« Nouveau roman »

ROMAN Le nouveau roman

  • Écrit par 
  • Pierre-Louis REY
  •  • 4 668 mots
  •  • 1 média

Dès les années 1960, son catalogue fait presque l'effet d'un palmarès des œuvres du nouveau roman. Les auteurs auxquels il avait fait confiance lui demeureront pour l'essentiel continûment fidèles. L'expression « nouveau roman » est due à Émile Henriot qui l'employa dans un article du Monde, le 22 mai 1957, pour juger sévèrement La Jalousie d'Alain RobbeGrillet et Tropismes de Nathalie Sarraute. […] Lire la suite

Les médias de la recherche « Nouveau roman » :

Nathalie Sarraute

Nathalie Sarraute
Crédits : Louis Monier/ Gamma-Rapho/ Getty Images

photographie

Michel Butor

Michel Butor
Crédits : Ulf Andersen/ Aurimages

photographie

Lolita, S. Kubrick

Lolita, S. Kubrick
Crédits : Seven Arts Production/ Sunset Boulevard/ Corbis/ Getty Images

photographie

ROMAN De Balzac au nouveau roman

  • Écrit par 
  • Michel RAIMOND
  •  • 5 088 mots
  •  • 3 médias

Les auteurs du nouveau roman ont beaucoup fait depuis une quinzaine d'années pour dessiner les grandes lignes de l'évolution du roman de Balzac à Butor. On serait tenté de montrer quelque scepticisme à l'égard de l'histoire du roman telle qu'ils la présentent parfois. Cela dit, et la part étant faite de ce qui relève de la publicité ou des nécessités de la polémique, il reste que, comme Robbe-Grillet l'a noté, « le nouveau roman aura eu en tout cas le mérite de faire prendre conscience à un public assez large [. […] Lire la suite

NOUVEAU ROMAN. CORRESPONDANCE 1946-1999 (ouvrage collectif) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Christine GENIN
  •  • 1 243 mots

Bernard Dort est le premier à employer l’expression « nouveau roman » en 1955 à propos des Gommes. L’étiquette sera reprise en 1958, dans un sens très péjoratif, par Émile Henriot, puis pérennisée et valorisée : le nouveau roman est né. Passée l’excitation de la découverte, ce volume peut paraître un peu décevant en raison de ses lacunes et déséquilibres. […] Lire la suite

ROMAN Roman et société

  • Écrit par 
  • Michel ZÉRAFFA
  •  • 6 697 mots
  •  • 5 médias

Or les accusations d'inhumanité et d'invraisemblance portées contre Ulysse se renouvelèrent, en France, à l'égard du nouveau roman dont les auteurs, cette fois, semblaient décrire un état de non-communication radical, sans proposer la moindre philosophie pour y remédier. Un romancier authentique ne peut exprimer que ce qu'il voit et écoute, et en tirer des conclusions, le plus souvent sous forme de signes et de symboles. […] Lire la suite

ROMAN Genèse du roman

  • Écrit par 
  • ETIEMBLE
  •  • 5 817 mots
  •  • 1 média

Certes, on peut expliquer le passage du mythe au roman : G. Dumézil l'a tenté dans La Saga de Hadingus. Du mythe au roman ; C. Lévi-Strauss, à la fin des Mythologiques. Pour celui-ci, le roman, contemporain de la musique, s'empare « des résidus déformalisés du mythe » et s'émancipe « des servitudes de la symétrie ». Alors que la musique emprunte au mythe ses constructions formelles mais reste en mal de sens, le roman se construit d'un sens qui se désagrège lui-même « par le dedans à mesure qu'il prolifère au dehors en raison du manque de plus en plus évident d'une charpente interne à quoi le nouveau roman tente de remédier par un étaiement externe, mais qui n'a plus rien à supporter ». […] Lire la suite

ROMAN Le personnage de roman

  • Écrit par 
  • Michel ZÉRAFFA
  •  • 6 232 mots
  •  • 2 médias

Le personnage de roman est un être social. Il a besoin des autres, il doit compter ses alliés ou ses adversaires. De gré ou de force, il vit en son temps, avec son temps. « Le héros de roman n'accuse pas les dieux », soulignait Alain, qui considérait le roman comme le poème du libre arbitre. Le personnage, en effet, se sait ou se sent responsable de ses actes. […] Lire la suite

ROMAN Le roman français contemporain

  • Écrit par 
  • Dominique VIART
  •  • 7 970 mots
  •  • 7 médias

) ou plus simplement mus par le désir de raconter des histoires proches de celles qui les firent rêver, des romanciers renouent avec l'ampleur et multiplient à nouveau personnages et péripéties. La traversée de l'Histoire donne alors lieu à un renouveau du roman historique, voire du roman-feuilleton, truffé de savoirs et de rebondissements (Philippe de la Genardière, Simples Mortels, 2003 ; Richard Millet, Ma Vie parmi les ombres ; Hédi Kaddour, Waltenberg, 2005 ; Jean Rouaud, L'Imitation du bonheur, 2006 ; Anne-Marie Garat, La Main du diable, 2006). […] Lire la suite

ROMAN D'ÉDUCATION ou ROMAN D'APPRENTISSAGE

  • Écrit par 
  • Claude BURGELIN
  •  • 1 484 mots
  •  • 2 médias

Mais surtout, Flaubert, prenant la suite de Cervantès, inaugure de nouveau un type particulier de roman d'éducation, celui où on voit confrontés le livresque et le réel ; de Flaubert à nos jours, la littérature ne cesse de mettre en doute ses pouvoirs, et l'apprentissage de son bon usage est un thème dominant du roman d'éducation. Enfin, avec le roman du xxe siècle, c'est l'éducation de la conscience (de l'intelligence, de la mémoire, de la sensibilité) qui prévaut, parallèlement à celle de la relation lecture-écriture : pour le narrateur de À la recherche du temps perdu, ses conquêtes sont tout intérieures. […] Lire la suite

ROMAN ART

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 20 556 mots
  •  • 19 médias

Mais on ne s'étonnera pas non plus que le nouveau concept ait été forgé en Normandie, c'est-à-dire dans une province alors plus librement engagée dans la recherche et la réflexion archéologiques que les milieux parisiens prisonniers de l'académisme. Le choix du mot « roman » impliquait par ailleurs une idée particulière du phénomène historique auquel on l'appliquait. […] Lire la suite

ROMAN D'AVENTURES

  • Écrit par 
  • Sylvain VENAYRE
  •  • 3 878 mots
  •  • 9 médias

Le renouvellement du roman, dans ce domaine, passe donc sans doute par l’abandon de la mystique de l’aventure qui a dominé le xxe siècle et par l’avènement d’une autre conception. Celle-ci ne se marquera pas, évidemment, par un simple retour au xixe siècle. Elle devra à nouveau intégrer – mais de quelle manière ? – le sens du sacrifice et de la collectivité. […] Lire la suite

ROMAN POPULAIRE

  • Écrit par 
  • Jean TULARD
  •  • 4 060 mots

Le développement de la photographie introduit un élément nouveau : le roman-photo, dont l'essor en Italie sera considérable, et que vont parodier Fellini (Le Cheikh blanc), Risi (Fais-moi mal et couvre-moi de baisers) ou Monicelli. Le récit se développe sous forme de photographies, les paroles des personnages figurant dans des bulles (fumetti) qui sortent de la bouche des héros de l'histoire. […] Lire la suite

ROMAN Essai de typologie

  • Écrit par 
  • Jean CABRIÈS
  •  • 5 909 mots
  •  • 5 médias

Mais, en vertu d'un divertissement que constituent l'intrigue et l'énigme, le roman policier devient d'emblée le plus populaire des genres, concrétisé par des collections spécialisées, aux tirages considérables. Voici l'une des structures fondamentales du « policier » : après la découverte d'un crime inexplicable vient l'examen des mobiles par la police officielle, puis l'arrestation d'un premier coupable et le scepticisme du détective privé qui poursuit son enquête ; un nouveau crime intervient, qui innocente le premier inculpé ; enfin, le vrai coupable (parfaitement inattendu) est arrêté par le détective privé. […] Lire la suite

ROMAN SENTIMENTAL

  • Écrit par 
  • Isabelle ANTONUTTI
  •  • 2 475 mots
  •  • 1 média

Spécialiste du roman sentimental, cet éditeur vend chaque semaine ses livres à deux pence dans les librairies et chez les marchands de journaux. Réalisant le potentiel économique d’une telle production, Richard Bonnycastle rachète Mills & Boon en 1971. Son nouveau directeur, W. Lawrence Heisey, applique les méthodes de vente des produits de consommation à l’industrie du livre : il fait réaliser des études de marché sur les publics ; il joue de l’effet de marque avec des collections thématiques et place les livres dans les supermarchés ; il supprime les retours et donc la gestion des stocks, investit dans la publicité et met en place un système d’abonnement. […] Lire la suite

POLICIER ROMAN

  • Écrit par 
  • Claude MESPLÈDE, 
  • Jean TULARD
  •  • 16 394 mots
  •  • 10 médias

À la demande du public, les nouvelles et les romans publiés dans le Strand Magazine doivent à nouveau mettre en scène Holmes. Mais Doyle, lassé d'un personnage aussi encombrant (sa préférence allait au roman historique), essaie de le faire mourir dans Le Dernier Problème (The Memoirs of Sherlock Holmes). Devant le flot des protestations, il doit se résigner à le ressusciter. […] Lire la suite

LE ROMAN D'UN TRICHEUR, film de Sacha Guitry

  • Écrit par 
  • Michel CHION
  •  • 933 mots
  •  • 1 média

En 1936, l'écrivain, dramaturge, acteur et réalisateur Sacha Guitry (1885-1957), fils du grand acteur Lucien Guitry, après avoir porté à l'écran plusieurs de ses pièces, comme Pasteur (1935), et Le Nouveau Testament (1936), fait le pari de tirer un film de son unique récit, Mémoires d'un tricheur (1935), et d'en respecter le caractère romanesque. Tirant les conséquences de la formule qu'il emploie pour définir le cinéma par rapport au théâtre (« au théâtre, on joue ; au cinéma on a joué »), il tente un des rares films entièrement raconté par une voix narrative – la sienne –, et donc complètement au passé. […] Lire la suite

LE ROMAN BOURGEOIS, Antoine Furetière - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Christian BIET
  •  • 1 206 mots

« Ne l'appelez plus roman, et il ne vous choquera point, en qualité de récit d'aventures particulières » (Avertissement de la seconde partie du Roman bourgeois). Antoine Furetière (1619-1688), bon artisan des lettres, académicien depuis 1662 et fameux pour sa virtuosité burlesque, entend bien rompre avec les romans comme L'Astrée pour produire un nouveau fabuleux, fait cette fois d'éléments mêlés, voire disjoints. […] Lire la suite

LE ROMAN EXPÉRIMENTAL, Émile Zola - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Guy BELZANE
  •  • 1 278 mots

La réponse aux accusations d'obscénité vient d'ailleurs rappeler que le combat naturaliste fut d'abord un combat stylistique, avec pour enjeu l'irruption dans la littérature d'un langage nouveau. Mais ce qui frappe le plus à la lecture du Roman expérimental, c'est la foi de l'auteur dans la littérature et dans l'art contemporains, sa certitude de contribuer à l'avènement de temps nouveaux. […] Lire la suite

LE ROMAN DE TYLL ULESPIÈGLE (D. Kehlmann) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Pierre DESHUSSES
  •  • 979 mots
  •  • 1 média

Tout est inventé, à commencer par la figure éponyme du roman, Tyll Ulespiègle, qui n’est pas sans rappeler Till Eulenspiegel, saltimbanque qui aurait vécu en Saxe dans la première moitié du xive siècle. Bien qu’il n’y ait aucune preuve de l'existence de ce personnage, il est devenu l’incarnation littéraire du bouffon, à tel point que son nom allemand, Eulenspiegel, a donné en français le mot « espiègle ». […] Lire la suite

JAKOBSON ROMAN (1896-1982)

  • Écrit par 
  • Nicolas RUWET
  •  • 2 305 mots
  •  • 2 médias

Roman Jakobson est un des plus grands maîtres de la linguistique du xxe siècle. Son œuvre, étonnamment nombreuse et variée, couvre une multitude de domaines, débordant souvent la linguistique au sens strict du terme. Fondateur, avec N. S. Troubetzkoy, de la phonologie moderne, représentant la forme la plus riche et la plus souple du structuralisme, il a, par son enseignement à Harvard et au M. […] Lire la suite

VISHNIAC ROMAN (1897-1990)

  • Écrit par 
  • Nicolas FEUILLIE
  •  • 1 098 mots
  •  • 1 média

Composé dans la capitale allemande, son saisissant portrait d'un petit garçon sur un amas de décombres résume l'espoir d'un monde nouveau. Dans les années 1950, Roman Vishniac revient à sa passion pour la biologie et développe de nouveaux procédés de microphotographie scientifique en couleurs. Certains de ses clichés sont sélectionnés pour l’exposition The Family of Man (1955) organisée par Edward Steichen au Museum of Modern Art à New York. […] Lire la suite

GHIRSHMAN ROMAN (1895-1979)

  • Écrit par 
  • Pierre AMIET
  •  • 1 216 mots
  •  • 1 média

Puis un nouveau chantier fut ouvert, pour rechercher les origines de Suse, deux mille ans auparavant. Simultanément, Roman Ghirshman explora une grande ville élamite repérée précédemment par des « pétroliers » au cours d'une prospection aérienne, et dont la fouille avait été à peine commencée avant la guerre. Il s'agissait de Tchoga Zanbil, ancien Dur-Untash, construit vers le milieu du xiiie siècle par un conquérant élamite. […] Lire la suite

CIESLEWICZ ROMAN (1930-1996)

  • Écrit par 
  • Michel WLASSIKOFF
  •  • 1 703 mots

Affichiste, photomonteur, metteur en page, scénographe, Roman Cieslewicz peut être considéré également comme un plasticien, travaillant sur tous les supports, selon l'exemple des avant-gardes qu'il a su perpétuer. Dans son œuvre, l'échange est incessant, en effet, entre la création pure et les travaux de commande pour la presse, l'édition, la publicité. […] Lire la suite

THÉÂTRE OCCIDENTAL Le nouveau théâtre

  • Écrit par 
  • Bernard DORT
  •  • 5 451 mots
  •  • 4 médias

C'est au début des années 1950 que remonte la naissance de ce qu'on est convenu, plus tard, d'appeler le « nouveau théâtre », à l'instar du « nouveau roman » qui avait trouvé sa dénomination, non sans quelque intention publicitaire, un peu auparavant. L'un et l'autre avaient en commun une volonté de rupture avec l'héritage (notamment avec le psychologisme et l'humanisme traditionnels), quelques grands ancêtres (dont Joyce et Kafka) et un écrivain capital : Samuel Beckett ; la création et le succès, certes relatif mais décisif, de sa pièce En attendant Godot, en 1953, au théâtre de Babylone à Paris, établirent la réalité de ce « nouveau théâtre » qui n'avait pas encore été baptisé ainsi. […] Lire la suite

ROSEMARY'S BABY, film de Roman Polanski

  • Écrit par 
  • Laurent JULLIER
  •  • 864 mots
  •  • 1 média

L'absence de ce contrechamp rend donc la lecture « réaliste » possible : peut-être ce nouveau-né a-t-il « seulement » subi des mutilations semblables à celles dont parle Victor Hugo dans L'Homme qui rit (1869) ? Loin de toute préoccupation mystique, le film se ferme sur un hymne à l'amour maternel, Rosemary décidant d'aimer quand même son infortuné petit garçon. […] Lire la suite

BIBLE Ancien et Nouveau Testament

  • Écrit par 
  • Paul BEAUCHAMP, 
  • Xavier LÉON-DUFOUR, 
  • André PAUL
  •  • 10 281 mots
  •  • 1 média

Le terme « nouveau » pourrait prêter à confusion, si l'on pensait qu'avec lui l'ancien est écarté. Bien au contraire, une des caractéristiques essentielles du Nouveau Testament, c'est qu'il ne peut trouver son plein sens que s'il est en constante relation avec l'Ancien. Selon la formule classique de saint Augustin, « le Nouveau Testament est caché dans l'Ancien, l'Ancien est dévoilé dans le Nouveau ». […] Lire la suite

CHEVALERIE EN ESPAGNE ROMANS DE

  • Écrit par 
  • Madeleine PARDO
  •  • 3 950 mots
  •  • 1 média

Si Don Quichotte se propose d'imiter gratuitement et de façon burlesque l'un des épisodes les plus frappants du célèbre roman, son jugement sur Amadis ne manque pas de justesse. Ce fut en tout cas celui de plusieurs générations pour qui ce héros fut un modèle parfait et pour qui le roman qui rapporte ses aventures fut aussi le modèle des romans de chevalerie. […] Lire la suite

RICARDOU JEAN (1932- )

  • Écrit par 
  • Philippe DULAC
  •  • 740 mots

Sa tâche est toute tracée : construire un édifice théorique apte à transformer le Nouveau Roman, au départ simple contiguïté de textes intuitivement ou empiriquement perçus comme concordants, en authentique collectivité textuelle. Ses deux premiers essais (Problèmes du Nouveau Roman en 1967 et Pour une théorie du Nouveau Roman en 1971) parent au plus pressé (la théorie doit être de combat, pour éclairer l'accueil critique et éviter les interprétations dénaturantes). […] Lire la suite

LA REPRISE et LE VOYAGEUR (A. Robbe-Grillet)

  • Écrit par 
  • Jean-Didier WAGNEUR
  •  • 1 011 mots

Étonnant Robbe-Grillet ! Ce sentiment aura été partagé par une presse unanime à célébrer aujourd'hui une littérature qu'elle vilipendait jadis : le nouveau roman. L'histoire en a été rabâchée et immortalisée depuis longtemps dans les manuels de littérature française du xxe siècle. À la célèbre photo de groupe devant l'entrée des éditions de Minuit, et au légendaire manifeste (Pour un nouveau roman, 1963), ont fait suite des colloques (nombreux et évangéliques), et plus tard des consécrations (prix Goncourt et Nobel). […] Lire la suite

DESCRIPTION, notion de

  • Écrit par 
  • Elsa MARPEAU
  •  • 985 mots

Elle devient, selon les propos de Jean Ricardou, « une machine à désorienter ma vision » (Problèmes du nouveau roman, 1967). […] Lire la suite

LA MODIFICATION, Michel Butor - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Jean-Didier WAGNEUR
  •  • 1 196 mots
  •  • 1 média

Nouvelle critique et nouveau roman vont dès lors mener une même bataille contre le classicisme. La première en contestant la critique traditionnelle, et en renouvelant l'approche du texte par la linguistique et les sciences humaines ; le second, dans la lignée de la critique valéryenne, en s'en prenant aux ressorts traditionnels du roman psychologique. […] Lire la suite

PINGET ROBERT (1919-1997)

  • Écrit par 
  • Jean-Claude LIÉBER, 
  • Madeleine RENOUARD, 
  • Universalis
  •  • 1 138 mots

), en dehors de ses contributions aux colloques sur le Nouveau Roman (Cerisy, 1971, et New York, 1982). Installé en Touraine depuis 1964, il laisse un important fonds manuscrit, partiellement déposé à la bibliothèque municipale de Tours. […] Lire la suite

L'ÈRE DU SOUPÇON, Nathalie Sarraute - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Guy BELZANE
  •  • 1 060 mots

Cet essai, contemporain des débuts de ce qu'on nommera plus tard la « nouvelle critique » (représentée par Roland Barthes ou Maurice Blanchot) mais aussi des premiers romans d'Alain Robbe-Grillet, de Michel Butor ou de Claude Simon, est généralement considéré comme le premier manifeste du « nouveau roman » (Pour un nouveau roman de Robbe-Grillet ne paraîtra qu'en 1963). […] Lire la suite

TROPISMES, Nathalie Sarraute - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Aliette ARMEL
  •  • 1 055 mots
  •  • 1 média

est considéré, avec Pour un nouveau roman d'Alain Robbe-Grillet (1963), comme la référence théorique essentielle pour comprendre ce courant littéraire dont Tropismes a été comme « l'échantillon avant-coureur ». « Au fond, a déclaré Nathalie Sarraute à la fin de sa vie, je n'aurai vécu que pour une idée fixe » – l'exploration de ces tropismes qui de livre en livre ont été, sous des formes diverses, son unique obsession. […] Lire la suite

LE JARDIN DES PLANTES (C. Simon) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Jean-Didier WAGNEUR
  •  • 1 339 mots

Ensuite, la nécessité du « soupçon », celui-là même que Nathalie Sarraute a mis au centre du Nouveau Roman et dont l'oubli, lors de la dissolution des avant-gardes, a fait revenir en force le refoulé : discours de l'individu, retour du naturalisme naïf, régression à un ordre littéraire et linéaire. […] Lire la suite

LINDON JÉRÔME (1925-2001)

  • Écrit par 
  • Anne SIMONIN
  •  • 908 mots

Ayant l'idée de réunir, en septembre 1960, les signatures des auteurs du nouveau roman au bas du manifeste des intellectuels contre la guerre d'Algérie, le „Droit à l'insoumission dans la guerre d'Algérie“ dit „Manifeste des 121“, Jérôme Lindon déclasse définitivement le modèle sartrien de la „littérature engagée“ qui domine les lettres françaises depuis 1945. […] Lire la suite

BUTOR MICHEL (1926-2016)

  • Écrit par 
  • Jean ROUDAUT
  •  • 2 923 mots
  •  • 1 média

Au temps du « nouveau roman » Au cours de son Intervention à Royaumont (Répertoire I, 1960), Michel Butor a évoqué ses tentations, opposées – celle de la poésie, celle de la philosophie –, et la façon dont le roman lui parut le lieu de leur possible conciliation, quand il commença à écrire. Sa poésie est alors toute dominée par l'œuvre d'André Breton. […] Lire la suite

GAULT HENRI (1929-2000)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 146 mots

À l'époque du nouveau roman et des nouveaux philosophes, ils contribuèrent puissamment à la promotion de la nouvelle cuisine, en célébrant l'innovation culinaire et les chefs qui s'affranchissent des règles établies. […] Lire la suite

ECHENOZ JEAN (1947- )

  • Écrit par 
  • Jean-Didier WAGNEUR
  •  • 1 179 mots

Publiée aux éditions de Minuit au moment où la littérature française est traversée par de nombreux débats sur la fin des avant-gardes et du nouveau roman, son œuvre est saluée de manière diverse. Romancier des années 1980 pour Pierre Lepape (Le Monde, 24 mars 1990), écrivain déconcertant pour d'autres, Jean Echenoz devra attendre pour être vraiment reconnu, alors que son œuvre obtient un rapide succès. […] Lire la suite

HONORÉ CHRISTOPHE (1970- )

  • Écrit par 
  • René PRÉDAL
  •  • 960 mots

En 2012, toujours en Avignon, il présente trois nouvelles pièces personnelles : Un jeune se tue, monté par les élèves de l'école de la Compagnie de Saint-Étienne ; La Faculté mis en scène par Éric Vigner ; Nouveau Roman, écrit avec sérieux et mis en scène avec vivacité par Honoré lui-même. Coproduite par le Théâtre national de la Colline, cette comédie réunit les écrivains que l'on associe généralement au « nouveau roman », de Samuel Beckett à Claude Simon en passant par Alain Robbe-Grillet, Nathalie Sarraute et Marguerite Duras. […] Lire la suite

TOUSSAINT JEAN-PHILIPPE (1957- )

  • Écrit par 
  • Dominique VIART
  •  • 1 088 mots

Publiés aux éditions de Minuit après la période du « nouveau roman », ses propres romans en conservent la lucidité formelle, quoique dans un registre plus léger. Comme Jean Echenoz, dont on l'a souvent rapproché, Toussaint se joue des conventions littéraires plutôt qu'il ne s'y oppose. Son œuvre, qui se tourne aussi vers le cinéma, renoue avec un plaisir narratif plus délibéré. […] Lire la suite

DODERER HEIMITO VON (1896-1966)

  • Écrit par 
  • Dieter HORNIG
  •  • 610 mots

La tétralogie intitulée Roman no 7 resta inachevée. Seuls furent publiés les deux premiers volumes : Die Wasserfälle von Slunj et Der Grenzwald. Doderer y développe son idéal du « roman muet », qui n'est pas sans rappeler certaines positions du nouveau roman, et qui suppose le retrait du narrateur au profit d'une composition de plus en plus complexe. […] Lire la suite

GOMBERVILLE MARIN LE ROY DE (1600-1674)

  • Écrit par 
  • Bernard CROQUETTE
  •  • 706 mots

De 1633 à 1642, paraît un nouveau roman, La Cythérée. Mais la maladie et la lassitude poussent l'écrivain à la retraite. Un moment tenté par le stoïcisme (ainsi qu'en témoigne la Doctrine des mœurs tirée de la philosophie des stoïques), il se convertit au jansénisme. Sans se couper du monde, il mène une vie réglée, consacrée à la dévotion et aux bonnes œuvres. […] Lire la suite

MISE EN ABYME

  • Écrit par 
  • Lucien DÄLLENBACH
  •  • 1 791 mots
  •  • 2 médias

Associé à André Gide et au Nouveau Roman, qui l'a popularisé, le terme de « mise en abyme » est volontiers utilisé aujourd'hui pour désigner indifféremment toute modalité autoréflexive d'un texte ou d'une représentation figurée. Ainsi Fable de Francis Ponge sera-t-il qualifié de poème « en abyme », puisqu'il exploite l'autoréférence, pratique le repli narcissique sur soi et s'écrit, comme le fameux Sonnet en X mallarméen, sous le signe du « langage se réfléchissant ». […] Lire la suite

REBATET LUCIEN (1903-1972)

  • Écrit par 
  • Pierre-Robert LECLERCQ
  •  • 397 mots

Son temps de prison est occupé par la rédaction d'un nouveau roman, Les Deux Étendards, sans doute trop étiré, mais littérairement remarquable ; cette œuvre est le récit d'un conflit entre l'amour humain et l'amour divin, le matérialisme et le mysticisme. Rédacteur à Rivarol, aux Écrits de Paris, à Spectacle du monde, Rebatet entend poursuivre son œuvre romanesque avec La Lutte finale, mais il l'abandonne pour une Histoire de la musique, travail considérable dont on peut discuter les jugements de valeur, mais point l'érudition ni la compétence. […] Lire la suite

REVERZY JEAN (1914-1959)

  • Écrit par 
  • Paul OTCHAKOVSKY-LAURENS
  •  • 796 mots

Ce troisième roman fut mal reçu, ignoré ou classé avec légèreté comme « nouveau roman ». Le narrateur y ressemble à un pantin évoluant parmi d'autres pantins. Son existence n'est définie, prouvée que par les mouvements et gestes qui l'animent, et la lecture se nourrit de ce drame suspendu que signifierait leur cessation, mais aussi de cet autre drame, avéré celui-là, que provoque leur enchaînement en quoi se manifeste la fuite de la vie et que le mouvement de l'écriture redouble. […] Lire la suite

YI KWANGSU (1892-? 1950)

  • Écrit par 
  • Ogg LI
  •  • 314 mots

À la fin du xixe et au début du xxe siècle, les hommes de lettres coréens ont, bien qu'ils aient gardé comme leurs prédécesseurs un esprit moraliste, commencé à adopter les nouvelles techniques littéraires européennes, formant ainsi un mouvement appelé Sin so-sol (Nouveau Roman). Ils manifestent, la plupart du temps, le désir de moderniser la Corée par une série de réformes politiques, économiques et sociales, et cette préoccupation devient le thème favori de leurs œuvres. […] Lire la suite

BECKETT SAMUEL (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Florence BRAUNSTEIN
  •  • 298 mots

Leurs œuvres, ainsi que celles de Claude Simon, Claude Ollier, Robert Pinget et Nathalie Sarraute, seront bientôt désignées sous l’appellation de « nouveau roman ». Beckett se verra parfois agrégé à ce courant. 1957 Tous ceux qui tombent, première pièce pour la radio. 3 avril 1957 Première à Londres de Fin de partie, dans une mise en scène de Roger Blin. […] Lire la suite

RHYS JEAN (1890-1979)

  • Écrit par 
  • Oruno D. LARA
  •  • 608 mots

Sept ans après — son mari meurt en 1964 —, elle publie un nouveau roman, Wide Sargasso Sea (1966) dont l'action se situe vers 1830 en Jamaïque et en Dominique. Ce retour aux sources est significatif. Elle obtient le W. H. Smith Literary Award et un prix de la Société royale de littérature. Jean Rhys est faite Companion of the British Empire pour services rendus à la littérature. […] Lire la suite

NEDJMA, Kateb Yacine - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Jean-Louis JOUBERT
  •  • 873 mots
  •  • 1 média

D'ailleurs – fait inhabituel – le roman était précédé d'un « avertissement » attribué aux « éditeurs » qui y relevait des procédés narratifs « parfois déconcertants pour le lecteur européen » et qui, afin d'éviter à ce lecteur de se perdre dans une intrigue qui n'en était pas une, en proposait un résumé. Les références se sont accumulées pour situer cet objet incongru qu'était donc Nedjma : on l'a rattaché à une filiation faulknérienne, voire à la mouvance du Nouveau Roman ; plus habilement, l'« avertissement » des éditeurs y détectait les traces nombreuses de la tradition littéraire arabe. […] Lire la suite

GROUPE 63 (GRUPPO 63)

  • Écrit par 
  • Giovanni IOPPOLO
  •  • 576 mots

Les débats de ces journées d'études furent extrêmement riches et positifs pour chacun des participants ; on reconnut l'influence prépondérante de Joyce, de Proust, de Musil ; on mit en valeur l'importance de Faulkner, de Borges et de Gadda ; l'intérêt se porta surtout sur le nouveau roman, et le réalisme de l'après-guerre fut critiqué en fonction des nouvelles exigences de la génération au courant du structuralisme. […] Lire la suite

Recevez les offres exclusives Universalis