« RR »

ÉVALUATION ET QUANTIFICATION DES RISQUES SANITAIRES

  • Écrit par 
  • William DAB
  •  • 4 242 mots
  •  • 1 média

On peut le calculer à partir du RR par la formule RR – 1/RR. Dans notre exemple, le RA vaut donc 6,9/7,9, soit 0,87, ce qui indique que, chez les fumeurs, 87 p. 100 des cancers des poumons sont dus au tabac. – La fraction étiologique du risque en population générale (FER) est l’excès de risque dans toute la population (regroupant les exposés et les non-exposés) lié à l’exposition causale étudiée. […] Lire la suite

ACÉTALS

  • Écrit par 
  • Jacques METZGER
  •  • 866 mots
  •  • 1 média

On distingue de ce fait les acétals d'aldéhydes RCH(OR′′)2 et ceux de cétones RR′C(OR′′)2 appelés couramment cétals. Lorsque les deux fonctions alcool sont portées par la même chaîne (glycols), l'acétal correspondant est cyclique.Aucun acétal à fonction simple n'est rencontré à l'état naturel, par contre la fonction acétal cyclique est présente dans de nombreux holosides (di-, tri-, polyholosides) et hétérosides naturels à côté de fonctions alcool libres, comme par exemple le saccharose, diholoside qui contient deux fonctions acétal cyclique. […] Lire la suite

CASTIGLIONI ACHILLE (1918-2002)

  • Écrit par 
  • Stéphane LAURENT
  •  • 830 mots

Ils enchaînent les conceptions d'objets industriels : poignée pour Cassina (1955), aspirateur Spalter pour Rem (1956), projecteur de diapositives Rocket pour Ferraria (1960), machine à café express Pitagora pour Cimbali (1961), chaîne hi-fi RR 126 pour Brionvega (1965). Ils développent l'idée d'un design minimal, c'est-à-dire d'une économie formelle et technique permettant au produit de durer. […] Lire la suite

STÉRÉOCHIMIE Stéréochimie organique

  • Écrit par 
  • Henri B. KAGAN, 
  • Charles PRÉVOST
  •  • 14 048 mots
  •  • 5 médias

On trouvera dans l'article chimie organique le principe des méthodes qui ont conduit à l'établissement des formules développées planes. On va montrer ici pourquoi ces formules planes sont encore insuffisantes.Désignant provisoirement par X, Y, Z, T (X′, Y′, Z′, T′) des substituants mono-atomiques tous différents, on est appelé à représenter par la formule plane (1) un dérivé tétrasubstitué du méthane, mais rien ne dit, a priori, si elle est équivalente à la formule (2). […] Lire la suite

SÉLÉNIUM

  • Écrit par 
  • Bernard GAUDREAU
  •  • 2 050 mots
  •  • 1 média

Il existe aussi de très nombreux composés organo-séléniés comme les sélénols RSeH, les séléniures RSeR′, les sélénoxides RR′SeO, les sélénones RR′SeO2, les halogénures d'alkyl ou d'aryl sélénium RSeXn, les sélénocyanates RSeCN et aussi les séléniures hétérocycliques tel le sélénophène    . Certains présentent de l'intérêt pour leur conductivité électrique. […] Lire la suite

SCLÉROSE EN PLAQUES

  • Écrit par 
  • Ayman TOURBAH
  •  • 2 369 mots

Modalités évolutives de la SEP La forme la plus fréquente de la SEP est la forme récurrente rémittente (RR), au cours de laquelle surviennent des épisodes répétés plus ou moins espacés dans le temps. L'épisode est appelé poussée s'il dure au moins 24 heures en l'absence de fièvre ou de problème infectieux. Pour différencier un épisode d'un autre, il faut qu'une durée d'au moins un mois sépare le début d'un épisode du début du suivant. […] Lire la suite

QUADRATIQUES FORMES

  • Écrit par 
  • Jean DIEUDONNÉ
  •  • 6 412 mots
  •  • 1 média

Réduction des formes quadratiques Nous ne considérerons plus à partir de maintenant que des formes quadratiques non dégénérées sur le corps R des nombres réels, définies dans un espace Rr, et nous nous intéresserons aux sous-groupes Γ du groupe linéaire GL(r, R) opérant à droite, par (g, Q) ↦ Q ∘ g, dans l'espace Q(Rr) de ces formes. Deux cas sont particulièrement étudiés, correspondant au groupe orthogonal Γ = O(r, R) et au groupe Γ = SL(r, Z) des matrices inversibles de déterminant 1 à coefficients entiers. […] Lire la suite

AMINES

  • Écrit par 
  • Jacques METZGER
  •  • 3 232 mots
  •  • 4 médias

Nomenclature Le nom officiel des amines dérive de celui de l'hydrocarbure de même chaîne, précédé du préfixe amino-, alkylamino-, alkyl alkyl′amino- respectivement pour les amines primaires RNH2, secondaires RR′NH, tertiaires RR′R″N, la chaîne principale la plus longue étant liée à l'azote fonctionnel et le numérotage donnant le numéro 1 au carbone porteur de l'azote. […] Lire la suite

LES PROVINCIALES, Blaise Pascal - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Christian BIET
  •  • 1 419 mots
  •  • 1 média

Les Provinciales, ou Lettres escrites par Louis de Montalte à un provincial de ses amis et aux RR. PP. Jésuites sur le sujet de la morale et de la politique de ces Pères, sont un ensemble de dix-huit lettres anonymes vendues clandestinement à Paris, puis publiées sous le pseudonyme de Louis de Montalte de janvier 1656 à mai 1657. Violemment attaqués par les jésuites et par la majorité des évêques de France, indirectement pris à partie par le pouvoir royal, condamnés par le tribunal ecclésiastique de la Sorbonne, les Messieurs de Port-Royal se doivent de riposter : ils ont les principes théologiques, les arguments théoriques, mais ils n'ont pas la plume. […] Lire la suite

KLOSSOWSKI PIERRE (1905-2001)

  • Écrit par 
  • Alain ARNAUD
  •  • 1 617 mots

L'expérience de la vie religieuse, un bref passage par le protestantisme, les rencontres avec les RR. PP. Bruckberger et Daniélou, avec Louis Massignon, Marcel Moré et Marie-Madeleine Davy, les amitiés de Pierre Leyris et de Georges Bataille, la fréquentation du Collège de sociologie fondé par ce dernier avec Roger Caillois et Michel Leiris, le mariage avec Denise Morin-Sinclaire offrent des points de repère reconnaissables dans l'œuvre ultérieure sans qu'elle s'y épuise ni que son énigme en soit entièrement livrée. […] Lire la suite

ALCOOLS

  • Écrit par 
  • Jacques METZGER
  •  • 5 832 mots
  •  • 6 médias

Divers types d'alcools et leur nomenclature On appelle classe d'un alcool le degré de substitution du carbone saturé qui porte la fonction hydroxyle : au carbone primaire, monosubstitué, correspond l'alcool primaire R−CH2OH, au carbone secondaire, bisubstitué, l'alcool secondaire RR′CHOH et au carbone tertiaire, trisubstitué, l'alcool tertiaire RR′R″COH. […] Lire la suite

ROMANES LANGUES

  • Écrit par 
  • Gustav INEICHEN
  •  • 2 914 mots

À cela s'ajoutent, au niveau des substrats préromans, des faits (comme le rr-initial fortement roulé et accompagné souvent d'une voyelle prosthétique : rege en latin, errege en basque) qui suggèrent l'existence d'une relation entre la Sicile, la Sardaigne et les régions pyrénéennes. Quelques exemples de restructuration Les changements de structure affectent toutes les catégories de la grammaire. […] Lire la suite

ÉTOILES

  • Écrit par 
  • André BOISCHOT, 
  • Jean-Pierre CHIÈZE
  •  • 13 456 mots
  •  • 8 médias

Les RR Lyrae sont particulièrement abondantes dans les amas globulaires. Une très intéressante relation entre la période et la luminosité a été découverte par Henrietta Leavitt en 1912, en étudiant les étoiles variables des Nuages de Magellan. La luminosité absolue des céphéides, RR Lyrae ou W Virginis est fonction de leur période. Il a été possible d'étalonner ces variations à l'aide de mesures de parallaxe trigonométrique sur quelques cas particuliers. […] Lire la suite

ALCÈNES ou OLÉFINES

  • Écrit par 
  • Jacques METZGER
  •  • 3 640 mots
  •  • 4 médias

En infrarouge, et surtout en diffusion Raman, ils présentent des bandes de fréquence caractéristiques : νC=C de 1 623 à 1 690 cm-1 pour les alcènes tétrasubstitués, 1 643 cm-1 pour les alcènes RR′C=CH2, 1 658 cm-1 pour les alcènes R−CH=CH−CH3 cis et 1 674 cm-1 pour leur isomère trans. Le degré de substitution de la double liaison peut ainsi être déduit de l'étude du spectre IR-Raman. […] Lire la suite

SÉRIES ET PRODUITS INFINIS

  • Écrit par 
  • Lucien CHAMBADAL
  •  • 3 056 mots

Plus généralement, pour toute norme sur l'espace vectoriel Rr, les séries r-uples de termes généraux : convergent si et seulement si α > r. Soit maintenant A une série double de terme général (un,p), où (n, p) parcourt N2. Si cette série est convergente, alors, pour tout entier naturel n, la série de terme général (un,p), p ∈ N, est convergente, et la série de terme général (vn) avec : est convergente. […] Lire la suite

CONSTELLATIONS

  • Écrit par 
  • Owen GINGERICH, 
  • Warren Melvin YOUNG
  •  • 3 538 mots
  •  • 2 médias

Après Z, on utilise un groupe de deux lettres, de RR à RZ, de SS à SZ, etc. Après ZZ, on se sert des groupes de lettres AA à AZ, BB à BZ, etc., en omettant la lettre J. Après les groupes de lettres QX, QY et QZ, on attribue les noms V335, V336, etc. Ainsi, la première étoile variable découverte dans la constellation du Cygne est R Cygni. […] Lire la suite

ORGANOMÉTALLIQUES COMPOSÉS

  • Écrit par 
  • Jacques METZGER, 
  • Charles PRÉVOST
  •  • 4 208 mots
  •  • 2 médias

Les nitriles donnent lieu à une addition semblable :L'hydrolyse se fait en deux phases, conduisant d'abord à l'imine RR′C = NH, puis à la cétone R − CO − R′ et à l'ammoniac. Si le nitrile possède un hydrogène acide, cette réaction est éclipsée par celle conduisant à un éniminure qui à l'hydrolyse redonne le nitrile initial : il n'y a plus de synthèse. […] Lire la suite

NOMBRES (THÉORIE DES) Nombres algébriques

  • Écrit par 
  • Christian HOUZEL
  •  • 12 998 mots

En écrivant que la norme de e(θ) est ± 1, on voit de plus que l'image de L est contenue dans l'hyperplan d'équation :ce qui majore son rang par r1 + r2 − 1 = r ; cet hyperplan se projette isomorphiquement sur Rr, et on note L̃ la composée de L avec la projection. Il reste à voir que l'image de L̃ est de rang r, c'est-à-dire que l'orthogonal de cette image dans le dual de Rr est 0 (cf. […] Lire la suite

CANCER Cancers et virus

  • Écrit par 
  • Sophie ALAIN, 
  • François DENIS, 
  • Sylvie ROGEZ
  •  • 5 659 mots
  •  • 6 médias

On recherche des virus non seulement susceptibles de se fixer sur des récepteurs particuliers, mais aussi dont des produits de gène puissent agir soit sur des cibles cellulaires apoptotiques (p53, BAX, PKR, p300/CBP), soit sur des cibles du cycle cellulaire (famille RB, RR...). Des essais cliniques, réalisés avec HSV-1 ou le virus de la maladie de Newcastle chez l'homme, ont montré une bonne tolérance. […] Lire la suite

SOUFRE

  • Écrit par 
  • Fernande CHATAGNER, 
  • René LECLERCQ, 
  • Noël LOZAC'H, 
  • Serge MASSON
  •  • 6 532 mots
  •  • 11 médias

Les thioaldéhydes RCH=S et les thiocétones RR′C=S sont plus difficiles d'accès que les composés oxygénés correspondants. Ces thioaldéhydes et thiocétones sont souvent aisément polymérisables, ce qui rend leur étude délicate. Toutefois, on connaît un bon nombre de thiocétones aromatiques telles que la thiobenzophénone C6H5—CS—C6H5, d'une remarquable couleur bleue. […] Lire la suite

OPTIQUE CRISTALLINE Diffraction par les cristaux

  • Écrit par 
  • André AUTHIER
  •  • 8 829 mots
  •  • 18 médias

Les faisceaux incidents sur le troisième cristal, après avoir suivi les trajets TR et RR, interfèrent et engendrent un système d'ondes stationnaires dont la période des plans nodaux est la même que celle des plans réticulaires des deux premiers cristaux. L'intensité des faisceaux diffractés par le troisième cristal sera maximale et uniforme si celui-ci est parfait, à même distance réticulaire et avec la même orientation que les deux premiers, et si la position dans l'espace des plans réflecteurs coïncide avec celle des plans nodaux du systèmes d'ondes stationnaires. […] Lire la suite

GALAXIES

  • Écrit par 
  • Danielle ALLOIN, 
  • André BOISCHOT, 
  • François HAMMER
  •  • 10 087 mots
  •  • 13 médias

Walter Baade a divisé les astres en deux grandes populations : la population I, qui comprend des étoiles chaudes, O, B, des céphéides, des supernovae de type II, ainsi que les grands nuages de matière interstellaire, brillants ou obscurs ; la population II, formée des étoiles de type avancé, les supernovae de type I, RR Lyrae, amas globulaires, etc. […] Lire la suite

SONS Production et propagation des sons

  • Écrit par 
  • Michel BRUNEAU, 
  • André DIDIER, 
  • Jean-Claude RISSET
  •  • 13 305 mots
  •  • 15 médias

La notion de son n'est pas attachée uniquement aux phénomènes aériens responsables de la sensation auditive, mais aussi à tous les autres phénomènes qui sont gouvernés par des principes physiques analogues. C'est ainsi que les perturbations trop « graves » (infrasons) ou trop « aiguës » (ultrasons) pour être perçues par l'oreille humaine sont elles aussi appelées « sons » et que l'on parle de propagation acoustique sous-marine, de propagation acoustique dans les solides (vibrations), etc. […] Lire la suite

AUTOMATIQUE

  • Écrit par 
  • Hisham ABOU-KANDIL, 
  • Henri BOURLÈS
  •  • 11 646 mots

Un système (qu'il soit à temps continu ou à temps discret) est décrit par une équation de la forme E(∇)w = 0, (5) où E(∇) ∈ Rr×k, ce qui généralise la formulation précédente. Il n'y a pas une manière unique de décrire un même système ; il n'y a pas même unicité du nombre de variables et du nombre d'équations dans les différentes descriptions possibles. […] Lire la suite

 
 

Recevez les offres exclusives Universalis