« Masson »

MASSON GÉRARD (1936- )

  • Écrit par 
  • Brigitte MASSIN
  •  • 282 mots

Venu relativement tard, et de manière très personnelle, à la composition, le Français Gérard Masson, né le 12 août 1936 à Paris, s'est affirmé comme un compositeur de premier plan. Après avoir écrit sa première œuvre, Pièce pour quatorze instruments et percussions (1965), il part travailler pendant deux ans à Cologne avec Stockhausen, Pousseur et Earle Brown (1965-1966). […] Lire la suite

Les médias de la recherche « Masson » :

Salle à manger Masson, E. Vallin

Salle à manger Masson, E. Vallin
Crédits : Studio Image/ Musée de l'Ecole de Nancy

photographie

Terres rares : caractéristiques physico-chimiques

Terres rares : caractéristiques physico-chimiques
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Sort d'un médicament dans l'organisme

Sort d'un médicament dans l'organisme
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Circulation stratosphérique

Circulation stratosphérique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Afficher les médias de « Masson »

MASSON ANDRÉ (1896-1987)

  • Écrit par 
  • Françoise LEVAILLANT
  •  • 1 497 mots

Après une phase dominée par un bestiaire fantaisiste et cruel, la thématique privilégiée de Masson, au début des années 1930, emprunte ses figures au mythe et à la fable antiques, sous leurs aspects les plus violents (Massacres, Enlèvements...). Domine alors un « Éros noir », repris à Sade. Les figures de l'inconscient De 1934 à 1937, Masson séjourne en Espagne, où il se marie avec Rose Maklès et où naissent ses deux fils, Diego et Luis. […] Lire la suite

MASON & DIXON (T. Pynchon)

  • Écrit par 
  • Pierre-Yves PÉTILLON
  •  • 929 mots

Au terme d'une longue gestation, dont il garde d'ailleurs quelques traces, ce grand roman paraît aujourd'hui : Mason & Dixon (Seuil, 2001), près de huit cents pages, rendues comme « en français dans le texte » par deux traducteurs dont il faut saluer le travail, Christophe Claro et Brice Matthieussent. Mason & Dixon. Deux noms propres reliés par un « & », une esperluette à l'ancienne. […] Lire la suite

MASON RAYMOND (1922-2010)

  • Écrit par 
  • Paul-Louis RINUY
  •  • 752 mots

« Pour moi l'importance de la sculpture n'est pas en elle-même mais dans ce qu'elle exprime », affirmait Raymond Mason. Ce refus du formalisme et ce souci de toucher le public expliquent sans doute le malentendu durable qui s'était installé entre Raymond Mason et certaines figures bien pensantes de l'art contemporain. Exposé au Centre Georges-Pompidou à Paris dans une remarquable rétrospective organisée par Jean Clair en 1985, défendu par Yves Bonnefoy ou Michael Edwards, Mason vivait malgré sa notoriété nationale et internationale dans un relatif isolement, qu'atteste son absence de bien des manifestations officielles de sculptures. […] Lire la suite

MASON JAMES (1909-1984)

  • Écrit par 
  • André-Charles COHEN
  •  • 694 mots

James Mason connaît ses premiers succès sous la bannière Rank, avec L'Homme fatal (1944) et surtout Le Masque aux yeux verts (1945). Il peaufine son personnage à la séduction doucereuse. Heureusement, James Mason aborde vite des rôles de composition moins codifiés, comme celui du révolutionnaire de Huit Heures de sursis (1947), de Carol Reed. Très applaudi dans les festivals, ce film dépasse les frontières européennes et, comme de nombreux acteurs anglais, Mason rejoint Hollywood en 1948, mais refuse d'être lié par contrat à un studio. […] Lire la suite

LEIRIS LOUISE (1902-1988)

  • Écrit par 
  • Philippe PIGUET
  •  • 977 mots

À la fin de 1945, une exposition d'œuvres rapportées d'Amérique d'André Masson marque la fin des tracas et la reprise des activités normales de la galerie, très rapidement couronnée de succès. Louise Leiris mène une efficace politique d'exportation, doublée d'une intelligente dynamique d'édition à laquelle sont mêlés les noms prestigieux de Picasso, de l'imprimeur Mourlot, de Ponge (Le Verre d'eau, 1949, illustré par de Kermadec), de Leiris (Toro, 1951, illustré par Masson), de Limbour (Le Calligraphe, 1959, illustré par Beaudin), pour n'en citer que quelques-uns. […] Lire la suite

TACHISME

  • Écrit par 
  • Pierre GEORGEL
  •  • 1 157 mots
  •  • 1 média

Ces taches annoncent directement celles des surréalistes, et d'ailleurs Breton et Masson exprimeront leur admiration pour elles. […] Lire la suite

ABSTRACTION LYRIQUE, peinture

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 196 mots

L'automatisme pratiqué par certains peintres surréalistes (Masson, plus tard Domínguez, Paalen et Matta, voire parfois Ernst) a influencé quelque peu l'abstraction lyrique. Étendue vers 1960, de manière excessive, à la peinture informelle, la notion d'abstraction lyrique s'est diluée en même temps que la mode passait au nouveau réalisme. […] Lire la suite

DESTOUCHES ANDRÉ cardinal (1672-1749)

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 705 mots

« Musicien du sentiment », selon Paul-Marie Masson, « sa gloire, c'est son récitatif mélodique », qui est un véritable chant, en quoi il conduit aussi à Rameau et préfigure, très longtemps à l'avance, le Pelléas et Mélisande, de Debussy, qui est un vaste récitatif. Destouches fut d'abord mousquetaire du roi, après avoir accompagné des pères jésuites en mission au Siam, lorsqu'il avait quinze ans. […] Lire la suite

JACKSON MAHALIA (1911-1972)

  • Écrit par 
  • Alain GERBER
  •  • 179 mots

Mais, surtout, les amateurs de musique négro-américaine admirent les inflexions profondément émouvantes et le swing ample — majestueux sur tempo lent — de cette chanteuse dont le rayonnement a été considérable et qui a laissé, comme l'écrivit Jean-Robert Masson, « cette grande leçon de ferveur collective où le peuple noir aura pu lire, comme en creux, les traces de son avenir ». […] Lire la suite

TONNELAT MARIE-ANTOINETTE (1912-1980)

  • Écrit par 
  • François RUSSO
  •  • 786 mots

Particulièrement douée pour l'exposition claire de questions difficiles – sa formation littéraire y aura contribué –, et dotée d'un remarquable esprit de synthèse, on lui doit plusieurs ouvrages de grande qualité, susceptibles d'atteindre un cercle assez large (ils supposent néanmoins une solide formation scientifique universitaire de base), La Théorie du champ unifié d'Einstein et quelques-uns de ses développements (Gauthier-Villars, 1955), Les Principes de la théorie électromagnétique de la relativité (Masson, 1959) qui constitue une synthèse critique, Les Théories unitaires de l'électromagnétisme et de la gravitation (Gauthier-Villars, 1965), et un ouvrage de caractère différent, d'un grand intérêt et sans équivalent, Les Vérifications expérimentales de la relativité générale (Masson, 1964). […] Lire la suite

TANGUY YVES (1900-1955)

  • Écrit par 
  • Catherine VASSEUR
  •  • 1 413 mots

La même année, Tanguy et Prévert rencontrent les surréalistes Robert Desnos, Georges Malkine, André Masson, Benjamin Péret et Louis Aragon ; puis Tanguy rend une première visite à Breton, en compagnie de Marcel Duhamel. La maison du 54, rue du Château – où les trois hommes se sont installés, avec leurs compagnes, aux abords de Montparnasse – devient le premier lieu de réunions du mouvement. […] Lire la suite

HAYTER STANLEY WILLIAM (1901-1988)

  • Écrit par 
  • Michel MELOT
  •  • 240 mots

C'est dans cet « Atelier 17 » que défilèrent Max Ernst, Miró, Matta, Masson, Tanguy, Picasso, Marcoussis, Kandinsky, Calder, Giacometti, Pollock, Vieira da Silva, Ubac et des centaines de jeunes graveurs qui firent ensuite connaître dans le monde entier le renouveau de la gravure d'artiste, selon les principes de liberté créatrice et d'audaces techniques de Hayter. […] Lire la suite

RANCÉ ARMAND JEAN LE BOUTHILLIER DE (1626-1700)

  • Écrit par 
  • Jean-Robert ARMOGATHE
  •  • 322 mots

Il intervient aussi dans les querelles théologiques (contre les jansénistes, contre les quiétistes) ; il doit aussi entretenir une longue controverse sur la vie monastique et spécialement sur la place que celle-ci peut faire aux études avec les Chartreux (dom Le Masson) et les Bénédictins (Mabillon) : l'idéal de vie de Rancé est fait d'archaïsme, d'un souci intense d'ascèse et de méfiance contre les choses de l'esprit. […] Lire la suite

BERNE MUSÉE DES BEAUX-ARTS DE

  • Écrit par 
  • Daniel HARTMANN
  •  • 912 mots
  •  • 2 médias

Des ensembles de Derain, Masson, Klee, Kandinsky méritent également l'attention. Des fonds alloués par les donateurs permirent l'acquisition ultérieure d'œuvres de Kandinsky, du groupe Zéro, de Meret Oppenheim, Otto Tschumi ainsi que d'artistes américains (dont la première œuvre à entrer au musée fut Spring Earth de Mark Tobey) et de Beuys. Un autre élément substantiel du musée est constitué par le legs de F. […] Lire la suite

VERCKEN FRANÇOIS (1928-2005)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 1 038 mots

Sur un texte de Loys Masson, cette Cantate pour un vendredi saint (créée en 1971) tranchait sur une production musicale dont les diverses tendances – recours au hasard, aux mathématiques, à l'électronique, à la bande magnétique – tentaient alors vainement de battre en brèche la suprématie de la série généralisée, imposée et propagée en France par Pierre Boulez et le Domaine musical, notamment. […] Lire la suite

CROMMELYNCK ALDO (1931-2008)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 321 mots

Avec ses frères Piero et Milan, il ouvre en 1959 un atelier à Paris, rue de Gergovie, qui attire de nombreux artistes, comme André Masson, Hans Arp, François Villon, Zao Wou-ki, Hans Hartung, Joan Miró, Le Corbusier, Paul Delvaux. Son installation en 1963, avec son frère Piero, à Mougins, marque le début d'une décennie de collaboration avec Picasso, avec près de 750 estampes produites jusqu'à la mort du peintre. […] Lire la suite

MINOTAURE, revue surréaliste

  • Écrit par 
  • Alain JOUFFROY
  •  • 1 138 mots
  •  • 2 médias

Les surréalistes y collaborèrent étroitement avec André Masson, Man Ray, Miró, Dali, Magritte, Max Ernst, Marcel Duchamp, qui en dessinèrent les couvertures, de même que Picasso, De Chirico et Matisse, et ils ont donné à cette entreprise éditoriale une impulsion suffisamment forte pour qu'elle domine son temps, au lieu de se contenter de le refléter. […] Lire la suite

KEW JARDINS BOTANIQUES DE

  • Écrit par 
  • Valérie CHANSIGAUD
  •  • 415 mots

Comme les envois par les voyageurs ne suffisent pas, des jardiniers sont formés puis dépêchés dans le monde entier pour compléter les collections aux frais de la couronne : Francis Masson se rend en Afrique du Sud (1789), James Smith et George Austin en Nouvelle-Galles du Sud (1789), William Kerr en Chine (1803), etc. Les grandes expéditions, comme celles de James Cook, permettent aussi de rapporter de nouveaux spécimens. […] Lire la suite

LEIRIS & CO (exposition)

  • Écrit par 
  • Pierre VILAR
  •  • 1 136 mots

Dans l’amitié des peintres L’expérience surréaliste de Michel Leiris est richement illustrée, après la rencontre sans aucun doute déterminante du milieu Kahnweiler à Boulogne et de Max Jacob (Gris, Masson, Lascaux, sa future épouse Louise, dite Zette), puis celle non moins décisive des amis de la rue Blomet, Miró, Tual, Jouhandeau, Limbour, Salacrou, Desnos. […] Lire la suite

PELLAN ALFRED (1906-1988)

  • Écrit par 
  • Maïten BOUISSET
  •  • 418 mots

Pellan évolue ensuite vers un style plus personnel, souvent qualifié de surréaliste, et qui s'apparente à celui de Joan Miró, d'André Masson et surtout de Max Ernst, auquel le lie une profonde amitié. D'un trait libre et spontané qui détermine les contours, sur des fonds parfois rehaussés de matériaux insolites tels que sables, fragments minéraux et végétaux, où alternent en équivalence et en contraste des tonalités violentes, Pellan élabore un monde imaginaire. […] Lire la suite

BOGIANCKINO MASSIMO (1922-2009)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 428 mots

Directeur d'opéra, pianiste, musicologue et homme politique italien, Massimo Bogianckino étudie le piano avec Alfredo Casella à l'Accademia di Santa Cecilia, à Rome, et avec Alfred Cortot à l'École normale de musique de Paris ; il étudie aussi la composition avec Virgilio Mortari et la musicologie avec Luigi Ronga à l'université de Rome et avec Paul-Marie Masson à la Sorbonne. […] Lire la suite

GRÉMILLON JEAN (1902-1959)

  • Écrit par 
  • Jean-Louis COMOLLI
  •  • 508 mots
  •  • 1 média

Il fut l'auteur de documentaires (Alchimie, 1952 ; La Maison aux images, 1954 ; André Masson ou les Quatre Éléments, 1957-1958 ; ou encore du moyen métrage : Le 6 juin à l'aube, 1944-1945) ainsi que de films de fiction (citons Maldone, 1927, avec Charles Dullin ; Gardiens de phare, 1929, sur un scénario de Jacques Feyder, avec Genica Athanasiou ; Gueule d'amour, 1937, avec Jean Gabin et Mireille Balin ; Remorques, 1939-1941, scénario de Jacques Prévert, avec Gabin, Madeleine Renaud et Michèle Morgan ; Lumière d'été, 1942, scénario de J. […] Lire la suite

JOUFFROY ALAIN (1928-2015)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 497 mots

Tout au long de sa carrière, il collaborera à différentes revues, multipliera les liens avec les peintres et les écrivains (Michaux, Leiris, Mandiargues, Masson, Klossowski, entre autres) et demeurera fidèle à l’utopie d’une parole plurielle où création et théorie iraient de pair. Il s’intéresse ainsi, à San Francisco – où il publie son poème Déclaration d’indépendance (1961) –, à la beat generation, qu’il contribue à faire connaître en France en publiant en 1965 une anthologie. […] Lire la suite

ACÉPHALE, revue

  • Écrit par 
  • Jacques JOUET
  •  • 500 mots

La silhouette acéphale dessinée par André Masson pour la revue est un athlète énergique et volcanique, chimère dionysiaque, sorte d'homme de Vitruve dont le centre serait décalé vers le sexe que figure une tête de mort. Acéphale publie un dossier « Réparation à Nietzsche », réaction contre l'annexion de Nietzsche par les nazis avec la complicité de sa sœur Elisabeth Foerster, puis un numéro consacré au mythe de Dionysos, excellent témoignage d'un ordre social qui choisit de se centrer sur les « turbulences souveraines » (Roger Caillois), le sexe et la mort, au lieu de les repousser à ses confins. […] Lire la suite

RAMEAU JEAN-PHILIPPE

  • Écrit par 
  • Roger BLANCHARD
  •  • 3 204 mots
  •  • 1 média

Le meilleur commentateur du théâtre musical de Rameau, Paul-Marie Masson, donne une bonne définition de l'opéra-ballet : « C'est une sorte d'opéra où la danse et les airs chantés prédominent et qui comporte, réunis sous un même titre, non plus une seule action comme dans la tragédie lyrique, mais autant de sujets différents qu'il y a d'actes dans la pièce [. […] Lire la suite

ROUX GASTON-LOUIS (1904-1988)

  • Écrit par 
  • Philippe PIGUET
  •  • 550 mots

L'influence de l'art abyssin confortera le peintre dans une figuration plus précise et une staticité plus appuyée, et son œuvre des années 1930, quoique très proche de celle de Picasso, comme de celle de Masson, devra sa singularité à une facture très spontanée et à l'usage de coloris très vifs. Curieux de traduire la réalité qui l'émerveille et qui toujours lui échappe, toujours à la recherche d'une vérité plutôt que de sa plate transcription, Roux donnera par la suite, de façon prémonitoire, à la fois dans un expressionnisme à la Cobra et dans un art brut. […] Lire la suite

MOURET JEAN-JOSEPH (1682-1738)

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 567 mots
  •  • 1 média

 Masson), Mouret fut appelé « le musicien des Grâces » et allia en une heureuse synthèse les goûts italien et français. En outre, il peut être tenu pour le précurseur immédiat de Favart, fondateur de l'Opéra-Comique. Après ses études à Notre-Dame-des-Doms à Avignon, sa ville natale, il arrive à Paris en 1707, où il devient successivement surintendant de la musique de la duchesse du Maine à la cour de Sceaux (1709 env. […] Lire la suite

JENNY-CLARK JEAN-FRANÇOIS (1944-1998)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 537 mots

Membre de l'ensemble Musique vivante, que dirige Diego Masson, il collabore avec l'élite des compositeurs de notre temps : John Cage, Mauricio Kagel, Vinko Globokar, Gilbert Amy, Luciano Berio, Karlheinz Stockhausen, Pierre Boulez. La maladie l'emporte brutalement, le 6 octobre 1998, à Paris, alors qu'il était au sommet de ses moyens et de son inspiration. […] Lire la suite

ARDITI PIERRE (1944- )

  • Écrit par 
  • René PRÉDAL
  •  • 577 mots

 Masson, 2004), commissaire-priseur faussaire à ses heures (Hasards et coïncidences, Cl. Lelouch, 1998) ou en veuf solitaire effectuant un meurtre gratuit, traqué de très près par une caméra qui ne le lâche pas pendant 90 minutes (Coup de sang, Jean Marboeuf, 2006). En fait, plutôt que de chercher à composer un personnage spécifique à chaque film, Arditi joue la scène en rapport avec la situation et/ou son partenaire, ce qui lui permet d'envisager toutes les nuances et de rester lui-même, quel que soit le rôle. […] Lire la suite

LIMBOUR GEORGES (1900-1970)

  • Écrit par 
  • Marc BLOCH
  •  • 580 mots

Il continue d'écrire de nombreux poèmes sur lesquels il exerce son impitoyable censure, n'en laissant survivre que quelques-uns, publie d'autres contes et s'intéresse aussi à la peinture : André Masson et son univers (1947, en collaboration avec M. Leiris), L'Art brut de Jean Dubuffet (1953). Limbour n'a été connu du public que très tard, lors de la publication de son dernier roman : La Chasse au mérou (1963). […] Lire la suite

1923 17e Tour de France

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 515 mots

Émile Masson (Belgique) remporte Bordeaux-Paris. […] Lire la suite

HONEGGER MARC (1926-2003)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 619 mots

Puis il fait des études de musicologie à la Sorbonne avec Paul-Marie Masson (1947-1950) et devient assistant (1954-1958) à l'Institut de musicologie fondé en 1951 par ce dernier et que dirige alors Jacques Chailley. Parallèlement, il est maître de chapelle aux temples protestants du Foyer de l'âme (1947-1952) puis du Saint-Esprit (1952-1954), à Paris. […] Lire la suite

SCHNEIDER MARIA (1952-2011)

  • Écrit par 
  • Jean A. GILI
  •  • 653 mots

On la voit par exemple en 1992 dans Au pays des Juliets de Mehdi Charef et Les Nuits fauves de Cyril Collard, en 1996 dans Jane Eyre de Franco Zeffirelli, en 2000 dans Les Acteurs de Bertrand Blier, en 2002 dans La Repentie de Laetitia Masson, en 2009 dans Cliente de Josiane Balasko. Au cours de ces années, elle tourne aussi pour la télévision, en France et en Italie. […] Lire la suite

BATAILLE GEORGES (1897-1962)

  • Écrit par 
  • Francis MARMANDE
  •  • 2 716 mots

André Masson et Pierre Klossowski tiendront une part importante dans cette revue. L'utopie fusionnelle à laquelle correspond Acéphale, très vite doublée d'une société secrète du même nom, prend une forme de réflexion publique, presque au même moment, avec le Collège de sociologie. Bataille s'y propose, avec Caillois et Leiris, d'étudier la présence du sacré dans les faits sociaux. […] Lire la suite

DÉCOR DE THÉÂTRE

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 776 mots

Jean-Louis Barrault s'inspire de l'expressionnisme baroque par l'intermédiaire d'Artaud et des peintres marqués par le surréalisme (Masson, Labisse). Jean Vilar trouve une tout autre place pour le décor. Sur les vastes espaces d'Avignon ou du palais de Chaillot à Paris, le dispositif scénique a recours aux seuls éléments indispensables pour situer l'action. […] Lire la suite

ADJANI ISABELLE (1955- )

  • Écrit par 
  • René PRÉDAL
  •  • 655 mots

Quelques années plus tard, à la télévision, son interprétation de la comtesse dans Le Mariage de Figaro (Beaumarchais) n'est guère convaincante et il est triste de la voir errer sur la plage de Nice, sans réel personnage à défendre, dans La Repentie (Laetitia Masson, 2001). De même son personnage frivole d'actrice célèbre maîtresse de ministre ne comprenant rien à la Débâcle de 1940 (Bon voyage, Jean-Paul Rappeneau, 2003) est un peu décevant. […] Lire la suite

DREYFUS HUGUETTE (1928-2016)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 715 mots

Elle s’inscrit aux cours que donne, rue de Madrid, Jacqueline Masson, et va se perfectionner en 1953 auprès de l’un des élèves préférés de Wanda Landowska, Ruggero Gerlin, à l’Accademia Musicale Chigiana de Sienne (Italie). En 1958, elle remporte la deuxième médaille au Concours international de Genève, la première n’ayant pas été décernée. Sa famille lui offre alors son premier clavecin ancien, signé au xviiie siècle par Nicolas Blanchet. […] Lire la suite

1922 16e Tour de France

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 577 mots

Au cours de la douzième étape (Genève-Strasbourg, 371 km), remportée par le Belge Émile Masson, Jean Alavoine perd 37 minutes en raison de nombreuses crevaisons. Il doit céder son maillot jaune au Belge Hector Heusghem, qui semble en mesure de remporter le Tour. Lors de la treizième étape (Strasbourg-Metz, 300 km), où Alavoine concède encore 23 minutes sur crevaison, Hector Heusghem détériore son vélo à la suite d'une chute ; il change de machine, alors que celle-ci pouvait être réparée, enfreignant ainsi le règlement ; aidé de complices, il « défonce » son premier vélo à coups de marteau pour tenter de tromper les commissaires de course. […] Lire la suite

PIEL JEAN (1902-1996)

  • Écrit par 
  • Sylvie PATRON
  •  • 715 mots

Éditoriale : à la suite de sa rencontre avec Georges Bataille dans un milieu qui rassemble les marginaux du surréalisme (Michel Leiris, Georges Limbour, André Masson, Jacques Prévert, Raymond Queneau, Roger Vitrac), il va être étroitement associé à la réalisation de Critique, l'une des revues les plus prestigieuses de la seconde moitié du xxe siècle. […] Lire la suite

LÉVIS MANO GUY (1904-1980)

  • Écrit par 
  • Andrée CHEDID
  •  • 766 mots

De remarquables peintres et graveurs illustreront ses livres, parmi lesquels : Giacometti, Masson, Miró, Picasso, Max Ernst, Man Ray, Coutaud, Sima, Mario Prassinos, Valentine Hugo, Vilato... GLM, qui fréquenta et publia les poètes et les artistes les plus prestigieux, cherchait avant tout l'homme au fond du poète et garda tout au long de sa vie le goût de la rigueur et de la simplicité. […] Lire la suite

BERNIER GEORGES (1911-2001)

  • Écrit par 
  • Daniel ABADIE
  •  • 779 mots

Une relation amicale avec André Breton, des rencontres multiples avec Miró, Giacometti, André Masson, l'amènent à fréquenter également le psychanalyste Jacques Lacan ou l'éditeur Albert Skira, tous deux proches du groupe surréaliste. C'est ce dernier qui, en lui confiant certains de ses intérêts aux États-Unis, lui fournit sa première approche du monde de l'édition. […] Lire la suite

SAHAGÚN BERNARDINO DE (1500?-1590)

  • Écrit par 
  • Jacques LAFAYE
  •  • 844 mots

 Jourdanet et Rémi Siméon, Masson, Paris, 1880.) […] Lire la suite

LE SURRÉALISME ET LA PEINTURE, André Breton - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Guitemie MALDONADO
  •  • 876 mots

Inventaires provisoires Suivent des développements consacrés à différents artistes – Picabia, Ernst, Man Ray, Masson, Miró, Tanguy et Arp – dont la démarche rejoint, dans une certaine mesure et par certains aspects, l'ambition du surréalisme de changer la vue et par conséquent la vie. Ainsi Miró, dont Breton affirme, non sans exprimer quelques réserves : « Nul n'est près d'associer comme lui l'inassociable, de rompre indifféremment ce que nous n'osons souhaiter de voir rompu » ; et Tanguy, qui livre dans ses toiles « le premier aperçu non légendaire sur une étendue considérable du monde mental qui en est à la Genèse ». […] Lire la suite

COLOMB DENISE (1902-2004)

  • Écrit par 
  • Noël BOURCIER
  •  • 843 mots

Ainsi se dessine une certaine typologie de l'artiste, distinguant la calme assurance de Giacometti et de Picasso, la solide bonhomie de Calder et d'Étienne-Martin, le désespoir maquillé en romantisme de Staël, l'austérité raide de Bram Van Velde, la pose maîtrisée de Soulages et Zao Wou-Ki, la fragilité de Masson et de Gontcharova, l'énergie du geste chez Mathieu et César et les absences de Riopelle et Dubuffet. […] Lire la suite

CAPITALE DE LA DOULEUR, Paul Eluard - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Pierre VILAR
  •  • 874 mots
  •  • 1 média

Et l'on voit apparaître dans l'espace verbal la prosodie des noms et des espaces plastiques de nombreux amis revendiqués (les peintres Ernst, Braque, Klee, Miró, Picasso, De Chirico, Masson), associés dans le mouvement du poème au goût du moderne populaire (Les Gertrude Hoffmann girls, l'écrivain de romans policiers Gaston Leroux), ou à une biographie détournée de la passion amoureuse. […] Lire la suite

AJURIAGUERRA JULIAN DE (1911-1993)

  • Écrit par 
  • Serge LEBOVICI
  •  • 979 mots

Après la guerre, Ajuriaguerra fit paraître un livre sur le cortex cérébral en collaboration avec Hécaen et publia en 1971, chez Masson, un Manuel de psychiatrie de l'enfant. Avec René Diatkine et l'auteur de cette notice, Ajuria fonda la revue bisannuelle Psychiatrie de l'enfant et codirigea avec eux la section “enfants” de la collection Fil rouge aux Presses universitaires de France. […] Lire la suite

AUTOMATISME, art et littérature

  • Écrit par 
  • José PIERRE
  •  • 974 mots

Dans la peinture surréaliste, on désigne d'ordinaire comme automatiques les seules œuvres relevant d'un automatisme « manifeste », qui se traduit par la spontanéité du trait, tache, le « biomorphisme » des éléments (Arp, Masson, Miró, Matta) ou encore par le recours à des techniques « mécaniques » comme le « frottage » ou la « décalcomanie sans objet préconçu » (Max Ernst, Dominguez). […] Lire la suite

MALGOIRE JEAN-CLAUDE (1940-2018)

  • Écrit par 
  • Michel PAROUTY
  •  • 892 mots
  •  • 1 média

Et de s'adonner à une autre de ses passions, la musique contemporaine, comme membre de l'ensemble Musique vivante fondé par Diego Masson, jouant sous la baguette de Bruno Maderna, ou participant à la création d'un autre ensemble, 2e2m. De l'estrade du concert, La Grande Écurie et son chef passeront vite à la scène lyrique, défendant tour à tour et avec la même ferveur Claudio Monteverdi, Jean-Baptiste Lully, Jean-Philippe Rameau, Georg Friedrich Haendel. […] Lire la suite

CROMMELYNCK PIERO (1934-2001)

  • Écrit par 
  • Dominique DUPUIS-LABBÉ
  •  • 846 mots

“ Les frères Crommelynck ouvrirent à leur tour, en 1959, un atelier rue de Gergovie ; la qualité et la finesse de leur travail attirèrent très vite un grand nombre d'artistes, notamment André Masson, Alberto Giacometti, Jacques Villon, Joán Miró, Alberto Magnelli, Henri Michaux. La véritable aventure va cependant commencer pour Piero et Aldo Crommelynck quand Picasso les fait venir à Mougins, en 1963, pour leur confier la quasi-totalité des tirages de ses gravures. […] Lire la suite

Recevez les offres exclusives Universalis