« Darwinisme »

DARWINISME

  • Écrit par 
  • Dominique GUILLO, 
  • Thierry HOQUET
  •  • 5 494 mots

Le darwinisme est le nom d'un paradigme clé en biologie, formulé par le naturaliste anglais Charles Robert Darwin (1809-1882), autour duquel gravite encore aujourd'hui l'ensemble des théories sur l'évolution du vivant, que ce soit pour le prolonger, l'infléchir ou le rejeter. Servant de cadre […] Lire la suite

ÉVOLUTION

  • Écrit par 
  • Armand de RICQLÈS, 
  • Stéphane SCHMITT
  •  • 15 101 mots
  •  • 10 médias

 éd. 1859), connaît un très fort retentissement ; en quelques années, une large majorité des milieux scientifiques se « convertissent » à cette hypothèse. Un aspect essentiel du darwinisme (comme d'ailleurs du lamarckisme) est son caractère historique concret : les « correspondances […] Lire la suite

NÉO-LAMARCKISME

  • Écrit par 
  • Laurent LOISON
  •  • 4 251 mots
  •  • 3 médias

-darwinisme. Charles Darwin (1809-1882), comme la grande majorité des naturalistes avant lui, pensait que les modifications acquises par un organisme au cours de sa vie pouvaient être transmises, au moins partiellement, à sa descendance […] Lire la suite

EUGÉNISME

  • Écrit par 
  • André PICHOT, 
  • Jacques TESTART
  • , Universalis
  •  • 4 942 mots
  •  • 1 média

l'eugénisme. Cette relation de l'eugénisme au darwinisme dépasse la simple parenté de contenu (et d'auteurs : Galton était le cousin de Darwin). En effet, au xixe siècle, la biologie intégra à ses théories diverses notions empruntées à la sociologie et à […] Lire la suite

RÉDUCTIONNISME & HOLISME

  • Écrit par 
  • Jean LARGEAULT
  •  • 6 924 mots

pour l'essentiel à Lamarck. Théorie de l'évolution devient synonyme de transformisme, puis le transformisme est repensé par Darwin. Il n'y a pas une mais plusieurs théories de l'évolution. Le néo-darwinisme (attribué à Weismann) et des variantes plus récentes diffèrent des hypothèses de Darwin. La théorie […] Lire la suite

SÉLECTION NATURELLE, biologie

  • Écrit par 
  • Bernard GODELLE
  •  • 1 305 mots

les évolutionnistes, sans que cela remette en cause le principe de la sélection naturelle. En effet, l'intervention de cataclysmes géologiques dans l'évolution biologique est assez largement admise et non perçue comme une faille du darwinisme. La sélection darwinienne La genèse de la notion de sélection […] Lire la suite

DARWIN CHARLES ROBERT (1809-1882)

  • Écrit par 
  • Charles BOCQUET, 
  • Universalis
  •  • 3 131 mots
  •  • 2 médias

d'apprécier toute l'importance. Mais son génie n'en avait pas moins révolutionné la pensée, non seulement des biologistes, mais de tous les hommes. Le darwinisme et ses adversaires On a parfois contesté l'originalité de l'œuvre de Darwin. Il est bien évident que l'idée d'évolution lui est bien […] Lire la suite

LAMARCK JEAN-BAPTISTE DE MONET chevalier DE (1744-1829)

  • Écrit par 
  • Charles BOCQUET, 
  • Pietro CORSI
  •  • 3 181 mots
  •  • 1 média

sociales, résultaient de lois naturelles, sélectives et applicables à tout le monde animal. Durant toute cette première phase du débat sur l'évolution, le terme de lamarckisme n'est pas encore utilisé. Il apparaîtra plus tard. Néo-darwiniens et néo-lamarckiens Cette réaction contre le « darwinisme » ne […] Lire la suite

LA SOCIÉTÉ PURE DE DARWIN À HITLER (A.Pichot) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Jacques TESTART
  •  • 1 046 mots

(en tant que race “factice”) de théories et de pratiques conçues pour les malades handicapés et anormaux, et pour les races officiellement “inférieures” ». Pour l'auteur, c'est le socio-darwinisme alors triomphant qui est le fil rouge dans cette succession de crimes. Textes à l'appui, il montre […] Lire la suite

ROYAUME-UNI - L'empire britannique

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 21 754 mots
  •  • 46 médias

la prévarication. Mais la justification suprême de gouverner des peuples manifestement « inférieurs » a de moins en moins été mise en question. Irrésistiblement triompheront les arguments de la fin de l'époque victorienne, quand le darwinisme social s'impose et que les notions de « race » supérieure […] Lire la suite

ÉQUILIBRES PONCTUÉS THÉORIE DES, biologie

  • Écrit par 
  • Étienne ROUX
  •  • 1 086 mots
  •  • 1 média

, et sur l’importance de la théorie par rapport au darwinisme classique. Sans nier leur existence, certains évolutionnistes comme Richard Dawkins (né en 1941) ont considéré les équilibres ponctués comme un phénomène évolutif mineur par rapport au gradualisme phylétique. Toutefois, de nombreuses études ont […] Lire la suite

BIOLOGISME

  • Écrit par 
  • Sébastien LEMERLE, 
  • Carole REYNAUD-PALIGOT
  •  • 2 767 mots

autour de la Revue internationale de sociologie de René Worms développent des théories organicistes directement influencées par les sciences biologiques. Les théories de Charles Darwin font également l’objet d’application à la sphère sociale (darwinisme social) sous des plumes […] Lire la suite

CARUS CARL GUSTAV (1789-1869)

  • Écrit par 
  • Paul-Henri BIDEAU
  •  • 973 mots

. Le darwinisme, qu'il combat (Symbolique comparée des squelettes de l'homme et du singe, 1861 ; Psychologie comparée, 1866) au nom d'une conception idéaliste du devenir (Le Concept et le processus de genèse, 1859), le confirme dans son attitude […] Lire la suite

ÉPIGÉNÉTIQUE ET THÉORIE DE L'ÉVOLUTION

  • Écrit par 
  • Laurent LOISON, 
  • Francesca MERLIN
  •  • 3 644 mots
  •  • 4 médias

majeur des transformations évolutives depuis le début de la vie sur Terre. C’est à cette seule condition que le lamarckisme pouvait se constituer comme une alternative au darwinisme. Il ne s’agissait pas de compléter le darwinisme en y ajoutant un nouveau facteur évolutif, mais bien de le supplanter […] Lire la suite

ESSAI SUR LE PRINCIPE DE POPULATION (T. R. Malthus) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Éric LETONTURIER
  •  • 1 026 mots
  •  • 1 média

d'abord le darwinisme, le desservit finalement, en le rapprochant des thèses de G. Vacher de Lapouge sur les effets biologiques pervers de la charité, et en l'entraînant dans les dérives eugénistes du néo-darwinisme et de la sociobiologie. Si le caractère scientifique des deux lois énoncées […] Lire la suite

FINALITÉ

  • Écrit par 
  • Raymond RUYER
  •  • 6 602 mots

. Il est, selon les théories biologiques admises, le résultat d'innombrables mutations. Où est le sélecteur ? Selon le néo-darwinisme (auquel von Neumann a même donné une forme mathématique), la sélection est naturelle, opérée par le milieu, par les conditions d'existence, par la résistance des autres espèces […] Lire la suite

FORME

  • Écrit par 
  • Jean PETITOT
  •  • 27 547 mots

L'histoire du concept de forme et des théories de la forme est des plus singulières. Nous vivons dans un monde constitué de formes naturelles. Celles-ci sont omniprésentes dans notre environnement et dans les représentations que nous nous en faisons. Et pourtant, jusqu'à une époque récente, on ne disposait d'aucune scien […] Lire la suite

GÉOPOLITIQUE

  • Écrit par 
  • Philippe MOREAU DEFARGES
  •  • 6 208 mots

La géopolitique est l'enfant d'une époque, celle du scientisme triomphant et du darwinisme social. De la fin du xixe siècle à la Seconde Guerre mondiale, toute grande puissance ou tout aspirant à la puissance veut fonder ses ambitions sur un quasi […] Lire la suite

L'HOMME CRIMINEL, Cesare Lombroso - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Annick OPINEL
  •  • 777 mots

, notamment Alexandre Lacassagne (1843-1924), professeur de médecine légale à la faculté de médecine de Lyon, qui le met en garde contre l'usage impropre de mots comme atavisme et darwinisme (R. A. Nye, Crime, Madness and Politics). Lacassagne défend la théorie de l'importance […] Lire la suite

LA DESCENDANCE DE L'HOMME ET LA SÉLECTION SEXUELLE, Charles Darwin

  • Écrit par 
  • Thierry HOQUET
  •  • 1 424 mots
  •  • 1 média

Le livre, qui connaîtra une seconde édition en 1874, a suscité de nombreuses critiques et a joué un rôle essentiel dans la formation du darwinisme populaire. Une des thèses les plus critiquées du livre, dira Darwin, consiste en l’affirmation que les humains ont perdu […] Lire la suite

PSYCHOLOGIE ÉVOLUTIONNISTE

  • Écrit par 
  • Marc RICHELLE
  •  • 1 756 mots

génétiquement inscrit de la nature humaine. La psychologie évolutionniste est une forme d’articulation entre psychologie et théorie de l’évolution. Avant d’en préciser les caractères, il convient donc de rappeler succinctement les diverses formes de relation entre psychologie et darwinisme. Elles ont […] Lire la suite

SCIENCES - Science et christianisme

  • Écrit par 
  • Jacques ROGER
  •  • 4 110 mots

au progrès, à la démocratie, au féminisme, à la ruine de l'obscurantisme chrétien. Par la suite, c'est parmi les anthropologues et les biologistes républicains que l'évolution, sinon le darwinisme, trouva ses plus ardents défenseurs. En Allemagne, Ernst Heinrich Haeckel fonda sur l'évolution une nouvelle […] Lire la suite

THERE WILL BE BLOOD (P. T. Anderson)

  • Écrit par 
  • Michel CIEUTAT
  •  • 1 054 mots

Octopus, prouva que dès 1901, l'agrarianisme, cher à Thomas Jefferson, n'avait plus d'avenir depuis que la révolution industrielle avait frappé le pays. Quant à Upton Sinclair, il passa au scalpel dans The Jungle (1906) le darwinisme social en milieu […] Lire la suite

VICTORIENNE ÉPOQUE

  • Écrit par 
  • Louis BONNEROT, 
  • Roland MARX
  •  • 10 874 mots
  •  • 11 médias

, mais aussi la source de nouvelles incertitudes religieuses, qui mènent au modernisme de Charles Gore dans les années 1880, et aussi l'inspiration involontaire du « darwinisme social » : ses thèses élitistes et prônant une supériorité raciale éclosent et se répandent à la fin du siècle. Les débats […] Lire la suite

ABORIGÈNES AUSTRALIENS

  • Écrit par 
  • Barbara GLOWCZEWSKI
  •  • 7 132 mots
  •  • 5 médias

il y a 6 000 ans. Mais la plupart des groupes du désert disent que leurs ancêtres sont là depuis toujours, qu'ils sont sortis de la terre. Plutôt que de rapporter cette croyance au créationnisme chrétien qui s'oppose au darwinisme, il s'agit de comprendre que dans cette tradition aborigène il n'y a pas de coupure entre les hommes et les autres formes de la nature et de l'univers. […] Lire la suite

ADAPTATION - Adaptation biologique

  • Écrit par 
  • Armand de RICQLÈS
  •  • 1 372 mots

« lamarckienne » de l'évolution requiert la prise en compte de l'adaptation dans ses deux premières acceptions. En revanche, les théories évolutives modernes issues du néo-darwinisme (théorie synthétique de l'évolution) s'appuient sur la première et, surtout, sur la dernière acception de la notion […] Lire la suite

ARMÉNIENS GÉNOCIDE DES

  • Écrit par 
  • Raymond KÉVORKIAN
  •  • 4 927 mots

fait de la forte présence d'observateurs étrangers (consulats et ambassades). Les fondements idéologiques de l'extermination Si le darwinisme social, idéologie transposant aux sociétés humaines les principes de sélection des espèces du monde animal dont les chefs jeunes-turcs étaient imprégnés, les a convaincus […] Lire la suite

BOULGAKOV MIKHAÏL AFANASSIÉVITCH (1891-1940)

  • Écrit par 
  • Françoise FLAMANT
  •  • 2 770 mots

orthodoxe par un père croyant et historien des religions, il se convertit pendant ses études de médecine au darwinisme et à la « religion » du progrès. Ni la Première Guerre mondiale, lorsqu'il est mobilisé en 1916 comme médecin hospitalier à l'arrière, ni, bien qu'il en soit très affecté, l'abdication […] Lire la suite

CANADA - Arts et culture

  • Écrit par 
  • Andrée DESAUTELS, 
  • Roger DUHAMEL, 
  • Marta DVORAK, 
  • Juliette GARRIGUES, 
  • Constance NAUBERT-RISER, 
  • Philip STRATFORD
  • , Universalis
  •  • 25 027 mots
  •  • 3 médias

En deux langues, la littérature canadienne exprime l'âme d'un peuple. Les textes français antérieurs à 1760 sont pour l'essentiel des récits de voyage et constituent une « prélittérature ». Ce n'est qu'après les guerres de la conquête que les Canadiens français, coupés de leurs élites, obligés de s'adapter pour ne pas périr, doivent se défendre par la parole ou l'écrit. Journalistes et orateurs pa […] Lire la suite

CHANGEUX JEAN-PIERRE (1936- )

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 1 143 mots

, les autres étant éliminées. Ce modèle repris par Gerald Edelman, sous le nom de darwinisme neuronal, est à l'origine de sa théorie de la conscience. Changeux s'intéresse ensuite aux bases neuronales des fonctions cognitives et à l'élaboration de leurs « productions » par traitement des informations au sein […] Lire la suite

CONFLITS SOCIAUX

  • Écrit par 
  • Alain TOURAINE
  •  • 15 394 mots
  •  • 9 médias

la réalité sociale, soit vers les mécanismes d'intégration sociale. Ou bien la société est conçue, dans la tradition du darwinisme social, comme dominée par la concurrence et la sélection naturelle, ou bien, à l'inverse, elle est définie par la tradition intellectuelle (de Durkheim à Parsons, en particulier […] Lire la suite

COSMOS (exposition)

  • Écrit par 
  • Jean-Louis GAILLEMIN
  •  • 1 063 mots

créer des rapprochements inattendus entre science et idéologie. Elle avait montré que le dessin scientifique le plus « neutre » portait lui aussi l'empreinte esthétique de son temps, que la petite danseuse de Degas devait moins au « réalisme » qu'aux hantises contemporaines, nées du darwinisme […] Lire la suite

CRÉATIONNISME

  • Écrit par 
  • Pietro CORSI
  •  • 1 080 mots

John Scopes, coupable d'avoir enseigné le darwinisme dans son école de Dayton (Tennessee), furent suivis par des millions d'Américains. La condamnation du professeur Scopes suscita de vives inquiétudes dans la communauté scientifique, mais provoqua aussi une réaction importante contre l'intrusion […] Lire la suite

DAVITACHVILI LEO CHIOVITCH (1895-1977 )

  • Écrit par 
  • François CABANE
  •  • 432 mots

) ; Histoire de la paléontologie évolutive de Darwin à nos jours (1948), ouvrage couronné par le prix Staline. Dans ses recherches, Davitachvili s'est posé en défenseur des idées biologiques d'avant-garde ; il a introduit le darwinisme en U.R.S.S. Il a publié son célèbre […] Lire la suite

LE DÉCLIN DE L'OCCIDENT, Oswald Spengler - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Éric LETONTURIER
  •  • 1 244 mots

de l'idéal progressiste et matérialiste de la civilisation technicienne moderne. Conçu dès 1914, dans ses grandes lignes, l'ensemble – inspiré tant par la philosophie goethéenne des formes et le pessimisme nietzschéen que par l'organicisme, le darwinisme social, le romantisme politique de Burke […] Lire la suite

DÉMOGRAPHIE

  • Écrit par 
  • Hervé LE BRAS
  •  • 8 952 mots

 siècle a connu des politiques eugénistes inspirées par les théories du darwinisme social, dominantes en biologie. On distingue une eugénique positive qui encourage la procréation des classes supérieures (par exemple en France, le système du quotient familial) et une eugénique négative […] Lire la suite

DES SINGES, DES CYBORGS ET DES FEMMES (D. Haraway)

  • Écrit par 
  • Noëlle DUPUY
  •  • 992 mots

e siècle d'un darwinisme approximatif appliqué aux comportements sociaux, c'est la compétition plutôt que la collaboration qui est censée assurer la survie de l'espèce. Ce faisant, la recherche scientifique a participé, estime Haraway, à « une folle théorisation du désordre établi […] Lire la suite

EDELMAN GERALD MAURICE (1929-2014)

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 932 mots
  •  • 1 média

développe en 1988 une théorie du développement du système nerveux central fondé sur la sélection des interactions entre cellules nerveuses, théorie que l’on va appeler « darwinisme neuronal ». La structure globale du cerveau est certes déterminée par la génétique mais chaque neurone peut lancer au hasard […] Lire la suite

ENGELS FRIEDRICH (1820-1895)

  • Écrit par 
  • Étienne BALIBAR, 
  • Pierre MACHEREY
  •  • 2 674 mots
  •  • 1 média

et de militants une lecture évolutionniste, bien que très éloignée de l'évolutionnisme spencérien (les chapitres sur Darwin, remarquables de précision, conduisent précisément Engels à critiquer toute extrapolation sociologique des concepts biologiques, a fortiori tout « social-darwinisme […] Lire la suite

ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Le territoire et les hommes) - Religion

  • Écrit par 
  • Sébastien FATH
  •  • 3 472 mots
  •  • 2 médias

en vertu de cette séparation que, depuis le fameux « procès du singe » à Dayton (Tennessee), en 1925, la biologie évolutionniste et le darwinisme se sont progressivement imposés à l'école publique, en dépit des contestations et les contre-attaques régulières des tenants du créationnisme […] Lire la suite

ETHNOLOGIE - Histoire

  • Écrit par 
  • Patrick MENGET
  •  • 5 637 mots
  •  • 2 médias

d'adaptation, de sélection et de lutte pour la vie. Ce n'est qu'à la fin du siècle que l'on voit apparaître, d'abord aux États-Unis, un darwinisme social. À partir de 1870-1880, une réaction se dessine contre l'évolutionnisme. L'école allemande (F. Ratzel), bientôt suivie […] Lire la suite

ÉVOLUTIONNISME CULTUREL & SOCIAL

  • Écrit par 
  • Jean CAZENEUVE
  •  • 2 776 mots
  •  • 2 médias

des civilisations. Mais le darwinisme allait lui donner plus de consistance, lui fournir des modèles méthodologiques et l'insérer dans une conception plus vaste. L'évolutionnisme culturel et social était sans doute, en un sens, plus aisé à concevoir que l'évolutionnisme biologique, car il ne se heurtait […] Lire la suite

EXCEPTIONNALISME, géographie

  • Écrit par 
  • Régis KEERLE
  •  • 822 mots

, il est difficile d'y rendre compte de l'influence d'une doctrine, dans la mesure où les idées ont été, la plupart du temps, empruntées à l'extérieur (darwinisme...) et ont surtout servi à conforter les assises des différents domaines de la discipline. Dans ce paysage, l'exceptionnalisme, qui a […] Lire la suite

FRANCE (Histoire et institutions) - Le temps des révolutions

  • Écrit par 
  • Sylvain VENAYRE
  •  • 6 926 mots
  •  • 8 médias

de l'homme. De ce point de vue, la diffusion du darwinisme en France sembla renforcer le mouvement plus général de déchristianisation de la société, entrepris depuis le xviiie siècle au moins. L'Église catholique en eut une claire conscience, qui condamna non […] Lire la suite

GENERELLE MORPHOLOGIE DER ORGANISMEN (E. Haeckel)

  • Écrit par 
  • Stéphane SCHMITT
  •  • 1 137 mots
  •  • 1 média

, le « darwinisme » professé par Haeckel est, par bien des aspects, très différent des conceptions de Darwin, ce qui va biaiser considérablement la réception de ces dernières en Allemagne. En premier lieu, alors que le naturaliste anglais était extrêmement prudent au sujet des implications métaphysiques […] Lire la suite

GÉOGRAPHIE

  • Écrit par 
  • Dominique CROZAT, 
  • Jean DRESCH, 
  • Pierre GEORGE, 
  • Philippe PINCHEMEL, 
  • Céline ROZENBLAT, 
  • Jean-Paul VOLLE
  •  • 20 425 mots
  •  • 2 médias

et secondaire, au darwinisme. Entre les deux guerres mondiales son orientation a été influencée par la pensée de Bergson. La géographie des États de l'Europe orientale et de l'U.R.S.S. a été fortement marquée dans ses directions de recherche et ses interprétations par le marxisme et par les modes de pensée […] Lire la suite

GÉOMORPHOLOGIE

  • Écrit par 
  • Pierre PECH
  •  • 4 878 mots
  •  • 6 médias

et pour laquelle le darwinisme sert de fondement, avec notamment Humboldt et Ritter, la géographie s'attache à expliquer la répartition des milieux naturels à la surface de la Terre. À travers l'écologie et la géographie des paysages, la démarche vise à aborder les milieux naturels terrestres de manière […] Lire la suite

GOULD STEPHEN JAY (1941-2002)

  • Écrit par 
  • Claudine COHEN
  •  • 1 934 mots

, en collaboration avec Niles Eldredge, un article qui fait date et qui pose les bases de la théorie des « équilibres ponctués ». Ce texte ne propose rien moins qu'une révision des concepts du darwinisme et une approche renouvelée de l'évolution du vivant : selon cette conception « ponctualiste » le devenir […] Lire la suite

GRAMMAIRE COMPARÉE DES LANGUES INDO-EUROPÉENNES, Franz Bopp - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Gabriel BERGOUNIOUX
  •  • 752 mots

...). Le comparatisme, tour à tour sollicité par la mythologie comparée et l'anthropologie (1840-1870), par le darwinisme et le positivisme néo-grammairien (1860-1890), est réinterprété par la linguistique générale au début du xxe siècle comme l'un des deux plans d'une science du langage (Saussure, Troubetzkoy, Sapir...). […] Lire la suite

Rejoignez-nous

Inscrivez-vous à notre newsletter hebdomadaire et recevez en cadeau un ebook au choix !