« Travailleurs »

LES TRAVAILLEURS DE LA MER, Victor Hugo - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Guy BELZANE
  •  • 1 197 mots
  •  • 1 média

Écrits à Guernesey en 1864 et 1865, et publiés l'année suivante simultanément à Bruxelles et Paris, Les Travailleurs de la mer sont certainement, des œuvres composées par Victor Hugo (1802-1885) pendant l'exil, celle qui doit le plus au lieu lui-même. Cette influence s'accentue par la suite : au roman, intitulé initialement L'Abîme, et achevé en avril 1865, Hugo ajoute en effet, en mai, un livre liminaire, « L'Archipel de la Manche », qu'à la demande des éditeurs il consent à retirer de l'ouvrage avant de le réintégrer en 1883. […] Lire la suite

Les médias de la recherche « Travailleurs » :

Travailleurs annamites, 1916

Travailleurs annamites, 1916
Crédits : Piston/ Excelsior – L'Equipe/ Roger-Viollet

photographie

Construction du chemin de fer

Construction du chemin de fer
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Cesar Chavez

Cesar Chavez
Crédits : MPI/ Archive Photos/ Getty Images

photographie

Kim Jong-il, 2003

Kim Jong-il, 2003
Crédits : Str/ Kcna/ Kns Files/ AFP

photographie

Afficher les médias de « Travailleurs »

A.I.T. (Association internationale des travailleurs)

  • Écrit par 
  • Jean-Marie PERNOT
  •  • 258 mots
  •  • 1 média

Première véritable forme d'organisation de l'internationalisme ouvrier, l'A.I.T. est fondée en 1864 à Londres, lors d'un meeting à Saint Martin's Hall. Fruit d'un projet franco-britannique, la Ire Internationale est au carrefour de plusieurs tentatives de regroupement : une entente corporative impulsée par les trade-unions britanniques et les mutuellistes proudhoniens français comme Henri Tolain et Eugène Varlin, une coalition de courants socialistes représentée par de petits partis ou des exilés, comme Karl Marx, qui rédige L'Adresse inaugurale et les statuts de l'association, enfin un mouvement de protestation internationale d'inspiration républicaine contre la répression russe en Pologne. […] Lire la suite

C.F.T.C. (Confédération française des travailleurs chrétiens)

  • Écrit par 
  • René MOURIAUX
  •  • 2 640 mots

La Confédération française des travailleurs chrétiens, c'est d'abord, de 1919 à 1964, l'expression syndicale du catholicisme social en France ; c'est ensuite, après la déconfessionnalisation majoritaire de la centrale, le rameau qui entend maintenir le mouvement professionnel d'inspiration chrétienne. Du S.E.C.I. à la déconfessionnalisation Plusieurs essais de syndicalisme chrétien sont observés au milieu des années 1880, dans le Nord et à Lyon. […] Lire la suite

TORRES GONZÁLEZ JUAN JOSÉ (1919-1976)

  • Écrit par 
  • Augustin AMELLER
  •  • 858 mots

) y ayant tenté de redistribuer des latifundia aux travailleurs. Sous Torres et avec son accord officiel naît une nouvelle organisation politico-syndicale qui, sous le nom d'Assemblée du peuple, se réunit dans les locaux du Congrès national dans le but de définir la politique à suivre par les travailleurs ; l'organisme est formé d'environ 60 p. 100 d'ouvriers, auxquels s'ajoutent les représentants des paysans et de tous les partis de gauche ; considérée comme un pouvoir parallèle, à la fois législatif et exécutif, par certains, comme un moyen de divertir les travailleurs et de les détourner ainsi de la prise du pouvoir, par d'autres, cette assemblée étudie la participation des travailleurs au sein de la Corporation minière de Bolivie (institution nationalisée) et la création d'une université unique. […] Lire la suite

GUERRE MONDIALE (PREMIÈRE) Le rôle des colonies

  • Écrit par 
  • Laurent DORNEL
  •  • 5 247 mots
  •  • 3 médias

Les travailleurs coloniaux et chinois sont placés sous l’autorité du Service de l’organisation des travailleurs coloniaux (SOTC) parfois aussi appelé Service de la main-d'œuvre coloniale et chinoise, qui dépend d’abord du ministère de l’Armement, puis est rattaché au début de 1916 à la Direction des troupes coloniales du ministère de la Guerre. Organe militarisé, il comprend plusieurs sections correspondant chacune à une « race » de travailleurs et dispose de commandements régionaux qui gèrent les « groupements de travailleurs ». […] Lire la suite

DENG FA [TENG FA] (1906-1946)

  • Écrit par 
  • Michel HOANG
  •  • 578 mots

On retrouve Deng Fa à la tête d'organisations régionales à Xi'an, au Xinjiang en 1937, puis à Yan'an où il dirige l'école du parti et les comités de travailleurs communistes. Lors de la guerre contre le Japon, il assure la difficile organisation de l'économie de guerre en installant en zone rouge les ateliers d'ouvriers et de travailleurs artisanaux. […] Lire la suite

SYNDICALISME

  • Écrit par 
  • Guy CAIRE, 
  • Thomas LOWIT
  •  • 13 223 mots

), tandis que le mode d'organisation du patronat n'est pas sans conditionner celui des travailleurs (ainsi à la C.G.T. la Fédération des travailleurs de la métallurgie regroupe-t-elle les travailleurs de l'automobile, de la construction navale et aéronautique, du matériel électrique, téléphonique ou électronique, etc., pour pouvoir faire face à l'U. […] Lire la suite

LAMBERT PIERRE (1920-2008)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 190 mots

jusqu'en 1984, puis Mouvement pour un parti des travailleurs, et Parti des travailleurs (P.T.) depuis 1991. Son Courant communiste internationaliste, qualifié couramment de « lambertiste », est dominant au sein de ce parti. On lui a exagérément attribué, suivant le fantasme inusable du complot généralisé, la paternité d'une stratégie d'« entrisme » dans de multiples organisations politiques et syndicales, mais son parti fut précisément exclu de la IVe internationale en 1952 pour avoir refusé la consigne d'entrisme au sein du P. […] Lire la suite

SERVICE DU TRAVAIL OBLIGATOIRE (S.T.O.)

  • Écrit par 
  • Guy ROSSI-LANDI
  •  • 476 mots

Les exigences allemandes se font plus sévères : Sauckel réclame un million de travailleurs et la loi du 1er février 1944 stipule que toutes les femmes sans enfants de dix-huit à quarante-cinq ans et tous les hommes de seize à soixante ans peuvent être envoyés en Allemagne si le maintien dans leur emploi n'est pas indispensable à l'économie nationale. […] Lire la suite

GRÈVE

  • Écrit par 
  • Hélène SINAY, 
  • Universalis
  •  • 12 540 mots
  •  • 8 médias

Et c'est un droit, d'ordre économique et social, destiné à corriger les inégalités dont souffre le groupe des travailleurs ; elle sert de contrepoids au déséquilibre entre les deux « partenaires sociaux », travailleurs subordonnés et chef d'entreprise.La grève est la dramatisation d'un dialogue. Selon Emmanuel Mounier, « le premier temps du dialogue est celui de l'opposition ». […] Lire la suite

PAUPÉRISATION

  • Écrit par 
  • Gérard DESTANNE DE BERNIS
  •  • 666 mots

On peut alors projeter l'évolution de la paupérisation dans le temps : l'appareil de production crée des besoins sans cesse nouveaux chez les travailleurs (surtout en liaison avec l'urbanisation qu'il renforce) et en même temps la valorisation du capital peut exiger que des besoins nouveaux soient satisfaits. La paupérisation se poursuit tant que les deux niveaux (besoins de la valorisation du capital, besoins des travailleurs) ne coïncident pas, exactement comme l'augmentation éventuelle de la consommation de 1 800 à 2 100 calories ne supprime pas l'appauvrissement si le seuil d'équilibre est passé dans l'intervalle de 2 100 à 2 300 calories. […] Lire la suite

TAYLOR FREDERICK WINSLOW (1856-1915)

  • Écrit par 
  • Guy CAIRE
  •  • 385 mots
  •  • 2 médias

Impressionné par les restrictions volontaires de productivité de la part des travailleurs, Taylor estime qu'il convient de définir une norme de travail, travail fait, il s'entend, par un « homme de première classe », dans des conditions favorables et selon des façons d'opérer qui lui ont été enseignées au terme d'une analyse soigneuse (the one best way). […] Lire la suite

COOLIE TRADE

  • Écrit par 
  • Jean-Louis MIÈGE
  •  • 1 278 mots

Dans le coolie trade indien, les travailleurs sont recrutés sous contrat pour un temps déterminé. Des agents approuvés par le protecteur du gouvernement pour les émigrants surveillent à Bombay, à Madras et à Calcutta le respect des règles d'engagement comme des règlements de navigation. Dans chaque colonie d'accueil les travailleurs répartis sur les domaines demeurent l'objet de la protection des fonctionnaires gouvernementaux. […] Lire la suite

PELLOUTIER FERNAND (1867-1901)

  • Écrit par 
  • Paul CLAUDEL
  •  • 334 mots

Aussi est-il amené à accorder une place importante à l'éducation des travailleurs. En 1899, les atteintes d'une tuberculose contractée dans sa jeunesse l'obligent à arrêter son activité. Cette maladie l'emportera deux ans plus tard. Homme d'action, mais surtout propagandiste, Pelloutier apparaît comme un des précurseurs du syndicalisme révolutionnaire. […] Lire la suite

SECOURS ROUGE INTERNATIONAL

  • Écrit par 
  • Paul CLAUDEL
  •  • 715 mots

Autres initiatives : celle des patroni, associations de travailleurs italiens à l'étranger, qu'il généralise dans toutes ses sections ; celle de la Campagne d'hiver reprise au Secours rouge allemand, qui organise des secours matériels et moraux aux travailleurs pendant les mois d'hiver ; celle du parrainage, qui consiste à donner à tout prisonnier politique un parrain chargé de lui apporter un secours moral, matériel et juridique. […] Lire la suite

FRÈRE-ORBAN HUBERT JOSEPH WALTER (1812-1896)

  • Écrit par 
  • Josiane COEKELBERGHS-CUYPERS
  •  • 366 mots

Ministre des Travaux publics en 1847, il invite les classes dirigeantes à s'occuper du sort des travailleurs. Ministre des Finances de 1848 à 1852, il fait entreprendre des travaux d'utilité publique (chemin de fer, routes, canaux) pour occuper les chômeurs. Partisan du libéralisme économique, il fait supprimer les droits d'exportation en 1849 et crée la Banque nationale en 1850. […] Lire la suite

RETRAITE

  • Écrit par 
  • Lucy apRoberts, 
  • Anne-Marie GUILLEMARD
  •  • 9 907 mots

Mais le régime de retraite, lui, est contributif, les pensions étant réservées aux travailleurs ayant cotisé au régime. À défaut d'être universel, il constitue un véritable régime « général » dans la mesure où il couvre l'ensemble des travailleurs : les salariés du secteur public comme ceux du secteur privé, les travailleurs indépendants comme les salariés. […] Lire la suite

ENTREPRISE Sociologie de l'entreprise

  • Écrit par 
  • Jean-Michel MORIN
  •  • 3 556 mots

La triade de base (clients, travailleurs, propriétaires) De J. March et H. Simon à H. Mintzberg, de nombreuses listes des acteurs de l'entreprise ont été dressées. Il convient d'abord de mettre en relief une triade de base composée des clients, des travailleurs et des propriétaires d'une entreprise (cf. par exemple J.-M. Morin). Ces trois catégories d'acteurs ont une caractéristique fondamentale : si l'une seulement fait défaut, c'est tout le système qui s'arrête. […] Lire la suite

HARMEL LÉON (1829-1915)

  • Écrit par 
  • Paul CLAUDEL
  •  • 407 mots

Il institue, en 1883, la participation des travailleurs à la direction et au maintien de la discipline dans l'entreprise. De plus une caisse de famille, gérée par une commission ouvrière, est chargée d'attribuer des subventions en argent ou en nature. Plus marquée par une sorte de « familialisme » que par le paternalisme (même si on l'a surnommé le Bon Père), l'action de Léon Harmel s'inspire du catholicisme social, notamment de l'Œuvre des Cercles de La Tour du Pin et d'Albert de Mun. […] Lire la suite

RERUM NOVARUM ENCYCLIQUE (1891)

  • Écrit par 
  • Roger AUBERT
  •  • 819 mots

Elle développe successivement les thèmes suivants : réfutation de la solution socialiste de la question sociale et démonstration de la thèse selon laquelle la propriété privée est de droit naturel ; justification de l'intervention de l'Église dans les affaires sociales en vue d'alléger la « misère imméritée des travailleurs » ; droit d'intervention de l'État dans la vie économique, à l'encontre de la théorie libérale du « laissez faire », notamment pour la détermination du juste salaire et une meilleure distribution de la propriété entre les hommes ; utilité des associations professionnelles ainsi que des organismes érigés par les catholiques en faveur des travailleurs. […] Lire la suite

RULES RATHER THAN DISCRETION : THE INCONSISTENCY OF OPTIMAL PLANS, F. E. Kydland et E. C. Prescott - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Fabien TRIPIER
  •  • 1 234 mots

Dans le cas d'une politique discrétionnaire, les travailleurs anticipent que l'autorité monétaire aura intérêt, lorsque les salaires nominaux auront été fixés, à réaliser une expansion monétaire afin de stimuler l'activité économique. Cette anticipation est à l'origine d'une augmentation des salaires nominaux lorsque ceux-ci sont renégociés, assurant aux travailleurs un salaire réel inchangé, avec pour conséquence que l'expansion monétaire n'aura aucun effet sur le niveau d'emploi. […] Lire la suite

ÉCONOMIE RÉGIONALE ET URBAINE

  • Écrit par 
  • Jacques THISSE
  •  • 12 108 mots
  •  • 1 média

Ainsi, les travailleurs migrants ne tiennent pas compte de l'effet de leur décision sur les travailleurs et sur les firmes implantés dans la région qui les accueille. De même, lorsque des travailleurs émigrent, leur décision affecte également les marchés du travail et des biens dans la région  […] Lire la suite

A.F.L.-C.I.O. (American Federation of Labor-Congress of Industrial Organizations)

  • Écrit par 
  • Claude JULIEN, 
  • Marie-France TOINET
  •  • 6 913 mots
  •  • 2 médias

Mais, dès janvier 1988, 65 200 travailleurs de l'automobile (60 p. 100 de plus qu'en 1987) étaient au chômage technique sans perspective précise de réemploi (indefinite layoff), parce que les commandes avaient chuté. En outre, les allocations complémentaires de chômage de ces travailleurs ont diminué depuis la ratification des contrats de l'automne de 1987. […] Lire la suite

O.I.T. (Organisation internationale du travail)

  • Écrit par 
  • Victor-Yves GHEBALI
  •  • 3 394 mots

Son fonctionnement repose en effet sur la collaboration directe et étroite de trois composantes : les gouvernements, les employeurs et les travailleurs. Ce tripartisme fait toute sa spécificité. À la C.I.T., chaque délégation nationale comprend quatre personnes : deux représentant l'État et deux autres représentant respectivement les employeurs et les travailleurs (choisis par le gouvernement en accord avec les organisations professionnelles les plus représentatives du pays). […] Lire la suite

LAROQUE PIERRE (1907-1997)

  • Écrit par 
  • Suzanne GRÉVISSE
  •  • 881 mots

Pierre Laroque conçut une organisation nouvelle destinée, selon les termes de l'article 1er de l'ordonnance du 4 octobre 1945, à « garantir les travailleurs et leurs familles contre les risques de toute nature susceptibles de réduire ou de supprimer leur capacité de gain, à couvrir les charges de maternité et les charges de famille qu'ils supportent ». […] Lire la suite

TESSIER GASTON (1887-1960)

  • Écrit par 
  • Paul CLAUDEL
  •  • 504 mots

En 1919 le syndicat des employés se transforme en Confédération française des travailleurs chrétiens (C.F.T.C.) ; Tessier en est le secrétaire général et le restera jusqu'en 1948. Vice-président de la Confédération internationale des syndicats chrétiens, à la création de laquelle il a participé, Tessier est rapporteur du premier projet sur les assurances sociales en 1922. […] Lire la suite

INTERNATIONALE SYNDICALE ROUGE

  • Écrit par 
  • Paul CLAUDEL
  •  • 1 040 mots

Mais c'est surtout dans l'aide qu'elle apporte aux travailleurs des pays coloniaux et économiquement arriérés que réside son originalité : ainsi, le soutien aux syndicats chinois pendant les grandes grèves de 1927-1929. L'Internationale continue de lutter contre le scissionnisme et là où la scission a eu lieu, elle préconise la tactique du « front unique ». […] Lire la suite

KRUGMAN PAUL R. (1953- )

  • Écrit par 
  • Françoise PICHON-MAMÈRE, 
  • Universalis
  •  • 1 944 mots
  •  • 1 média

Si la concurrence extérieure n'est ni responsable du déclin du secteur manufacturier, ni la cause première de la tendance à la stagnation des salaires, n'est-elle pas au moins responsable de la détérioration du niveau de vie des travailleurs non qualifiés ? La question mérite d'autant plus d'être posée qu'elle a pour fondement la seule vraie référence de la théorie pop à la théorie du commerce international : la thèse de l'égalisation du prix des facteurs qui veut que, lorsqu'un pays riche où le travail qualifié est abondant commerce avec un pays pauvre où le travail qualifié est rare et le travail non qualifié abondant, les taux de salaires tendent à converger : le salaire des travailleurs qualifiés chute dans le pays pauvre et progresse dans le pays riche, celui des travailleurs non qualifiés chute dans le pays riche et progresse dans le pays pauvre. […] Lire la suite

TOURÉ AHMED SÉKOU (1919 ou 1922-1984)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 916 mots
  •  • 1 média

Il commence alors à manifester un grand intérêt pour le mouvement ouvrier et devient secrétaire général du Syndicat des travailleurs des P.T.T. créé par lui en 1945. Il participe à la fondation de la Fédération des unions ouvrières de Guinée, affiliée à la Fédération syndicale mondiale, et en deviendra plus tard vice-président. Il assiste à Paris au congrès de la C. […] Lire la suite

BEVIN ERNEST (1881-1951)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 524 mots
  •  • 1 média

En 1910, il est placé à la tête du Syndicat des dockers, puis il fonde le Syndicat des transports et des travailleurs dont il devient le secrétaire général. S'il s'illustre dans la défense de la grève des dockers en 1920, il est en partie responsable de l'état d'impréparation dans lequel le Trade Union Congress aborde la grève générale de 1926. Bien qu'appartenant à l'aile modérée du syndicalisme, il dénonce l'inaction de MacDonald au début de la grande crise de 1929 et réclame un vigoureux effort expansionniste. […] Lire la suite

I.N.E.S. (International Nuclear Event Scale) ÉCHELLE

  • Écrit par 
  • Bernard LAPONCHE
  •  • 542 mots

Le niveau 3, qualifié d'incident grave, désigne un accident évité de peu, impliquant une contamination grave des travailleurs du site mais un très faible rejet radioactif à l'extérieur du site. Le niveau 4, qualifié d'accident, est un accident avec endommagement important du cœur du réacteur mais un rejet mineur de matières radioactives à l'extérieur du site. […] Lire la suite

CHAVEZ CESAR (1927-1993)

  • Écrit par 
  • Marie-France TOINET
  •  • 539 mots

Il se rend compte que les grands propriétaires resteront inébranlables sur la question des salaires, inférieurs aux taux minimaux, et des conditions de travail, épouvantables, à moins qu'ils ne trouvent devant eux une organisation capable de formuler les revendications de ces travailleurs (souvent immigrants illégaux), d'imaginer des modes d'action originaux et de leur donner un écho national : il faut un syndicat. […] Lire la suite

MANDEL ERNEST (1923-1995)

  • Écrit par 
  • Xavier MABILLE
  •  • 560 mots

La Gauche devient successivement l'organe de formations dissidentes (l'Union de la gauche socialiste et le Parti wallon des travailleurs), puis de formations purement trotskistes (la Ligue révolutionnaire des travailleurs d'abord, le Parti ouvrier socialiste ensuite). Si le succès des entreprises du militant est limité, le rayonnement du théoricien et de l'idéologue sera incontestable. […] Lire la suite

LE CAPITAL, Karl Marx - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Annie SORIOT
  •  • 1 125 mots
  •  • 2 médias

L'implication de Marx dans l'Association internationale des travailleurs (1864-1873) traduit bien cette conjonction de la recherche scientifique et du militantisme pratique qui caractérise cette œuvre polymorphe et inachevée : seul le livre I du Capital fut publié par Marx (1867), qui assura lui-même la révision de la traduction en français par Joseph Roy (1873). […] Lire la suite

DES PRINCIPES DE L'ÉCONOMIE POLITIQUE ET DE L'IMPÔT, David Ricardo - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Nicolas CHAIGNEAU
  •  • 1 147 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre I, intitulé De la valeur, Ricardo montre que la valeur d'une marchandise dépend de ses conditions de production : elle est déterminée par la quantité de travail direct (celui des travailleurs) et indirect (celui qui a été fourni pour produire les moyens de production) nécessaire pour la produire. Une même quantité de travail produit donc une même valeur. […] Lire la suite

OUVRIER MOUVEMENT

  • Écrit par 
  • Jean BRUHAT, 
  • Bernard PUDAL
  •  • 11 026 mots
  •  • 2 médias

Essayant précisement de différencier l'histoire du mouvement ouvrier de l'histoire des travailleurs, Marcel David, dans son ouvrage Les Travailleurs et le sens de leur histoire (1967), parvient à la définition suivante : « Par mouvement ouvrier, on entend [...] la série d'institutions où se retrouvent les travailleurs et tous ceux qui choisissent de militer à leurs côtés, conscients les uns et les autres de leur solidarité et de l'utilité pour eux de s'organiser en vue de préciser leurs objectifs communs et d'en poursuivre la réalisation. […] Lire la suite

VARLIN EUGÈNE (1839-1871)

  • Écrit par 
  • Jean BANCAL
  •  • 616 mots

En 1868, au IVe congrès de l'Internationale, il préconise, contre les mutuellistes représentés notamment par Tolain et contre les marxistes, « la libre disposition par les travailleurs eux-mêmes de leur instrument de travail ». Après avoir créé de nouvelles sociétés ouvrières en province, et les avoir fédérées sur le plan local, il parvient, dès 1869, à créer à Paris l'Union de toutes les organisations syndicales. […] Lire la suite

ABBE ERNST (1840-1905)

  • Écrit par 
  • Alain GRIMAUD
  •  • 150 mots

En 1891, il crée la fondation Carl Zeiss pour la recherche scientifique et le progrès social ; en 1896, il transforme la société Carl Zeiss en une coopérative dont les profits sont répartis entre la direction, les travailleurs et l'université d'Iéna. […] Lire la suite

SOCIALISME Histoire des mouvements socialistes (1870-1914)

  • Écrit par 
  • Daniel LIGOU
  •  • 8 110 mots
  •  • 6 médias

Le 28 septembre 1863 fut créée par Ferdinand Lassalle l'Association générale allemande des travailleurs, parti politique indépendant, luttant pour le suffrage universel, mais aussi nationaliste et favorable à l'intervention de l'État. La même année, sur des bases tout à fait différentes, était créée par Wilhelm Liebknecht et August Bebel l'Union des associations de travailleurs allemands, qui se transforma en 1869 en Parti social-démocrate des travailleurs allemands, au congrès d'Eisenach. […] Lire la suite

CAPITAL

  • Écrit par 
  • Ozgur GUN
  •  • 1 387 mots

Pour eux, le produit de la société – fruit du travail, pour l'essentiel – se partage entre les trois grandes classes sociales que sont les travailleurs (les prolétaires, pour Marx), les capitalistes et les propriétaires fonciers. Ce partage dépend, de façon complexe, du rapport de forces entre groupes sociaux, du salaire de subsistance des travailleurs, de l'existence d'une tendance à l'égalisation des taux de profit (rémunération des capitaux), ainsi que de la plus ou moins grande disponibilité des ressources naturelles. […] Lire la suite

GELU VICTOR (1806-1885)

  • Écrit par 
  • Claude BURGELIN
  •  • 156 mots

Poète véritablement populaire, au parler dru et aux images colorées, Gelu sait évoquer avec plus que du réalisme le Vieux-Port, ses truands et ses portefaix, ses travailleurs et ses gueux bavards et soliloqueurs. Ses chansons restent attachées aux traditions et aux mœurs du vieux Marseille, et il s'en prend vivement au progrès et au monde industriel. […] Lire la suite

LIEBKNECHT WILHELM (1826-1900)

  • Écrit par 
  • François IGERSHEIM
  •  • 650 mots

Liebknecht participe avec Bebel et Bracke à la fondation du Parti social-démocrate des travailleurs allemands de tendance marxiste (congrès d'Eisenach, 1869). Il se voit confier la rédaction de son organe central, le Volkstaat. En 1870, au cours des débats du Reichstag, il refuse de voter les crédits de guerre pour la poursuite de la guerre franco-allemande et proteste contre l'annexion de l'Alsace-Lorraine. […] Lire la suite

CARDIJN JOSEPH cardinal (1882-1967)

  • Écrit par 
  • Aline COUTROT
  •  • 704 mots

C'est dans cette perspective qu'après son ordination Joseph Cardijn prolonge ses études à l'Université de Louvain, qu'il profite de ses moindres loisirs pour voyager dans différents pays d'Europe, en particulier d'Europe centrale, pour y étudier les problèmes des jeunes travailleurs. Aussitôt nommé vicaire dans une paroisse de la banlieue bruxelloise (1912), puis directeur des œuvres sociales de l'arrondissement de Bruxelles, il s'efforce de regrouper quelques jeunes ouvriers et ouvrières. […] Lire la suite

GOMPERS SAMUEL (1850-1924)

  • Écrit par 
  • François BROUSSE
  •  • 754 mots

Un seul syndicat par métier pouvait s'y affilier, cela pour éliminer le risque de concurrence entre travailleurs, dangereux en cas de grève. La représentation à la tête de l'A.F.L. se faisait par métier et non par région, et proportionnellement aux adhérents. Chaque syndicat national était libre de ses mouvements : l'A.F.L. était une structure fédérale souple. […] Lire la suite

ADDAMS JANE (1860-1935)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 718 mots

L'établissement accueillera nombre de travailleurs sociaux et de réformateurs célèbres, tels que Julia Lathrop, Florence Kelley, ou encore Grace et Edith Abbott, ainsi que de multiples autres résidents qui continueront à vivre du commerce ou de l'artisanat tout en aidant Jane Addams à animer la collectivité. Hull House dispose en outre d'une infirmerie de jour, d'un gymnase, d'une cuisine commune ainsi que d'une pension de famille pour jeunes filles actives. […] Lire la suite

ANTOFAGASTA

  • Écrit par 
  • Hélène LAMICQ
  •  • 203 mots
  •  • 1 média

Refuge des travailleurs débauchés venus des camps miniers, la ville est passée de 49 000 habitants en 1940 à 157 000 en 1978 et à 285 000 en 2002 ; ceux-ci vivent le plus souvent dans des logements précaires alignés au pied de l'abrupt formé par la cordillère côtière : dans ce site étroit, la croissance de la ville se poursuit vers le nord. Une faible industrie n'ajoute que peu d'emplois à ceux du port, de la pêche et des secteurs administratif et commercial, le sort de ce foyer régional restant ainsi étroitement lié à celui de Chuquicamata, centre d'extraction du cuivre. […] Lire la suite

PAREDES CARLOS (1925-2004)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 193 mots

Activiste de la « révolution des œillets », il se produit gratuitement, jouant dans tout le pays pour les travailleurs et les paysans. Il apparaît en 1986 à Bobino à Paris en première partie de Paco Ibáñez. Il appartient à la génération d'artistes portugais qui a contribué à faire connaître le fado dans le monde entier. Il a d'ailleurs inspiré l'album Canto de la chanteuse Mísia, dans la pure tradition fadiste. […] Lire la suite

CACHIN MARCEL (1869-1958)

  • Écrit par 
  • Paul CLAUDEL
  •  • 747 mots

Lors de l'occupation de la Ruhr en 1923, Cachin, à la suite d'une campagne parmi les troupes d'occupation les appelant à la fraternisation avec les travailleurs allemands, voit son immunité parlementaire levée, mais le Sénat rejette l'inculpation d'atteinte à la sûreté de l'État. Pendant la campagne contre la guerre du Rif, deux ans plus tard, il est de nouveau arrêté et condamné à un an de prison. […] Lire la suite

ERFURT CONGRÈS D' (1891)

  • Écrit par 
  • Paul CLAUDEL
  •  • 843 mots

) ; surveillance des entreprises industrielles ; droit de coalition ; assurance ouvrière à la charge de l'État avec contrôle ouvrier ; extension de tous ces droits aux travailleurs des campagnes. De l'aveu d'Engels lui-même, ce programme est bon, malgré un certain nombre de remarques de détail qu'il formule. Le Parti social-démocrate allemand a enfin un programme fermement révolutionnaire, et cependant il n'empêchera pas le développement de l'opportunisme (le « révisionnisme » et Bernstein ne sont condamnés que de manière formelle, en 1898-1903) ni surtout l'effondrement d'août 1914. […] Lire la suite

POTERIES DISTRICT DES, Royaume-Uni

  • Écrit par 
  • Claude MOINDROT
  •  • 235 mots

Le district des Poteries constitue sans doute la plus forte concentration du monde pour l'industrie de la céramique bien que le nombre de travailleurs de cette industrie ait diminué à partir des années 1980. On extrait sur place les argiles carbonifères et la houille nécessaire à la cuisson des briques, des tuiles et de la céramique ordinaire (tuyaux, faïence, poterie). […] Lire la suite