« Crimes d'honneur »

Tous les événements contemporains (politiques, économiques et sociaux) en lien avec « Crimes d'honneur ».

Trier :

2-17 avril 2015 France. Rupture entre Jean-Marie Le Pen et les instances du Front national.

Le 2, Jean-Marie Le Pen, président d’honneur du Front national (F.N.), réitère, sur la chaîne B.F.M.-T.V., ses propos relatifs au « point de détail » de l’histoire de la Seconde Guerre mondiale que constituent selon lui les chambres à gaz des camps d’extermination nazis. Tenus pour la première fois en septembre 1987, ces propos lui avaient valu d’être condamné, en mars 1991, pour « banalisation de crimes contre l'humanité » et « consentement à l'horrible ». […] Lire la suite

14-26 septembre 2004 Turquie. Adoption du nouveau Code pénal

Ce dernier met en avant les droits et les libertés individuels, notamment en élargissant la liberté d'opinion et en punissant la torture; il punit également plus sévèrement les violences faites aux femmes, abolissant notamment les réductions de peine qui bénéficiaient aux auteurs de « crimes d'honneur ». Cette réforme satisfait aux conditions posées par le sommet européen de Copenhague, en décembre 2002, pour l'ouverture de négociations d'adhésion avec Ankara, après l'abolition de la peine de mort, la révision de la Constitution, la limitation de l'influence des militaires dans la vie politique et la reconnaissance des droits culturels des Kurdes. […] Lire la suite

25 septembre 2001 France. Journée d'hommage national aux harkis

Il déclare que « ce devoir de vérité et de reconnaissance » envers les harkis constitue une « dette d'honneur ». Enfin, il prône des mesures d'intégration en faveur de cette communauté toujours victime de discriminations.  […] Lire la suite

3-8 mai 2001 France. Révélations sur la pratique de la torture pendant la guerre d'Algérie

Le 4, Jacques Chirac condamne à son tour les exactions évoquées par le général Aussaresses, et demande la suspension de celui-ci de l'ordre de la Légion d'honneur ainsi que l'engagement de sanctions disciplinaires à son encontre. De son côté, la Ligue des droits de l'homme dépose une plainte contre le général Aussaresses pour « apologie de crimes et de crimes de guerre ». […] Lire la suite

12-22 octobre 1999 France. Fuite, condamnation définitive et arrestation de Maurice Papon

Celui-ci doit donc se constituer prisonnier à la veille de l'audience de la Cour de cassation qui doit examiner son pourvoi formé à la suite de sa condamnation, en avril 1998, à dix ans de prison pour complicité de crimes contre l'humanité. Remis en liberté deux jours après le début de son procès en raison de son « grand âge », Maurice Papon était libre au moment de l'énoncé de l'arrêt de la cour d'assises. […] Lire la suite

27 février 1998 France. Condamnation de Roger Garaudy pour des écrits révisionnistes

Le tribunal correctionnel de Paris condamne le philosophe Roger Garaudy, ancien théoricien communiste, à 120 000 francs d'amende pour diffamation raciale et contestation de crimes contre l'humanité, à la suite de la publication en 1995 et de la réédition en 1996 de son livre Les Mythes fondateurs de la politique israélienne. L'ouvrage « porte à l'évidence atteinte à l'honneur [. […] Lire la suite

7-21 octobre 1997 France. Début du procès de Maurice Papon pour crimes contre l'humanité

Des révélations parues dans Le Canard enchaîné en mai 1981 avaient abouti au dépôt de premières plaintes, en décembre de la même année, tandis qu'un jury d'honneur disculpait en grande partie Maurice Papon, lui donnant acte des faits de résistance qu'il revendiquait. Après l'annulation par la Cour de cassation d'une première procédure, en février 1987, pour vice de forme, Maurice Papon était à nouveau inculpé de crimes contre l'humanité en juillet 1988, puis en juin 1992. […] Lire la suite

18 avril - 1er mai 1996 France. Polémique au sujet du soutien de l'abbé Pierre aux thèses négationnistes de Roger Garaudy

Le 26, Roger Garaudy est mis en examen pour « contestation de crimes contre l'humanité ». Le 29, la hiérarchie catholique prend ses distances vis-à-vis des déclarations de l'abbé Pierre. Le 30, le prêtre revient sur ses positions, mais sans condamner explicitement Roger Garaudy. Le 1er mai, l'abbé Pierre est exclu du comité d'honneur de la Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme (L. […] Lire la suite

 
 

Recevez les offres exclusives Universalis