« Homonymie »

HOMONYMIE

  • Écrit par 
  • Robert SCTRICK
  •  • 372 mots

homonymie dans la mesure où existe l'opposition « un tronc moussu »/« un vin mousseux ». Inversement, « poste », nom masculin, ne présentant pas de contexte ou de dérivation qui permette d'en discriminer les différents sens, ne sera traité que dans une entrée lexicale. On a élargi la notion d'homonymie au domaine de séquences phoniques ambiguës : leur […] Lire la suite

AMBIGUÏTÉ, linguistique

  • Écrit par 
  • Pierre LE GOFFIC
  •  • 685 mots

l'homonymie, au niveau du mot (bière = « boisson » ou « cercueil » ou au-delà : /selkilem/ = « celle qu'il aime » ou « celle qui l'aime » ; quel auteur cite ce conférencier ? laisse incertain : quel est le sujet et l'objet (homonymie de construction). Dans ces cas se trouve posé au récepteur le problème d'identifier les unités et leurs relations à  […] Lire la suite

POLYSÉMIE

  • Écrit par 
  • Michel BRAUDEAU
  •  • 288 mots

homonymie et polysémie : il n'est pas toujours aisé de déterminer quelles unités doivent être décrites comme possédant des sens secondaires multiples (polysémie) et quelles unités doivent recevoir des descriptions différentes (homonymie). Si la question était importante pour la linguistique structuraliste proprement dite, dont la lexicographie constitue […] Lire la suite

VOLTURNUS

  • Écrit par 
  • Catherine SALLES
  •  • 67 mots

homonymie avec le fleuve principal de la Campanie, le Volturno, et la paternité de la source Juturne qui lui était attribuée amènent à penser qu'il s'agissait d'un dieu de l'eau. […] Lire la suite

DÁNA

  • Écrit par 
  • Christian-Joseph GUYONVARC'H
  •  • 144 mots

l'homonymie de Dána et de Diana ait favorisé l'implantation du culte de Diane en Gaule. Mais la christianisation précoce a tout fait disparaître. […] Lire la suite

VASUBANDHU (entre IVe et VIe s.)

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 178 mots

homonymie entre ces deux auteurs, mais la tradition bouddhique affirme que Vasubandhu, frère d'Asanga, écrivit l'Abhidharmakośa dans sa jeunesse, avant d'être converti par son aîné aux doctrines du Vijñānavāda. […] Lire la suite

ÉQUIVOCITÉ & UNIVOCITÉ

  • Écrit par 
  • Françoise ARMENGAUD
  •  • 193 mots

homonymie (comme c'est le cas si l'on parle du vol d'un tableau au Louvre et du prochain vol d'Air France pour Athènes). Le problème du langage théologique est ainsi résumé par saint Thomas d'Aquin (Somme théologique, Ie pars, quest. 13, art. 5) : « Il est impossible de prédiquer quoi que ce soit de manière univoque de Dieu et des créatures. » Ainsi […] Lire la suite

OCCURRENCE, linguistique

  • Écrit par 
  • Robert SCTRICK
  •  • 308 mots

homonymie syntaxique, qu'une simple analyse de la distribution contextuelle ne permet en aucun cas de lever. Il faut alors, pour en expliquer l'encodage, recourir aux procédures complexes de la grammaire générative. […] Lire la suite

CHAGALL, LISSITZKY, MALÉVITCH. L'AVANT-GARDE RUSSE À VITEBSK 1918-1922 (exposition)

  • Écrit par 
  • Elitza DULGUEROVA
  •  • 1 210 mots
  •  • 1 média

l’homonymie entre son nom de famille et le participe passé du verbe « marcher » (chagal), dans un constant va-et-vient entre autodérision et scepticisme à l’égard de la marche proclamée vers l’avenir. D’autres toiles laissent percevoir un dialogue implicite avec les pratiques abstraites de Lissitzky et Malévitch : l’apport du collage comme principe […] Lire la suite

PRINTEMPS YVONNE (1894-1977)

  • Écrit par 
  • Bernard GAVOTY
  •  • 650 mots
  •  • 2 médias

homonymie quasi totale – Léon Wigniolle et Palmyre Vignolle – prédisposait à s'épouser. En revanche, rien, dans sa famille sérieuse, n'incitait Yvonne à faire du théâtre. Elle n'en débute pas moins au music-hall dès sa quinzième année (Cigale, Folies-Bergère, etc.), dans des rôles d'enfant. Deux ans plus tard, son extraordinaire faculté d'imitation […] Lire la suite

CONNOTATION

  • Écrit par 
  • Philippe DUBOIS
  •  • 1 035 mots

homonymie, paronymie, synonymie, antonymie, hyponymie, hypéronymie, etc. (calembour, allitération, rime, métaphore, métonymie, synecdoque, oxymore, allusion, ironie, etc.). Enfin, restent les connotations implicites, qui désignent les présupposés, les inférences et les non-dits des énoncés comme porteurs de significations particulières. Au vu de ce […] Lire la suite

LUNYU (ENTRETIENS DE CONFUCIUS) (anonyme) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Pierre MARSONE
  •  • 1 116 mots
  •  • 1 média

homonymie avec le mot « homme » et de son caractère graphique qui semble représenter la relation entre deux êtres humains. Dans les apophtegmes du Lunyu, Confucius fait à plusieurs reprises la critique ou l'éloge de personnes diverses. Mais rares sont à ses yeux ceux qui, comme son disciple Yan Hui, s'approchent de la vertu parfaite. Confucius lui-même […] Lire la suite

SALOMON CHARLOTTE (1917-1943)

  • Écrit par 
  • Catherine VASSEUR
  •  • 993 mots

homonymie qui liait sa naissance à une mort dont les circonstances tragiques avaient été occultées. Dès lors, sa vie devient le théâtre d'une spéculation ouverte. La dernière gouache confirme ce positionnement : l'artiste s'y représente peignant face à la mer, laissant derrière elle son œuvre achevée. De ce point de vue, la fatalité historique qui  […] Lire la suite

CARL EINSTEIN (1885-1940). ITINÉRAIRES D'UNE PENSÉE MODERNE (L. Meffre)

  • Écrit par 
  • Jean-Marie VALENTIN
  •  • 1 080 mots

homonymie flatteuse mais frustrante. Et pourtant, à part l'origine juive et l'ancrage dans la culture allemande, Carl Einstein n'avait rien qui le rapprochât du théoricien de la relativité. L'arc chronologique (1885-1940), où s'inscrit une existence placée sous le double signe de la plus exubérante inventivité personnelle et d'une barbarie historique […] Lire la suite

CHAMP SÉMANTIQUE ET CHAMP LEXICAL

  • Écrit par 
  • Catherine FUCHS
  •  • 1 171 mots

d'homonymie, c'est non plus un unique champ sémantique qu'il faut décrire, mais plusieurs. Ainsi le mot « grève » se verra-t-il associer deux champs sémantiques distincts : le premier correspondant à des emplois du type « se promener sur la grève », le second à des emplois du type « se mettre en grève ». Le champ lexical On réserve souvent l'appellation […] Lire la suite

SÈME, linguistique

  • Écrit par 
  • Catherine FUCHS
  •  • 1 377 mots

L'homonymie peut être caractérisée par des spécifications sémantiques mettant en jeu des traits génériques ; exemple : « avocat » /humain / par opposition à « avocat » /végétal /. La polysémie de sens peut être définie en termes d'un noyau sémique commun accompagné de traits différentiels ; exemple : rayon = /ligne / + /qui part d'un centre lumineux […] Lire la suite

IBN ṬUFAYL ABŪ BAKR MUḤAMMAD (déb. XIIe s.-1185/86)

  • Écrit par 
  • Abdelkader BEN CHEHIDA
  •  • 1 377 mots

l'homonymie du surnom latin d'Abubacer donné à Ibn Ṭufayl avec celui du philosophe de Saragosse, également appelé par les scolastiques Abubacer (Avempace), a été à l'origine d'une confusion dans laquelle plusieurs historiens de la philosophie sont tombés (S. Munk, Mélanges de philosophie juive et arabe ; Corbin, Histoire de la philosophie islamique […] Lire la suite

ANALOGIE

  • Écrit par 
  • Pierre DELATTRE, 
  • Alain de LIBERA, 
  • Universalis
  •  • 10 427 mots

l'homonymie abuno et l'homonymie ad finem » et, plus spécifiquement, « les ont posées comme intermédiaires entre les homonymes et les synonymes » en utilisant la notion de « participatio non ex aequo ». Si, pour ses partisans, l'analogie « platonisée » est à la métaphysique ce que l'univocité est à la logique, il faut encore spécifier l'étendue de  […] Lire la suite

THOMAS DYLAN (1914-1953)

  • Écrit par 
  • André TELLIER
  •  • 1 522 mots
  •  • 1 média

d'homonymie et de polysémie) dont il est chargé, mais il révèle également combien le poète demeure sous l'empire d'associations obsédantes qui, par-delà les manipulations apparemment gratuites que subit le vocabulaire, laissent se réinstaurer l'angoisse du temps et de la mort. À cet égard – et l'impression est renforcée par les méandres d'une syntaxe […] Lire la suite

RUTEBEUF (1230?-? 1280)

  • Écrit par 
  • Daniel POIRION
  •  • 2 015 mots

l'homonymie et de la paronomase prennent au piège de la lettre ce discours plus « grammatique » que dramatique. Ainsi dans La Repentance, la mort obsède de sa lettre m (prononcée ame) l'âme du poète, et son or équivoque corrompt le corps : Lessier m'estuet le rimoier Que je me doi moult esmaier Quant tenu l'ai si longuement... Puisque morir voi foible […] Lire la suite

TRANSFERT, psychanalyse

  • Écrit par 
  • Pierre KAUFMANN
  •  • 3 159 mots

l'homonymie du terme de transfert n'est donc pas, de ce point de vue, référence vague à la transposition des expériences cognitives. Bien plutôt s'agit-il d'une analogie de principe dans le traitement de l'information. Sur le versant psychanalytique, elle engage l'inflexion de la destinée pulsionnelle selon les vicissitudes des « théories sexuelles […] Lire la suite

VAN SANT GUS (1952- )

  • Écrit par 
  • Joël MAGNY
  •  • 3 236 mots

homonymie : Gerry. Le film part d’un fait divers minimaliste : deux jeunes gens sont partis pour une balade dans le désert. Un seul en est revenu… Cette traversée d’un désert peut renvoyer à une tradition hollywoodienne, rappelant la conquête de terres vierges et la « naissance d’une nation ». Mais Gerry est plus proche de l’enlisement et de la mort […] Lire la suite

MOTEURS DE RECHERCHE

  • Écrit par 
  • Brigitte SIMONNOT
  •  • 4 142 mots
  •  • 3 médias

l'homonymie (un mot peut avoir des sens très différents, par exemple « paris » peut correspondre aux enjeux des joueurs, à la capitale de la France ou au personnage de la mythologie grecque) et à la synonymie (une page comportant le mot « voiture » et une autre le mot « automobile » ne seront pas liées dans l'index). Certains moteurs, comme Google, […] Lire la suite

ESPÈCE, biologie

  • Écrit par 
  • Jean GAYON
  •  • 4 774 mots
  •  • 6 médias

l'homonymie du terme qui, en dépit du non-recouvrement des définitions, demeure extrêmement utile du point de vue pragmatique de la communication entre disciplines biologiques. D'autres enfin (Lherminier, 2005) font remarquer que l'identification des espèces repose sur trois sortes de relations, ressemblance, descendance et échange génétique. Ces relations […] Lire la suite

ARISTOTÉLISME MÉDIÉVAL

  • Écrit par 
  • Alain de LIBERA
  •  • 4 951 mots
  •  • 1 média

l'homonymie et la synonymie, puis directement issue de l'interprétation averroïste du quatrième livre de la Métaphysique et de la réflexion arabe (Avicenne, Ghazālī) sur le statut des paronymes d'accident, travaillée en outre par les diverses harmoniques de l'analogia dionysienne, la notion thomiste de l'analogia entis est certainement plus péripatéticienne […] Lire la suite

SÉMANTIQUE

  • Écrit par 
  • Catherine KERBRAT-ORECCHIONI
  •  • 10 314 mots
  •  • 1 média

l'homonymie (« louer1 »/« louer2 » : deux Sé pour un même Sa) ; – ni le référent (objet ou classe d'objets extralinguistiques, réels ou imaginaires, auxquels renvoie le signe bifacial), avec lequel il ne se confond pas non plus, puisqu'un même objet peut être désigné par plusieurs expressions non équivalentes sémantiquement (exemple de Frege : « l'étoile […] Lire la suite

INQUISITION

  • Écrit par 
  • Marcelin DEFOURNEAUX, 
  • Yves DOSSAT
  •  • 5 845 mots
  •  • 2 médias

d'homonymie avec l'autre disciple de saint François). À Carcassonne, l'action brutale des inquisiteurs et l'usage abusif de la torture entraînèrent une irritation générale. Des protestations s'élevèrent contre Jean Galand (1278-1293) et Nicolas d'Abbeville (1293-1302), attisées par le franciscain Bernard Délicieux. Des désordres éclatèrent. Les plaintes […] Lire la suite

EXPOSITION

  • Écrit par 
  • Nathalie HEINICH
  •  • 5 630 mots
  •  • 1 média

l'homonymie du « salon » de peinture et du « salon » mondain n'est sans doute pas insignifiante, au moins symboliquement), sans pour autant avoir à fournir ce travail propre à la mondanité qu'est l'entretien d'une conversation suivie. Elle peut aussi, comme le suggère Louis Marin, devenir un rituel de célébration religieuse ; et, en tout cas, un lieu […] Lire la suite

PARFUMS

  • Écrit par 
  • Brigitte MUNIER, 
  • Paul TEISSEIRE
  •  • 5 934 mots
  •  • 4 médias

homonymie entre l'impureté et la puanteur, la pureté et le parfum. L'Osiris N honnit d'une même voix excréments et péchés ; sa rédemption équivaut à une lustration parfumée, conversion de l'impureté malodorante, charnelle, viscérale et morale, en pureté encensée, corporelle et spirituelle. Le parfum est l'envers de la honte, l'oubli de l'ignoble lié […] Lire la suite

SOPHISTIQUE

  • Écrit par 
  • Jacques BRUNSCHWIG, 
  • Barbara CASSIN
  •  • 6 771 mots

l'homonymie, l'amphibolie, armes recensées depuis Aristote comme perversions sophistiques. Ainsi, de Gorgias à Lacan, sommes-nous transportés dans un monde où « il n'y a que de l'entendre » (Traité du non-être, 980 b 9). Aristote définissait le sophiste par son art de « parler pour (le plaisir de) parler ». Lacan définit la psychanalyse comme Aristote […] Lire la suite

BIBLE Bible et archéologie

  • Écrit par 
  • Pierre BORDREUIL, 
  • Arnaud SÉRANDOUR
  •  • 7 888 mots
  •  • 1 média

homonymie. Si l'on suppose qu'il s'agit ici de clans relevant du groupe ethnique du patriarche Jacob, nommé Israël par Dieu dans la Genèse après le récit de la lutte avec l'Ange (Genèse, xxxii, 25-33), on ignore tout de la date et du lieu d'un conflit avec l'Égypte dont la Bible n'a conservé aucun écho. On note aussi que, dans les récits de la conquête […] Lire la suite

GRAMMAIRE

  • Écrit par 
  • Jean-Claude MILNER
  •  • 8 586 mots

homonymie. Il est vrai que, dans les faits, on peut souvent et peut-être toujours mettre en correspondance le différentiel, interne à la langue, dont la grammaire a besoin par principe, et les différenciations sociales, externes à la langue. De là conclut-on souvent que la grammaire n'est rien d'autre qu'une expression de la hiérarchie sociale, que […] Lire la suite

PLURILINGUISME

  • Écrit par 
  • Penelope GARDNER-CHLOROS, 
  • Andrée TABOURET-KELLER
  •  • 9 228 mots

l'homonymie souvent inévitable avec les formes qui existent déjà. Plus généralement, la capacité d'un groupe de langue minoritaire à conserver sa langue, en dépit de la pression d'une autre langue, ne dépend pas de la structure de la langue première. Il est certain que, dans un monde industrialisé où la diffusion d'une langue dépend de moyens techniques […] Lire la suite

MARQUE, droit

  • Écrit par 
  • Francine WAGNER
  •  • 11 868 mots
  •  • 2 médias

d'homonymie, dès lors qu'il ne peut être interdit à un homonyme d'utiliser son nom patronymique dans le cadre de son activité. L'homonyme ne peut faire de son nom une marque dans un domaine concurrent d'une marque déposée. Il peut seulement l'utiliser comme dénomination sociale, nom commercial ou enseigne, à condition qu'il dirige personnellement l'entreprise […] Lire la suite

ASTROLOGIE

  • Écrit par 
  • Jacques HALBRONN
  •  • 13 311 mots

l'homonymie des constellations avec les signes et leur croissant décalage. Les mêmes mots pour des référentiels différents. L'astronomie ne se préoccupait pas d'ajuster le zodiaque aux saisons, souci purement hémérologique. Les astronomes, en effet, s'intéressent, dès lors qu'on dépasse le cadre de notre système solaire, à l'ensemble des constellations […] Lire la suite

VEDA

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 13 397 mots
  •  • 1 média

l'homonymie, que les flots du Dānu dont parle tel poète védique sont bien ceux du Danube (ou du Don ?). Mais la gêne principale en ce domaine vient de ce que l'archéologie védique est inexistante ; cela pour deux raisons principales, l'une tenant aux conditions présentes de la recherche, l'autre au caractère propre de la civilisation « védique ». Nomades […] Lire la suite

POLOGNE

  • Écrit par 
  • Jean BOURRILLY, 
  • Georges LANGROD, 
  • Michel LARAN, 
  • Marie-Claude MAUREL, 
  • Georges MOND, 
  • Jean-Yves POTEL, 
  • Hélène WLODARCZYK
  •  • 44 333 mots
  •  • 25 médias

La Pologne est le plus important des dix États entrés dans l'Union européenne en mai 2004. Après quarante-cinq années passées sous domination soviétique, les nouveaux dirigeants du pays ont tous présenté cette adhésion comme un « retour » à l'Europe, une « réunification ». C'est dire combien la Pologne se considère enracinée dans la tradition occidentale […] Lire la suite