« la D��couverte »

CIZHOU, céramique chinoise

  • Écrit par 
  • Daisy LION-GOLDSCHMIDT
  •  • 404 mots

Ils sont toujours revêtus d'un engobe et, après la pose du décor, d'une couverte transparente. Les potiers ont recours à des procédés de décoration très divers. Le plus courant, qui a persisté au long des siècles, est celui des motifs peints, en brun noir ou en noir, sur un engobe blanc. Traités avec ampleur et vigueur, les thèmes floraux dominent, notamment la pivoine, parfois à très grosses fleurs. […] Lire la suite

Les médias de la recherche « la D��couverte » :

Allée couverte, art mégalithique

Allée couverte, art mégalithique
Crédits : Index/ Bridgeman Images

photographie

La « tortue couverte d’escorce » de Guillaume Rondelet

La « tortue couverte d’escorce » de Guillaume Rondelet
Crédits : Bibliothèque nationale de France

photographie

Allées couvertes

Allées couvertes
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Volcans d'Auvergne

Volcans d'Auvergne
Crédits : C. Kempf from TSW/ CLICK/ Chicago

photographie

Afficher les médias de « la D��couverte »

KAZANLUK TOMBEAU DE

  • Écrit par 
  • Vadime ELISSEEFF
  •  • 465 mots

La construction funéraire en pierre appareillée comporte trois pièces : une antichambre rectangulaire d'environ 4 mètres sur 3,50 mètres, ouverte sur le côté, un corridor de 2 mètres sur 1 mètre et la chambrette funéraire de plan circulaire d'environ 2,50 mètres de diamètre sur 3 mètres de hauteur, couverte par une coupole à lanterneau terminée par une dalle de granit. […] Lire la suite

ARCANISTES

  • Écrit par 
  • Marcelle BRUNET
  •  • 104 mots

Par extension, l'arcaniste est le détenteur des secrets qui concernent l'élaboration de la pâte à porcelaine et de sa couverte, la fabrication des cazettes (étuis protecteurs en terre réfractaire), ainsi que la conduite des cuissons de grand et petit feu. Jean Hellot a représenté l'arcaniste type en France au xviiie siècle, comme Ehrenfried Walter von Tschirnhaus et Johann Friedrich Böttger en Saxe. […] Lire la suite

PORCELAINE CHINOISE (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Alain THOTE
  •  • 449 mots

Vers — 1500 Invention des grès à couverte en Chine méridionale, au cours de la phase Erligang (env. — 1500-— 1300) des Shang. De couleur jaune olivâtre, ils étaient cuits à environ 1 200 degrés. Par leur couleur et leur brillance, les couvertes évoquent le bronze. Elles furent introduites en Chine centrale par des voies d'échanges qui sont encore inconnues. […] Lire la suite

KISALFÖLD

  • Écrit par 
  • Joseph SCHULTZ
  •  • 133 mots

Couverte d'alluvions et de lœss, bénéficiant d'un climat plus pluvieux que l'Alföld, la Kisalföld est une riche région agricole vouée à une polyculture avec la prédominance de l'élevage bovin. La situation géographique avantageuse, à la porte de Vienne, explique la précocité de l'urbanisation et de l'industrialisation. La région est une des plus développées de la Hongrie. […] Lire la suite

MENGONI GIUSEPPE (1829-1877)

  • Écrit par 
  • Catherine CHAGNEAU
  •  • 122 mots

Réalisée entre 1865 et 1878, cette galerie, couverte d'une architecture de verre et de fer, constitua l'une des plus grandioses adaptations des techniques nouvelles à l'échelle de la rue. […] Lire la suite

PORCELAINE

  • Écrit par 
  • Marcelle BRUNET, 
  • Antoinette FAŸ-HALLÉ, 
  • Daisy LION-GOLDSCHMIDT, 
  • Madeleine PAUL-DAVID, 
  • Tamara PRÉAUD
  •  • 6 322 mots
  •  • 3 médias

À sa mort (1719), la plupart des problèmes techniques sont surmontés, sauf celui du bleu sous couverte qui ne le sera que tardivement, et celui de la couverte mise au point par le deuxième directeur de la manufacture, J. G. Höroldt. Celui-ci multiplie les décors polychromes inspirés par l'Extrême-Orient. Les fleurs ne sont plus stylisées, mais peintes « au naturel ». […] Lire la suite

PUY CATHÉDRALE DU

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 601 mots

La façade occidentale, couverte d'incrustations polychromes, a quelque chose d'excessif dans son décor. Un autre porche, celui du For, occupe le carré formé par le chevet et le bras sud du transept. La construction s'est effectuée de l'est vers l'ouest, entre la fin du xie et la seconde moitié du xiie siècle, à l'exception de deux travées occidentales, qui datent du xiiie siècle. […] Lire la suite

DICYNODON

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 148 mots

La partie avant formait, quant à elle, une structure édentée ressemblant à un bec et probablement couverte d'un revêtement corné qui s'étendait, peut-être, jusqu'à l'arrière des mâchoires. Certains spécimens montrent de petites dents ainsi qu'une paire de canines formant des défenses, qui peut-être n'étaient présentes que chez les mâles. Vraisemblablement herbivore, Dicynodon avait un corps massif soutenu par des membres et des ceintures robustes. […] Lire la suite

SÉNANQUE ABBAYE DE

  • Écrit par 
  • Alain ERLANDE-BRANDENBURG
  •  • 199 mots

La nef, couverte d'un berceau brisé sans doubleau, est bordée de collatéraux couverts de berceaux rampants qui s'ouvrent sur la nef par de grands arcs. L'absence de tout décor sculpté, la perfection de la taille de la pierre, la beauté des lignes et la juxtaposition de volumes géométriques très simples en font un des chefs-d'œuvre de l'architecture cistercienne. […] Lire la suite

ROMAINMÔTIER ABBATIALE DE

  • Écrit par 
  • Alain ERLANDE-BRANDENBURG
  •  • 203 mots

Ces absides ont disparu à l'époque gothique et la charpente de la nef a été remplacée par des voûtes en berceaux à pénétrations ; les bas-côtés sont couverts de berceaux sans doubleaux ; la croisée est couverte d'une coupole sur trompe que surmonte une magnifique tour. On retrouve les traits essentiels du premier âge roman : appareillage de pierres taillées au marteau, décor externe constitué d'arcatures aveugles et de bandes lombardes. […] Lire la suite

GOTLAND ÎLE DE

  • Écrit par 
  • Georges CHABOT
  •  • 232 mots
  •  • 1 média

Si l'île est en grande partie couverte de landes et de forêts, un climat assez doux (moyenne du mois le plus froid — 1,4 0C, et du mois le plus chaud + 17 0C) permet les cultures de légumes, de fleurs, de betteraves à sucre ; on élève des moutons et des vaches laitières ; sur les côtes, on pêche le hareng. Toute cette production est destinée au ravitaillement de Stockholm. […] Lire la suite

SILVACANE ABBAYE DE

  • Écrit par 
  • Alain ERLANDE-BRANDENBURG
  •  • 228 mots

La nef est couverte, ainsi que le chœur, d'un berceau brisé, et les collatéraux de berceaux rampants. La nef est aveugle, les fenêtres se trouvent dans le chœur à l'est, un triplet est situé au-dessus du portail occidental, les bas-côtés et les chapelles ont des baies en plein cintre. Les bâtiments abbatiaux ne sont pas moins intéressants : le cloître, bien que tardif (1250-1300), reste roman d'aspect ; la salle du chapitre (xiiie siècle) est voûtée d'ogives ; le réfectoire, reconstruit dans le premier tiers du xve siècle, est remarquable. […] Lire la suite

HOLLAND HENRY (1745-1806)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 243 mots

Holland agrandit la villa que le prince possédait à Brighton, en reliant les deux parties par une rotonde couverte d'une coupole et flanquée de deux ailes à deux étages. Le pavillon construit par Henry Holland sera complètement transfiguré par l'agrandissement de William Porden (1804-1808) et la reconstruction de John Nash (1815-1818 env.), tous deux dans un style indien inspiré de l'architecture moghole. […] Lire la suite

MESSAGER SAGITTAIRE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 285 mots

La partie haute de ses pattes est couverte de plumes noires et ses ailes sont bordées de blanc. Sa tête et son bec ressemblent à ceux du caracara. Sa queue est ornée d'une paire de longues plumes médianes. Ses pattes présentent d'épaisses écailles destinées à le protéger des morsures de serpent. Les serpents font partie de l'alimentation principale des messagers sagittaires. […] Lire la suite

CLOCHE À VENT

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 262 mots

Elle a connu un plein développement en Asie orientale et en Asie du Sud, de Bali au Tibet et au Japon, souvent couverte de décorations élaborées, coulées ou sculptées, et suspendue à l'avant-toit des structures sacrées. Les bouddhistes ont utilisé tout particulièrement les cloches à vent, les attachant à profusion par centaines ou même par milliers aux avant-toits des temples, des tombeaux et des pagodes, provoquant sous l'effet du vent un tintement assourdissant. […] Lire la suite

HYPOGÉE

  • Écrit par 
  • Martine Hélène FOURMONT
  •  • 340 mots
  •  • 1 média

Le plan peut en être simple, constitué d'une chambre sur plan presque carré, comme à Olynthe, Karitsa et Malatria, couverte d'une voûte appareillée ; la chambre peut être également précédée d'un vestibule, ou prodomos, souvent couvert en plate-bande ou encore voûté comme la salle elle-même. À cette seconde série appartiennent les tombes de Dion, de Lefkadia et de Verghina. […] Lire la suite

PORCHE

  • Écrit par 
  • Maryse BIDEAULT
  •  • 294 mots

Dans son expression la plus simple, le porche se présente souvent comme une galerie assez longue et étroite, couverte d'un toit en appentis comme à l'abbaye de Pontigny en Bourgogne, mais il peut également se développer sur une façade entière comme aux bras nord et sud du transept de la cathédrale de Chartres : construits au xiiie siècle, ils sont composés de trois travées en largeur, ont leur propre voûtement en berceau brisé et ouvrent sur les trois côtés par de très hautes arcades. […] Lire la suite

CUZZONI FRANCESCA (1698 env.-1770)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 294 mots
  •  • 1 média

En 1750, elle retourne à Londres pour donner un concert de bienfaisance et, l'année suivante, couverte de dettes, fait ses adieux à la scène dans la capitale anglaise. Le sort continuera à s'acharner contre elle et la diva mourra dans le dénuement. […] Lire la suite

FALISQUES

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 305 mots

La capitale primitive des Falisques, Falerii (Faléries) est située au nord de Rome sur le Tibre ; elle est bâtie sur une hauteur près du mont Soracte dont la cime, dit Horace dans une de ses Odes, souvent couverte de neige, est visible de Rome. Falerii fait partie, à l'origine, de la confédération étrusque des douze cités. Le pays des Falisques est réputé pour la fabrication des produits de céramique, qui sont exportés. […] Lire la suite

BATAK, ethnie

  • Écrit par 
  • Roger MEUNIER
  •  • 336 mots

La maison batak, entièrement édifiée en bois, est établie sur pilotis et couverte d'un toit à forte pente. Les Batak cultivent du riz et des pommes de terre, cette dernière récolte étant destinée à l'exportation ; ils élèvent des buffles et des chevaux. En matière d'artisanat, le tissage et la teinture sont encore en honneur, mais le travail des armes, des bijoux, ainsi que la sculpture sur bois tendent à disparaître. […] Lire la suite

MONT-SAINT-MICHEL

  • Écrit par 
  • Maryse BIDEAULT
  •  • 938 mots
  •  • 1 média

Au niveau inférieur de la Merveille se trouvent l'aumônerie et le cellier, couverts de voûtes d'arêtes sans doubleaux ; à l'étage intermédiaire, la salle des Hôtes, couverte de voûtes d'ogives retombant sur des colonnes particulièrement élégantes et élancées, et la salle des Chevaliers, à trois vaisseaux et deux files de supports cylindriques trapus ; enfin, à l'étage supérieur, le réfectoire, couvert d'une charpente en forme de carène renversée et dont les murs latéraux sont percés de nombreuses fenêtres étroites, semblables à des meurtrières, qui dispensent une très grande luminosité, ouvre sur la galerie est du cloître. […] Lire la suite

MAJOLIQUE

  • Écrit par 
  • Jeanne GIACOMOTTI
  •  • 327 mots
  •  • 1 média

Piccolpasso, dans son traité Li Tre Libri dell'arte del vasaio publié vers 1550, réserve encore le mot maiolica aux faïences à reflets métalliques imitées de celles d'Espagne, mais aujourd'hui les Italiens font de cette dénomination le synonyme de faïence et l'appliquent à toute céramique à couverte d'émail stannifère sans distinction de lieu, d'époque ni de style. […] Lire la suite

PONTINE PLAINE

  • Écrit par 
  • Michel ROUX
  •  • 335 mots

Cette plaine pontine au sud de Rome, riveraine de la mer Tyrrhénienne, limitée vers l'intérieur par les monts Albains et Lepini, autrefois marécageuse, infestée de malaria, s'est au xxe  siècle couverte de riches cultures et industrialisée. Les Italiens l'appellent agro Pontino. Le régime mussolinien a conduit dans les marais Pontins, à partir de 1932, une œuvre de bonification qu'il voulait exemplaire : 51 000 hectares ont été mis en culture par des colons pour lesquels on avait construit plus de trois mille maisons ; les villes de Latina (d'abord Littoria), Sabaudia, Pontinia, Aprilia, Pomezia ont été créées ex nihilo. […] Lire la suite

FRIESZ OTHON (1879-1949)

  • Écrit par 
  • Jean-Marie MARQUIS
  •  • 296 mots

La couleur employée pure crée la forme et vibre sur le fond de la toile très légèrement couverte. Le fauvisme de Friesz s'apparente à celui de Matisse ou de Derain, avec plus d'exubérance dans le dessin (La Ciotat, 1905, coll. part., Paris). Mais c'est vers Cézanne qu'il évolue, dans le Portrait de Fernand Fleuret (1907, musée national d'Art moderne, Paris) dont les teintes plus pâles, la volonté d'expression et de construction témoignent de son détachement progressif du fauvisme. […] Lire la suite

NANOFILS SOLAIRES

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 326 mots

 100 seulement de la surface soit couverte par les fils) à condition d'optimiser très précisément le diamètre des fils. Cette efficacité est due à l'existence d'oscillations collectives des porteurs de charge dans le semi-conducteur, appelées « plasmons », qui absorbent une grande part de l'énergie lumineuse. Publié dans la revue Science du 1er mars 2013, ce résultat est considéré par les spécialistes comme une démonstration réussie des exceptionnelles qualités photovoltaïques des structures non planes. […] Lire la suite

ORCIVAL NOTRE-DAME D'

  • Écrit par 
  • Alain ERLANDE-BRANDENBURG
  •  • 355 mots

La croisée du chœur et de la nef est couverte d'une coupole sur trompes. […] Lire la suite

TUCUNA ou TUKUNA

  • Écrit par 
  • Susana MONZON
  •  • 360 mots

Toute cette région, plate, est couverte par la jungle amazonienne. Les Tucuna parlent une langue indépendante des grandes familles linguistiques de l'Amérique du Sud. Ils cultivent le manioc, amer et doux, le maïs, et divers tubercules ; ils sont aussi de très habiles pêcheurs. Ils fabriquent de la poterie, de la vannerie et des représentations zoomorphes en écorce. […] Lire la suite

FÜRSTENFELD ABBAYE DE

  • Écrit par 
  • Georges BRUNEL
  •  • 346 mots

C'est donc à un espace compact et puissamment articulé que nous avons affaire : chaque travée est couverte par une voûte distincte, des doubleaux les séparent, un entablement en forte saillie court tout au long de la nef et sépare nettement les supports des voûtes. La partie essentielle du décor est constituée par les fresques dont Cosmas Damian Asam revêtit les plafonds de la nef vers 1730. […] Lire la suite

LANCASHIRE & CHESHIRE

  • Écrit par 
  • Claude MOINDROT
  •  • 390 mots
  •  • 1 média

Les conditions physiques y sont peu favorables (une plaine étroite serrée entre la mer et la Chaîne pennine, couverte de sables et d'argiles glaciaires, encombrée de tourbières dues à une pluviosité surabondante). Depuis la réforme administrative de 1974, les villes de Liverpool et de Manchester ne font plus partie du comté de Lancashire. Elles forment, avec la région qui les entoure, la première le comté de Merseyside, la seconde celui du Grand Manchester. […] Lire la suite

PRANG

  • Écrit par 
  • Jean BOISSELIER
  •  • 374 mots

En principe, sa structure est identique à celle du prasat kmer (prasat, sanskrit prāsāda, conserve en Thaïlande son sens primitif de palais, de temple) : tour sanctuaire de plan carré couverte d'une haute toiture constituée d'une succession d'étages fictifs en gradins. Le prang est en réalité un édifice plus élaboré, adapté à la religion bouddhique et au culte des reliques ; apparenté au sanctuaire khmer, il n'en dérive pas directement. […] Lire la suite

SAINT-NECTAIRE ABBAYE DE

  • Écrit par 
  • Alain ERLANDE-BRANDENBURG
  •  • 400 mots

La croisée, couverte d'une coupole sur trompes, ouvre sur le chœur. Des colonnes ceinturent le chœur dont le déambulatoire ouvre sur trois chapelles rayonnantes. Une chapelle, consacrée à la Vierge, a été ajoutée dans l'axe. Le chœur possède la plus riche série de chapiteaux d'Auvergne. On y voit représentés des épisodes de la vie du Christ et les scènes de la légende de saint Nectaire, exécutés dans un style pittoresque, qui ne manque cependant pas de monumentalité. […] Lire la suite

KÉRATOSES

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 406 mots

Usuellement, il s'agit d'une petite protubérance (ou bourgeon) jaune ou brune, aux contours bien délimités, couverte d'une croûte grasse. Ces lésions résultent d'une augmentation anormale du nombre de kératinocytes. Il est rare qu'elles se transforment en une tumeur maligne ou disparaissent spontanément. – La kératose sénile (ou kératose actinique) se manifeste sous la forme de papules planes, légèrement surélevées, généralement associées à l'âge et à l'exposition au soleil. […] Lire la suite

PALAIS IMPÉRIAUX DE PÉKIN (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Alain THOTE
  •  • 358 mots

La même année, reconstruction du Zhonghedian (pavillon de l'Harmonie du Milieu), situé au centre d'une vaste terrasse couverte de marbre blanc regroupant les trois principaux pavillons de la partie officielle de la Cité. 1647 Reconstruction sous les Qing (1644-1911) de la porte du Midi (Wumen). 1655 Reconstruction des principaux bâtiments de la partie privée de la Cité, située au nord. […] Lire la suite

CHAMP SÉMANTIQUE ET CHAMP LEXICAL

  • Écrit par 
  • Catherine FUCHS
  •  • 1 171 mots

À ce propos, on se gardera de confondre le champ lexical avec le champ conceptuel, qui désigne l'aire des concepts couverte par un mot ou un groupe de mots. Historiquement, les premières études consacrées aux champs, dans les années 1920-1930, ont été proposées dans une perspective davantage ethnologique et anthropologique que véritablement linguistique : elles portaient en réalité sur des champs conceptuels. […] Lire la suite

PARLER LES

  • Écrit par 
  • Alain ERLANDE-BRANDENBURG
  •  • 414 mots

Le triforium est traité en galerie couverte ; au-dessus se déploient librement les fenêtres, scandées par un réseau très particulier de meneaux. La voûte n'a pas moins d'importance puisqu'elle va inspirer toutes les voûtes réticulées qui vont suivre et qui sont en fait des voûtes en berceau décorées. Peter Parler dirige en même temps, entre 1365 et 1385, un programme cohérent de sculpture destiné aux différentes parties du chœur, les six tombeaux des ancêtres de Charles IV et, le long des murs du triforium, les bustes de vingt-quatre personnages liés à l'histoire de la cathédrale : l'empereur, ses épouses, les dignitaires de l'Église, les directeurs du chantier et les architectes. […] Lire la suite

DOMESDAY BOOK

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 415 mots
  •  • 1 média

La plus grande partie du pays est couverte de « forêts », par quoi il faut entendre non seulement les forêts, mais aussi les marécages et les landes ou friches non propices à l'agriculture. L'élevage des moutons et des porcs et, ici et là, la culture des céréales constituent les principales ressources du pays. En 1873, à la demande du Parlement, sont rassemblées les données d'un Nouveau Domesday Book, également intitulé Recensement des possesseurs du sol. […] Lire la suite

MONT-CASSIN ABBAYE DU

  • Écrit par 
  • Élisabeth ZADORA
  •  • 411 mots

L'église est couverte en bois de cyprès, pavée de marbre et décorée de peintures, le monastère est fortifié. Sous l'abbé Désidérius (1058-1087), qui devient pape sous le nom de Victor III, le Mont-Cassin devient le centre de la chrétienté. Désidérius entreprend, en 1066, de faire construire une église aussi grande que les basiliques de Rome. En même temps, il fait jeter bas une partie des vieilles constructions et reconstruire une bibliothèque, un logis pour l'abbé, un dortoir, décorés de peintures, et un cloître. […] Lire la suite

APIS

  • Écrit par 
  • Yvan KOENIG, 
  • Universalis
  •  • 398 mots
  •  • 2 médias

Hérodote a laissé sur Apis ce témoignage : « Quand il fut devenu maître de toute l'Égypte, Psammétique éleva à Héphaïstos des propylées à Memphis, ceux qui sont tournés vers le vent du sud ; et il construisit pour Apis, en face des propylées, une cour où on le nourrit lorsqu'il s'est manifesté, tout entourée de colonnades et couverte de figures : au lieu des colonnes, ce sont des colosses de douze coudées qui en supportent le toit. […] Lire la suite

DALÉCARLIE

  • Écrit par 
  • Georges CHABOT
  •  • 384 mots

Une bonne partie du sol est couverte de forêts et de tourbières. Cependant, on trouve d'assez riches pâturages et on pratique, l'été, la vie pastorale dans les chalets de montagne. Mais, dès le Moyen Âge, les activités ont été à la fois agricoles et industrielles, en liaison avec le Bergslag. Les mines (fer, argent, plomb, cuivre, etc.), dont certaines ont été exploitées à partir du xiiie siècle, ont longtemps constitué la principale activité économique de la région, contribuant à la richesse de petites villes (Mora, Avesta, Hedemora) ou de plus importantes, comme Borlänge (47  600 habitants en 2008), également spécialisée dans l’industrie du bois (papeterie). […] Lire la suite

TOURNUS ABBAYE SAINT-PHILIBERT DE

  • Écrit par 
  • Élisabeth ZADORA
  •  • 364 mots

) participe du même plan : une partie centrale de trois nefs séparées par deux rangées de trois colonnes, couverte par quinze voûtes d'arêtes sans doubleaux, un déambulatoire avec trois chapelles rectangulaires voûtées en berceau. Le chevet du chœur, assez bas avec ses absidioles étagées, semble s'effacer devant le jet du clocher à la croisée du transept et dénote une influence auvergnate. […] Lire la suite

VITTONE BERNARDO (1704 env.-1770)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 388 mots

L'église Santa Chiara de Bra (1742) illustre bien le style de Vittone : elle est couverte d'une coupole percée de baies, à travers lesquelles on aperçoit une seconde coupole décorée de scènes peintes et éclairée par des ouvertures dérobées au regard. Bernardo Vittone aime disposer des petites coupoles secondaires autour d'une coupole centrale plus basse. […] Lire la suite

RIF

  • Écrit par 
  • Daniel NOIN
  •  • 391 mots
  •  • 2 médias

La montagne, peu élevée, dépasse rarement 1 500 mètres (sauf dans la dorsale centrale : djebel Tidirhine, 2 452 m), mais elle est très accidentée, coupée de vallées profondes ; elle est relativement humide et, en partie, couverte de forêts (chênes verts, chênes-lièges, cèdres) ou de maquis. Il en résulte de grandes difficultés de communication, aggravées par l'existence pendant la période coloniale d'une zone française et d'une zone espagnole. […] Lire la suite

MAULBRONN ABBAYE DE

  • Écrit par 
  • Éliane VERGNOLLE
  •  • 404 mots

La nef, longue de dix travées, était primitivement couverte en charpente (les voûtes actuelles datent du début du xve siècle). Le chœur, peu profond, est fermé par un chevet plat et encadré de trois chapelles rectangulaires ouvrant sur chaque bras du transept. Celui-ci, très étroit, est presque réduit à un couloir. Ce plan, typiquement cistercien et dérivant de celui de Clairvaux I ou de Pontigny I, se retrouve en Allemagne aux abbayes d'Himmerod, de Haina et d'Eberbach. […] Lire la suite

JUNI JUAN DE (1506 env.-1571)

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 433 mots

Toujours dans cette ville, mais dans l'église de Santa María, on trouvera l'un de ses plus beaux retables, celui de l'extraordinaire chapelle des Benavente, couverte des stucs de Jerónimo Corral. L'Immaculée Conception et la Rencontre de sainte Anne et de saint Joachim, les plus beaux morceaux du retable, annoncent déjà l'art d'un Juan Martínez Montañés. […] Lire la suite

LIGUGÉ ABBAYE SAINT-MARTIN DE

  • Écrit par 
  • Alain ERLANDE-BRANDENBURG
  •  • 398 mots

Geoffroy d'Estissac, prieur avant de devenir abbé de Maillezais, édifia une vaste salle rectangulaire de style flamboyant, couverte de voûtes à huit nervures et terminée par un chevet plat. […] Lire la suite

THOLOS

  • Écrit par 
  • Alain MAHUZIER
  •  • 427 mots
  •  • 2 médias

Une tholos mycénienne est une immense tombe circulaire, appareillée par assises horizontales, et couverte d'une coupole en pierre traitée en encorbellement (tel le « trésor d'Atrée » à Mycènes). À l'époque classique, les Grecs utilisent le terme de tholos pour désigner un temple ou un édifice à naos circulaire, avec ou sans péristyle concentrique. Parmi les plus célèbres, il faut citer la tholos de l'agora d'Athènes (env. […] Lire la suite

COYPEL LES

  • Écrit par 
  • Georges BRUNEL
  •  • 452 mots
  •  • 2 médias

À la chapelle de Versailles (1708), un pas supplémentaire est franchi : toute la voûte de la nef est couverte par une seule scène, qui se déploie en faisant en quelque sorte éclater la division architecturale des doubleaux ; comme au plafond du Gesù, le ciel fait irruption dans l'espace de l'église, au moyen d'une immense percée illusionniste. Nicolas Coypel (1690-1734), frère cadet d'Antoine, ne semble pas avoir beaucoup bénéficié des avantages que cette parenté aurait pu lui valoir ; alors que son neveu Charles, le fils d'Antoine, était choyé et couvert d'honneurs dès le jeune âge, Nicolas ne dut ses succès qu'à ses propres efforts. […] Lire la suite

COVENTRY

  • Écrit par 
  • Claude MOINDROT
  •  • 443 mots
  •  • 2 médias

Mais ce qui frappe le plus dans le centre-ville, c'est la séparation quasi totale du trafic automobile et de la déambulation ainsi que l'animation des rues piétonnières et de la galerie couverte. Le nouveau centre de Coventry, bouclé par une autoroute périphérique, est un modèle d'urbanisme contemporain qui attire un grand nombre de visiteurs. L'effectif de population a repris une courbe ascendante : 265 000 habitants en 1951, 322 573 en 1991, avant de s’établir à 304 000 habitants en 2004, la légère baisse s’expliquant par un phénomène de décentralisation au profit de petites villes créées dans les environs. […] Lire la suite

HANNON (Ve s. av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Gilbert-Charles PICARD
  •  • 463 mots

Il aperçoit un volcan, le Char des dieux, et une plaine couverte de laves, enfin, une nouvelle baie, la Corne du Sud, avec une île peuplée d'êtres velus, sans doute des Pygmées. Les Carthaginois s'emparent de trois femelles qu'ils doivent tuer tant elles se défendent et rapportent leurs peaux qui sont exposées dans le temple de Tanit. La réalité de cet exploit ne saurait être mise en doute, mais les résultats pratiques demeurèrent minces, semble-t-il. […] Lire la suite

Recevez les offres exclusives Universalis