« Royaume des Francs »

FRANCS

  • Écrit par 
  • Lucien MUSSET
  •  • 2 626 mots
  •  • 1 média

Finalement, vers le début du xie siècle, le « royaume des Francs » devint le « royaume de France » et le nom de France supplanta définitivement celui de Gaule. […] Lire la suite

Les médias de la recherche « Royaume des Francs » :

400 à 500. Royaumes barbares

400 à 500. Royaumes barbares
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

Royaumes germaniques, seconde moitié du VIe siècle

Royaumes germaniques, seconde moitié du VIe siècle
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

France : formation territoriale, de 1610 à nos jours

France : formation territoriale, de 1610 à nos jours
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

L'Empire de Charlemagne

L'Empire de Charlemagne
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

Afficher les médias de « Royaume des Francs »

FRANCS-ARCHERS

  • Écrit par 
  • Michel FRANÇOIS
  •  • 297 mots

Engagés avec succès dans les combats pour la reconquête de la Normandie, mais battus par les Flamands à la bataille de Guinegatte en 1479, ils tombèrent, sous le nom de francs-taupins, dans le discrédit comme en témoigne un monologue comique, Le Franc-Archer de Bagnolet (xve s.). Supprimés en 1480 par Louis XI, ils réapparurent sous Charles VIII et constituèrent, jusqu'à leur disparition sous François Ier, la première tentative d'une réserve territoriale, les quatre circonscriptions entre lesquelles ils étaient répartis dans le royaume préfigurant elles-mêmes nos régions militaires. […] Lire la suite

DES FRANCS AUX MÉROVINGIENS (expositions)

  • Écrit par 
  • Claude SEILLIER
  •  • 1 292 mots

Après les querelles souvent dépassées qui ont marqué, en 1996, l'« année Clovis », deux expositions fondées sur les acquis de l'archéologie ont fait très opportunément le point des connaissances : Les Francs. Précurseurs de l'Europe, au musée du Petit Palais à Paris, pour le demi-millénaire qui s'écoule de l'apparition des Francs à la fin du royaume mérovingien ; Trésors mérovingiens d'Île-de-France, au musée des Antiquités nationales à Saint-Germain-en-Laye, pour une région située au cœur du royaume mérovingien. […] Lire la suite

ROYAUME-UNI Histoire

  • Écrit par 
  • Bertrand LEMONNIER, 
  • Roland MARX, 
  • Universalis
  •  • 43 798 mots
  •  • 66 médias

Le « Royaume-Uni » résulte du véritable coup de force légal de William Pitt en 1801, imposant au Parlement irlandais d'unir l'île d'Érin et la Grande-Bretagne : mariage forcé, constamment remis en question par la suite, modifié en 1921-1922 par la « partition » de l'Irlande, dont six comtés seulement, formant l'« Ulster », demeurent dans le Royaume-Uni. […] Lire la suite

CLOVIS ROI DES FRANCS SALIENS

  • Écrit par 
  • Vincent GOURDON
  •  • 191 mots
  •  • 1 média

Fils de Childéric Ier, dont il prend la succession à la tête des Francs Saliens en 481, Clovis (466 environ-511) hérite d'un petit royaume entre Escaut et Somme avec Tournai pour capitale, cinq ans après la disparition de l'autorité virtuelle de l'Empire d'Occident (476). Réduisant les autres roitelets francs, puis éliminant en 486 Syagrius, maître des territoires entre Loire et Somme qui continuaient à se revendiquer de Rome, Clovis joue très tôt la carte de la continuité romaine pour conquérir les États barbares présents en Gaule. […] Lire la suite

AUSTRASIE, LE ROYAUME MÉROVINGIEN OUBLIÉ (exposition)

  • Écrit par 
  • Jean-Paul DEMOULE
  •  • 975 mots
  •  • 1 média

Austrasie, le royaume mérovingien oublié, plus large encore, est donc consacrée à l’un des principaux royaumes francs (du vie siècle au début du viiie siècle) avec la Neustrie, issus tous deux du démembrement de l’empire de Clovis. On sait en effet que, bien loin de l’idée d’une « nation » permanente, qui ne date que de deux siècles à peine, les rois « barbares » considéraient leurs territoires comme des biens personnels. […] Lire la suite

PÉPIN LE BREF (714-768) roi des Francs (751-768)

  • Écrit par 
  • Robert FOLZ
  •  • 312 mots

Deuxième fils de Charles Martel, Pépin devint, après la mort de celui-là, maire du palais en même temps que son frère aîné Carloman. Le mal qu'ils eurent à imposer leur autorité contre leur demi-frère Griffon et contre les ducs des pays limitrophes du royaume contraignit les deux princes à faire monter sur le trône, en 743, le Mérovingien Childéric III dont le pouvoir ne fut d'ailleurs que nominal. […] Lire la suite

CLOVIS Ier (466 env.-511) roi des Francs (481-511)

  • Écrit par 
  • Kathleen MITCHELL, 
  • Universalis
  •  • 1 308 mots

Bien qu'il ne fût pas le premier roi franc, Clovis fut à l'origine de l'unité politique et religieuse du royaume. En dépit d'une chronologie généralement imprécise, plusieurs dates importantes de son règne sont connues avec certitude. Fils du roi franc païen Childéric Ier et de la reine de Thuringe Basine, Clovis Ier succéda à son père en 481, prenant la tête des Francs Saliens et d'autres tribus franques installées dans la région de Tournai. […] Lire la suite

CHILDÉRIC III (mort en 754 ou 755) roi des Francs (743-751)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 134 mots

Face à la révolte qui suivit sa disparition, ses fils Carloman et Pépin le Bref jugèrent cependant plus prudent, en 743, de placer Childéric III, un Mérovingien à la légitimité douteuse, sur le trône du royaume franc, vacant depuis 737, afin de dissimuler leur autorité derrière son nom. Carloman entra dans les ordres en 747 et, lorsque Pépin le Bref se sentit suffisamment sûr de lui pour se faire élire roi des Francs en 751, Childéric fut déposé, tonsuré et exilé au monastère de Sithiu (Saint-Bertin), près de Saint-Omer, où il mourut quelques années plus tard. […] Lire la suite

CHILDEBERT Ier (495 env.-558) roi des Francs (511-558)

  • Écrit par 
  • Robert FOLZ
  •  • 256 mots

C'est dans le centre et le sud-est de la Gaule que le « roi de Paris » parvint à s'étendre le plus, acquérant dès 524 une partie du royaume de son frère Clodomir (Angers, Chartres, Orléans et Bourges), puis en 534 la partie centrale du royaume burgonde qu'il avait contribué à conquérir (Lyon, Vienne, Genève et Mâcon) et enfin en 536 la Provence. À ce moment-là, il faisait figure de chef de la dynastie franque. […] Lire la suite

DAGOBERT Ier (600 env.-639) roi d'Austrasie (623-629) et roi des Francs (629-639)

  • Écrit par 
  • Jean FAVIER
  •  • 287 mots

Il fit reconnaître son autorité par les Saxons, les Gascons et les Bretons, intervint dans les affaires intérieures du royaume wisigothique d'Espagne, entretint de bonnes relations avec Byzance et tenta de s'opposer, avec les Saxons, les Thuringiens, les Alamans et les Lombards, à la poussée de la nouvelle puissance slave. Le prestige personnel de Dagobert, qui lui assura la soumission absolue de son royaume, fut tel, hors de ce royaume, qu'aucun roi des Francs ne l'égala plus avant l'avènement de Pépin le Bref. […] Lire la suite

CLOTAIRE Ier (entre 497 et 500-561) roi de Neustrie (511-558) et roi des Francs (558-561)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 301 mots

Lors du partage du royaume de son père en 511, Clotaire Ier reçut les terres traditionnelles des Francs Saliens dans le nord de la France d'aujourd'hui et dans la Belgique actuelle, ayant pour capitale Soissons (la future Neustrie). Après la mort de son frère Clodomir lors d'un combat contre les Burgondes, en 524, il assassina les fils de ce dernier et partagea le royaume d'Orléans avec ses deux autres frères, Childebert Ier et Théodoric Ier (ou Thierry Ier). […] Lire la suite

UPPSALA, franç. UPSAL

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 402 mots

Ville suédoise, Uppsala, située à quelque 70 kilomètres au nord-ouest de Stockholm, est la capitale du län (district) du même nom qui se situe sur la côte orientale. À l'origine, connue sous le nom d'Östra Aros, elle était un comptoir commercial d'où partaient les bateaux qui naviguaient sur la Fyrisån, à quelques kilomètres de Gamla Uppsala, « Vieil Uppsala », qui était le centre politique et religieux de l'ancien royaume de Svea. […] Lire la suite

MAISON DE FRANCE

  • Écrit par 
  • Hervé PINOTEAU
  •  • 2 488 mots

Le roi Robert Ier (mort en 923), qui épousa une Carolingienne de la branche des comtes de Vermandois, fut, avec son fils Hugues, maître d'un ensemble de comtés, ce qui permit à ce dernier de prendre le titre officiel de duc des Francs et d'être reconnu par le roi carolingien comme le deuxième personnage du royaume. Le duc Hugues le Grand (mort en 956) épousa une sœur de l'empereur Otton Ier ; leur fils, un autre duc, Hugues Ier (mort en 996) fut élu et sacré roi en 987, à la mort du Carolingien Louis V. […] Lire la suite

FRANC-MAÇONNERIE

  • Écrit par 
  • Roger DACHEZ, 
  • Luc NEFONTAINE
  •  • 10 703 mots

Au fil du temps, ces membres honoraires seraient devenus majoritaires et ces gentlemen masons, comme on les nommait en Écosse, auraient finalement transformé la franc-maçonnerie opérative en franc-maçonnerie spéculative. Les « spéculatifs » se seraient désormais préoccupés de construire des édifices intellectuels et non plus seulement matériels. Ce seraient les ancêtres des francs-maçons d'aujourd'hui. […] Lire la suite

OCCUPATION (France)

  • Écrit par 
  • Jean-Marie GUILLON
  •  • 6 114 mots
  •  • 11 médias

Des mouvements tels que Libération-Sud d'Emmanuel d'Astier de la Vigerie (dont le démarrage date du printemps de 1941) et Franc-Tireur, fondé par Jean-Pierre Lévy en décembre 1941, rassemblent socialistes, francs-maçons, radicaux et communistes en rupture. La principale organisation, celle du capitaine Henri Frenay, plutôt marquée à droite au départ, se diversifie en devenant Combat, après sa fusion avec Liberté, d'orientation démocrate-chrétienne, en novembre 1941. […] Lire la suite

FRANCE Vue d'ensemble

  • Écrit par 
  • Serge BERSTEIN
  •  • 1 045 mots

De l'édit de Villers-Cotterets sous François Ier qui fait du français la langue officielle du royaume à l'action des instituteurs de la IIIe République se réalise l'unification linguistique. La Révolution et l'Empire y ajouteront celle des circonscriptions territoriales et des poids et mesures. Parallèlement, une élite intellectuelle édifie un art et une pensée originaux. […] Lire la suite

VOTE DES FEMMES (France)

  • Écrit par 
  • Bernard VALADE
  •  • 241 mots
  •  • 1 média

En France, les femmes ont obtenu le droit de vote par une ordonnance du 21 avril 1944. La décision fut prise à l'issue d'un débat à l'Assemblée d'Alger où Fernand Grenier, représentant du Parti communiste, introduisit ce droit dans la discussion qui se bornait à envisager l'éligibilité. L'article premier de l'ordonnance prévoit la convocation d'une Assemblée constituante « élue au scrutin secret par tous les Français et Françaises majeurs » ; l'article 17 précise que « les femmes sont électrices et éligibles dans les mêmes conditions que les hommes ». […] Lire la suite

ÉTATS GÉNÉRAUX, France

  • Écrit par 
  • Yves DURAND
  •  • 3 106 mots

De 1302 à 1789, l'histoire des états généraux se confond presque toujours avec les crises les plus graves de la vie nationale française : guerre de Cent Ans, troubles religieux du xvie siècle, Fronde, Révolution. Mais ces consultations extraordinaires sont très différentes des institutions représentatives modernes. Les états généraux se tiennent sur convocation du roi qui n'a jamais admis de réunions périodiques. […] Lire la suite

OUTRE-MER FRANCE D'

  • Écrit par 
  • Jean-Christophe GAY
  •  • 6 561 mots
  •  • 7 médias

Bien qu’elle constitue une partie non négligeable de l’ensemble national, avec environ 2,8 millions d’habitants en 2018 pour 120 000 kilomètres carrés, la France d’outre-mer (FOM) est mal connue des Français. Les images habituelles de cartes postales avec plages de sable blanc et cocotiers qui lui sont associées semblent faire écran à leur compréhension. […] Lire la suite

FRANCE (Histoire et institutions) Naissance d'une nation

  • Écrit par 
  • Jacques LE GOFF
  •  • 8 924 mots
  •  • 11 médias

La France dans l'ensemble carolingien et postcarolingien (751-987) L'empire carolingien Dès Pépin le Bref (751-768), le royaume des Francs, centré plus au nord-est que sous les Mérovingiens, se tourne vers le sud (expéditions contre les Lombards en Italie et constitution du patrimoine de Saint-Pierre en faveur du pape ; récupération de la Narbonnaise sur les Musulmans). […] Lire la suite

PATRIMOINE INDUSTRIEL (France)

  • Écrit par 
  • Bruno CHANETZ, 
  • Laurent CHANETZ
  •  • 6 548 mots
  •  • 4 médias

Longtemps les conservateurs du patrimoine ne se sont mobilisés que pour la seule conservation des édifices civils et religieux anciens. Si un bâtiment industriel faisait l'objet d'une protection, c'était en raison de son ancienneté et de ses qualités architecturales propres. C'est seulement dans le dernier quart du xxe siècle, alors qu'un grand nombre de destructions avaient déjà été opérées au nom de la rationalisation industrielle, que des structures ont été créées afin de protéger l'héritage le plus récent mais le plus menacé, celui de la fin du xixe siècle et du début du xxe siècle. […] Lire la suite

GUERRES DE RELIGION EN FRANCE, en bref

  • Écrit par 
  • Vincent GOURDON
  •  • 220 mots
  •  • 1 média

L'essor du calvinisme durant le règne de Henri II aboutit à une crise pour la monarchie, dès lors qu'une large part de la noblesse rejoint le camp réformé et que la politique d'apaisement et de compromis religieux menée par la reine mère Catherine de Médicis et le chancelier Michel de L'Hospital échoue, au concile national de Poissy (1561). Après le massacre de villageois protestants à Wassy en 1562, la guerre civile éclate entre le camp ultra-catholique et pro-espagnol et les réformés, vite dirigés par Henri de Navarre, tandis que les monarques valois cherchent une réconciliation autour de la figure sacrée du roi. […] Lire la suite

FRANCE (Arts et culture) La littérature

  • Écrit par 
  • ETIEMBLE
  •  • 7 327 mots
  •  • 2 médias

Que les Gesta Dei per Francos, comme aussi le mot de Jeanne d'Arc : « Ceux qui font la guerre au saint royaume de France font la guerre au roi Jésus », confirment son hypothèse, on ne le conteste guère ; ni que la Révolution française, substituant aux gesta Dei l'action de l'homme (la « civilisation »), ait voulu proposer à l'Europe, voire lui imposer, une « religion de l'humanité ». […] Lire la suite

FRANCE : POUVOIR ROYAL ET PRINCIPAUTÉS (fin IXe-XIIeSIÈCLE) (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Vincent GOURDON
  •  • 752 mots

L'empereur Charles le Chauve, préparant son départ en Italie et voulant limiter les initiatives potentielles de son fils Louis le Bègue, décrète que les titulaires des honneurs et charges du royaume des Francs occidentaux conserveront ceux-ci pendant son absence et, s'ils devaient décéder, les transmettront à leurs fils. Ce texte, à validité exceptionnelle, formalise pour la première fois – et paraît légitimer – une pratique acquise depuis plusieurs décennies. […] Lire la suite

FRANCE L'année politique 2021

  • Écrit par 
  • Nicolas TENZER
  •  • 6 168 mots
  •  • 5 médias

Les six premiers mois de l’année 2021 sont encore marqués par un ensemble de mesures contraignantes visant à enrayer la pandémie de Covid-19 et qui ne s’effaceront que très progressivement. La reprise économique est nette, mais la menace sanitaire persiste. La sortie encore très incertaine de la crise sanitaire s’accompagne d’une augmentation des prix de l’énergie, d’une reprise de l’inflation, d’une persistance de la pauvreté et d’un accroissement de la précarité, autant de facteurs lourds de conflits sociaux potentiels. […] Lire la suite

FRANCE (Histoire et institutions) Formation territoriale

  • Écrit par 
  • Yves DURAND
  •  • 12 902 mots
  •  • 7 médias

À l'encontre de ce qui fut jadis soutenu par nombre d'historiens, il semble établi aujourd'hui que la monarchie d'Ancien Régime ne connut presque jamais de politique des frontières naturelles. Aux xvie et xviie siècles, les préoccupations et les méthodes des gouvernants en matière diplomatique et pour tout ce qui touche à l'expansion territoriale conservent bien des traits archaïques. […] Lire la suite

FRANCE (Histoire et institutions) L'État monarchique

  • Écrit par 
  • Jehan de MALAFOSSE
  •  • 7 592 mots
  •  • 1 média

Au Moyen Âge, le royaume de France, comme tous les royaumes occidentaux, était dans l'Église. À partir du xve siècle, l'universalisme de la Chrétienté a vécu, l'Église gallicane fait partie du royaume de France et, au siècle suivant, le succès de la Réforme accentuera l'évolution. La papauté ne conserve plus qu'une autorité spirituelle. L'Église de France reste cependant dans l'État, la séparation de l'Église et de l'État étant impensable à l'époque ; à l'immixtion du pape dans les affaires temporelles du royaume a succédé l'intervention du roi dans les affaires de l'Église gallicane. […] Lire la suite

FRANCE L'année politique 2018

  • Écrit par 
  • Nicolas TENZER
  •  • 5 512 mots
  •  • 4 médias

Après une année 2017 riche en bouleversements politiques (élection d’Emmanuel Macron, effondrement de la gauche, affaissement de la droite parlementaire, naissance et victoire écrasante d’un nouveau parti de gouvernement, réformes au pas de charge surmontant les contestations sociales…), le nouvel exécutif pouvait compter sur l’absence d’échéance électorale en 2018 pour consolider ses ambitions réformatrices, tout en récoltant les premiers fruits de sa politique. […] Lire la suite

FRANCE (Le territoire et les hommes) Géologie

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • Jean COGNÉ, 
  • Michel DURAND-DELGA, 
  • François ELLENBERGER, 
  • Jean-Paul von ELLER, 
  • Jean GOGUEL, 
  • Charles POMEROL, 
  • Maurice ROQUES, 
  • Étienne WINNOCK
  •  • 16 692 mots
  •  • 26 médias

L'Europe centrale et occidentale contraste avec la plupart des autres masses continentales par le compartimentage de son relief et du tracé de son littoral, compartimentage qui traduit celui de sa structure géologique et explique sans doute certains aspects de son développement historique. On peut cependant, malgré les irrégularités de leurs tracés, distinguer de grandes zones, correspondant aux phases successives de plissement, chaque phase reprenant d'ailleurs en partie les terrains affectés par les précédentes (fig. […] Lire la suite

FRANCE L'année politique 2012

  • Écrit par 
  • Nicolas TENZER
  •  • 3 582 mots
  •  • 2 médias

Dominée par les élections présidentielle et législatives, l'année 2012 voit le retour au sommet de l'État d'un président socialiste et d'un gouvernement de gauche à forte majorité socialiste. Celui-ci s'emploie, dès son arrivée au pouvoir en mai, à envoyer des signaux manifestant sa volonté de rupture par rapport aux précédents gouvernements de droite. […] Lire la suite

FRANCE L'année politique 2016

  • Écrit par 
  • Nicolas TENZER
  •  • 4 170 mots
  •  • 4 médias

En cette année préélectorale, la France apparaît comme profondément divisée et anxieuse. Autant la droite, lors de la primaire qu’elle a pour la première fois organisée en novembre, que la gauche, qui s’y prépare pour janvier 2017, ont montré des visions du monde et de la société largement antinomiques. En outre, pour la première fois sous la Ve République, le président François Hollande, particulièrement affaibli dans les sondages, a indiqué qu’il ne briguerait pas un second mandat, laissant place aux rivalités entre ses anciens ministres. […] Lire la suite

FRANCE L'année politique 2015

  • Écrit par 
  • Nicolas TENZER
  •  • 4 400 mots
  •  • 7 médias

2015 est pour la France une année noire, la plus tragique qu’elle a connue depuis la fin de la guerre d’Algérie. En deuil après les attentats terroristes de janvier et de novembre, le peuple français n’a guère d’autres préoccupations en tête. Il est cruellement ramené à la brutalité de l’histoire, dans laquelle se conjuguent drames internationaux et maladies sociales. […] Lire la suite

FRANCE L'année politique 2011

  • Écrit par 
  • Nicolas TENZER
  •  • 4 649 mots
  •  • 4 médias

2011 fut en France une année de crise profonde, non seulement en raison de l'aggravation de la situation économique, mais aussi de la crise de l'euro dans laquelle le pays s'est trouvé en première ligne. Ce fut aussi une année de crise « morale », en raison du développement des « affaires » qui a accru le trouble de l'opinion à l'égard du gouvernement et de la plupart des partis politiques. […] Lire la suite

FRANCE L'année politique 2009

  • Écrit par 
  • Nicolas TENZER
  •  • 4 725 mots
  •  • 3 médias

2009 fut la deuxième année pleine de la présidence de Nicolas Sarkozy. Marquée par la crise économique et sociale, elle a vu le président de la République et le gouvernement se consacrer en grande partie à celle-ci, sans pour autant que la poursuite des réformes ait été abandonnée. Elle a aussi conduit les autorités françaises à s'engager fortement dans la recherche d'une meilleure régulation internationale. […] Lire la suite

FRANCE L'année politique 2010

  • Écrit par 
  • Nicolas TENZER
  •  • 4 599 mots
  •  • 1 média

En France, 2010 fut une année de troubles et de contestations en même temps que de réformes. À maints égards, elle apparaît comme marquée par le prolongement des tendances de l'année précédente : poursuite de la crise économique et sociale malgré une légère amélioration de la croissance, progression de l'impopularité du chef de l'État, persistance des divisions de la gauche, multiplication des « affaires », sur fond d'un environnement mondial jugé souvent inquiétant. […] Lire la suite

FRANCE (Le territoire et les hommes)Espace et société

  • Écrit par 
  • Magali REGHEZZA
  •  • 14 002 mots
  •  • 3 médias

Cette région est animée par les mouvements pendulaires quotidiens de 33 000 travailleurs francs-comtois. Des partenariats portant sur l’économie, la recherche et la formation y ont vu le jour. On retrouve la même densité et la même diversité d’échanges au sein de l’Eurométropole transfrontalière Lille-Kortrijk-Tournai ou sur la frontière entre l’Alsace et l’Allemagne. […] Lire la suite

FRANCE (Arts et culture) La langue française

  • Écrit par 
  • Gérald ANTOINE, 
  • Jean-Claude CHEVALIER, 
  • Loïc DEPECKER, 
  • Françoise HELGORSKY
  •  • 15 699 mots
  •  • 1 média

Pour rendre compte de l'évolution d'une langue, le linguiste distingue traditionnellement deux sortes de facteurs : des facteurs internes, c'est-à-dire des mécanismes de changements proprement linguistiques, dus aux modifications et au réaménagement des systèmes, et des facteurs externes, à savoir les modifications de la société, des techniques, etc. […] Lire la suite

FRANCE (Arts et culture) Les Français en question

  • Écrit par 
  • Theodore ZELDIN
  •  • 12 366 mots

« Une nation, a dit Renan, est une grande solidarité constituée par le sentiment des sacrifices qu'on a faits et de ceux qu'on est disposé à faire encore. » Mais des enquêtes nous apprennent qu'un pourcentage considérable des citoyens français, loin d'avoir la moindre idée un peu claire de ce qu'ont été les sacrifices de leurs ancêtres, est incapable de retrouver dans sa mémoire ne fût-ce que la date de la Révolution française ; un sondage d'opinion indique que 6 p. […] Lire la suite

BLANCHE DE CASTILLE (1188-1252) reine de France

  • Écrit par 
  • Jean FAVIER
  •  • 241 mots

Fille d'Alphonse VIII, roi de Castille, et d'Aliénor d'Angleterre, Blanche de Castille fut mariée en 1200 au prince Louis, fils de Philippe Auguste, qui devint en 1223 le roi de France Louis VIII. Ce mariage n'eut pas l'effet politique espéré, c'est-à-dire la réconciliation entre le Capétien et le roi d'Angleterre, oncle maternel de la mariée. Blanche donna à son mari au moins dix enfants, et elle surveilla avec une rigueur devenue légendaire leur éducation morale et religieuse. […] Lire la suite

HUGUES Ier CAPET (940 env.-996) duc de France (956-987) roi de France (987-996)

  • Écrit par 
  • Michel SOT
  •  • 580 mots

Issu de la famille des Robertiens qui domine la Francie (région entre Meuse et Loire) depuis un siècle, et qui a déjà donné deux rois (Eudes — 888-898, et Robert — 922-923), Hugues Capet est, à la veille de son élection à la royauté, le prince le mieux pourvu du royaume : duc de France, duc de Bourgogne, il est suzerain du duc de Normandie (il a par là des droits sur la Bretagne) et suzerain (théorique) du duc d'Aquitaine, tandis que le roi de Bourgogne est son frère. […] Lire la suite

ANNE D'AUTRICHE (1601-1666) reine de France

  • Écrit par 
  • Jean MEYER
  •  • 268 mots
  •  • 1 média

Fille de Philippe III d'Espagne et de Marguerite d'Autriche, femme de Louis XIII (1615), mère de Louis XIV (1638) et du duc d'Orléans (1640), grande, belle, telle que l'ont peinte Rubens (musée du Prado) et Mignard (musée du Louvre), héroïne enfin d'Alexandre Dumas, la reine a suscité amitiés fidèles et animosités redoutables. Louis XIII ne l'aime guère, Richelieu s'en méfie, le duc de Buckingham l'idolâtre, Mazarin, comme en témoigne sa correspondance, a toujours compté sur son indéfectible soutien, même s'il n'y eut jamais de mariage secret. […] Lire la suite

CATHERINE DE MÉDICIS (1519-1589) reine de France

  • Écrit par 
  • Michel FRANÇOIS
  •  • 777 mots
  •  • 2 médias

Née à Florence, Catherine de Médicis n'avait pas deux mois lorsqu'elle perdit successivement sa mère, Madeleine de La Tour d'Auvergne, comtesse de Boulogne, et son père Laurent II de Médicis, duc d'Urbino. Elle passe ses premières années à Rome sous la protection de son cousin le cardinal Jules de Médicis qui deviendra en 1523 le pape Clément VII. […] Lire la suite

FRANCE (Le territoire et les hommes) Un siècle de politique économique

  • Écrit par 
  • Pascal GAUCHON, 
  • Philippe LÉGÉ
  •  • 21 153 mots
  •  • 3 médias

 100 de la consommation d'énergie en 1973), et le franc reste faible, ce qui alourdit considérablement la facture énergétique (largement réglée en dollars) : elle passe de 15 à 152 milliards de francs entre 1973 et 1984. Les tendances inflationnistes, déjà fortes auparavant, s'accentuent encore et la hausse des prix atteint 14 p. 100 en 1974. Le profit des entreprises avait déjà diminué entre 1968 et 1973 ; il chute encore, et leur taux d'épargne passe de 17 p. […] Lire la suite

BERRY JEAN DE FRANCE duc de (1340-1416)

  • Écrit par 
  • Jean FAVIER, 
  • Danielle GABORIT-CHOPIN
  •  • 800 mots

Troisième fils de Jean II le Bon, roi de France, et de Bonne de Luxembourg (eux-mêmes amateurs d'art), Jean devient comte de Poitiers en 1356 et duc de Berry en 1360. Otage en Angleterre, pour le paiement de la rançon de Jean le Bon, le duc de Berry fut un homme politique sans envergure et un médiocre administrateur, de surcroît fort impopulaire en raison des appétits financiers qu'exacerbaient sa passion de collectionneur et son goût du faste. […] Lire la suite

ISABEAU DE BAVIÈRE (1371-1435) reine de France

  • Écrit par 
  • Jean FAVIER
  •  • 723 mots

Fille d'Étienne II, duc de Bavière, et de Tadea Visconti. Mariée en 1385 au roi de France Charles VI, dont la tante, Isabelle, fille de Jean le Bon, avait épousé en 1360 le duc de Milan Jean-Galéas Visconti. Isabeau de Bavière joua certainement un rôle déterminant dans le mariage du jeune Louis d'Orléans, frère de Charles VI, avec Valentine Visconti, la propre fille de Jean-Galéas et d'Isabelle de France (1389). […] Lire la suite

ANNE DE FRANCE, dite LA DAME DE BEAUJEU (1462-1522)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 319 mots

Fille aînée de Louis XI et de Charlotte de Savoie, Anne de France fut régente du royaume pendant la minorité de son frère Charles VIII, de 1485 à 1491, avec son mari Pierre de Bourbon, sire de Beaujeu. Une intelligence politique aiguë, alliée à une grande énergie, la rendit capable de surmonter les difficultés qui menaçaient le royaume, dont la plus redoutable : l'agitation qui se développait parmi les grands, longtemps contenus par la forte autorité de Louis XI. […] Lire la suite

LOUIS XIV (1638-1715) roi de France (1643-1715)

  • Écrit par 
  • Victor-Lucien TAPIÉ
  •  • 10 435 mots
  •  • 10 médias

Louis XIV est un des personnages historiques sur lesquels l'attention demeure portée, sans que nul historien puisse prétendre donner de lui une image certaine et définitive. Qu'il ait influencé directement les destinées françaises et qu'à ce titre on ne puisse imaginer l'histoire de la France sans lui, nul doute. Mais, parce que son règne a curieusement associé une incontestable gloire à de très lourds malheurs pour la nation, il a été extrêmement loué ou critiqué et ses historiens se sont souvent partagés entre apologistes et détracteurs. […] Lire la suite

CARIBERT Ier (mort en 567) roi franc (561-567)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 128 mots

Fils aîné de Clotaire Ier et d'Ingonde. Lors du partage du royaume de son père en 561, Caribert Ier reçut les anciennes terres de Childebert Ier, dont la capitale se trouvait à Paris. Ce souverain éloquent et érudit dans le domaine du droit n'en menait pas moins une vie dissolue et mourut excommunié, en 567, à Paris. Ses frères Gontran, Sigebert Ier et Chilpéric Ier se partagèrent alors ses possessions. […] Lire la suite

LOUIS XI (1423-1483) roi de France (1461-1483)

  • Écrit par 
  • Jacques LE GOFF
  •  • 2 547 mots
  •  • 1 média

Louis XI, roi de France de 1461 à 1483, fut longtemps malmené par les chroniqueurs, les historiens et l'opinion publique. De son vivant ou au lendemain de sa mort, les partisans de son père, comme Thomas Basin, évêque de Lisieux, ceux de son grand adversaire le duc de Bourgogne, Charles le Téméraire, de ses ennemis, grands seigneurs humiliés tel son beau-fils le duc d'Orléans, le futur Louis XII, le dépeignent comme un tyran cruel et sans foi. […] Lire la suite