« Tissus »

TISSUS ANIMAUX

  • Écrit par 
  • Roger MARTOJA, 
  • Jean RACADOT
  •  • 7 243 mots

tissus : les épithéliums, les tissus conjonctifs, les tissus musculaires et le tissu nerveux. Leur combinaison en proportions variables et leur agencement topographique donnent à chaque organe son individualité. Certains tissus (conjonctif lâche, musculaire lisse) sont des matériaux de base très répandus et se retrouvent sensiblement identiques dans […] Lire la suite

Les médias de la recherche « Tissus » :

Tissus secondaires

Tissus secondaires
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Tissus biologiques minéralisés

Tissus biologiques minéralisés
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Localisation des différents tissus musculaires

Localisation des différents tissus musculaires
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Échographies dans deux tissus mous

Échographies dans deux tissus mous
Crédits : M. Laval-Jeantet

photographie

Afficher les médias de « Tissus »

TISSUS D'ART

  • Écrit par 
  • Anne KRAATZ, 
  • Madeleine PAUL-DAVID, 
  • Michèle PIRAZZOLI-t'SERSTEVENS, 
  • Marie RISSELIN-STEENEBRUGEN
  •  • 22 617 mots
  •  • 8 médias

tissus qui entrent dans cette dernière catégorie.Bien que les broderies et les dentelles ne soient pas à proprement parler des tissus, les unes font cependant appel à un support tissé et les autres sont faites, comme les tissus, d'un entrelacement de fibres. Les étoffes fabriquées selon ces techniques et dont l'aspect révèle l'adresse et la créativité […] Lire la suite

TISSUS VÉGÉTAUX

  • Écrit par 
  • Jean-Claude ROLAND
  •  • 3 831 mots
  •  • 8 médias

tissus protecteurs ou de revêtement, les tissus de soutien, les tissus conducteurs, les tissus sécréteurs. Critères biochimiques Ceux pris en compte par l'histologie concernent surtout les composés qui incrustent spécifiquement les parois. Ainsi, les lignines sont des polyphénols élaborés au cours de la différenciation de certaines cellules. Faciles […] Lire la suite

GREFFES DE TISSUS CUTANÉS

  • Écrit par 
  • Jean THIVOLET
  •  • 760 mots

tissus qui constituent la peau – l'épiderme épithélial et le derme conjonctif mésenchymateux – peuvent être reconstitués par culture in vitro, isolément ou ensemble. Épiderme reconstitué. Les feuillets épidermiques sont obtenus en mettant en culture un à deux millions de cellules épithéliales, les kératinocytes, obtenues par des biopsies de peau normale […] Lire la suite

CONJONCTIF TISSU

  • Écrit par 
  • Albert POLICARD
  •  • 3 025 mots

tissus adipeux, osseux, etc., qui bien qu'apparentés aux tissus conjonctifs proprement dits ne seront pas pris ici en considération. Description du tissu conjonctif Les tissus conjonctifs sont constitués par une substance fondamentale amorphe ; des cellules spéciales, les fibroplastes ; des cellules plus banales, exogènes le plus souvent (histiocytes […] Lire la suite

ADIPEUX TISSU

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 334 mots

Tissu conjonctif dans lequel les fibrilles de précollagène ne forment qu'un mince réseau enserrant des lobules graisseux et dans lequel la microvascularisation est bien développée ainsi que l'innervation. Le tissu adipeux a pour cellules des fibrocytes et des histiocytes. Ces derniers ont la particularité de pouvoir se charger de lipides, dispersés […] Lire la suite

APONÉVROTIQUE TISSU

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 272 mots

Tissu conjonctif fibreux constitué de plusieurs plans de fibres collagènes. Celles-ci sont parallèles entre elles dans un plan donné, mais d'un plan à un autre l'orientation des fibres est entrecroisée. Ainsi se constitue une trame jouant un rôle mécanique d'enveloppe souple et élastique. Cette enveloppe existe notamment autour d'organes tels que […] Lire la suite

NERVEUX (SYSTÈME) Le tissu nerveux

  • Écrit par 
  • Jacques TAXI
  •  • 3 872 mots
  •  • 7 médias

De toutes les cellules formant chez les Vertébrés l'ébauche neurectoblastique du système nerveux (cf. développement [biologie]), une partie seulement donne des cellules nerveuses proprement dites, ou neurones. Les autres donneront les cellules de la névroglie, satellites des neurones. Il est évident que la définition du neurone est d'abord physiologique […] Lire la suite

ORGANISATION DISCONTINUE DU TISSU NERVEUX

  • Écrit par 
  • Pascal DURIS
  •  • 249 mots

Les éléments qui composent le tissu nerveux sont-ils en continuité ou seulement en contiguïté ? La question oppose, à la fin du xixe siècle, les « réticulistes », partisans d'un tissu nerveux constitué de cellules anastomosées par leurs dendrites et leurs axones en de véritables réseaux continus, et les « neuronistes », pour qui chaque cellule nerveuse […] Lire la suite

SÉRUMALBUMINE ou ALBUMINE SÉRIQUE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 204 mots

tissus. Des albumines voisines mais jouant des rôles différents existent dans les tissus animaux, les œufs, le lait et chez les plantes. […] Lire la suite

PARACAS CULTURE

  • Écrit par 
  • Jean-François BOUCHARD
  •  • 408 mots

tissus Paracas Necrópolis. […] Lire la suite

THÉRAPEUTIQUE Radiothérapie

  • Écrit par 
  • François ESCHWEGE, 
  • Maurice TUBIANA
  •  • 3 185 mots
  •  • 1 média

tissus sains. Tous les tissus de l'organisme sont, à un degré variable, radiosensibles ; il faut donc essayer de limiter l'irradiation des tissus sains tout en administrant la dose optimale au tissu tumoral. L'intensité des réactions dépend de trois facteurs : le volume du tissu irradié, la dose et l'étalement de cette dose. Il existe deux risques  […] Lire la suite

ÉPIMORPHOSE

  • Écrit par 
  • Andrée TÉTRY
  •  • 78 mots

tissus régénérés se produit aux dépens du seul blastème formé par accumulation de néoblastes, cellules spéciales de régénération, totipotentes et indifférenciées. L'épimorphose s'oppose à la morphallaxie, type de régénération comportant des remaniements des tissus restants qui se dédifférencient et se redifférencient en d'autres tissus nouveaux, par […] Lire la suite

MATRICE INTERCELLULAIRE ou MATRICE EXTRACELLULAIRE

  • Écrit par 
  • Jacqueline LABAT-ROBERT, 
  • Ladislas ROBERT
  •  • 2 400 mots
  •  • 6 médias

tissus. […] Lire la suite

CHALONES

  • Écrit par 
  • Michel PRIVAT DE GARILHE
  •  • 252 mots

tissus humains et leur rôle dans le blocage du cycle mitotique, et donc l'achèvement de la différenciation des cellules, a été largement démontré. […] Lire la suite

CORMUS

  • Écrit par 
  • Delphine CARTIER
  •  • 394 mots

tissus des cormophytes varie beaucoup selon les groupes envisagés. D'autre part, la différenciation des tissus énumérés ci-dessus n'est pas toujours très poussée. Les bryophytes ne possèdent, tout au plus, qu'une ébauche de tissus conducteurs : ce sont des végétaux non vasculaires. Les ptéridophytes et les spermaphytes qui, au contraire, possèdent  […] Lire la suite

CORMACK ALLAN MACLEOD (1924-1998)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 436 mots

tissus mous et des couches tissulaires de différentes densités. Souvent, les radiographies conventionnelles, qui donnent une représentation bidimensionnelle, ne permettent pas de faire la distinction entre ces tissus. Orienter les faisceaux de rayons X dans plusieurs directions différentes aide à recueillir davantage d'informations, mais ce procédé […] Lire la suite

TUMEURS ET GALLES VÉGÉTALES

  • Écrit par 
  • Jean ROUSSAUX
  •  • 6 452 mots
  •  • 5 médias

Tissus anergiés On sait depuis longtemps que des tissus végétaux maintenus en culture in vitro sur des milieux contenant des hormones de croissance (cytokinines, auxines) subissent des modifications physiologiques profondes et peuvent ensuite proliférer de manière autonome. Ces tissus sont dits habitués ou anergiés. Ainsi, des tissus de vigne vierge […] Lire la suite

CONNECTIVITES

  • Écrit par 
  • Ladislas ROBERT
  •  • 1 759 mots

tissus riches en matrice intercellulaire (tissus conjonctifs). Le terme connectivite évoque un processus inflammatoire (...ite) touchant des tissus conjonctifs et le terme collagénose évoque plutôt des maladies dégénératives des tissus riches en collagène (...ose). Le premier terme est plus correct que le second, car un des facteurs communs aux maladies […] Lire la suite

WORTH LES

  • Écrit par 
  • Guillaume GARNIER
  •  • 932 mots
  •  • 2 médias

tissus, il acquiert l'expérience de la clientèle féminine à laquelle il montre tissus et modèles tout faits, châles, manteaux et vestes, baptisés « confections », que présentent des employées, les « demoiselles de magasin ». Le jeune homme innove en créant dans les tissus de Gagelin des robes sur mesure, alors qu'à cette époque la fabrication des tissus […] Lire la suite

GANGRÈNES

  • Écrit par 
  • Henri-Hubert MOLLARET
  •  • 1 693 mots

tissus osseux ou cartilagineux. Étiologie Gangrènes sèches Les gangrènes sèches sont habituellement dues à une lésion artérielle ou artériolaire supprimant l'irrigation sanguine du territoire dans lequel la mortification des tissus est la conséquence immédiate de l'ischémie. La topographie et la gravité de cette affection sont fonction du niveau […] Lire la suite

BICHAT MARIE FRANÇOIS XAVIER (1771-1802)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 311 mots

tissus humains qui aidera à la création de l'histologie. Il ne considère pas les organes en particulier, mais les éléments qui entrent dans leur structure, les tissus, ces derniers pouvant participer à la constitution d'organes très divers. Il développe cette idée dans le Traité des membranes (1800). Bien que n'utilisant pas le microscope, il distingua […] Lire la suite

TUMEURS ANIMALES

  • Écrit par 
  • Jean-Charles FRIEDMANN, 
  • Charles GOSSE, 
  • Rémi GÉRARD-MARCHANT, 
  • Universalis
  •  • 5 599 mots
  •  • 3 médias

tissus. Ce contrôle exercé par l'organisme apparaît notamment dans les phénomènes de réparation des brèches tissulaires grâce à la production d'éléments cicatriciels et dans la régénération des tissus amputés, ou hyperplasie régénératrice.Les tissus nouveaux, ou tissus néoformés, remplissent alors plus ou moins parfaitement le rôle de ceux qu'ils remplacent […] Lire la suite

BROCART

  • Écrit par 
  • Évelyne GAUDRY
  •  • 632 mots

tissus dans lesquels on fit entrer de l'or est très ancien, comme en témoignent divers écrits, mais sous ce terme de brocart (dont les documents nous apprennent qu'à l'origine ils étaient des tissus tout d'or ou d'argent) ont été classées à tort quantité de soieries contenant du métal, les brochés par exemple. On peut dire que les brocarts, dont on […] Lire la suite

ESTROGÈNES ou ŒSTROGÈNES

  • Écrit par 
  • Dominique BIDET, 
  • Jean-Cyr GAIGNAULT, 
  • Jacques PERRONNET
  •  • 1 219 mots

tissus cibles : le tractus génital, l'antéhypophyse, les glandes mammaires, le système nerveux, les tissus osseux, hépatiques et adipeux. Antérieurement à la période d'activité génitale, ils interviennent dans le développement des organes sexuels et des caractères sexuels secondaires, tels que la croissance mammaire ; autrement dit, leur rôle est « […] Lire la suite

DUTROCHET ET LA PHYSIOLOGIE CELLULAIRE

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE, 
  • Paul MAZLIAK
  •  • 308 mots

tissus du foie, des testicules ou ceux des glandes salivaires de l'escargot ou de la limace, on voit que ces tissus sécréteurs sont composés... de petits corps globulaires assemblés par cohésion ». Ainsi, tous les tissus, tous les organes des animaux sont en réalité du tissu cellulaire diversement modifié quant à son contenu. Le plasma sanguin tend […] Lire la suite

DENTS

  • Écrit par 
  • Armand de RICQLÈS
  •  • 6 077 mots
  •  • 8 médias

tissus dentaires On a cru longtemps que le cartilage avait précédé tous les autres tissus durs au cours de l'évolution des Vertébrés : l'os, la dentine, l'émail seraient des tissus plus évolués et apparus ultérieurement. La paléontologie moderne s'inscrit en faux contre cette opinion, issue des idées haeckeliennes. Actuellement, on pense que tous  […] Lire la suite

BERNARD NOËL (1874-1911)

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 421 mots

tissus par des symbiotes spécifiques de cette famille (ceux-ci sont considérés actuellement comme des basidiomycètes dégradés par la vie parasitaire qu'ils mènent au sein des tissus de leur hôte). Sans cette infestation, en culture sur milieu stérile par exemple, la germination des graines d'orchidées est impossible (Recherches expérimentales sur les […] Lire la suite

POMPE MALADIE DE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 168 mots

tissus, en particulier dans les muscles, et est cause d'une cardiomégalie avec insuffisance cardiaque et respiratoire. L'accumulation du glycogène dans les autres tissus entraîne un retard mental, une hépatomégalie et une splénomégalie (augmentation de volume de la rate). La mort est souvent due à l'insuffisance respiratoire. Il existe également des […] Lire la suite

WILSON MALADIE DE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 206 mots

tissus, entraînant les symptômes caractéristiques : tremblement, anomalies de la coordination et troubles de la personnalité. Le traitement comporte un régime pauvre en cuivre, riche en protides combiné à l'administration d'un chélateur comme la pénicillamine qui enlève le cuivre des tissus pour qu'il soit excrété dans les urines. Un diagnostic et  […] Lire la suite

RÉGÉNÉRATION ET CICATRISATION

  • Écrit par 
  • Alan H. CRUICKSHANK, 
  • André PARAF, 
  • Catherine ZILLER
  •  • 6 119 mots

tissus restants, qui se dédifférencient et se redifférencient, éventuellement en d'autres tissus, par métaplasie. Cette régénération par morphallaxie s'oppose à l'épimorphose, différenciation des tissus régénérés aux dépens du seul blastème. Des systèmes analogues à celui des néoblastes existent chez d'autres animaux doués de potentialités totales  […] Lire la suite

PLOMB, toxicologie

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 499 mots

tissus humains, à la suite de l'exposition répétée aux objets ou aux aliments contenant ce métal. À la maison, il s'agit des peintures recelant du plomb et de l'eau de boisson ayant séjourné dans des canalisations en plomb. Les enfants sont plus exposés à l'intoxication par des peintures car ils peuvent avaler des écailles tombées des murs ou mâchonner […] Lire la suite

SQUELETTE

  • Écrit par 
  • Yves FRANÇOIS, 
  • Armand de RICQLÈS, 
  • Universalis
  •  • 5 768 mots
  •  • 2 médias

tissus squelettiques proprement dits sont d'origine mésodermique et appartiennent tous à la catégorie des tissus conjonctifs. Le tissu osseux joue évidemment un rôle mécanique essentiel. Il est constamment accompagné de tissus conjonctifs denses, fibreux, riches en collagène, qui forment les ligaments et les capsules articulaires reliant entre eux  […] Lire la suite

THÉRAPEUTIQUE Thérapies substitutives et régénératives

  • Écrit par 
  • Didier HOUSSIN
  •  • 4 337 mots

tissus le contexte était beaucoup moins problématique. Hormis certaines circonstances (greffes de peau en cas de brûlures étendues graves, certaines greffes de valves cardiaques ou de vaisseaux), la greffe de tissus porte en général un enjeu plutôt fonctionnel que vital. L'obtention de tissus humains est relativement simple, car plusieurs d'entre eux […] Lire la suite

TÉRATOMES ET TÉRATOCARCINOMES

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 1 087 mots
  •  • 1 média

tissus histologiques différenciés, adultes ou embryonnaires. Ces tissus ne sont pas organisés comme dans un embryon normal, mais sont, séparément, parfaitement normaux. Dans la tumeur, peuvent ainsi cohabiter des éléments de peau, des dents, du tissu nerveux, des ébauches hépatiques, etc. On distingue classiquement les tératomes des gonades (testiculaires […] Lire la suite

SPEMANN HANS (1869-1941)

  • Écrit par 
  • Samya OTHMAN
  •  • 243 mots

tissus primitifs dans des larves d'amphibiens à un stade précoce de leur formation. Il met ainsi en évidence, d'une part, le pouvoir organisateur de certains de ces fragments sur le développement de leur environnement et, d'autre part, une hiérarchie de ces tissus primitifs appelés « centres organisateurs » en fonction de leur puissance inductrice. […] Lire la suite

ÉLASTINE

  • Écrit par 
  • William HORNEBECK, 
  • Ladislas ROBERT
  •  • 1 940 mots
  •  • 2 médias

tissus élastiques. Les tissus élastiques du cartilage de l'oreille et de l'épiglotte sont des formes spécialisées des tissus élastiques (cartilage élastique). Le poumon, les bronches et la peau, dont l'extensibilité est importante malgré leur faible teneur en élastine, peuvent également être considérés comme des tissus élastiques.L'élastine, est donc […] Lire la suite

BERNARD CLAUDE (1813-1878)

  • Écrit par 
  • Paul MAZLIAK
  •  • 4 120 mots

tissus de l'organisme. Claude Bernard montra qu'une même fonction (la respiration, par exemple) peut se retrouver dans plusieurs tissus et qu'inversement une seule fonction (la digestion, par exemple) peut mettre en œuvre plusieurs tissus (les muqueuses gastrique et intestinale, les glandes salivaires, stomacales et pancréatiques, le foie, etc.). Désormais […] Lire la suite

R-MOLÉCULES ou PROTÉINES RECOMBINANTES

  • Écrit par 
  • Betty DODET
  •  • 676 mots

tissus animaux (insuline obtenue à partir de pancréas de porc ou de bovin) ou de tissus humains (vaccin contre l'hépatite à partir du plasma de donneurs, hormone de croissance à partir d'hypophyses prélevées sur des cadavres), les r−molécules offrent une plus grande sécurité. En effet, les produits obtenus à partir de tissus humains peuvent être contaminés […] Lire la suite

PERSOZ JEAN-FRANÇOIS (1805-1868)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 283 mots

tissus, 1846) sur la garance, la dextrine, la solubilité des corps, les volumes moléculaires des corps. […] Lire la suite

LIGNE COROLLE (C. Dior)

  • Écrit par 
  • Farid CHENOUNE
  •  • 285 mots

tissus doublés de percale, corsages bustiers à baleines, jupons gonflant la robe, paddings aux hanches, guêpières et corsets) qui effacent l'héritage de la génération anti-corset Poiret-Chanel-Vionnet. La générosité des métrages du new look, la « main » de ses tissus à armure serrée (satins, taffetas, ottomans, velours) en réaction aux ersartz sans […] Lire la suite

BOURGEONS

  • Écrit par 
  • Louis GENEVÈS, 
  • Paul ROLLIN
  •  • 2 967 mots

tissus de la tige et de la feuille dérivent de l'activité du point végétatif enfermé dans le bourgeon. Parmi eux, le parenchyme médullaire provient de la prolifération du méristème médullaire, dans la région profonde du point végétatif. Les autres tissus, qu'ils soient foliaires ou caulinaires (tissus conducteurs, tissus corticaux...) prennent naissance […] Lire la suite

ADVENTIFS ORGANES

  • Écrit par 
  • Robert GORENFLOT
  •  • 327 mots

tissus bien différenciés, c'est-à-dire de tissus dont les cellules ont perdu toute activité prolifératrice, parallèlement à l'acquisition des modifications structurales liées aux fonctions spécialisées qu'elles exercent. Une dédifférenciation cellulaire aboutissant à la reprise d'une activité mitotique, donc de la multiplication cellulaire, est alors […] Lire la suite

HERNIE DISCALE

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 314 mots

tissus devenus nocifs, soit à l'extirpation chirurgicale de ceux-ci. […] Lire la suite

MYCOSES

  • Écrit par 
  • Patrick JOLY, 
  • Gabriel SEGRETAIN, 
  • Universalis
  •  • 6 998 mots

tissus de l'hôte La caractéristique essentielle d'une mycose est la pénétration d'une partie au moins du thalle du champignon à l'intérieur des tissus de la plante. Le parasite doit donc être capable de franchir les barrières physiques constituées par les parois rigides des cellules de son hôte. Pour cela, il dispose de moyens efficaces, de nature […] Lire la suite

TURGESCENCE

  • Écrit par 
  • Jacques DAUTA
  •  • 377 mots

tissus. Enfin, dans les organes en croissance, la turgescence des cellules est en partie responsable de l'allongement que l'on constate. […] Lire la suite

RÉACTION INFLAMMATOIRE

  • Écrit par 
  • Jean-Marc CAVAILLON
  •  • 4 573 mots
  •  • 5 médias

tissus lésés soient détruits. Mais leur production en excès se révèle dangereuse pour les tissus sains et, au-delà, pour l’organisme. Le recrutement des leucocytes Le nombre de cellules immunitaires résidentes au sein des tissus est limité. Le processus inflammatoire implique donc le recrutement des cellules présentes dans la circulation sanguine […] Lire la suite

ÉCORCE, botanique

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 349 mots

tissus subéreux, c'est-à-dire de liège. Dans le cas des tiges, la subérification n'est opérée que chez les Dicotylédones, sous l'action de structures appelées assises génératrices subéro-phellodermiques. Disposées en anneaux au sein du parenchyme cortical, elles produisent en dedans un tissu cortical secondaire, appelé phelloderme, qui épaissit donc […] Lire la suite

MOUSSES

  • Écrit par 
  • Catherine LENNE
  •  • 1 418 mots
  •  • 2 médias

tissus de soutien performants. Ce dernier point, ajouté au fait que les individus sont haploïdes (le noyau des cellules ne présentant qu’un seul lot de chromosomes, soit n chromosomes), expliquerait leur petite taille ainsi que la simplicité de leur structure. Le cycle de vie des mousses Toutes les Embryophytes ont un cycle de vie digénétique, c’ […] Lire la suite

ENDOCRINOLOGIE

  • Écrit par 
  • Jacques DECOURT
  •  • 3 852 mots

tissus producteurs d'hormones présentent des structures variées qui ne sont pas toujours typiquement glandulaires. Il peut s'agir de formations plus ou moins diffuses, de groupes cellulaires épars au sein d'autres tissus non endocriniens, ou même de cellules nerveuses dotées d'une activité sécrétoire.Enfin on a pu assimiler à des hormones certaines […] Lire la suite