ans pour les hommes et à soixante-deux ans pour les femmes. […] Lire la suite

1er-29 avril 2014 France. Nomination du gouvernement de Manuel Valls

Sur les seize ministres, seuls deux ne faisaient pas partie du gouvernement précédent: Ségolène Royal, nommée à l'Écologie, au Développement durable et à l'Énergie, et François Rebsamen, au Travail, à l'Emploi et au Dialogue social. Arnaud Montebourg est promu ministre de l'Économie, du Redressement productif et du Numérique, accompagné de Michel Sapin aux Finances et aux Comptes publics. […] Lire la suite

24-28 avril 2013 Bangladesh. Effondrement meurtrier d'un immeuble

Le 24, l'effondrement du Rana Plaza, un immeuble de Savar, dans la banlieue de Dhaka, qui abritait des ateliers de confection, fait plus d'un millier de morts, principalement des femmes. Les autorités mettent en cause la construction illégale et défectueuse du bâtiment. Le drame met en lumière les conditions de travail des ouvriers du secteur textile, dont les revenus représentent 15 p. […] Lire la suite

17 août 2012 Russie. Condamnation des membres du groupe punk Pussy Riot

Le tribunal Khamovnitcheski de Moscou condamne à deux ans de camp de travail trois des membres du groupe punk Pussy Riot. Les trois jeunes femmes sont reconnues coupables de « vandalisme motivé par la haine religieuse » pour avoir interprété, en février, une « prière punk » intitulée Marie mère de Dieu, chasse Poutine! dans la cathédrale du Christ-Sauveur, à Moscou, en dansant sur l'estrade de l'autel. […] Lire la suite

1er-17 mai 2012 France. Élection de François Hollande à la présidence de la République et nomination de Jean-Marc Ayrault au poste de Premier ministre

) au Travail, à l'Emploi, à la Formation professionnelle et au Dialogue social, Jean-Yves Le Drian (P.S.) à la Défense, Aurélie Filippetti (P.S.) à la Culture et à la Communication, Geneviève Fioraso (P.S.) à l'Enseignement supérieur et à la Recherche, Najat Vallaud-Belkacem (P.S.) aux Droits des femmes – elle est aussi nommée porte-parole du gouvernement –, Stéphane Le Foll (P. […] Lire la suite

4 mai 2012 France. Abrogation de l'article du Code pénal sur le délit de harcèlement sexuel

L'Association européenne contre les violences faites aux femmes au travail s'était associée à la procédure, estimant que l'imprécision du texte nuisait à sa bonne application. Elle réclamait toutefois une abrogation différée de l'article du Code, de façon à laisser le temps au législateur de voter un nouveau texte. La décision du Conseil constitutionnel s'applique immédiatement à toutes les affaires non définitivement jugées. […] Lire la suite

21-23 juillet 2008 France. Adoption de la loi constitutionnelle de modernisation des institutions

La réforme inscrit dans la Constitution le principe de l'égalité entre hommes et femmes dans « les responsabilités professionnelles et sociales » et non plus seulement politiques. Le 23, la loi constitutionnelle de modernisation des institutions de la Ve République est promulguée par le chef de l'État.  […] Lire la suite

18 mars 2008 France. Nomination de secrétaires d'État

Le gouvernement compte désormais, Premier ministre compris, trente-huit membres dont treize femmes.  […] Lire la suite

2-29 mai 2007 France. Élection de Nicolas Sarkozy à la présidence de la République et formation par François Fillon du nouveau gouvernement

Constitué de quinze ministres et quatre secrétaires d'État, celui-ci se distingue par 'une tendance à la parité (sept femmes ministres) et l'ouverture à des personnalités extérieures à l'U.M.P. et même issues du Parti socialiste. Alain Juppé, seul ministre d'État, est en charge d'un superministère de l'Écologie, du Développement et de l'Aménagement durables; Jean-Louis Borloo (Parti radical) est ministre de l'Économie, des Finances et de l'Emploi; Michèle Alliot-Marie est ministre de l'Intérieur, de l'Outre-mer et des Collectivités locales; Bernard Kouchner (dont l'exclusion du Parti socialiste est annoncée comme prochaine) est ministre des Affaires étrangères et européennes; Brice Hortefeux est ministre de l'Immigration, de l'Intégration, de l'Identité nationale et du Codéveloppement; Rachida Dati est ministre de la Justice; Xavier Bertrand est ministre du Travail, des Relations sociales et de la Solidarité; Xavier Darcos est ministre de l'Éducation nationale; Valérie Pécresse est ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche; Hervé Morin (U. […] Lire la suite

12 août 2004 Union européenne. Présentation de la nouvelle Commission européenne

Le président de la Commission européenne, le Portugais José Manuel Durão Barroso, rend publique la composition de son équipe de vingt-quatre commissaires, parmi lesquels figurent huit femmes. Celle-ci se caractérise par une orientation très libérale. Depuis l'élargissement, les grands pays de l'Union ne disposent plus chacun que d'un poste de commissaire au lieu de deux. […] Lire la suite

5-16 mai 2004 France. Nouveau plan du gouvernement relatif au dossier des intermittents du spectacle

Le ministre propose également de prendre en compte la situation des femmes enceintes et des personnes en congé de maladie. Par ailleurs, Renaud Donnedieu de Vabres confie à un groupe de travail incluant les partenaires sociaux la redéfinition du champ des métiers qui dépendent du régime de l'intermittence. Enfin, il annonce un plan de soutien aux spectacles vivants. […] Lire la suite

20 mars - 27 avril 2001 France. Mouvement de grève des sages-femmes

Les sages-femmes du secteur public obtiennent entre 800 et 1 000 francs d'augmentation de salaire mensuel, la promesse de l'organisation d'un groupe de travail sur la formation et le statut – qui sera médical – et l'engagement d'un recrutement plus important « le plus rapidement possible ».  […] Lire la suite

20-21 novembre 1997 Union européenne. Sommet social à Luxembourg

Quatre lignes directrices sont adoptées pour 1998 : les Quinze doivent améliorer la capacité d'insertion professionnelle en proposant, d'ici à cinq ans, une procédure de formation ou de reconversion ou encore une expérience professionnelle à tous les jeunes demandeurs d'emploi avant leur sixième mois de chômage ; les pays de l'Union doivent développer l'esprit d'entreprise en facilitant la création et la gestion des entreprises ; ils doivent promouvoir la capacité d'adaptation des entreprises et de leurs personnels en incitant les partenaires sociaux à moderniser l'organisation du travail de façon à conjuguer souplesse de fonctionnement et sécurité de l'emploi ; enfin, les Quinze s'engagent à renforcer les mesures en faveur de l'égalité des chances en luttant contre la discrimination entre hommes et femmes au sein de l'entreprise. […] Lire la suite

2-28 mai 1997 France. Victoire de l'opposition de gauche au premier tour des élections législatives

Intitulé Changeons d'avenir, changeons de majorité, ce programme propose « un choix de civilisation » qui consiste à « remettre l'Homme au centre de l'économie ; [à] remettre la France en marche : en créant des emplois, en diminuant la durée du travail, en rendant du pouvoir d'achat aux Français ; [à] reconquérir l'avenir : par la priorité à l'éducation, à la recherche, à la culture, à la santé, à, l'environnement ». […] Lire la suite

1er-16 mai 1997 Royaume-Uni. Victoire travailliste aux élections législatives et nomination de Tony Blair comme Premier ministre

Avec 120 élues, les femmes font une entrée massive aux Communes. En dépit de ses succès économiques, le gouvernement de John Major subit les effets de l'usure du pouvoir, et le Parti conservateur ceux de ses divisions internes, notamment sur l'Europe. Le Parti travailliste bénéficie quant à lui de la popularité de son leader et de son recentrage politique. […] Lire la suite

21-29 avril 1997 France. Dissolution de l'Assemblée nationale

Ceux-ci s'engagent notamment en faveur de la relance de la consommation, de la création de sept cent mille emplois pour les jeunes, de la réduction à trente-cinq heures de la durée hebdomadaire du travail, de l'arrêt des privatisations, du rééquilibrage des pouvoirs en faveur du Parlement, de la limitation du cumul des mandats et de l'encouragement de la représentation des femmes dans la vie politique, de la substitution d'une autre politique de l'immigration aux lois Pasqua et Debré. […] Lire la suite

7-8 novembre 1995 France. Nouveau gouvernement d'Alain Juppé

Treize ministres et secrétaires d'État ne sont pas reconduits, parmi lesquels huit des douze femmes membres du premier gouvernement Juppé – dont les ministres de la Santé, de la Solidarité entre les générations et du Tourisme – ainsi que les ministres de la Fonction publique et de la Réforme de l'État. Quatre personnalités nouvelles sont nommées : Jean-Claude Gaudin (U. […] Lire la suite

27 août 1995 Mexique. Succès du référendum organisé par le mouvement zapatiste

Les votants approuvent à la quasi-unanimité les revendications zapatistes – en faveur notamment du droit à la terre, au travail, à la santé, à l'éducation, à la justice – ainsi que le principe d'une participation accrue des femmes au pouvoir. Les résultats sont, en revanche, plus partagés en ce qui concerne la transformation de l'E.Z.L.N. en parti politique. […] Lire la suite

2-24 mai 1995 France. Élection de Jacques Chirac à la présidence de la République et nomination d'Alain Juppé au poste de Premier ministre

L'équipe compte douze femmes, chiffre sans précédent dans un gouvernement français, mais la première d'entre elles n'occupe que le quatorzième rang protocolaire. Les principaux ministres sont Jacques Toubon (R.P.R.), à la Justice ; Alain Madelin (U.D.F.-P.R.), à l'Économie et aux Finances ; François Bayrou (U.D.F.-C.D.S.), à l'Éducation nationale, l'Enseignement supérieur, la Recherche et l'Insertion professionnelle ; Bernard Pons (R. […] Lire la suite

15-22 mai 1991 France. Édith Cresson première femme Premier ministre

Le 17, la nomination de seize secrétaires d'État porte à quarante-cinq le nombre des membres du gouvernement, dont sept femmes. Parmi les arrivants, le plus remarqué est sans doute Kofi Yamgnane, maire noir du village breton de Saint-Coulitz (Finistère), chargé de l'Intégration auprès de Jean-Louis Bianco. François Mitterrand demande au nouveau gouvernement de montrer son « homogénéité » et son « autorité ». […] Lire la suite

9-11 juin 1987 France. Adoption définitive du projet de loi sur l'aménagement du temps de travail

Le 9, l'Assemblée nationale adopte le projet de loi sur l'aménagement du temps de travail mis au point par la commission mixte paritaire. Celui-ci prévoit, sous certaines conditions, la possibilité pour les femmes de travailler la nuit. En première lecture, Jacques Chirac avait dû engager devant les députés, le 20 mai, la responsabilité de son gouvernement sur le vote de ce texte. […] Lire la suite

10-24 décembre 1986 France. Ordonnance sur l'aménagement du temps de travail

), l'autre assouplissant la législation sur l'aménagement du temps de travail, en ne le liant plus à une réduction de la durée du travail, et en facilitant les dérogations pour le travail de nuit des femmes. Le 18, le Conseil des ministres examine le texte d'une troisième ordonnance, prolongeant les effets de celle du 16 juillet, relative à l'emploi des jeunes. […] Lire la suite

3-17 juin 1981 France. Premières mesures économiques du gouvernement socialiste

Le 12, le Premier ministre ouvre les négociations paritaires sur la réduction du temps de travail. Le gouvernement espère aboutir à la semaine de 35 heures d'ici à 1985, mais cet objectif est rejeté par le C.N.P.F. qui refuse de « signer des chèques en blanc ». Le 17, le Conseil des ministres adopte des mesures destinées à favoriser « l'insertion professionnelle » des jeunes et des femmes, qui concernent plus de 600 000 personnes et coûteront 6 milliards de francs. […] Lire la suite