« 329 »

Tous les événements contemporains (politiques, économiques et sociaux) en lien avec « 329 ».

Trier :

10 octobre 2021 Irak. Élections législatives.

Le Mouvement sadriste du leader chiite Moqtada al-Sadr remporte les élections législatives, renforçant sa représentation avec 73 sièges sur 329. Ce scrutin anticipé avait été annoncé en juillet 2020, dix mois après les manifestations antigouvernementales d’octobre 2019. Dans le camp chiite, la Coalition de l’État de droit de l’ancien Premier ministre Nouri al-Maliki progresse aussi, avec 34 élus, tandis que la coalition al-Fatah de Hadi al-Ameri, coalition de formations islamistes pro-iraniennes, subit un grave revers avec 17 députés. […] Lire la suite

2-29 octobre 2019 Royaume-Uni. Approbation par les Communes de l'accord de Brexit.

Le 22, les Communes approuvent le principe de l’accord de Brexit par 329 voix contre 299. Les députés refusent toutefois l’examen accéléré du texte, empêchant ainsi son adoption avant la fin du mois. Le 28, les Vingt-Sept acceptent de repousser la date du Brexit au 31 janvier 2020. Le 29, les Communes approuvent l’organisation d’élections législatives anticipées le 12 décembre, à la demande de Boris Johnson. […] Lire la suite

12-14 mai 2018 Irak. Victoire de Moqtada al-Sadr aux élections législatives.

La coalition Sairoun (« En marche »), qui regroupe la formation du dirigeant populiste chiite Moqtada al-Sadr et les communistes, arrive en tête avec 54 sièges sur 329. La coalition Al-Fatah (« Conquête »), dirigée par Hadi al-Ameri et représentant les milices pro-iraniennes, obtient 47 élus. La coalition Al-Nasr (« Victoire ») du Premier ministre Haïdar al-Abadi arrive en troisième position avec 42 sièges. […] Lire la suite

11-30 décembre 2016 Roumanie. Victoire du Parti social-démocrate aux élections législatives.

 100 des suffrages et 154 sièges sur 329 à la Chambre des députés. Il s’assure de la majorité absolue grâce aux 20 élus de l’Alliance des libéraux et démocrates (Alde, centre droit) de Călin Popescu-Tăriceanu, fondé en juin 2015, qui obtient 5,6 p. 100 des voix. Le Parti libéral national (centre droit) d’Alina Gorghiu enregistre un revers avec 20 p. […] Lire la suite

7-28 septembre 2010 France. Mobilisation contre le projet de réforme des retraites

Le 15, l'Assemblée nationale adopte en première lecture le projet de loi par 329 voix contre 233, après que le président de la chambre, Bernard Accoyer (U.M.P.), dénonçant une manœuvre d'«obstruction», a refusé d'accorder aux députés de l'opposition les explications de vote personnelles, de 5 minutes chacune, prévues par le règlement de l'Assemblée. […] Lire la suite

17 mars 2009 France. Réintégration dans l'O.T.A.N.

La confiance est accordée au gouvernement par 329 voix contre 238. Cette décision sera officialisée lors du sommet de l'O.T.A.N. qui se tiendra les 3 et 4 avril à Strasbourg-Kehl (Allemagne).  […] Lire la suite

22 juin - 5 juillet 1995 Royaume-Uni. Regain d'autorité de John Major sur le Parti conservateur

Le 4 juillet, John Major est réélu dès le premier tour à la tête du Parti conservateur, par 218 voix, sur 329, contre 89 à John Redwood, ancien ministre chargé du pays de Galles et membre de l'aile droite du parti. Le 5, John Major procède à un vaste remaniement ministériel qui lui permet de recentrer la composition de son gouvernement. Il nomme Michael Heseltine au nouveau poste de vice-Premier ministre. […] Lire la suite

4-18 mars 1990 U.R.S.S. Victoire électorale des réformateurs et instauration d'un régime présidentiel

Le scrutin, qui s'est déroulé la veille, lui a permis de recueillir les suffrages de 1 329 des 1 878 députés ayant pris part au vote (sur 2 250) contre 495 et 54 bulletins nuls, résultat moins favorable que celui qui l'avait porté, un an auparavant, à la tête du Parlement. Dans son discours de remerciement, le nouveau président annonce une « radicalisation » des réformes. […] Lire la suite

2-19 avril 1984 France. Désaccord entre le P.C. et le P.S. sur la politique industrielle

Le 19, les députés approuvent, par 329 voix contre 156, la déclaration de politique générale présentée par Pierre Mauroy. Ce vote de confiance, même s'il rétablit un accord formel, ne met cependant pas fin au différend entre les partenaires de la majorité sur la question de l'avenir industriel de la France. […] Lire la suite

9-28 juin 1982 France. Dévaluation du franc, blocage des prix et des salaires

Pierre Mauroy, qui a tenté en vain d'associer les partenaires sociaux à son action en les recevant à Matignon le 17, engage par deux fois la responsabilité de son gouvernement : il obtient la confiance des députés sur sa politique économique par 329 voix contre 157. Une motion de censure, défendue pour le R.P.R. par Jacques Chirac, recueille 157 voix pour une majorité requise de 246. […] Lire la suite