« Troubles de la cognition »

COGNITION

  • Écrit par 
  • Chrystel BESCHE-RICHARD, 
  • Raymond CAMPAN
  •  • 2 626 mots

Les sciences de la cognition trouvent, depuis plusieurs années, des applications dans le champ de la psychopathologie et concernent ainsi l'étude des désordres cognitifs chez des patients souffrant de troubles tels que les états schizophréniques, les troubles dépressifs ou l'autisme, ce qui en constitue une voie d'étude et d'application importante. […] Lire la suite

COGNITION MUSICALE

  • Écrit par 
  • Emmanuel BIGAND
  •  • 1 298 mots

À ce titre, elle contribuerait au développement cognitif et psychoaffectif des individus et présenterait des avantages pour la rééducation des troubles neuropsychologiques.  […] Lire la suite

GENRE ET COGNITION

  • Écrit par 
  • Michel HUTEAU
  •  • 1 140 mots
  •  • 1 média

Les différences entre le genre masculin et le genre féminin sont appréhendées par de nombreuses disciplines : anthropologie, sociologie, histoire, biologie, etc., et toutes les approches psychologiques ont quelque chose à dire sur ce sujet. L'une d'elles consiste à procéder à des comparaisons au moyen de procédures standardisées, en veillant à ce que les échantillons définis par le genre diffèrent aussi peu que possible pour tous les autres caractères. […] Lire la suite

TROUBLES SCHIZOPHRÉNIQUES

  • Écrit par 
  • Pierre-Michel LLORCA
  •  • 7 202 mots

La remédiation cognitive a pour objectif l’amélioration des troubles cognitifs décelés dans la schizophrénie et qui ont des conséquences fonctionnelles majeures. Les interventions sont centrées sur l’attention, la mémoire, les fonctions exécutives, la cognition sociale et la métacognition. De nombreux programmes ont été développés, permettant soit des interventions de groupe, soit des interventions individuelles. […] Lire la suite

PSYCHOPATHOLOGIE COGNITIVE

  • Écrit par 
  • Martial VAN DER LINDEN
  •  • 2 375 mots

L’analyse du fonctionnement cognitif des personnes ayant reçu un diagnostic de schizophrénie a montré qu’elles présentent des déficits affectant de nombreuses fonctions cognitives, avec une prévalence importante des troubles de la mémoire pour les événements personnels (mémoire épisodique et autobiographique). Par ailleurs, ces personnes présentent également des déficits affectant la cognition sociale, à savoir l’ensemble des processus psychologiques permettant d’entretenir des relations sociales harmonieuses, telles que les capacités à percevoir les indices sociaux (l’orientation du regard, les mouvements du corps, etc. […] Lire la suite

MUSICOTHÉRAPIE

  • Écrit par 
  • Marie-Ève HOFFET
  •  • 1 922 mots
  •  • 2 médias

Sacks va plus loin et rejoint, par le chemin de la clinique, une des conclusions actuelles de la cognition appliquée à la physiologie cérébrale, la participation simultanée de nombreuses zones cérébrales à la perception puis la réponse à une stimulation extérieure. Pour Sacks, la musique et les émotions ne dépendent pas seulement de la mémoire à leur propos. […] Lire la suite

PSYCHOLOGIE CLINIQUE COMPORTEMENTALE ET COGNITIVE

  • Écrit par 
  • Martine BOUVARD
  •  • 2 580 mots

La psychologie clinique comportementale et cognitive s’intéresse également aux déficits et biais cognitifs présents dans les troubles mentaux, ce qui la conduit à envisager une approche processuelle. Cette dernière postule que les états psychopathologiques s’expliqueraient par l’existence de processus cognitifs, émotionnels et comportementaux dysfonctionnels pouvant être communs à plusieurs troubles. […] Lire la suite

CERVEAU ET NOMBRES

  • Écrit par 
  • Mauro PESENTI
  •  • 980 mots

La cognition numérique est l'ensemble des processus permettant à l'être humain de quantifier des objets ou des événements, de reconnaître un nombre, d'accéder à sa signification quantitative ou encyclopédique, ou de résoudre des problèmes arithmétiques. Pour comprendre comment ces compétences sont implémentées dans le cerveau humain, les données lésionnelles chez le patient cérébro-lésé et les données d'activation cérébrale chez l'individu sain sont intégrées dans une approche neurofonctionnelle. […] Lire la suite

VIEILLISSEMENT COGNITIF

  • Écrit par 
  • Patrick LEMAIRE
  •  • 1 065 mots

Ainsi, les patients atteints de la maladie d’Alzheimer ont d’importants troubles de la mémoire, dès le début de la maladie. Il existe de nombreuses démences liées au vieillissement, chacune caractérisée par un profil d’évolution cognitive spécifique. Enfin, de nombreuses recherches permettent de conclure qu’avec un programme de stimulation cognitive adéquat il est possible de maintenir un fonctionnement cognitif approprié au cours du vieillissement normal et de freiner un peu sa dégradation dans la démence. […] Lire la suite

GÉNÉTIQUE ET DÉVELOPPEMENT PSYCHOLOGIQUE

  • Écrit par 
  • Michèle CARLIER
  •  • 2 172 mots

Il est probable que la plupart des gènes qui s’expriment dans notre cerveau (soit la majeure partie des 22 000 gènes de notre espèce) aient des effets sur les comportements et, pour beaucoup d’entre eux, sur la cognition. Malgré leur rareté, les gènes les plus faciles à identifier sont les gènes liés à des conditions pathologiques, parce que leurs effets sont plus faciles à détecter. […] Lire la suite

LANGAGE ACQUISITION DU

  • Écrit par 
  • Michèle KAIL
  •  • 4 950 mots
  •  • 3 médias

L’idée de pré-requis cognitifs organisant les liens entre langage et cognition a progressivement été abandonnée au profit d’une relation bidirectionnelle entre langage et cognition, telle celle qui unit par exemple catégorisation exhaustive des objets et explosion lexicale. Les approches « typologiques » qui se réfèrent à une conception néo-whorfienne questionnent l’existence même de bases cognitives universelles. […] Lire la suite

CANNABINOÏDES

  • Écrit par 
  • Jacques HANOUNE, 
  • Eleni TZAVARA
  •  • 2 329 mots

Modèles pharmacologiques chez l'animal : existe-t-il une dépendance aux cannabinoïdes ? Le système de classification des troubles mentaux DSM-IV (American Psychiatric Association-DSM-IV, Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux), définit la dépendance à une substance, chez l'homme, selon sept critères, dont la dépendance physique (tolérance et sevrage), le désir incontrôlable de prendre la drogue et l'impact négatif de celle-ci sur la vie professionnelle et/ou sociale du sujet. […] Lire la suite

SOCIOLOGIE PRAGMATIQUE

  • Écrit par 
  • Joan STAVO-DEBAUGE, 
  • Laurent THÉVENOT
  •  • 2 516 mots

Marquant un intérêt renouvelé pour les théories de l'action, faisant largement place aux héritages dont la sociologie pragmatique bénéficie (ethnométhodologie, interactionnisme puis cognition sociale, cognition distribuée), la série entendait en outre favoriser un dialogue entre sciences sociales et philosophie, que Les Économies de la grandeur avaient notamment permis de renouer. […] Lire la suite

PSYCHOLOGIE DÉVELOPPEMENTALE DU LIFESPAN

  • Écrit par 
  • Patrick LEMAIRE
  •  • 1 533 mots

Par ailleurs, le développement cognitif d’un enfant a de plus grands risques d’être freiné et limité chez un enfant qui connaît des troubles socio-émotionnels. Les interactions entre fonctions psychologiques sont beaucoup plus importantes au cours de l’enfance et de l’adolescence qu’au cours de la vie adulte et du vieillissement. Il existe néanmoins de fortes interactions entre, par exemple, émotions et cognition chez les personnes âgées. […] Lire la suite

MÉMOIRE DE TRAVAIL

  • Écrit par 
  • Pierre BARROUILLET, 
  • Valérie CAMOS
  •  • 2 030 mots

Ainsi, si les fonctions de la mémoire de travail (stockage et traitement), sa mesure par les tâches d’empan complexe, son rôle dans la cognition de haut niveau, le développement cognitif et le vieillissement font l’objet d’un large consensus, sa nature, sa structure, les mécanismes précis par lesquels elle remplit ses fonctions, ainsi que les sources de ses limitations, demeurent encore à préciser. […] Lire la suite

PSYCHOLOGIE DES ÉMOTIONS

  • Écrit par 
  • David SANDER
  •  • 5 832 mots
  •  • 1 média

Un des arguments qui lie les émotions à la prise de décision consiste à souligner combien certains patients ayant des troubles émotionnels ont des difficultés à prendre des décisions personnelles, sans que cela ne soit accompagné d’un autre problème cognitif. Ces démonstrations selon lesquelles l’émotion serait au cœur du fonctionnement de l’esprit nous permettent de conclure sur le rôle des émotions pour le bien-être individuel et dans de nombreuses sphères de la société. […] Lire la suite

PSYCHOLOGIE DU DÉVELOPPEMENT

  • Écrit par 
  • Henri LEHALLE
  •  • 4 180 mots
  •  • 3 médias

On sait que des comportements semblables, comme ceux relevant des « troubles de la conduite », peuvent avoir des origines développementales différentes (situation d’« équifinalité »). On sait aussi (« multifinalité ») qu’un même événement traumatique, comme la séparation d’avec un proche, peut être suivi de trajectoires développementales très diverses y compris sans troubles apparents à long terme (effet de résilience). […] Lire la suite

PSYCHOLOGIE HISTOIRE DE LA

  • Écrit par 
  • Serge NICOLAS
  •  • 4 964 mots
  •  • 2 médias

Les caractéristiques majeures du mouvement du début du xxie siècle sont les suivantes : – une explosion de la recherche au plan mondial dans le domaine de la cognition (l’Europe notamment a rattrapé son retard face à l’Amérique) ; – un resserrement entre les disciplines intéressées par l’étude de la cognition (notamment entre la psychologie cognitive et les neurosciences cognitives) ; – l’utilisation et le développement de nouvelles techniques d’investigation comportementales et non comportementales (imagerie fonctionnelle cérébrale). […] Lire la suite

ÉPIGÉNÉTIQUE

  • Écrit par 
  • Pierre-Antoine DEFOSSEZ, 
  • Olivier KIRSH, 
  • Ikrame NACIRI
  •  • 5 994 mots
  •  • 4 médias

Si le chromosome tronqué est d’origine maternelle, les enfants développeront un syndrome d’Angelman, un retard sévère du développement mental associé à des troubles neurologiques divers. En revanche, si cette même délétion est portée par le chromosome d’origine paternelle et est combinée à une méthylation de la région équivalente sur le chromosome maternel, les enfants développeront le syndrome de Prader-Willi, caractérisé par des troubles alimentaires et une obésité morbide. […] Lire la suite

SOMMEIL

  • Écrit par 
  • Patrice FORT, 
  • Michel JOUVET, 
  • Patrick LÉVY, 
  • Véronique VIOT-BLANC
  •  • 18 111 mots
  •  • 6 médias

Le cerveau humain, comme celui de tous les Vertébrés supérieurs, subit l'alternance de trois états : éveil, sommeil, rêve. Au cours de l'éveil, le cerveau reçoit les informations du milieu extérieur ou intérieur, les intègre et les compare aux informations reçues antérieurement pour y répondre de façon adaptée selon des mécanismes innés ou acquis. C'est également au cours de l'éveil que les différents instincts qui permettent la survie de l'individu et de l'espèce opèrent selon des schèmes innés. […] Lire la suite

GÉNOME NÉANDERTALIEN

  • Écrit par 
  • Eva-Maria GEIGL, 
  • Thierry GRANGE, 
  • Bruno MAUREILLE
  •  • 3 273 mots
  •  • 2 médias

Des gènes impliqués dans la cognition propres à l'Homme moderne ? Les chercheurs du M.P.I. ont cherché ensuite à identifier les caractères spécifiquement humains qui ont fait l'objet d'une sélection positive après la séparation des Néandertaliens et qui conféreraient aux individus les portant un succès reproductif plus important. Ce dernier se manifeste par une réduction de la diversité allélique à cette position ainsi qu'aux positions voisines qui bénéficient d'un effet d'entraînement. […] Lire la suite

ÉPILEPSIE

  • Écrit par 
  • Henri GASTAUT, 
  • François MIKOL
  •  • 6 164 mots
  •  • 3 médias

Les troubles du développement embryonnaire du cerveau comprennent, parmi les plus épileptogènes, les dysplasies corticales : désorganisation de la structure du cortex et malformations cellulaires (cellules en « ballon »), ou neurones ectopiques dans la substance blanche par arrêt de leur migration physiologique. Selon l'importance des anomalies, l'épilepsie se révèle plus ou moins tôt, éventuellement à l'adolescence, et s'accompagne ou non de troubles neurologiques déficitaires. […] Lire la suite

ROBOTIQUE CHIRURGICALE

  • Écrit par 
  • Étienne DOMBRE
  •  • 3 910 mots
  •  • 10 médias

(techniques de l'imagerie, de la modélisation et de la cognition) de Grenoble pour être utilisé en neurochirurgie stéréotaxique (technique qui, grâce à un dispositif mécanique fixé sur la tête, permet de localiser et d'atteindre de façon précise des structures cérébrales profondes). – Le robot Puma 560 a permis, en 1990, à une équipe médicale d’Imperial College à Londres, d’effectuer une ablation de la prostate. […] Lire la suite

VISUALISATION DE L'ACTIVITÉ DU CERVEAU

  • Écrit par 
  • Jean-Gaël BARBARA
  •  • 6 293 mots
  •  • 5 médias

Il devient alors possible de créer des ponts entre les théories développées à partir des modèles animaux et celles de la cognition humaine, et de généraliser certains éléments des premières dans les secondes. L’imagerie pour la clinique neurologique La visualisation des activités cérébrales chez l’homme est donc loin de représenter des ensembles de mesures simples donnant immédiatement des informations relatives aux fonctionnements du cerveau. […] Lire la suite

PLASTICITÉ CÉRÉBRALE

  • Écrit par 
  • Jean-Claude DUPONT
  •  • 7 548 mots
  •  • 6 médias

Enfin, les phénomènes de plasticité sont maintenant étudiés en lien avec d’autres pathologies, lorsque le cerveau n’est pas lésé, en neurologie pour les douleurs chroniques (lombalgies, amputation) et en psychiatrie, les troubles de la plasticité étant impliqués dans la cognition sociale (schizophrénie). Perspectives éducatives En tant que l’apprentissage en dépend, la plasticité cérébrale est invoquée comme moyen d’amélioration et de stabilisation des performances scolaires. […] Lire la suite

 
 

Recevez les offres exclusives Universalis