« Bekaa (Liban) »

Tous les événements contemporains (politiques, économiques et sociaux) en lien avec « Bekaa (Liban) ».

Trier :

2-7 août 2014 Liban. Affrontements entre l'armée et des djihadistes syriens

Le 2, l'arrestation d'un chef djihadiste syrien est à l'origine d'affrontements meurtriers, autour d'Ersal, entre l'armée et des miliciens combattant le régime syrien de Bachar al-Assad. Cette enclave sunnite entourée de villages chiites et chrétiens, dans l'est de la plaine de la Bekaa, près de la frontière avec la Syrie, abrite de nombreux réfugiés […] Lire la suite

15-24 février 2014 Liban. Entrée en fonctions du gouvernement de Tammam Salam

Le 15, le gouvernement de Tammam Salam, un sunnite modéré nommé Premier ministre en avril 2013, entre en fonctions. Les partisans de l'ancien Premier ministre Saad Hariri et les représentants du Hezbollah – respectivement adversaires et alliés du régime syrien – y cohabitent pour la première fois, aux côtés de fidèles du président Michel Sleimane […] Lire la suite

1er-25 août 2006 Liban. Fin du conflit entre Israël et le Hezbollah

Bekaa tuent une trentaine d'ouvriers agricoles à Al-Qaa. D'autres tirs neutralisent le dernier axe routier praticable entre le Liban et la Syrie, coupant, selon l'O.N.U., le « cordon ombilical » de l'aide humanitaire. Le Hezbollah riposte en tirant un missile sur la ville d'Hadera, à 75 kilomètres de la frontière. Le 5, tandis qu'Israël et le Hezbollah […] Lire la suite

2-30 juin 2005 Liban. Élections législatives et assassinats politiques

Liban et de la plaine de la Bekaa, est marquée par la percée inattendue de la liste du général maronite Michel Aoun. Alliée pour la circonstance à des formations druzes ou chrétiennes prosyriennes, celle-ci remporte 21 sièges sur les 58 à pourvoir. La coalition antisyrienne, dirigée dans la région par le druze Walid Joumblatt, obtient 25 sièges – dont […] Lire la suite

5-24 mars 2005 Liban. Retrait militaire syrien

Liban vers la région de la Bekaa, puis jusqu'aux frontières libano-syriennes », sans toutefois indiquer de calendrier. Il déclare que la Syrie remplira ainsi ses obligations prévues par les accords de Taëf d'octobre 1989 et par la résolution 1559 du Conseil de sécurité de l'O.N.U. adoptée en septembre 2004, qui exigent le retrait des forces étrangères […] Lire la suite

5-20 août 2001 Liban. Durcissement du régime pro-syrien

Du 5 au 8, les services de la sécurité militaire procèdent à l'arrestation de plus de 200 membres de l'opposition chrétienne, appartenant au Courant patriotique libre proche de l'ancien général Michel Aoun, en exil en France, ou aux Forces libanaises (F.L.), la milice dissoute de Samir Geagea, aujourd'hui en prison. Cette rafle fait suite aux manifestations […] Lire la suite

7-13 février 2000 Israël – Liban. Représailles israéliennes au Liban

Bekaa, ainsi que trois centrales électriques. Le gouvernement libanais dénonce la violation de l'« arrangement » d'avril 1996 qui visait à protéger de toute attaque les objectifs civils, tant israéliens que libanais, après la meurtrière opération « Raisins de la colère » menée au Liban par l'État hébreu. Du 8 au 10, après que deux soldats de Tsahal […] Lire la suite

21 mai 1994 Liban. Enlèvement d'un responsable du Hezbollah par un commando israélien

Bekaa. L'organisation de Moustapha Dirani, la Résistance de la foi, est responsable de la capture, en octobre 1986, de Ron Arad, le seul soldat israélien disparu au Liban qui serait toujours en vie.  […] Lire la suite

21 août - 6 septembre 1992 Liban. Boycottage des élections par les chrétiens

Bekaa – circonscriptions où l'opposition au régime n'est pas la plus vive – est marqué par la forte abstention des chrétiens, mais aussi par celle de nombreux musulmans. Le 30 et le 6 septembre se déroulent les deuxième – dans le Mont-Liban et à Beyrouth – et dernière – dans le sud du pays – étapes électorales, toutes deux précédées par trois jours […] Lire la suite

2-29 avril 1985 Liban. Exode des chrétiens du Liban du Sud après le retrait de l'armée israélienne

Liban du Sud ; elle a lieu en trois étapes : d'abord, la région de Nabatieh, puis, le 24, Jezzine et l'ouest de la plaine de la Bekaa, et enfin, le 29, la région de Tyr. Après ces évacuations, tout le centre du Liban du Sud est libéré et la moitié des soldats engagés au Liban ont regagné Israël. Il reste, le long de la frontière, une « zone de sécurité […] Lire la suite

23-26 septembre 1983 Proche-Orient. Encerclement des fidèles de Yasser Arafat par l'armée syrienne dans le Nord-Liban

Bekaa. Le 26, les « loyalistes » réussissent à forcer le blocus de l'armée syrienne et à quitter la région du Hermel pour rejoindre autour de Tripoli, dans le nord du Liban, le reste des fidèles de Yasser Arafat. Depuis le 16, ce dernier a réussi à gagner le Nord-Liban, via Chypre. À la fin du mois, les combattants palestiniens contrôlés par Arafat […] Lire la suite

23-30 juillet 1983 Proche-Orient. Appel à l'aide de Yasser Arafat aux pays arabes dans le conflit palestino-syrien

Bekaa. Mais, malgré le soutien logistique des troupes syriennes, les hommes du colonel Abou Moussa ne réussissent pas à s'emparer de Jdita. Ce premier revers des rebelles rassure les fidèles de Yasser Arafat, dont le nombre s'est fortement accru dans la Bekaa grâce à l'arrivée de plusieurs centaines de combattants ramenés de Tunisie ou du Yémen du  […] Lire la suite

4 juin - 1er juillet 1983 Proche-Orient. Crise entre Yasser Arafat et la Syrie

Liban, d'où il dénonce « l'agression syro-libyenne contre la révolution palestinienne dans la plaine libanaise de la Bekaa ». Le 23, tandis que Yasser Arafat regagne Damas, les autorités syriennes démentent que leurs forces soient intervenues militairement aux côtés des dissidents. Le 24, Yasser Arafat est expulsé de Damas en raison de ses propos,  […] Lire la suite

6-27 mai 1983 Proche-Orient. Nouvelle tension entre Jérusalem et Damas à la suite de la signature du traité israélo-libanais

Liban », qui « rétribue l'agression israélienne [...], compromet la souveraineté et l'indépendance du Liban, lui impose la domination d'Israël, réduit à néant ses engagements arabes et nuit à la sécurité de la Syrie ». Le 17, l'accord israélo-libanais est officiellement signé, successivement à Khaldé (Liban) et à Kiryat-Chmoneh (Israël). Le texte proclame […] Lire la suite

1er-23 septembre 1982 Liban. Assassinat de Béchir Gemayel et élection de son frère Amine à la présidence

Bekaa et dans la région de Tripoli, au Nord-Liban. Le 14, Béchir Gemayel est tué dans un attentat : le siège de son parti, le Parti phalangiste, a été soufflé par une explosion faisant plusieurs dizaines de victimes. Les obsèques du président élu ont lieu le 15, à Bikfaya, fief de la famille Gemayel au nord-est de Beyrouth, en présence de représentants […] Lire la suite

1er août - 1er septembre 1982 Israël – Liban. Évacuation de Beyrouth-Ouest par les Palestiniens

Liban sont désormais occupés et les Israéliens dominent la vallée de la Bekaa où sont concentrées les forces syriennes. Le 12, le onzième cessez-le-feu depuis le début du conflit intervient à Beyrouth-Ouest. Instauré sous la pression de Washington après onze heures d'intenses bombardements, il est respecté les jours suivants. Le 19, le gouvernement […] Lire la suite

1er-29 juillet 1982 Israël – Liban. Pression de l'armée israélienne sur Beyrouth-Ouest

Liban, s'engagent sur la voie d'un règlement global du problème palestinien. Le 22, les chasseurs bombardiers israéliens reprennent leurs raids contre Beyrouth-Ouest. D'autres opérations sont lancées contre l'armée syrienne dans la Bekaa et, le 24, des rampes de fusées SAM-8 sont détruites. Le 24, le président Sarkis dénonce les agissements de l'«  […] Lire la suite

3-29 juin 1982 Israël – Liban. Invasion du Liban par Israël

Liban frère », le Conseil de sécurité exige, à l'unanimité de ses quinze membres, le retrait « immédiat et inconditionnel » des forces israéliennes. Les Sept, réunis à Versailles, avaient demandé, quelques heures avant l'invasion du Sud-Liban, « un arrêt immédiat et simultané des violences ». À l'issue du sommet, François Mitterrand, tout en « condamnant […] Lire la suite

7-28 mai 1981 Liban. Médiation des États-Unis entre Israël et la Syrie

Bekaa au Liban. L'envoyé spécial du président Reagan se rend successivement à Beyrouth, à Damas, à Jérusalem et à Riyad. Le 8, les bombardements et les affrontements reprennent à Beyrouth entre les milices phalangistes chrétiennes et les troupes syriennes de la Force arabe de dissuasion (F.A.D.). Ils continueront, malgré quelques périodes d'accalmie […] Lire la suite

1er-30 avril 1981 Liban – Syrie. Reprise des combats entre troupes syriennes et milices chrétiennes

Liban et que l'« intérêt national » d'Israël est en jeu. Les 29 et 30, la Syrie réplique à l'intervention israélienne en installant dans la Bekaa des missiles antiaériens de fabrication soviétique SAM 2 et SAM 6. Jérusalem affirme qu'il s'agit d'« une escalade très dangereuse » et d'« une nouvelle rupture du statu quo au Liban », mais renonce à intervenir […] Lire la suite