« Plantes -- Protection »

PLANTES

  • Écrit par 
  • Marie POTAGE, 
  • Arnaud VAN HOLT
  •  • 6 787 mots
  •  • 11 médias

Sur l’île de La Réunion, une cinquantaine d’espèces de plantes ont déjà disparu, tandis qu’en France métropolitaine, plus de cinq cent dix espèces sont aujourd’hui menacées d’extinction. Des programmes de conservation des habitats naturels, comme le réseau Natura 2000 au niveau européen, ou de protection au sein des parcs nationaux français, permettent aujourd’hui de ralentir les pertes de biodiversité spécifique. […] Lire la suite

PROTECTION DE LA NATURE Histoire

  • Écrit par 
  • Jean-Paul DELÉAGE
  •  • 2 819 mots
  •  • 6 médias

Toutefois, la protection de la nature avait commencé bien avant. Ainsi, le 29 juin 1864, la protection de la région du Yosemite (Californie) s'était concrétisée avec la soustraction à toute forme d'exploitation de deux territoires comprenant la vallée du Yosemite et la forêt de Mariposa. L'État de Californie garantissait une ouverture au public et le maintien de l'inaliénabilité de cet espace nommé « Yosemite Grant ». […] Lire la suite

PROTECTION DE LA NATURE Mesures de conservation des espèces

  • Écrit par 
  • Robert BARBAULT
  •  • 8 877 mots
  •  • 5 médias

En revanche, plantes et invertébrés furent moins bien répertoriés, et cette lacune entraîna certains biologistes à suggérer que l'on devrait plutôt concentrer les efforts sur la conservation des peuplements et des écosystèmes en danger. Ainsi, certains pays ciblent désormais leurs lois sur la protection des milieux. De nombreux États ont utilisé le modèle des listes rouges pour définir leurs propres approches de la protection des espèces en danger. […] Lire la suite

PLANTES GÉNÉTIQUEMENT MODIFIÉES ET RÉSISTANCE

  • Écrit par 
  • Denis BOURGUET
  •  • 2 275 mots
  •  • 3 médias

Les plantes génétiquement modifiées (P.G.M.), cultivées pour la première fois au milieu des années 1990, se sont imposées dans de nombreux pays, tels que les États-Unis, le Brésil, l’Argentine ou l’Inde. L’extension rapide de ces cultures a suscité maints doutes quant à leur innocuité et éveillé la crainte de possibles impacts sanitaires et environnementaux, conduisant même à leur interdiction dans certains pays comme la France ou l’Allemagne. […] Lire la suite

BREVET SUR UN O.G.M.

  • Écrit par 
  • Nicolas CHEVASSUS-au-LOUIS
  •  • 198 mots

Le brevet qu'il demande lui est alors refusé, conformément à la jurisprudence (Plant Patent Act, 1930) excluant les êtres vivants – à l'exception des plantes à reproduction asexuée – de la protection par brevets. Mais, à la surprise générale, la cour d'appel récuse cette décision en estimant que « le fait que les micro-organismes soient des êtres vivants est sans signification du point de vue juridique et qu'ils doivent donc être considérés de la même manière que les composés chimiques ». […] Lire la suite

ANTHÉRIDIES & ARCHÉGONES

  • Écrit par 
  • Michel FAVRE-DUCHARTRE
  •  • 957 mots
  •  • 1 média

Il ne s'agit évidemment que d'une amorce de protection du gamète femelle, mais elle paraît être sur le chemin de la réalisation d'un archégone. Ce non-achèvement de gamétange femelle de Nitelle va de pair avec le fait que des filaments cortiquants d'origine sous-jacente enrobent par ailleurs la cellule sexuelle et aussi avec le fait que ces plantes sont entièrement immergées et que la protection de l'oosphère contre la sécheresse ne s'impose donc pas encore. […] Lire la suite

CONSERVATOIRE BOTANIQUE NATIONAL DE BREST

  • Écrit par 
  • Luc GUIHARD
  •  • 1 626 mots
  •  • 2 médias

Historique Ce projet de conservatoire a été initié au sein de la Société pour l'étude et la protection de la nature en Bretagne (S.E.P.N.B.), appelée depuis 1998 Bretagne vivante, par quelques militants qui dressaient le constat de la disparition des plantes sauvages sans que rien ne soit entrepris pour les préserver. La création d'un jardin botanique à vocation scientifique et éducative entièrement consacré aux plantes sauvages en danger d'extinction est lancée et se concrétise en 1975 avec le soutien de la communauté urbaine de Brest et du ministère de l'Environnement. […] Lire la suite

MOUSSES

  • Écrit par 
  • Catherine LENNE
  •  • 1 418 mots
  •  • 2 médias

De plus, la protection des surfaces évaporantes que sont les feuilles par une cuticule imperméable et des ouvertures contrôlables, les stomates, limitent les pertes en eau. Ainsi, les Trachéophytes sont des plantes homéohydres, c’est-à-dire que leur teneur en eau est maintenue stable. Elles ne supportent pas la déshydratation et minimisent leurs pertes en eau. […] Lire la suite

SUKKOT ou FÊTE DES TABERNACLES

  • Écrit par 
  • Richard GOULET
  •  • 332 mots

xxiii, 34), qui devait rappeler le temps où les Israélites vivaient dans des huttes ou des tentes en branchages (sukkot) pendant leur marche à travers le désert, et magnifier la protection de Dieu qui s'étend sur le peuple. En souvenir, la fête des Sukkot est caractérisée par la construction de huttes de branchages — sous lesquelles on prend les repas et qui évoquent l'idée d'un retour à l'égalité sociale — et par la récolte de quatre espèces de plantes, ainsi que par des prières d'action de grâces adressées à Dieu pour la fertilité de la terre. […] Lire la suite

MALADIES ÉMERGENTES VÉGÉTALES

  • Écrit par 
  • Ivan SACHE
  •  • 2 553 mots
  •  • 2 médias

Leur protection nécessiterait alors des applications fongicides ciblées, qui ne sont pas économiquement et environnementalement acceptables dans tous les pays menacés. Une caractéristique essentielle des maladies des plantes, qui est sans doute moins critique en épidémiologie humaine et animale, est l'interaction génétique très spécifique existant entre les populations parasites et les peuplements hôtes. […] Lire la suite

BOTANIQUE

  • Écrit par 
  • Sophie NADOT, 
  • Hervé SAUQUET
  •  • 5 647 mots
  •  • 7 médias

Botanique et grand public Si les botanistes professionnels sont relativement peu nombreux, la botanique ayant été considérée durant la seconde moitié du xxe siècle comme une science désuète et peu porteuse, en revanche de très nombreux amateurs se passionnent aujourd'hui pour l'observation des plantes, leur identification et leur protection. Les menaces pesant sur la biodiversité ont d'ailleurs pour effet d'entraîner la création de nombreuses associations naturalistes locales qui proposent des sorties, des conférences et diverses animations et actions autour des plantes. […] Lire la suite

PTÉRIDOSPERMAPHYTES

  • Écrit par 
  • Édouard BOUREAU
  •  • 1 723 mots
  •  • 4 médias

On désigne par Ptéridospermaphytes, ou Ptéridospermées, ou Ptéridospermales, un vaste embranchement de plantes vasculaires éteintes qui vécurent du Dévonien supérieur au Trias et même au Jurassique, et connurent leur apogée du Carbonifère supérieur au Permien. Elles sont caractérisées par l'association de frondes filicéennes et d'un appareil reproducteur sous forme d'ovules, comme chez les plantes supérieures. […] Lire la suite

BIODIVERSITÉ

  • Écrit par 
  • Robert BARBAULT
  •  • 4 720 mots
  •  • 6 médias

Le saut majeur exprimé par ce texte, relativement à la philosophie dominante dans les milieux dédiés à la protection de la nature avant Rio, réside dans le fait que la conservation de la biodiversité ne se réduit pas à la protection des espèces sauvages dans des réserves naturelles mais consiste aussi, et principalement, à sauvegarder les grands écosystèmes de la planète appréhendés comme la base même et le support de notre développement. […] Lire la suite

NAGOYA CONFÉRENCE DE (2010)

  • Écrit par 
  • Jean-Paul DELÉAGE
  •  • 690 mots

Comment, par exemple, seront-ils mis en œuvre en Europe pour la protection des ressources halieutiques ou agricoles, dans un contexte où persistent de multiples formes de subventions à la pêche industrielle et à l'agriculture intensive, et cela en dépit d'une connaissance scientifiquement bien documentée des effets délétères de ces activités ? Cet accord, certes insuffisant, marque cependant une avancée réelle pour la protection du vivant. […] Lire la suite

APICULTURE

  • Écrit par 
  • Minh-Hà PHAM-DELÈGUE
  •  • 1 260 mots
  •  • 1 média

De plus, les techniques actuelles de protection des cultures reposent essentiellement sur l'utilisation de pesticides chimiques. Pour les produits phytosanitaires, en particulier les insecticides qui sont appliqués sur les cultures par voie aérienne, un cadre réglementaire, basé sur des méthodes d'évaluation des risques, a été mis au point dans les années 1950. […] Lire la suite

JARDINS Les Français et leurs jardins

  • Écrit par 
  • Françoise DUBOST
  •  • 3 888 mots
  •  • 2 médias

Ils sont l'œuvre de passionnés de plantes qui appartiennent à ce même milieu de classe moyenne cultivée où se recrutent de manière privilégiée les militants des associations de protection de l'environnement et du patrimoine végétal. Ces jardiniers-là, par ailleurs fervents partisans de la gestion écologique, ne sont encore qu'une minorité et le modèle du jardin fleuri reste dominant. […] Lire la suite

ÉLICITINES

  • Écrit par 
  • Pierre RICCI
  •  • 686 mots

Outre son large spectre d'efficacité, cette stratégie d'amélioration de la résistance des plantes expérimentée avec les élicitines offre l'intérêt de n'exprimer le transgène que de manière restreinte, localisée et seulement en cas d'infection. […] Lire la suite

O.G.M. Les risques

  • Écrit par 
  • Louis-Marie HOUDEBINE
  •  • 4 779 mots

Les risques socio-économiques Les plantes et les animaux sélectionnés classiquement ne sont pas brevetés. Pour les semences, le système de protection qui a été mis en place donne satisfaction depuis plusieurs décennies. S'appuyant sur un certificat d'obtention végétal (C.O.V.), il oblige les agriculteurs à payer une redevance au semencier pour exploiter une variété donnée. […] Lire la suite

LISTE ROUGE DE L'U.I.C.N.

  • Écrit par 
  • Valérie CHANSIGAUD
  •  • 648 mots

Les dernières listes rouges ne se limitent plus aux seuls oiseaux et mammifères : les autres vertébrés, de nombreux invertébrés et des plantes font désormais l'objet d'une évaluation. […] Lire la suite

BELON PIERRE (1517 env.-1564)

  • Écrit par 
  • Valérie CHANSIGAUD
  •  • 701 mots

Sa mort brutale – il est assassiné dans le bois de Boulogne, en 1564, peut-être à cause de ses opinions religieuses – met un terme à son projet de fonder un jardin destiné à acclimater les plantes orientales. […] Lire la suite

PIPÉRALES

  • Écrit par 
  • André LAWALRÉE
  •  • 1 753 mots
  •  • 3 médias

Parmi les plantes dicotylédones l'ordre des Pipérales (synonyme de Saururales) renferme quatre familles dont la plus importante est celle des Pipéracées, à laquelle appartient le poivrier (genre Piper). Les trois autres familles – Saururacées, Chloranthacées et Lactoridacées – ne groupent que quelques espèces.Les Pipérales sont des plantes herbacées ou ligneuses, possédant des cellules à huiles essentielles, aux feuilles toujours indivises. […] Lire la suite

SOLS Dégradation des sols

  • Écrit par 
  • Mireille DOSSO
  •  • 4 911 mots
  •  • 10 médias

Les plantes ne s'enracinent généralement pas directement dans la roche, mais dans le sol : c'est grâce à ce milieu tampon, situé entre les roches et l'atmosphère, que la vie peut se développer. Fondamentalement, le sol, milieu naturel, est à la racine de la vie terrestre et il en dépend. En effet, sous l'action du climat et de la vie, les roches s'altèrent et les minéraux ainsi libérés, au lieu d'être immédiatement entraînés par les eaux, sont temporairement stockés dans cette formation superficielle qu'est le sol, permettant ainsi aux plantes de les consommer au fur et à mesure de leurs besoins, plantes qui à leur tour nourriront des êtres vivants plus complexes. […] Lire la suite

TISSUS VÉGÉTAUX

  • Écrit par 
  • Jean-Claude ROLAND
  •  • 3 831 mots
  •  • 8 médias

De même, les champignons sont capables, par exemple lors de la reproduction, de construire des agglomérations cohérentes de filaments mycéliens appelés plectenchymes ou « faux-tissus », qui interviennent dans la protection et la mise en réserve de glycogène. Les techniques de l'histologie végétale Historiquement, les premières observations de tissus de plantes sont très anciennes et remontent au xviie siècle. […] Lire la suite

LUTTE BIOLOGIQUE

  • Écrit par 
  • Guy RIBA, 
  • René SFORZA, 
  • Christine SILVY
  •  • 7 203 mots
  •  • 1 média

Au cours du temps, les cultivateurs ont développé de nombreuses pratiques pour limiter l'expansion et les dégâts des différentes espèces d'organismes invisibles appelés « ravageurs », ou encore « déprédateurs » ou « bioagresseurs » : la rotation des cultures, dans laquelle l'alternance des plantes cultivées empêche des ravageurs spécialisés d'atteindre des effectifs incontrôlables ; la plantation d'arbres ou de haies autour des champs, voire dans les champs, pour faire barrière à l'invasion de certains insectes et/ou fournir des refuges à leurs ennemis naturels (sans parler de la protection contre le vent et l'érosion des sols) ; la pratique de polycultures, qui met à profit la diversité végétale comme stratégie de contrôle des ravageurs potentiels ; l'élimination des plantes malades ou infectées. […] Lire la suite

PHYTOPATHOLOGIE

  • Écrit par 
  • Marie-Thérèse ESQUERRÉ-TUGAYÉ
  •  • 5 840 mots
  •  • 9 médias

La maîtrise de la santé des plantes repose sur de telles approches, sur l’exploitation des données issues de la connaissance des génomes, ainsi que sur la contribution agronomique de l’épidémiologie à la surveillance et à la protection des cultures.  […] Lire la suite

CITES (Convention on International Trade in Endangered Species of Wild Fauna and Flora)

  • Écrit par 
  • Alain ZECCHINI
  •  • 1 303 mots

Cela traduit sans nul doute le fait que les animaux et les plantes sont considérés comme ayant moins d'importance que l'espèce humaine. Dans le cas de l'annexe II, on peut généralement relever la même faiblesse de moyens pour réduire le commerce illégal. Il est aussi parfois difficile de déterminer quel niveau de commerce international légal est néfaste pour une espèce car les données scientifiques sont lacunaires. […] Lire la suite

PESTICIDES

  • Écrit par 
  • Alain BLOGOWSKI
  •  • 5 098 mots
  •  • 3 médias

Pourquoi utiliser des pesticides ? La protection des cultures est apparue il y a fort longtemps. Le soufre est utilisé en Grèce antique, dès 1 000 avant J.-C. L’arsenic est recommandé dès le début de notre ère en tant qu’insecticide par Pline l’Ancien, naturaliste romain, et les aconits (plantes de la famille des Renonculacées) sont employés au Moyen Âge pour lutter contre les rongeurs. […] Lire la suite

LÉGUMINEUSES

  • Écrit par 
  • Georges MANGENOT
  •  • 2 097 mots
  •  • 7 médias

Beaucoup de Lotoïdées tropicales, enfin, sont cultivées comme plantes fourragères, ou pour la protection des sols et leur enrichissement en azote assimilable. Dans les régions tempérées, les grandes Lotoïdées arborescentes sont peu nombreuses. L'arbre communément appelé « acacia » (ne pas confondre avec les vrais Acacia, cf. supra), ou, plus correctement, robinier (Robinia pseudoacacia), natif des forêts de l'est des États-Unis, introduit en France au xviie siècle, s'est répandu partout. […] Lire la suite

JARDINS BOTANIQUES

  • Écrit par 
  • Gérard AYMONIN
  •  • 3 442 mots
  •  • 1 média

 Richer de Belleval présente plus de mille espèces qui ne sont plus seulement des espèces utilitaires ou ornementales mais aussi des plantes sauvages. Le Jardin royal des plantes médicinales de Paris Fondé en 1626 par G. de la Brosse, « pour y faire démonstration aux escholiers et autres personnes intéressées... », le Jardin royal des plantes médicinales est officialisé par un édit de 1635. […] Lire la suite

DOMESTICATION

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre DIGARD
  •  • 7 170 mots
  •  • 4 médias

Action que des humains exercent sur des plantes, ne serait-ce qu'en les cultivant, la domestication transforme les espèces végétales concernées : les graminées sauvages en céréales, les légumineuses sauvages en fèves et en lentilles, etc. Même chez les végétaux, il existe de nombreuses formes intermédiaires entre les plantes sauvages et les plantes cultivées dont plus de quatre cents espèces ont été recensées (N. […] Lire la suite

AULNAIES

  • Écrit par 
  • Marcel BOURNÉRIAS
  •  • 2 226 mots
  •  • 1 média

Beaucoup sont des plantes de milieux riches en azote, fréquentes dans tous les milieux modifiés par l'homme (alliaire, Crisium oleraceum, eupatoire, grande consoude, ortie dioïque...), parfois exotiques (grands asters et Impatiens fulva en particulier). La plus grande partie de ces plantes a été amenée involontairement par l'homme, au cours des travaux de plantation et d'entretien, ainsi que par les animaux. […] Lire la suite

GÉNOMIQUE La transgenèse

  • Écrit par 
  • Pascale BRIAND
  •  • 7 302 mots
  •  • 2 médias

Pour ce qui est des maladies virales, l'infection par un virus permet de conférer à une plante une certaine protection contre une infection par un virus apparenté. Bien qu'elle soit encore mal comprise, cette protection semble impliquer des protéines du manteau viral. De fait, des plantes transgéniques portant sur un ADNc codant pour une protéine du manteau du virus de la mosaïque du tabac ou du concombre deviennent résistantes à l'infection par les virus correspondants. […] Lire la suite

FAUNUS & DIVINITÉS RUSTIQUES

  • Écrit par 
  • Jean-Paul BRISSON
  •  • 604 mots
  •  • 1 média

L'effort religieux pour capter au bénéfice de l'homme les puissances de fécondité de la nature sauvage s'est traduit à Rome par le culte d'une série de divinités mineures, présidant chacune à un stade précis du développement des plantes cultivées. Parmi ces divinités, Flora devait connaître une fortune plus brillante que les autres : à partir de ~ 238, des jeux annuels furent célébrés en son honneur du 28 avril au 3 mai. […] Lire la suite

LÉON L'AFRICAIN AL-ḤASAN IBN MUḤAMMAD AL-FA'SĪ dit (1483 env.-env. 1555)

  • Écrit par 
  • Alfred FIERRO
  •  • 522 mots

Pour mieux s'assurer sa protection, Hassan se convertit à la foi chrétienne et prend les noms du pape : Jean Léon. Sa connaissance de l'espagnol, sa langue maternelle, lui permet de maîtriser rapidement le latin et l'italien. Après la mort de son protecteur, Jean Léon l'Africain semble être retourné à Tunis et être revenu à la foi musulmane, mais on ne possède presque aucun renseignement sur la dernière période de sa vie. […] Lire la suite

DIOSCORÉALES

  • Écrit par 
  • Jacques MIÈGE
  •  • 2 221 mots
  •  • 2 médias

Le nombre élevé des espèces (environ 600), le port varié (lianes de 40 m de long ou plantes rampantes de quelques centimètres), la gamme des aspects morphologiques (plantes épineuses ou non, feuilles simples ou composées, etc.), le polymorphisme de l'appareil souterrain confirment ce point de vue. L'appareil végétatif L'appareil végétatif aérien est, en règle générale, annuel mais plusieurs espèces sont vivaces. […] Lire la suite

OLIGOÉLÉMENTS

  • Écrit par 
  • Jean LAVOLLAY
  •  • 3 576 mots
  •  • 1 média

Le sélénium est un constituant, à l'état de sélénocystéine, de la peroxydase du glutathion, protéine enzymatique dont l'activité assure la protection des érythrocytes contre l'eau oxygénée. Maladies de carence Dans la nutrition des plantes, les oligoéléments indispensables peuvent, au même titre que les autres éléments indispensables, se comporter en facteurs limitants. […] Lire la suite

GÉNOMIQUE Théorie et applications

  • Écrit par 
  • Louis-Marie HOUDEBINE
  •  • 4 042 mots

Le séquençage, complet ou partiel, du génome de plusieurs animaux et plantes est un fait accompli. Il s'agit, pour les animaux, du ver nématode Caenorhabditis elegans, de la drosophile, de la souris, du rat, du poulet, du saumon, du medaka, de la vache, du lapin, du chimpanzé... Les plantes ne sont pas en reste puisque le séquençage d'Arabidopsis, du riz, du blé et d'autres organismes est achevé ou en cours. […] Lire la suite

ALGUES

  • Écrit par 
  • Bruno DE REVIERS
  •  • 4 869 mots
  •  • 9 médias

Certaines sont des plantes vertes ou en sont proches. D'autres n'ont aucun lien de parenté avec les plantes. Pour un systématicien (un spécialiste de la classification des êtres vivants), les algues n'existent donc pas. Pourtant, pour un écologue, un pêcheur ou un cuisinier, ce mot a du sens car il est utilisé pour désigner une catégorie d'êtres vivants sans faire référence à leur histoire évolutive. […] Lire la suite

CAUSSES

  • Écrit par 
  • Jean-Paul VOLLE
  •  • 696 mots
  •  • 1 média

Pays sec aux eaux souterraines, pays de pierres, pays de faune (grand vautour fauve) et de flore très typiques (steppe calcicole à graminées et plantes colorées et odorantes, à buis et genévrier, avec quelques rares pins, chênes pubescents et érables de Montpellier), les causses et leurs paysages font aujourd'hui l'objet d'une protection renforcée au sein du parc régional des Grands Causses. […] Lire la suite

LÉGUMES

  • Écrit par 
  • Jean-Yves PÉRON
  •  • 7 083 mots
  •  • 2 médias

Les cultures sont réalisées sur des sols agricoles (peu riches en matière organique), sans protection physique des plantes, et entrent dans un assolement comportant des céréales, des fourrages ou des plantes sarclées, cela dans un souci d'une production plus raisonnée. Les cultures sont réalisées soit par des spécialistes légumiers (frange côtière du nord de la Bretagne et basse Normandie, littoral aquitain, région parisienne. […] Lire la suite

PEAU

  • Écrit par 
  • Louis DUBERTRET
  •  • 8 266 mots
  •  • 2 médias

Ce sont aussi les ongles, particulièrement utiles dans la protection du bout des doigts et dans les manipulations fines. Ce sont encore les glandes sudorales, responsables de la sécrétion de la sueur et, à travers elle, d'une part importante de la thermorégulation. Il existe de 2 à 5 millions de glandes sudorales, particulièrement nombreuses au niveau des aisselles, des plis inguinaux, et surtout des plantes et des paumes. […] Lire la suite

BOURGEONS

  • Écrit par 
  • Louis GENEVÈS, 
  • Paul ROLLIN
  •  • 2 967 mots

Dans de nombreuses espèces d'arbres, d'arbrisseaux, de plantes ligneuses, les bourgeons résistent aux gelées hivernales, même très prononcées. La température du point végétatif suit de très près les variations de température externe, car la protection thermique que réalisent les enveloppes du méristème est minime : le bourgeon passera donc l'hiver en vie ralentie. […] Lire la suite

RÉSERVES PHYSIOLOGIQUES Réserves végétales

  • Écrit par 
  • Jacques MIÈGE
  •  • 8 617 mots
  •  • 11 médias

La plupart des plantes CAM modulent leur métabolisme d'après les conditions de l'environnement. Ainsi, leur fonctionnement varie selon que la saison des pluies ou la saison sèche sévissent, ou encore avec la durée de la photopériode. Les enzymes en jeu ne sont pas les mêmes en jours courts et en jours longs. D'autre part, la protection des propriétés membranaires est assurée par divers mécanismes, par exemple par la libération de simples sucres, de polyhydroxyalcools, de protéines. […] Lire la suite

ZOO ou PARC ZOOLOGIQUE

  • Écrit par 
  • Jean-Luc BERTHIER
  •  • 5 164 mots
  •  • 3 médias

Rompant avec ces ménageries princières ou royales, la création, en 1794, de la ménagerie du Jardin des Plantes, dans ce qui était devenu l'année précédente le Muséum d'histoire naturelle, en lieu et place du Jardin royal des plantes médicinales, donne le coup d'envoi des zoos modernes. Ces derniers seront désormais dédiés à l'étude scientifique des animaux et ouverts à tous. […] Lire la suite

AGRICULTURE BIOLOGIQUE

  • Écrit par 
  • Céline CRESSON, 
  • Claire LAMINE, 
  • Servane PENVERN
  •  • 7 882 mots
  •  • 6 médias

Gestion de la santé des plantes et des animaux Un des fondements de la gestion sanitaire, des plantes comme des animaux, est de renforcer le système immunitaire et les défenses naturelles des organismes et de l’agroécosystème. En agriculture biologique, la protection des cultures est fondée sur la prévention des dommages causés par les ravageurs, les maladies et les adventices. […] Lire la suite

CASUARINALES

  • Écrit par 
  • Évelyne HODCENT
  •  • 1 436 mots
  •  • 4 médias

Au cours de ce périple, la protection des graines aurait été assurée par la cupule imperméable qui enveloppe l'ovaire et qui s'ouvre seulement sous l'effet de la sécheresse. Les Casuarina vivent également en Polynésie et dans l'archipel indien. Écologie Parmi les espèces australiennes de Casuarina, quelques-unes présentent des limites écologiques assez strictes. […] Lire la suite

BREVET D'INVENTION

  • Écrit par 
  • Jacques AZÉMA, 
  • Bernard EDELMAN, 
  • Michel VIVANT
  •  • 10 776 mots

La protection des résultats de la recherche apparaît comme une condition à son existence. On ne saurait en effet imaginer une progression technologique sans un instrument juridique de sa protection et tous les pays se préoccupent de mettre en place un régime juridique de protection des créations technologiques.Deux voies paraissent à cet égard possibles. […] Lire la suite

HERBACÉS GROUPEMENTS

  • Écrit par 
  • Marcel BOURNÉRIAS
  •  • 5 006 mots
  •  • 11 médias

Selon le degré décroissant de protection des bourgeons durant la saison défavorable (froide ou sèche), les plantes herbacées sont des cryptophytes ou des hémicryptophytes, plantes généralement vivaces qui développent à la belle saison des organes aériens caducs, et des thérophytes, végétaux annuels persistant sous forme de graine. Ce sont parfois aussi des chaméphytes (végétaux nains) caractérisés par leurs bourgeons dormant au-dessus du sol mais à faible distance ; leur port est érigé (thym vulgaire), prostré (serpolet) ou en coussinet, traduisant dans chaque cas un mode déterminé de résistance aux conditions extrêmes. […] Lire la suite

TABOU

  • Écrit par 
  • Daniel de COPPET
  •  • 5 112 mots
  •  • 2 médias

L'interdiction de manger frappe cinq plantes comestibles ainsi qu'une galette de taros cuite au four. Cette série paraît au premier abord des plus hétéroclites ; elle comprend en effet toutes les variétés de bananes, la canne à sucre à tige noire, trois plantes sauvages qui fournissent des tubercules comestibles, enfin la galette de taros. Pourtant la série des trois plantes sauvages comestibles permet d'avancer dans l'explication. […] Lire la suite

OUVRIER-PAYSAN

  • Écrit par 
  • Gabriel WACKERMANN
  •  • 991 mots

Si, dans les grandes entreprises, il finissait parfois par signer le bulletin d'adhésion et par payer sa cotisation, c'est qu'il avait compris qu'il pouvait rentabiliser au maximum cet investissement social : les journées de grève — initialement rémunérées — lui permettaient, sous protection syndicale, de vaquer tranquillement à ses occupations agricoles. […] Lire la suite

Recevez les offres exclusives Universalis