« Intoxication »

INTOXICATIONS

  • Écrit par 
  • Jacques-Robert BOISSIER, 
  • Claude PIVA
  •  • 4 146 mots
  •  • 2 médias

La plupart du temps, s'il n'y a pas de preuves apportées par une enquête auprès du malade et de son entourage – ou celui du mort – familial ou professionnel, la certitude de l'intoxication résulte d'analyses toxicologiques. Pendant longtemps, l'intoxication chronique a été d'origine avant tout criminelle, l'arsenic sous diverses formes étant l'arme de choix des empoisonneurs. […] Lire la suite

Les médias de la recherche « Intoxication » :

Intoxication au mercure, Minamata (Japon)

Intoxication au mercure, Minamata (Japon)
Crédits : W. Eugène Smith/ D.R.

photographie

Bacille botulique

Bacille botulique
Crédits : BSIP/ Universal Images Group/ Getty Images

photographie

SATURNISME

  • Écrit par 
  • François BOURNÉRIAS
  •  • 426 mots

Intoxication par le plomb faisant toujours suite à une exposition prolongée, professionnelle (peintres, zingueurs, imprimeurs de l'ancien temps) ou non (adduction d'eau pauvre en carbonates par tuyaux de plomb, écaillage de vieilles peintures au plomb, habitat en zone industrielle polluée, alimentation). Dans l'intoxication chronique, la seule rencontrée actuellement, on peut noter, isolés ou associés, des troubles digestifs douloureux (les « coliques de plomb »), des troubles neurologiques (encéphalopathie grave et quelquefois mortelle chez l'enfant, polynévrite chez l'adulte) et une anémie souvent modérée. […] Lire la suite

MINAMATA MALADIE DE

  • Écrit par 
  • Yugi SATO
  •  • 288 mots

Cette intoxication peut laisser des séquelles nerveuses considérables : séquelles psychomotrices (paralysies multiples) et troubles mentaux. […] Lire la suite

PLOMB, toxicologie

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 499 mots

Encore appelée saturnisme, l'intoxication au plomb résulte de l'accumulation de ce dernier dans les tissus humains, à la suite de l'exposition répétée aux objets ou aux aliments contenant ce métal. À la maison, il s'agit des peintures recelant du plomb et de l'eau de boisson ayant séjourné dans des canalisations en plomb. Les enfants sont plus exposés à l'intoxication par des peintures car ils peuvent avaler des écailles tombées des murs ou mâchonner des jouets peints. […] Lire la suite

MERCURE, toxicologie

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 578 mots

Selon le composé mercuriel et le mode de contact, les symptômes d'intoxication chez l'homme sont variés. L'intoxication aiguë correspond à l'ingestion, accidentelle ou intentionnelle, de sels mercuriels solubles. Il en résulte une sévère inflammation du tube digestif. Des crampes abdominales avec nausées et vomissements, une diarrhée sanglante se produisent en quelques heures. […] Lire la suite

HALLUCINOSE

  • Écrit par 
  • François BOURNÉRIAS
  •  • 102 mots

On la rencontre dans certaines circonstances physiologiques chez le sujet normal, notamment à l'endormissement ; en pathologie, elle accompagne les lésions de la calotte pédonculaire et l'intoxication alcoolique. […] Lire la suite

ALCOOLISME

  • Écrit par 
  • Marie CHOQUET, 
  • Michel CRAPLET, 
  • Henri PÉQUIGNOT, 
  • Alain RIGAUD, 
  • Jean TRÉMOLIÈRES
  •  • 10 068 mots
  •  • 2 médias

Diagnostic et traitement Ce bref survol de la pathologie de l'alcoolisme ne doit pas faire méconnaître que le diagnostic d'intoxication alcoolique aiguë ou chronique n'est jamais évident, précisément parce que l'intoxication est fréquente. Les erreurs par excès sont nombreuses. Toute intoxication aiguë du système nerveux peut donner un état ébrieux ou confusionnel ; et l'on a vu confondre avec l'ivresse une intoxication oxycarbonée ou barbiturique, une intoxication benzolique, voire un accident vasculaire cérébral ou méningé. […] Lire la suite

FAVISME

  • Écrit par 
  • Marie-Christine STÉRIN
  •  • 125 mots

L'intoxication est provoquée (chez les sujets génétiquement prédisposés) par l'ingestion de fèves ou l'inhalation du pollen de cette plante. Dans les heures qui suivent apparaît brusquement un syndrome d'anémie fébrile aiguë avec ictère et hémoglobinurie franche dans la forme typique. L'évolution est en général favorable en deux ou trois jours, mais la mort peut survenir soit par accident cardiaque et collapsus, soit par atteinte rénale avec oligurie et hyperazotémie. […] Lire la suite

THÉRAPEUTIQUE Réanimation

  • Écrit par 
  • Maurice GOULON, 
  • François NOUAILHAT
  •  • 3 614 mots

À l'usage des antidotes dans le traitement des intoxications, on préfère maintenant un traitement symptomatique logique qui assure le maintien des fonctions vitales et accroît l'élimination du toxique ; jadis, l'intoxication barbiturique était traitée par de fortes doses de strychnine qui créaient une nouvelle intoxication, thérapeutique cette fois ; maintenant, la diurèse forcée, l'alcalinisation plasmatique et l'assistance respiratoire ont abaissé la mortalité à des chiffres très bas, inférieurs à 2 p. […] Lire la suite

HÉROÏNE

  • Écrit par 
  • Olivier JUILLIARD
  •  • 720 mots

Quoique le mécanisme métabolique d'addiction au toxique demeure encore à préciser, tout se passe comme si celui-ci était devenu un aliment indispensable au nouvel équilibre établi par l'intoxication. Si générale est la modification métabolique que la paroi placentaire n'isole pas le fœtus des effets de la drogue, et c'est ainsi qu'on a pu observer à l'accouchement de femmes héroïnomanes, de véritables crises de sevrage de la part des nouveau-nés. […] Lire la suite

NOSOLOGIE

  • Écrit par 
  • Georges TORRIS
  •  • 236 mots

En attendant, les traités de médecine contemporaine renoncent aux vieilles classifications (de Vogel, Cullen, Sagar, Plouquet, Pinel, Raige-Delorme) ; ils n'exposent pas simplement les affections suivant un ordre alphabétique, traitent des maladies soit suivant leurs étiologies et mécanismes (infection, intoxication, allergie, sclérose), soit par organes et grandes fonctions (cardiopathies, bronchopneumopathies, endocrinopathies. […] Lire la suite

DAPHNÉ, botanique

  • Écrit par 
  • Pierre LIEUTAGHI
  •  • 228 mots

Même en cas d'intoxication passagère, des suites sont à redouter : inflammations gastrique et intestinale, néphrite. Les médecins des siècles passés ont prescrit les daphnés en usage interne comme purgatifs drastiques, dépuratifs et antisyphilitiques, non sans mal pour les patients. La pratique populaire s'en est beaucoup servi en usage externe comme vésicants et dérivatifs. […] Lire la suite

DÉMYÉLINISATIONS

  • Écrit par 
  • Alain PRIVAT
  •  • 864 mots

La maladie de Grinker, ou intoxication oxycarbonée avec intervalles libres, entraîne une démyélinisation importante et fréquemment fatale, par destruction sélective des oligodendrocytes, responsables de la synthèse de la myéline et de son renouvellement. L'étain, sous forme de composés éthylés (intoxication par le Stalinon), présente également une toxicité sélective pour la myéline, dont il dissocie les enroulements par de larges vacuoles. […] Lire la suite

KÉRATODERMIE

  • Écrit par 
  • Pierre de GRACIANSKY
  •  • 257 mots

L'intoxication arsenicale chronique se traduit par une hyperkératose verruqueuse exposée à la dégénérescence cancéreuse. Diverses infections suscitent des lésions d'aspect souvent spécifique : les syphilides surtout secondaires, les « clous » du syndrome d'origine virale de Fiessinger-Leroy-Reiter, les nappes hyperkératosiques des dermatophytoses ou des streptococcies ou staphylococcies. […] Lire la suite

JUSQUIAME

  • Écrit par 
  • Pierre LIEUTAGHI
  •  • 315 mots

La sensation de légèreté, voire de lévitation, caractérise l'intoxication par la jusquiame, qui n'était pas étrangère aux « voyages » aériens des sorcières médiévales (c'est l'une des « herbes maudites » de la sorcellerie européenne). Déjà connue des Babyloniens et des Égyptiens du ~ xvie siècle, la plante devra attendre les travaux du toxicologue autrichien A. […] Lire la suite

REYE SYNDROME DE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 311 mots

Le syndrome de Reye se rencontre habituellement au décours d'une maladie virale, mais peut également survenir après une intoxication par l'aflatoxine ou la warfarine. Il a également été associé à l'utilisation d'aspirine ou d'autres dérivés salicylés utilisés au cours de maladies virales. Nausées, vomissements, léthargie et confusion sont les symptômes initiaux. […] Lire la suite

MAIGREUR

  • Écrit par 
  • Georges TORRIS
  •  • 342 mots

L'amaigrissement (sauf s'il est voulu chez un obèse) est toujours un symptôme morbide ou le résultat d'une maladie (infection, notamment tuberculeuse, intoxication, cancer, endocrinopathie thyroïdienne ou pancréatique, psychonévrose). La maigreur, au contraire, est strictement compatible avec une santé normale ; c'est même, semble-t-il, un facteur favorable dans le calcul de l'espérance de vie, d'après les actuaires des compagnies d'assurances, découverte confirmée par les nutritionnistes expérimentant sur les animaux. […] Lire la suite

BARBITURIQUES

  • Écrit par 
  • A. M. HAZEBROUCQ
  •  • 1 036 mots

En cas d'intoxication, la recherche des barbituriques dans l'urine se fait grâce à des techniques rapides utilisant généralement une extraction par l'éther en milieu acide et une caractérisation au moyen de la réaction de Parri. Si l'intoxication est récente, on préfère souvent doser le toxique dans le sang par spectrophotométrie ultraviolette à deux pH différents (correspondant à deux spectres d'absorption distincts) après une extraction aussi sélective que possible. […] Lire la suite

TUNNEL DU MONT-BLANC CATASTROPHE DU

  • Écrit par 
  • Philippe SARDIN, 
  • Universalis
  •  • 363 mots
  •  • 1 média

Cette catastrophe est tout à fait unique dans l'histoire des tunnels routiers : c'est le seul cas où des personnes sont mortes en grand nombre par intoxication. Sont en cause : la fuite de carburant initiale, la remorque frigorifique du premier camion en feu (avec production vraisemblable d'acide cyanhydrique en grande quantité), la nature du chargement (9 tonnes de margarine qui ont fondu et brûlé comme de l'huile), la faible distance entre les véhicules arrêtés, le nombre trop réduit d'abris et l'absence de dispositif d'évacuation autre que le tunnel lui-même, l'absence d'extracteur de fumée dans la zone de l'incendie qui, conjuguée avec une arrivée d'air frais trop importante, a provoqué très rapidement l'envahissement du tunnel par la fumée. […] Lire la suite

PHARMACODÉPENDANCE

  • Écrit par 
  • Edith ALBENGRES
  •  • 1 254 mots
  •  • 2 médias

La dépendance physique est en fait le stade d'intoxication à partir duquel un sujet n'a plus la possibilité de renoncer à prendre la substance qui lui procure une activité mentale qu'il trouve agréable et où le besoin de cette substance se manifeste par un ensemble de symptômes physiques pathologiques, par le syndrome d'abstinence, très pénible à ressentir et seulement calmé par l'apport de la drogue. […] Lire la suite

LES COMBATS POUR LA NATURE (V. Chansigaud) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 1 235 mots

« Les limites fluctuantes entre le local et le global » sont en fait très étroitement associées au chapitre précédent : le cas de l’intoxication par le mercure observée à partir de 1956 à Minamata (Japon) est en effet l’exemple d’un phénomène local à l’origine, mais producteur de conséquences bien plus générales. Enfin, « Des discours théoriques à l’action » démontre le bilan mitigé des politiques tandis qu’il démonte les stratégies conservatrices en matière d’environnement. […] Lire la suite

ÉTHANAL ou ACÉTALDÉHYDE ou ALDÉHYDE ACÉTIQUE

  • Écrit par 
  • Dina SURDIN
  •  • 453 mots

Les symptômes de l'intoxication chronique ressemblent à ceux de l'alcoolisme. […] Lire la suite

BOTULISME

  • Écrit par 
  • Jacques BEJOT
  •  • 472 mots
  •  • 1 média

Neuro-intoxication, rare mais très grave, le botulisme est dû à l'ingestion accidentelle d'une toxine microbienne formée dans certaines conserves alimentaires par un microbe anaérobie, le bacille botulique (Clostridium botulinum). Ce germe est très répandu dans l'intestin de nombreux animaux (porc en particulier), ainsi que dans le sol où, éliminé dans les déjections, il peut se conserver longtemps sous forme de spores qui contaminent les fruits et les légumes. […] Lire la suite

CALCÉMIE

  • Écrit par 
  • François BOURNÉRIAS
  •  • 542 mots

Parmi les causes les plus fréquentes d'hypercalcémie, il faut citer les cancers métastasés ou sécrétant des substances à activité parathormone, l'hyperparathyroïdisme primaire, l'intoxication par la vitamine D qui est souvent méconnue, les immobilisations prolongées. Le traitement d'urgence d'une hypercalcémie menaçante va viser à augmenter la fuite calcique urinaire par l'administration de diurétiques puissants et freiner la production osseuse de calcium par l'administration de substances, telle la calcitonine, qui freinent la résorption osseuse. […] Lire la suite

GILBERT-LECOMTE ROGER (1907-1943)

  • Écrit par 
  • François POIRIÉ
  •  • 489 mots

Vailland sera hospitalisé en 1927 pour intoxication d'opium. Quant à Gilbert-Lecomte, il sombre dans une dépendance totale : « Lecomte était persuadé qu'une fatalité pesait sur lui, due à l'hérédité ; qu'il ne pouvait s'accepter tel qu'il était, se supporter, supporter la vie, sans la drogue », écrira Daumal en 1944. La drogue l'aide aussi à se « faire voyant » et à obéir ainsi au commandement rimbaldien. […] Lire la suite

TOXICOLOGIE

  • Écrit par 
  • René TRUHAUT
  •  • 5 001 mots

Si on considère, par exemple, le flœrure de sodium, alors qu'une dose dépassant largement le gramme est nécessaire pour provoquer, chez l'homme adulte, une intoxication aiguë grave, il suffit, lorsqu'elles sont répétées jour après jour, de doses de quelques centigrammes pour provoquer une intoxication à long terme, dite fluorose, caractérisée par des lésions dentaires et osseuses et des phénomènes sévères de cachexie. […] Lire la suite

ARNICA

  • Écrit par 
  • Pierre LIEUTAGHI
  •  • 514 mots
  •  • 1 média

Le dépassement des doses médicinales entraîne rapidement l'apparition de symptômes d'intoxication : nausées, vomissements, douleurs abdominales, vertiges. En cas d'absorption excessive, les troubles deviennent très graves : convulsions, délire, hémorragies ; l'issue peut être fatale. Tout à fait abandonné, et pour cause, dans ses anciennes indications internes, l'arnica reste d'usage courant dans le domaine qui a fait sa célébrité : la résolution des traumatismes sans plaie. […] Lire la suite

PIN

  • Écrit par 
  • Pierre LIEUTAGHI
  •  • 661 mots
  •  • 2 médias

La peau absorbe très facilement l'essence, d'où des risques d'intoxication. Il y a parfois une forte réaction allergique. À titre de sédatif, elle entre dans les baumes destinés à combattre la sciatique, les névralgies et les rhumatismes (essence mêlée à trois ou quatre fois son volume d'huile ; en frictions). L'application d'essence pure en cataplasmes révulsifs est à déconseiller. […] Lire la suite

GANGRÈNES

  • Écrit par 
  • Henri-Hubert MOLLARET
  •  • 1 693 mots

Dans certaines conditions locales ou générales (traumatisme localisé, intoxication ou surinfection, baisse de la résistance de l'organisme), ces germes initialement commensaux manifestent soudain leur potentiel pathogène. Cliniquement, des signes généraux traduisant la gravité de l'intoxication s'associent à des signes locaux fonction du siège des lésions. […] Lire la suite

JOHNSON MICHAEL (1967- )

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 598 mots
  •  • 1 média

Champion du monde du 200 mètres (20,01 s) en 1991, il connaît la principale désillusion de sa carrière en 1992 : favori de l'épreuve lors des jeux Olympiques de Barcelone, il est victime d'une intoxication alimentaire et est éliminé en demi-finale, laissant la victoire à son compatriote Mike Marsh. La médaille d'or qu'il obtient avec le relais 4 fois 400 mètres ne le consolera pas. […] Lire la suite

MOREAU DE TOURS JACQUES (1804-1884)

  • Écrit par 
  • Jacques POSTEL
  •  • 667 mots

Dans son livre fameux Du hachisch et de l'aliénation mentale, paru en 1845, il compare les troubles psychiques secondaires de l'intoxication cannabique à ceux que produit l'aliénation mentale. De la comparaison il glisse à l'analogie puis à l'identité des deux états mentaux, et en vient ainsi à affirmer que toute psychose est d'origine organique. Le délire ne serait plus que le rêve de l'homme éveillé soumis à des influences toxiques, à des troubles cérébraux lésionnels. […] Lire la suite

PATTON GEORGE SMITH JR. (1885-1945)

  • Écrit par 
  • Frédéric GUELTON
  •  • 722 mots
  •  • 4 médias

La renommée dont jouit Patton chez les Allemands en fait un des atouts majeurs du plan d'intoxication allié (opérations Bodyguard et Fortitude). Arrivé en France en juillet, il participe de façon décisive à la percée d'Avranches. Dès lors, Patton, meneur d'hommes audacieux et volontiers excessif, prend des initiatives qui anticipent régulièrement sur les ordres à venir et le mettent en délicatesse avec sa hiérarchie. […] Lire la suite

MORPHINE

  • Écrit par 
  • Hélène MOYSE, 
  • Michel PARIS, 
  • René Raymond PARIS
  •  • 2 113 mots
  •  • 3 médias

Toxicité L'intoxication aiguë entraîne, à forte dose, le coma, la suspension plus ou moins prolongée de la respiration (apnée), la mort par arrêt respiratoire. Les enfants et les vieillards sont très sensibles à son action. Il faut noter par ailleurs que la morphine potentialise l'action des convulsivants notamment la strychnine, le pentétrazole, le nicéthamide, la caféine, la cocaïne, etc. […] Lire la suite

DIALYSE

  • Écrit par 
  • François BOURNÉRIAS, 
  • René NOTO
  •  • 2 191 mots
  •  • 1 média

– Quelques désordres métaboliques graves tels que déshydratation avec acidose et hypernatrémie, hypercalcémie majeure, intoxication par l'eau, hyperuricémie avec insuffisance rénale peuvent également bénéficier de la D.P. – Les hypothermies graves qui nécessitent un réchauffement interne rapide représentent une bonne indication de la D.P. en raison de sa facilité de mise en œuvre. […] Lire la suite

DE BRUIJN INGE (1973- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 845 mots

Un brillant avenir sportif lui semble alors promis, mais, en 1992, elle est victime d'une intoxication alimentaire qui aurait pu la priver des jeux Olympiques de Barcelone. Elle est finalement présente en Catalogne, où elle se classe huitième du 50 mètres nage libre et, pour 8 centièmes de seconde, échoue à se qualifier pour la finale du 100 mètres papillon. […] Lire la suite

ANALGÉSIQUES ET ANTALGIQUES

  • Écrit par 
  • Jacques DUTEIL
  •  • 1 054 mots

En dehors des microhémorragies gastriques et des gastrites, qui sont des complications banales du traitement par l'aspirine, il faut mentionner l'intoxication aiguë qui entraîne l'apparition de troubles sensitifs (auditifs et visuels), une alcalose suivie d'une acidose, parfois mortelle chez l'enfant, si elle n'est pas traitée en urgence. Un troisième groupe (les fénamates, les acides méfénamique, flufénamique, niflumique et métiazinique) possède des effets analgésiques et anti-inflammatoires modérés ; ils sont bien tolérés en général, mais peuvent entraîner des microhémorragies gastriques chez les sujets sensibles ou si les doses administrées sont très élevées. […] Lire la suite

SLOTERDIJK PETER (1947- )

  • Écrit par 
  • Olivier MANNONI
  •  • 964 mots

Cela vaut aussi bien pour cette sorte d'apologie du bonheur qu'était sa Critique de la raison cynique que pour ses deux livres d'entretiens, Essai d'intoxication volontaire (1996) et Ni le soleil ni la mort (2001). C'est là, sans doute, dans la conversation « à bâtons rompus », que son mode de pensée se déploie avec le plus de lyrisme et colle au plus près à la réalité du monde contemporain : la création de sphères artificielles, serres où règne la « gâterie » et où l'homme peut s'élever à l'abri des aléas du monde, la nécessité pour l'Europe de repenser son rôle intellectuel face à « l'empire » américain, pour ne citer que deux de ses thèmes. […] Lire la suite

POLITKOVSKAÏA ANNA (1958-2006)

  • Écrit par 
  • Elsa VIDAL
  •  • 977 mots

Elle présente les symptômes d'une intoxication alimentaire aiguë et mettra de longs mois à se remettre de ce qui est, elle en est convaincue, une tentative d'empoisonnement. Anna Politkovskaïa a consigné ses réflexions sur la politique russe, dont elle dénonçait l'arbitraire croissant, dans des livres, non publiés en Russie pour la plupart. Quatre d'entre eux ont été traduits en français : Voyage en enfer, journal de Tchétchénie (2000), Tchétchénie, le déshonneur russe (2003), La Russie selon Poutine (2004) et Douloureuse Russie, journal d'une femme en colère (2006). […] Lire la suite

OPIUM

  • Écrit par 
  • Olivier JUILLIARD
  •  • 1 003 mots
  •  • 1 média

Les résultats de l'intoxication sont terribles : l'opium entraîne une dépendance physique et psychique intense ; non seulement la vie biologique du toxicomane se modifie considérablement, la vie végétative est inhibée et les sécrétions interrompues, mais encore la vie sociale et affective du malade se dissout complètement. Seul un sevrage, secondé ou non par des molécules comme la buprénorphine, la naltrexone ou la méthadone, peut sauver un malade. […] Lire la suite

DARDENNE JEAN-PIERRE (1951- ) et LUC (1954- )

  • Écrit par 
  • Frédéric STRAUSS
  •  • 1 069 mots
  •  • 1 média

Dans les années 1930, trois personnes y sont mortes d'intoxication. Sartre le mentionne dans La Critique de la raison dialectique comme une illustration des contradictions du capitalisme. Les gens du village se sont énormément battus pour améliorer leurs conditions de vie. » Leur père, dessinateur industriel, leur donne une éducation régie par les principes de la religion et de la morale catholiques, contre lesquels ils se rebelleront à l'adolescence. […] Lire la suite

SARIN

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 1 100 mots
  •  • 1 média

Mais elle n'est pas nécessairement conclusive quant à la nature du neurotoxique, une intoxication par le gaz VX ou le tabun donnerait des signes semblables. La preuve absolue consiste en l'identification de la molécule elle-même. Conservé dans de bonnes conditions, le sarin est relativement stable. Il n'en n'est pas de même dans l'environnement. Cependant, bien que se dissipant assez vite dans l'atmosphère (de quelques minutes à quelques heures selon la météorologie), le gaz ou des traces du liquide peuvent persister plusieurs jours, adsorbés sur les vêtements et par les cheveux en particulier chez l'homme, ainsi que dans le sol surtout à l'abri de l'oxygène et de la lumière. […] Lire la suite

OTHONIEL JEAN-MICHEL (1964- )

  • Écrit par 
  • Bernard MARCADÉ
  •  • 1 095 mots

Or le plomb provoque le saturnisme et les bains de soufre constituent traditionnellement le meilleur antidote qui soit à cette intoxication. Othoniel abandonne alors le plomb et ses métaphores pour se consacrer définitivement au soufre, utilisé autant pour ses particularités physico-chimiques, que pour sa plasticité signifiante (sulfureux, souffrir, souffreteux. […] Lire la suite

FOLDÈS PETER (1924-1977)

  • Écrit par 
  • Robert BENAYOUN
  •  • 982 mots

Il avoue avoir été enivré, fasciné jusqu'à l'intoxication par cet art de l'intangible qui se répercute parfois d'un continent à l'autre, la chaîne électronique se répartissant de chaque côté de l'Océan. Ce sont Metadata, Narcissus, Vibes ou Ascent of Man, où il exploite tout ce que peut tenter un plasticien ingénieur un peu démiurge possédant l'éventail des solutions graphiques que déploie un esprit humain associé à la machine, infatigable et sans limites. […] Lire la suite

PARANÉOPLASIES ou SYNDROMES PARANÉOPLASIQUES

  • Écrit par 
  • René PIÉRON
  •  • 1 063 mots

– Le syndrome de Schwartz-Bartter paranéoplasique est quasi exclusivement dû à un carcinome anaplasique ; sur le plan clinique, ce syndrome d'intoxication par l'eau peut être latent ou se traduire par des troubles psychiques qu'on attribuerait à tort à un essaimage cérébral du cancer ; en fait ce syndrome n'a le plus souvent qu'une expression biologique dont les éléments principaux sont la baisse du sodium et de l'osmolarité plasmatiques, l'augmentation du sodium et de l'osmolarité urinaires ; il est dû à la sécrétion par la tumeur d'une substance antidiurétique (ADH) présente dans le plasma ou les urines. […] Lire la suite

DEBRÉ ROBERT (1882-1978)

  • Écrit par 
  • Pierre ROYER
  •  • 1 180 mots

Ses travaux sur les glycogénoses, sur l'hypervitaminose D, sur l'intoxication par l'eau dans l'insuffisance hypophysaire furent aussi en leur temps des modèles. Ce bactériologiste comprit très tôt que les progrès de la prévention et du traitement des maladies infectieuses et nutritionnelles allaient ouvrir de nouvelles voies de réflexion au médecin d'enfants. […] Lire la suite

HYPOCONDRIE (histoire du concept)

  • Écrit par 
  • Michel GOUREVITCH
  •  • 1 292 mots

Par exemple, il n'est personne qui, étant accidentellement constipé, n'ait évoqué les fèces, qu'involontairement il retient, avec une inquiétude sous-tendue par un fantasme plus ou moins inconscient d'intoxication stercoraire ; il est arrivé à chacun, en éprouvant une douleur banale, d'imaginer obscurément une altération de ses vertèbres, de son cœur, de son cerveau, etc. […] Lire la suite

SUICIDE ET CONDUITES SUICIDAIRES

  • Écrit par 
  • Fabrice JOLLANT
  •  • 5 951 mots
  •  • 5 médias

Facteurs de stress Les facteurs de stress sont principalement les événements de vie douloureux proximaux (évoqués plus haut), les épisodes de décompensation aiguë de maladie mentale et l’intoxication par l’alcool ou les drogues. La maladie mentale augmente considérablement le risque suicidaire (idées et actes). C’est le cas notamment de la dépression (dans le cadre d’un trouble dépressif ou bipolaire), de la schizophrénie, des troubles liés à l’usage de l’alcool et des substances illicites, de l’anorexie mentale et du trouble obsessionnel compulsif (Chesney et al. […] Lire la suite

SERVICES SECRETS

  • Écrit par 
  • Pascal LE PAUTREMAT
  •  • 8 742 mots
  •  • 1 média

Ils intègrent un versant offensif de recherche d'informations et un versant défensif, pouvant recourir par exemple à la désinformation ou « intoxication » de l'ennemi. Ces multiples activités n'ont cessé de se complexifier avec le temps, depuis l'Antiquité jusqu'à l'époque la plus récente. L'activité de renseignement recouvre tout un éventail de moyens spécifiques. […] Lire la suite

PORPHYRINES

  • Écrit par 
  • Alfred GAJDOS
  •  • 3 194 mots
  •  • 3 médias

En outre, le taux urinaire élevé de l'acide δ-aminolévulinique constitue un excellent signe biochimique pour dépister une intoxication latente par le plomb. Régulation quantitative de la biosynthèse La régulation quantitative de la biosynthèse des porphyrines est extrêmement précise. L'organisme humain normal ne renferme que des traces de porphyrines libres. […] Lire la suite

DIPHTÉRIE

  • Écrit par 
  • Henri-Hubert MOLLARET
  •  • 1 848 mots
  •  • 1 média

Si l'angine est méconnue ou le traitement tardif ou insuffisant, l'évolution est des plus graves, soit par intoxication et passage à l'angine maligne, soit par extension des fausses membranes au larynx (croup). Dans l'angine maligne, les fausses membranes sont volumineuses, envahissantes, grisâtres ou brunâtres, hémorragiques, malodorantes, fétides. […] Lire la suite