« Les Hommes (film) »

DES HOMMES ET DES DIEUX (X. Beauvois)

  • Écrit par 
  • Michel ESTÈVE
  •  • 1 112 mots

film, Xavier Beauvois propose un verset tiré du psaume 82 : « Je l'ai dit : vous êtes des dieux, des fils du Très-Haut, vous tous ! Pourtant vous mourrez comme des hommes. » Ces fils de Dieu sont ici des moines cisterciens remarquablement interprétés par, entre autres, Jacques Herlin, Philippe Laudenbach, Olivier Rabourdin. Leur foi les conduit sur […] Lire la suite

Les médias de la recherche « Les Hommes (film) » :

Réalisateur de film, un rôle rêvé, Arnaud Desplechin

Réalisateur de film, un rôle rêvé, Arnaud Desplechin
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

Le Troisième Homme

Le Troisième Homme
Crédits : Bert Hardy/ Picture Post/ Getty Images

photographie

L'Homme d'Aran, R. Flaherty

L'Homme d'Aran, R. Flaherty
Crédits : Album/ AKG-images

photographie

Kathryn Bigelow

Kathryn Bigelow
Crédits : The Ronald Grant Archive/ Photononstop

photographie

CINÉMA (Réalisation d'un film) Musique de film

  • Écrit par 
  • Alain GAREL
  •  • 6 489 mots
  •  • 5 médias

film. […] Lire la suite

L'HOMME DE FER, film de Andrzej Wajda

  • Écrit par 
  • Kristian FEIGELSON
  •  • 818 mots
  •  • 1 média

Né en 1926, Andrzej Wajda termine l'école de cinéma de Lodz après la Seconde Guerre mondiale. Son deuxième long-métrage Kanal (1957), prix spécial du jury, le révèle déjà à Cannes. Puis avec Cendres et diamants (Popiól i diament, 1958), il s'affirme comme le cinéaste de la mémoire polonaise. L'Homme de fer (Czlowiek z zelaza), palme d'or en 1981  […] Lire la suite

L'HOMME À LA CAMÉRA, film de Dziga Vertov

  • Écrit par 
  • Jacques AUMONT
  •  • 938 mots

hommes, des femmes, des enfants, les gestes, les coins de rues, les foules, sont saisis dans une matière visuelle chaleureuse. Le film était produit avec, en tête, deux sortes de slogans. Les uns n'ont pas survécu : ce sont ceux qui ont trait à la vision « communiste » du monde social. Vertov pense critiquer les bourgeoises manucurées, glorifier les […] Lire la suite

L'HOMME QUI TUA LIBERTY VALANCE, film de John Ford

  • Écrit par 
  • Jacques AUMONT
  •  • 959 mots

Si l'on excepte un épisode de La Conquête de l'Ouest (How the West Was Won, 1963), tourné peu après par Ford, c'est le dernier western d'un homme qui en avait réalisé un grand nombre, au cours d'une quarantaine d'années. Le titre, délibérément sans originalité, se calque sur un schème banal, L'Homme qui..., L'Homme au... ; John Ford (1894-1973) se […] Lire la suite

CINÉMA (Réalisation d'un film) Scénario

  • Écrit par 
  • Michel CHION
  •  • 3 569 mots
  •  • 3 médias

hommes de scène et de plume comme Pagnol, Guitry, Yves Mirande... s'instituer auteurs complets, scénaristes, dialoguistes et metteurs en scène de films où la parole non seulement constituait un élément du drame, mais formait la substance même du film. Ils ont fait du cinéma un art de la parole enregistrée. Quant à Jacques Prévert, son génie de scénariste […] Lire la suite

LES DÉSAXÉS, film de John Huston

  • Écrit par 
  • Laurent JULLIER
  •  • 910 mots

film lui-même est irrigué par une conscience aiguë de la fin. « On verra plus jamais ça dans l'histoire ! », annonce Guido pendant la chasse au mustang... Les films américains qui, par la suite, feraient le portrait de cow-boys modernes, montreraient des hommes conscients de n'être plus que les acteurs d'un show dans un monde qui a besoin de leur image […] Lire la suite

LA FÉLINE, film de Jacques Tourneur

  • Écrit par 
  • Jacques AUMONT
  •  • 969 mots

film de Tourneur comme lutte d'un cinéaste contre son producteur, pour le convaincre qu'un film intitulé La Malédiction des hommes-chats (sic) sera bien meilleur si l'on ne montre jamais d'« homme-chat ». C'est en effet l'essence même de Cat People, sa place dans l'histoire du fantastique cinématographique et du cinéma tout court, que d'avoir compris […] Lire la suite

DODES'KADEN, film de Akira Kurosawa

  • Écrit par 
  • Jacques AUMONT
  •  • 1 008 mots

film aujourd'hui, c'est à quel point il était à contre-courant par rapport à tout repère imaginable. Film de studio au décor irréaliste, quand les « nouveaux cinémas » mondiaux cultivaient les lieux authentiques et le direct ; film sans vedettes, et même sans personnage principal, où chaque plan semble repartir à neuf ; film à la morale opaque, entre […] Lire la suite

FACES, film de John Cassavetes

  • Écrit par 
  • Jacques AUMONT
  •  • 1 000 mots

film suivant, Husbands (1970), sera l'épitomé de ces bandes de garçons prolongés qu'il avait esquissées deux ans auparavant ; quant à Gena Rowlands, il lui offrira quelques rôles-titres magnifiques, d'Une femme sous influence (A Woman Under the Influence, 1974) à Gloria (1980). Être, ou ne pas être, marié Un bref prologue nous montre l'équipe de  […] Lire la suite

SHOAH, film de Claude Lanzmann

  • Écrit par 
  • Kristian FEIGELSON
  •  • 1 002 mots
  •  • 1 média

film accompagne ces rotations de trains nuit et jour, ces wagons à bestiaux emportant au loin hommes, femmes, enfants hurlant de soif, de faim et de froid. Les passagers arrivent transis, exténués, souvent morts, avant d'être systématiquement triés et sélectionnés selon un rythme immuable, soit pour les chambres à gaz soit pour le travail forcé. Intemporalité […] Lire la suite

LAURA, film de Otto Preminger

  • Écrit par 
  • Kristian FEIGELSON
  •  • 989 mots
  •  • 1 média

film connaît un succès important à sa sortie aux États-Unis. Laura accède au statut de mythe, renouant avec Pygmalion où le sculpteur tombe amoureux de son œuvre. D'autres réalisateurs exploreront cette fascination pour un portrait ambigu de femme, prisonnière du désir masculin, tel David Lynch avec Twin Peaks (1991). […] Lire la suite

U.F.A. (Universum-Film AG)

  • Écrit par 
  • Daniel SAUVAGET
  •  • 985 mots

Universum-Film Aktiengesellschaft), avec le concours financier du Reich et surtout de la Deutsche Bank, de Krupp, de la compagnie électrique AEG et des industries chimiques IG Farben. La nouvelle compagnie absorbe plusieurs sociétés de production expérimentées, bénéficiant ainsi des studios de Berlin-Tempelhof, où Ernst Lubitsch s'illustre dans le  […] Lire la suite

CINÉMA (Réalisation d'un film) Mise en scène

  • Écrit par 
  • Joël MAGNY
  •  • 4 776 mots
  •  • 11 médias

d'hommes. C'est en France, dans les années 1950, que le terme mise en scène a connu une indéniable inflation et est devenu un enjeu théorique : il désigne alors le moment essentiel et décisif d'un film d'« auteur », dépassant et recouvrant toutes les autres phases de la réalisation. Précurseur des Cahiers du cinéma, La Revue du cinéma (2e série), dirigée […] Lire la suite

LES CHEVAUX DE FEU, film de Sergueï Paradjanov

  • Écrit par 
  • Kristian FEIGELSON
  •  • 896 mots

hommes. La colorisation du film déréalise les personnages jusque dans leur maquillage, le rouge de Venise contrastant avec la blancheur des neiges et les icônes se muant en peinture abstraite. Paradjanov appuie ces effets avec la bande son qui fait place à des chorégraphies mélangées de voix hommes/femmes. Les dialogues sont rares, laissant place à […] Lire la suite

ORDET, film de Carl Theodor Dreyer

  • Écrit par 
  • Jacques AUMONT
  •  • 1 026 mots

hommes. De ce point de vue, elle est comparable à Anne, la jeune femme accusée de sorcellerie dans Dies Iræ (1943), à la Jeanne d'Arc du film de 1928, à l'épouse maltraitée du Maître du logis (Du skal œre din hustru, 1925) et, bien sûr, à la protagoniste de Gertrud, le film suivant de Dreyer qui fut aussi son dernier film (1964). La place de Johannes […] Lire la suite

LA 317e SECTION, film de Pierre Schoendoerffer

  • Écrit par 
  • Jacques AUMONT
  •  • 999 mots

film se distingue du cinéma américain, où les films d'hommes (guerre, western) font rarement l'économie de l'homoérotisme, de la sentimentalité, de l'anecdote. Si ce film peut être jugé supérieur à certains de ses grands prédécesseurs, comme les Aventures en Birmanie (Objective Burma, 1946) de Raoul Walsh, ce n'est donc pas seulement qu'il a été tourné […] Lire la suite

EASY RIDER, film de Dennis Hopper

  • Écrit par 
  • Kristian FEIGELSON
  •  • 917 mots
  •  • 1 média

film est porteur des valeurs anticonformistes de la génération beatnik. Il fait un triomphe. En déconstruisant le rêve américain, mythe fondateur de la nation, lors d'une traversée à rebours de la conquête de l'Ouest, le film dénonce l'intolérance, la bêtise et le conformisme de l'Amérique profonde. Le voyage, fait de rencontres et d'incompréhensions […] Lire la suite

LES TONTONS FLINGUEURS, film de Georges Lautner

  • Écrit par 
  • Michel MARIE
  •  • 985 mots

film oppose en fait non seulement deux univers, celui des « hommes » et celui des « caves », mais aussi deux générations, avec des quinquagénaires expérimentés, déjà nostalgiques, et les jeunes gens de la Nouvelle Vague, bourgeois aussi snobs que superficiels et puérils. En caricaturant ainsi les personnages qu'incarnent Sabine Sinjen et le spirituel […] Lire la suite

PULP FICTION, film de Quentin Tarantino

  • Écrit par 
  • Laurent JULLIER
  •  • 908 mots
  •  • 1 média

film, discutant passionnément dans la cafétéria comme les héros d'un film nouvelle vague dans un bar du VIe arrondissement à Paris, est filmé de toutes les façons possibles ou presque : plan unique, champs-contrechamps à 45 0, à 90 0, à 180 0, avec ou sans l'interlocuteur en amorce, travelling latéral... Il ne manque à cette collection que la plongée […] Lire la suite

ÉPOUSES ET CONCUBINES, film de Yimou Zhang

  • Écrit par 
  • Jacques AUMONT
  •  • 974 mots

film, et le précédent de Zhang, Ju Dou, sont sortis immédiatement après le massacre de la place Tiananmen (1989). Il est symptomatique d'une société où le degré de censure était extraordinairement élevé que l'on ait voulu voir, dans ces histoires de femmes mariées contre leur gré et de tyran domestique, une allégorie de la situation du pays. Les hommes […] Lire la suite

LE CORBEAU, film de Henri-Georges Clouzot

  • Écrit par 
  • Michel CHION
  •  • 1 160 mots

hommes sont des cyniques ou des ganaches, vaniteux ou intéressés. Quant au peuple, presque absent du film, représenté par trois paysannes et une foule muette dans la rue, il est supposé être tenu à l'écart des vices que dénonce le Corbeau, et appeler comme seule punition le lynchage. La figure de la mère en long voile noir, que l'on voit s'éloigner […] Lire la suite

LOULOU, film de Georg Wilhelm Pabst

  • Écrit par 
  • Laurent JULLIER
  •  • 884 mots

film, construit en huit actes, est sorti dans différentes versions : en France, Alwa n'était pas le fils de Schön mais son secrétaire (ce qui ajoutait une connotation homosexuelle à certains plans) ; aux États-Unis Loulou s'engageait à la fin dans l'Armée du Salut... L'amour et la mort De nos jours, Loulou est devenu une icône. Certes, Louise Brooks […] Lire la suite

APOCALYPSE NOW, film de Francis Ford Coppola

  • Écrit par 
  • Kristian FEIGELSON
  •  • 934 mots
  •  • 1 média

hommes et l'horreur. Le film, quant à lui, s'appuie sur un grand nombre de séquences chocs en gros plans, pour évoquer le caractère excessif, absurde de la guerre du Vietnam et la débauche de moyens qu'elle a engendrée. Dans une suite d'enchaînements et de tableaux parfois confus, Coppola superpose un regard sur la folie individuelle et collective. […] Lire la suite

2001, L'ODYSSÉE DE L'ESPACE, film de Stanley Kubrick

  • Écrit par 
  • Michel CHION
  •  • 1 186 mots
  •  • 1 média

film nous transporte alors, sans prévenir, dans le futur : nous voyons une fusée, une station tournant autour de la Lune, et une navette qu'Heywood Floyd emprunte pour se rendre dans une base habitée par les hommes. Là, nous apprenons qu'un monolithe du même type que celui que nous avons vu quatre millions d'années plus tôt a été exhumé sur la Lune […] Lire la suite

CERTAINS L'AIMENT CHAUD, film de Billy Wilder

  • Écrit par 
  • Michel MARIE
  •  • 1 047 mots
  •  • 1 média

film muet allemand aujourd'hui disparu, Ciel et terre, tous fondés sur le travestissement. Mais Wilder, avec son complice I. A. L. Diamond, voulait trouver une idée originale qui amène deux hommes, hétérosexuels notoires, et même coureurs de jupons, à se travestir en femmes et les oblige à conserver tout au long du récit leurs vêtements féminins. Cela […] Lire la suite

IL ÉTAIT UNE FOIS DANS L'OUEST, film de Sergio Leone

  • Écrit par 
  • Michel CHION
  •  • 1 166 mots

film fut un triomphe mondial, et imposa définitivement le « style Leone », en même temps qu'il consacra la notoriété de sa vedette Charles Bronson, désormais voué aux rôles de vengeur taciturne. Une autre grande star du film fut le compositeur Ennio Morricone, dont la musique – notamment un thème déchirant d'harmonica, qui joue un rôle actif dans l'histoire […] Lire la suite

AGUIRRE, LA COLÈRE DE DIEU, film de Werner Herzog

  • Écrit par 
  • Michel CHION
  •  • 1 054 mots

film aura un certain écho dans le cinéma américain, et on en trouve des réminiscences aussi bien dans l'« opéra » Apocalypse Now (1979) de Francis Ford Coppola, que dans une réplique et certains plans du beau film de guerre La Ligne rouge (The Thin Red Line, 1999) de Terrence Malick. […] Lire la suite

LES VACANCES DE MONSIEUR HULOT, film de Jacques Tati

  • Écrit par 
  • Michel CHION
  •  • 1 035 mots

Hommes le dimanche (Menschen am Sonntag, 1930), de Robert Siodmak et Edgar Ulmer, et le charmant Dimanche d'août (Domenica d'Agosto, 1950) de Luciano Emmer, qui se déroule sur la plage d'Ostie. Extérieurement, le film de Tati semble se rattacher à ce genre, mais il faut voir que, sous une allure nonchalante, sa construction est d'une grande rigueur […] Lire la suite

SOUS LE SOLEIL DE SATAN, film de Maurice Pialat

  • Écrit par 
  • Michel CHION
  •  • 989 mots

film que la rencontre de deux hommes, parole contre parole. Cette rencontre du mystérieux maquignon et de Donissan, celle de Donissan et de Mouchette, et la résurrection du petit garçon sont filmées d'une façon étrangement semblable, comme trois corps à corps où l'on chercherait à redonner à la parole humaine, seule manifestation du spirituel, toute […] Lire la suite

UN TRAMWAY NOMMÉ DÉSIR, film de Elia Kazan

  • Écrit par 
  • Laurent JULLIER
  •  • 907 mots

film se souviennent du véritable pas de deux qu'il danse avec Kim Hunter après avoir hurlé « Stella ! » à la lune, lorsqu'elle descend lentement l'escalier et qu'il tombe à ses pieds. Alors les rôles s'inversent doucement et il l'emporte sur son épaule comme un trophée. […] Lire la suite

NOSFERATU LE VAMPIRE, film de Friedrich Wilhelm Murnau

  • Écrit par 
  • Jacques AUMONT
  •  • 981 mots
  •  • 1 média

hommes (Der Letzte Mann, 1924) et Faust (1926), avant de finir sa carrière en Amérique sur deux chefs-d'œuvre L'Aurore (Sunrise, 1927) et Tabou (Tabu, 1931). Nosferatu le vampire (Nosferatu, eine Symphonie des Grauens), son dixième film, est l'œuvre inattendue d'un réalisateur prolifique, et qui a jusque-là abordé des genres bien différents. Terreur […] Lire la suite

VOYAGE À TŌKYŌ, film de Yasujiro Ozu

  • Écrit par 
  • Michel CHION
  •  • 954 mots

hommes, et le temps qui passe... […] Lire la suite

LES DIX COMMANDEMENTS, film de Cecil Blount De Mille

  • Écrit par 
  • Michel CHION
  •  • 910 mots
  •  • 1 média

hommes à la hauteur. Mais le vrai héros est ici le peuple, et De Mille s'inspire des cinéastes russes. Après ce film, souvent repris ou réédité, personne ne s'attaquera au même sujet. Les superproductions ultérieures sur la Bible (The Bible, 1966, de John Huston), ou sur la vie du Christ, mise à part la superproduction Ben-Hur (1960) de William Wyler […] Lire la suite

L'ANGE BLEU, film de Josef von Sternberg

  • Écrit par 
  • Michel MARIE
  •  • 984 mots

hommes (Der letzte Mann, 1924), Tartuffe (1925) et même le diable de Faust (1926) chez F. W. Murnau. Fasciné par Marlene Dietrich, qu'il va diriger à sa manière et métamorphoser en cours de tournage, Sternberg privilégie le personnage de Lola-Lola dans sa mise en scène du film en développant trois séquences de numéros musicaux, au début, au milieu  […] Lire la suite

LA NUIT DES MORTS-VIVANTS, film de George A. Romero

  • Écrit par 
  • Michel CHION
  •  • 1 252 mots
  •  • 2 médias

film est une parabole, non du monde ou du rapport entre les nations, mais des États-Unis. Parabole politique et raciale notamment : le Noir serait le seul personnage masculin positif du film, et c'est lui qui est abattu, non par des morts-vivants mais par d'autres hommes. L'interprétation est toutefois à nuancer : dans la maison se trouve un autre  […] Lire la suite

BREAKING THE WAVES, film de Lars von Trier

  • Écrit par 
  • Michel CHION
  •  • 1 119 mots

film Les Idiots (Idioterne, 1997), ainsi que Festen (1998), du Suédois Thomas Vinterberg, furent parmi les rares à se voir accorder le label. […] Lire la suite

LES CONTES DE LA LUNE VAGUE APRÈS LA PLUIE, film de Kenji Mizoguchi

  • Écrit par 
  • Jacques AUMONT
  •  • 1 012 mots
  •  • 1 média

hommes d'armes. Pour ce film sur la passion d'un artiste, Mizoguchi a cherché un art épuré. Le plan-séquence règne dans tous les moments d'intensité et de pathos, opposant sa fluidité à toute menace d'expressionnisme. Le fameux mono no aware japonais, le « poignant des choses », ce sentiment du monde fondé sur l'acceptation de l'inanité de la vie,  […] Lire la suite

L'HOMME QUI TUA LIBERTY VALANCE (J. Ford), en bref

  • Écrit par 
  • Joël MAGNY
  •  • 226 mots

John Ford (1894-1973) fut l'un des artisans majeurs de la mythologie du Far West, avec des films comme Le Cheval de fer (1924), La Chevauchée fantastique (1939) ou La Poursuite infernale (1946). Dans L'Homme qui tua Liberty Valance (1962), il reprend la thématique qui fonde le western depuis les origines : la lutte entre la liberté individuelle,  […] Lire la suite

MURNAU FRIEDRICH WILHELM (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Joël MAGNY
  •  • 694 mots

film aura un profond impact sur les surréalistes. 18 mars 1922 Première de La Terre qui flambe. 29 octobre 1922 Première à Berlin du Fantôme. 1923 Murnau commence à travailler pour l'importante firme U.F.A. 23 octobre 1923 Première à Berlin de L'Expulsion. 23 décembre 1924 Première à Berlin du Dernier des hommes, écrit par Carl Mayer, film pratiquement […] Lire la suite

LIDDELL ERIC (1902-1945)

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 102 mots

hommes a servi de trame au magnifique film de Hugh Hudson Les Chariots de feu. Missionnaire, le pasteur Eric Liddell meurt dans un camp japonais de prisonniers le 21 février 1945. […] Lire la suite

FERNÁNDEZ EMILIO (1904-1986)

  • Écrit par 
  • Jacques SICLIER
  •  • 1 240 mots

hommes. Le film comporte peu de dialogues. Alex Philipps, directeur de la photographie d'origine américaine, avait eu Gabriel Figueroa pour assistant. La preuve que les films d'Emilio Fernández ne se réduisent pas à l'esthétisme photographique très travaillé est que les fausses audaces de La Red se sont vite écroulées. Et si l'état du cinéma mexicain […] Lire la suite

LA LIGNE ROUGE (T. Malick)

  • Écrit par 
  • Michel ESTÈVE
  •  • 1 012 mots

film de guerre, La Ligne rouge se révèle un film sur des « hommes en guerre » qui, à bien des égards, tranche avec les conventions du genre. Si Terrence Malick observe le comportement des soldats pris dans un engrenage meurtrier, il tient surtout à nous faire partager les états d'âme des combattants américains. Ainsi, par deux fois, un jeune soldat […] Lire la suite

KIPPOUR (A. Gitaï)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre JEANCOLAS
  •  • 1 002 mots

film, qui avait commencé dans les couleurs encore chaudes du premier matin, vire à une tonalité brun verdâtre. Kippour est un film de pluie et de boue. Sauveteurs ou blessés, les hommes sont progressivement freinés, englués dans une gangue sale qui les fait anonymes, abstraits. Au début du film, sur l'écran encore blanc avait coulé une peinture épaisse […] Lire la suite

ROBERT YVES (1920-2002)

  • Écrit par 
  • André-Charles COHEN
  •  • 878 mots
  •  • 1 média

film de Jean Anouilh, dont il avait partagé les aventures théâtrales. Yves Robert réalise son premier film, Les hommes ne pensent qu'à ça, en 1955, avec Claude Sautet pour premier assistant. Il s'agit d'une fantaisie commentée en voix off, et interprétée par les acteurs de la troupe d'Olivier Hussenot. Les films qu'il tourne ensuite se distinguent  […] Lire la suite

MONROE MARILYN (1926-1962)

  • Écrit par 
  • Christian VIVIANI
  •  • 1 601 mots
  •  • 2 médias

Hommes préfèrent les blondes. Le film est un immense succès, même si celui-ci trouve peut-être son origine dans un malentendu (la presse utilisa copieusement le plan, absent du film, où sa robe plissée s'enfle comme un parachute sous l'action du déplacement d'air d'une bouche de métro). Marilyn Monroe continue à travailler dur, à lire, à apprendre. […] Lire la suite

ASLAN GRÉGOIRE (1908-1982)

  • Écrit par 
  • André-Charles COHEN
  •  • 378 mots

film, Rencontre avec des hommes remarquables, en 1977, sous la direction de Peter Brook. […] Lire la suite

BONELLO BERTRAND (1968- )

  • Écrit par 
  • Pierre GRAS
  •  • 1 038 mots

hommes arrivent, boivent, conversent, choisissent et satisfont leurs désirs. Ce sujet « sulfureux » a donné naissance à un film cérébral et étranger à tout voyeurisme, qui confronte les spectateurs aux mécanismes de l'exploitation des pensionnaires. Les personnages sont nombreux et ne sont jamais destinés à susciter l'identification ou l'apitoiement […] Lire la suite

UN PROPHÈTE (J. Audiard)

  • Écrit par 
  • Joël MAGNY
  •  • 1 145 mots
  •  • 1 média

film de genre, plus exactement un sous-genre du film de gangster, le film de prison (Code Criminel, de Howard Hawks, Les Démons de la liberté, de Jules Dassin), resurgi récemment dans des séries telles que Oz ou Prison Break. Fidèle aux règles, le film débute par l'entrée en prison de Malik El Djebena et s'achève avec sa libération. L'apparition du […] Lire la suite

SCHOENDOERFFER PIERRE (1928-2012)

  • Écrit par 
  • René PRÉDAL
  •  • 792 mots

hommes portent à l'écran deux romans de Pierre Loti. Aux antipodes des premiers longs-métrages que tournent à ce moment Truffaut, Chabrol ou Godard, Ramuntcho (1958) et Pêcheurs d'Islande (1959) ne trouvent pas leur public. Schoendoerffer écrit alors un roman et tourne aussitôt le film correspondant racontant le vécu d'opérations auxquelles il a pu […] Lire la suite