« Contes chinois »

CHINOIS CINÉMA

  • Écrit par 
  • Régis BERGERON, 
  • Adrien GOMBEAUD, 
  • Charles TESSON
  •  • 6 369 mots
  •  • 1 média

Outre les problèmes de financement, le plus difficile, pour le cinéma chinois, fut d’échapper aux influences étrangères et de devenir un art véritablement national. La technique et l’équipement venaient de l’extérieur. Restaient les sujets. Les contes du folklore chinois, la littérature classique, le riche répertoire théâtral constituaient une inépuisable source d’inspiration ; pourtant, elle fut pendant longtemps mal exploitée, sacrifiée au profit de thèmes étrangers : intrigues policières, mélos, feuilletons à l’eau de rose ; il y eut un Charlot, un Laurel et un Hardy chinois. […] Lire la suite

CONTES DE PLUIE ET DE LUNE, Ueda Akinari - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Florence BRAUNSTEIN
  •  • 852 mots
  •  • 1 média

Le modèle, sous forme de brefs contes, en est fourni en 1749 par le Hanabusa-zōshi, de Kinro-Gyoja. Mais Akinari dépasse le Hanabusa grâce à la maîtrise rare des procédés littéraires et à une connaissance approfondie des contes chinois utilisés. Tout son art va consister à leur donner une dimension nationale, en les adaptant au contexte culturel japonais. […] Lire la suite

GAUTIER JUDITH (1845-1917)

  • Écrit par 
  • France CANH-GRUYER
  •  • 591 mots

Elle recrée l'atmosphère des pays évoqués avec un sens poétique rare, comme en témoignent ses gracieux contes chinois, où l'art du récit confine à la perfection. Son œuvre se compose de recueils poétiques (Le Livre de jade, publié sous le pseudonyme de Judith Walter à l'âge de dix-sept ans, poèmes traduits du chinois ; Poèmes de la libellule, traduits du japonais), de romans (Lucienne, 1877 ; Isoline, 1882), de romans exotiques, genre où elle a excellé (Le Dragon impérial, 1869, signé Judith Mendès ; L'Usurpateur, 1875 ; Iskender, histoire persane, 1894 ; Le Vieux de la montagne, 1893 ; Les Princesses d'amour, 1900), de contes (Les Cruautés de l'amour, 1879, où elle fait preuve d'un sens du comique savamment dosé ; La Femme de Putiphar, 1884 ; Fleurs d'Orient, 1893), d'études sur les civilisations de l'Orient et de l'Extrême-Orient et de récits de voyages (Les Peuples étranges, 1879 ; En Chine, 1911 ; Dupleix, 1912 ; l'Inde éblouie, 1913), de mémoires (Le Collier des jours, 1904). […] Lire la suite

LE VOYAGE EN OCCIDENT (XIYOU JI), Wu Cheng'en - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Jean-François PÉPIN
  •  • 633 mots
  •  • 1 média

Figure dominante du roman, le singe est l'animal des contes populaires chinois ; indiscipliné et rebelle, il devient peu à peu sage et docile, figurant ainsi le cheminement de l'âme humaine. Le moine Xuanzang incarne, quant à lui, le sérieux et la détermination : « Quand la conscience naît, naissent toutes sortes de monstres ; quand elle s'anéantit, s'anéantissent les monstres. […] Lire la suite

AKINARI UEDA (1734-1809)

  • Écrit par 
  • René SIEFFERT
  •  • 1 274 mots
  •  • 1 média

Certains de ces contes sont transposés du chinois, mais avec une perfection telle que rien, sinon le canevas, ne subsiste de l'original. Avec l'Ugetsu, Akinari avait d'emblée découvert un style qui renouait avec les plus grandes époques du passé, et qui pour plus d'un demi-siècle s'imposera à toute la littérature romanesque du Japon ; un genre nouveau était né, celui des yomi-hon qu'illustra Bakin (1767-1848) Les Contes des pluies de printemps (Harusame-monogatari), recueil posthume rédigé dans les dernières années de sa vie, inachevé, et dont près de la moitié vient seulement d'être retrouvée, contiennent, à côté de récits historiques ou fantastiques dans la manière de l'Ugetsu, des pièces dont la trame sert uniquement de prétexte à des discussions poétiques. […] Lire la suite

NOUVELLE

  • Écrit par 
  • ETIEMBLE, 
  • Antonia FONYI
  •  • 5 148 mots

Non sans flottement : La Fontaine et Musset hésitent entre conte et nouvelle ; Flaubert rassemble, dans Trois Contes, une légende, un conte et l'histoire d'Un cœur simple, simple nouvelle. Le préfacier d'une Anthologie de contes chinois commente les « nouvelles » de ce recueil. Et l'écrivain japonais Fukazawa Shichirō a beau intituler ironiquement son chef-d'œuvre : Étude à propos des chansons de Narayama, le traducteur français ne s'y trompe nullement et célèbre « l'auteur de la nouvelle ». […] Lire la suite

EXOTISME

  • Écrit par 
  • Mario PRAZ
  •  • 3 485 mots
  •  • 4 médias

Les Lettres persanes de Montesquieu et certains des Contes orientaux de Voltaire firent suite à cette utilisation satirique de l'exotisme. Au xviie siècle, l'exotisme ne va pas en général au-delà du nom des personnages dans les romans à sujet prétendument oriental, souvent à clef ; mais la divulgation des Mille et Une Nuits en France et en Angleterre au commencement du xviiie siècle favorisa l'essor d'un nouveau genre de contes orientaux et de fables d'un coloris décidément exotique (par exemple Jacques Cazotte en France avec ses Contes arabes, et plus tard Christoph Martin Wieland en Allemagne), mais on trouve un exotisme de caractère romantique seulement dans le plus célèbre de ces contes, Vathek de William Beckford (1786), un pastiche à mi-chemin entre les Mille et Une Nuits et les contes philosophiques, dans le cadre assez sinistre des relations amoureuses de l'auteur. […] Lire la suite

LUXUN [LOU-SIUN] (1881-1936)

  • Écrit par 
  • Michelle LOI
  •  • 2 759 mots

Il a traduit ou fait traduire (du japonais et de l'anglais), outre les textes principaux de la critique littéraire marxiste, des contes et des romans de nombreux écrivains russes (dont Gogol, qu'il traduit encore sur son lit de mort, et Tchekhov), soviétiques (dont Gorki), japonais, serbes, hollandais, espagnols, polonais, hongrois, finnois. Du français, il traduit Jules Verne (pour arracher les enfants chinois à la vieille idéologie), présente Romain Rolland, Barbusse et bien d'autres. […] Lire la suite

SAIKAKU IHARA (1642 env.-1693)

  • Écrit par 
  • René SIEFFERT
  •  • 1 761 mots

Désormais et jusqu'à la fin de ses jours, il n'écrira plus que des contes. Une quinzaine de recueils se succéderont, les derniers posthumes, dont deux au moins d'attribution douteuse. Dès 1685, ce sont les Contes de toutes les provinces (Shokoku banashi), historiettes sans prétention collectées au hasard de voyages à travers le pays, précieuses cependant pour les ethnographes. […] Lire la suite

GAZZARA BEN (1930-2012)

  • Écrit par 
  • Karen SPARKS
  •  • 337 mots
  •  • 1 média

Ce sont les trois films qu’il interprète sous la direction de John Cassavetes qui lui vaudront d’être applaudi par la critique : Husbands (1970), The Killing of a Chinese Bookie (1976, Meurtre d’un bookmaker chinois) et Opening Night (1977). Dans les années 1980, Ben Gazzara commence à tourner en Italie, avec des réalisateurs tels que Marco Ferreri (pour les Contes de la folie ordinaire, 1981, d’après Charles Bukowski), Giuseppe Tornatore, Giuliano Montaldo ou encore Pasquale Festa Campanile. […] Lire la suite

ROMAN Genèse du roman

  • Écrit par 
  • ETIEMBLE
  •  • 5 817 mots
  •  • 1 média

 Forster, à ces feux autour desquels nos ancêtres écoutaient des histoires, force est d'avouer que la genèse du roman est inextricablement mêlée à celle des mythes et contes. Une évidence alors s'impose : « Le petit auditoire qui entoure un conteur [chinois] ne laisse passer rien de faux, d'invraisemblable ou d'ennuyeux » (R. Ruhlmann). Forster pense de même : si l'auditoire de Néanderthal devine ce qui va se passer, il s'endort ou tue le récitant. […] Lire la suite

LI YU (1611-env. 1680)

  • Écrit par 
  • André LEVY
  •  • 484 mots

Son premier recueil de contes, Théâtre silencieux, sort à peine d'un oubli total dont on devine les motifs politiques : ne le qualifiait-il pas de « boisson fraîche dans une maison en flammes » ? L'épicurisme, le goût de l'évasion qu'on lui a reprochés sont une forme de refus. Ils expliquent l'ostracisme qui frappe ses œuvres, leur réputation et leur inaccessibilité. […] Lire la suite

ISE MONOGATARI

  • Écrit par 
  • René SIEFFERT
  •  • 1 154 mots

Recueil de contes illustrés de courts poèmes, l'Ise monogatari est probablement le plus ancien écrit en prose de la littérature japonaise. Œuvre de transition entre la poésie du Man yō shū (viiie s.) et les « dits » (monogatari) ou les journaux intimes (nikki) du xe siècle, il représente, indépendamment de son intérêt propre, une étape capitale dans la formation d'une littérature spécifiquement japonaise. […] Lire la suite

LAM WIFREDO (1902-1982)

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 517 mots

Par son père chinois et par sa mère mulâtresse de Cuba, Lam appartient à un passé immémorial, dont il ne se déprendra jamais, et où il semble que périodiquement il ait le secret de se replonger, moins pour se renouveler que pour se rajeunir. C'est seulement en 1928 qu'il voit pour la première fois des sculptures africaines dans un musée de Barcelone, où il est venu poursuivre des études artistiques commencées à La Havane. […] Lire la suite

OÏRAT

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN
  •  • 2 087 mots
  •  • 1 média

À la place des J̌ūngar, massacrés ou déportés en Mandchourie, des colons musulmans (chinois et turcs) ou mongols orientaux sont installés en colonies militaires et la région deviendra au siècle suivant une province chinoise, le Xinjiang ou Turkestan chinois. Cette campagne de 1755-1759 était glorieuse pour la Chine, à laquelle elle donnait la maîtrise définitive de la Haute-Asie. […] Lire la suite

ĀRYA-SAMĀJ

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 729 mots

), elles relèvent des Purānas, qui ne sont à ses yeux que des recueils de contes de fées. Il était difficile d'être plus radical dans la critique de la religion des contemporains, et l'on comprend que Dayānanda ait eu le plus grand mal à se faire entendre. L'Ārya-Samāj eut cependant suffisamment d'adhérents (principalement au Penjāb) pour être amené à créer des filiales, telles l'Ārya-Samāj pour les femmes, l'Ārya-Samāj pour les jeunes, etc. […] Lire la suite

AI QING [NGAI TS'ING] (1910-1996)

  • Écrit par 
  • Catherine VIGNAL
  •  • 2 092 mots

Il est élu en 1981 vice-président du centre chinois du Pen Club international. En avril 1978, le Wen hui bao de Shanghai publia son premier poème depuis les vingt années de silence, Hongqi (Drapeau rouge), puis les journaux publièrent au fur et à mesure près de deux cents poèmes dont Sur la crête de la vague et Éloge de la lumière. […] Lire la suite

JAPON (Arts et culture) La littérature

  • Écrit par 
  • Jean-Jacques ORIGAS, 
  • Cécile SAKAI, 
  • René SIEFFERT
  •  • 20 234 mots
  •  • 2 médias

Les premiers recueils de setsuwa (« contes et légendes ») avaient été des compilations de contes édifiants, écrits en chinois, dont le Nihon ryōi ki fut le premier exemple ; en chinois encore était rédigé le Sambō ekotoba (Légendes illustrées des trois Trésors), mais il en existe déjà une version « traduite » en japonais. La transition est marquée par le Konjaku monogatari (fin du xie s. […] Lire la suite

ZHAO SHULI (1906-1970)

  • Écrit par 
  • Angel PINO, 
  • Isabelle RABUT
  •  • 1 218 mots

Après la libération, Zhao Shuli s'est certes vu chargé à Pékin de fonctions institutionnelles importantes : président de l'Association des chanteurs et conteurs populaires, membre dirigeant de l'Association des écrivains chinois, co-directeur avec Lao She du périodique populaire Shuoshuo changchang (Contes et Chants), il est aussi élu député à trois reprises à l'Assemblée populaire nationale. […] Lire la suite

BOUDDHISME (Les grandes traditions) Bouddhisme japonais

  • Écrit par 
  • Jean-Noël ROBERT
  •  • 13 492 mots

Le bouddhisme tel qu'il fut transmis au Japon, par l'intermédiaire de la Corée, vers le milieu du vie siècle après J.-C., avait été auparavant refaçonné par la Chine. Il s'agissait, bien entendu, pour l'essentiel, des doctrines du Grand Véhicule (Mahāyāna) qui remontaient jusqu'au bouddhisme indien, mais avec les évolutions qu'elles avaient subies au sein de la culture chinoise à partir de la fin du ier siècle de l'ère chrétienne. […] Lire la suite

LA TRILOGIE DES DRAGONS (R. Lepage)

  • Écrit par 
  • Jean CHOLLET
  •  • 943 mots

Vert, emblème de l'innocence, avec les jeux et les rêves de deux petites filles, Françoise et Jeanne, vivant en lisière du quartier chinois de Québec, initiatrices puis pivots de cette longue épopée théâtrale. Rouge, dragon du feu et de la maturité : c'est la période où, à Toronto, les destins se forgent et se croisent sur fond de guerre (Hiroshima), puis se prolongent dans une tentative de reconstruction d'un monde bouleversé. […] Lire la suite

CHINOISE (CIVILISATION) La littérature

  • Écrit par 
  • Paul DEMIÉVILLE, 
  • Jean-Pierre DIÉNY, 
  • Yves HERVOUET, 
  • François JULLIEN, 
  • Angel PINO, 
  • Isabelle RABUT
  •  • 45 652 mots
  •  • 1 média

Mais cette tendance est inhérente à la langue elle-même ; on la retrouve dans le chinois le plus courant, et aucune forme du discours ne peut s'en exempter complètement. Il a été question ci-dessus de l'absence de morphologie en chinois. Il faut entendre par là que la forme du mot chinois est invariable : c'est un des autres caractères essentiels de la langue chinoise. […] Lire la suite

VIETNAM

  • Écrit par 
  • Philippe DEVILLERS, 
  • Pierre-Bernard LAFONT, 
  • NGUYÊN TRÂN HUÂN, 
  • Michèle PIRAZZOLI-t'SERSTEVENS, 
  • Matthieu SALOMON, 
  • Stéphanie SOUHAITÉ, 
  • Christian TAILLARD, 
  • Universalis
  •  • 46 789 mots
  •  • 38 médias

À la jonction de l'Asie orientale et du Sud-Est asiatique, baigné sur 2 000 kilomètres par la mer de Chine méridionale, le Vietnam occupe une situation stratégique incomparable entre la Chine et le monde malais, sur une des voies maritimes et aériennes les plus fréquentées de l'univers. Pour l'Occident, son nom est relativement récent. S'il figure, une seule fois – et entre parenthèses –, dans le Grand Dictionnaire universel du XIXe siècle (Larousse) en 1873, on ne le trouve guère dans les encyclopédies occidentales avant 1948. […] Lire la suite

CINGRIA CHARLES-ALBERT (1883-1954)

  • Écrit par 
  • ETIEMBLE
  •  • 1 674 mots

Tantôt nets, stricts, classiques, tantôt digressifs, chantournés, genre « baroque portugais-chinois », comme il les qualifie drôlement. Des essais ? Non pas. Des contes ? Oui et non. Des allégories ? À la rigueur. Des Mémoires d'un touriste ? Il y a de ça, et bien autre chose encore. Un demi-siècle de la vie d'un libertin, dispersé au gré de revues romandes ou néerlandaises, selon les caprices ou les besoins de ce troubadour attardé ; des feuilles libres, des feuilles volantes, presque toujours chargées de lyrisme ; des plaquettes rarissimes, rarement décevantes, parfois glorieusement illustrées. […] Lire la suite

POIRET PAUL (1879-1944)

  • Écrit par 
  • Guillaume GARNIER
  •  • 1 274 mots

Au cours de sa formation au rayon des manteaux et des costumes tailleurs chez le grand couturier Jacques Doucet, de 1898 à 1900, il s'est familiarisé avec les impératifs structurels de la création d'un vêtement ; plongé, lors de son passage chez Worth, de 1901 à 1903, dans l'atmosphère un peu étriquée d'une maison de couture attachée à des traditions périmées, Poiret fait déjà scandale avec ses robes simples ou avec tel manteau « chinois » composé d'un panneau de drap de laine simplement replié, baptisé Confucius. […] Lire la suite

BOUDDHISME (Arts et architecture) Représentations des Bodhisattva

  • Écrit par 
  • Bruno DAGENS
  •  • 1 501 mots
  •  • 2 médias

Ces récits, qui le montrent sous les incarnations les plus diverses, animales ou humaines, sont pour la plupart des reprises de contes prébouddhiques ; la littérature bouddhique en donne plusieurs recensions, la plus importante étant le « Livre des jātaka » du canon pāli qui rassemble cinq cent quarante-sept récits. Bons supports de la dévotion populaire, ils sont souvent illustrés dans la première imagerie bouddhique, sans qu'aucune contrainte n'entrave la figuration du Bodhisattva, homme ou animal. […] Lire la suite

HOKUSAI KATSUSHIKA (1760-1849)

  • Écrit par 
  • Chantal KOZYREFF, 
  • Universalis
  •  • 1 406 mots
  •  • 2 médias

Ce sont les fameuses séries sur les Ponts (Shokoku meikyō kiran), les Cascades (Shokoku takimeguri), Images d'oiseaux et de fleurs d'esprit chinois, et surtout les Trente-Six Vues du mont Fuji (Fugaku sanjūrokkei) ; renouant avec la tradition fantastique, il imagine les Cent Contes (Hyaku monogatari). Mais quoique belles encore, ces estampes n'ont plus la fraîcheur d'inspiration ni la beauté du dessin d'antan. […] Lire la suite

CORÉE Littérature

  • Écrit par 
  • Ogg LI, 
  • Marc ORANGE, 
  • Martine PROST
  •  • 9 648 mots

Ces nouvelles se présentent sous forme de récits humoristiques, de contes grivois où l'on remarque l'influence des xiaoshuo chinois de l'époque des Tang et de celle des Song. Il existe aussi des récits de pure imagination, comme le Kuk sŏnsaeng chŏn (Histoire de Maître Kuk), dans lequel l'auteur, Yi Kyubo, a voulu, en personnifiant l'alcool, donner une leçon d'exhortation et d'admonition. […] Lire la suite

CHINE Histoire jusqu'en 1949

  • Écrit par 
  • Jean CHESNEAUX, 
  • Jacques GERNET
  •  • 44 594 mots
  •  • 50 médias

Comme les pays du bassin méditerranéen et de l'Europe, la Chine d'aujourd'hui est le point d'aboutissement d'une très longue évolution où les facteurs de continuité ne sont sans doute pas plus significatifs pour l'historien que ceux que l'on rencontre en Occident dans le domaine des institutions, du droit, des traditions culturelles et religieuses. C'est par étapes que les populations de langue et de culture chinoises se sont fixées dans le vaste espace qui s'étend de la zone équatoriale à la taïga sibérienne et de l'île de Formose au centre même de l'Asie. […] Lire la suite

QUIGNARD PASCAL (1948- )

  • Écrit par 
  • Aliette ARMEL
  •  • 2 573 mots
  •  • 1 média

À la nostalgie du perdu, il n'oppose pas, comme Proust, le temps retrouvé, mais le jadis, « le passé à l'instant où il s'ajoute à l'origine » et que seuls les rêves, les contes et les mythes permettent d'atteindre. […] Lire la suite

PASTORALE, genre littéraire

  • Écrit par 
  • Daniela DALLA VALLE CARMAGNANI, 
  • Jacqueline DUCHEMIN, 
  • ETIEMBLE, 
  • Charlotte VAUDEVILLE
  •  • 6 864 mots

À défaut de pastourelles, les Chinois eurent pourtant, eux aussi, leurs magnanarelles. Le « chantez, chantez magnanarelles ! car la récolte aime les chants ! » a son écho en Chine, depuis près de deux mille ans au moins : grâce à Jean-Pierre Diény, on découvrit (Pastourelles et magnanarelles, essai sur un thème littéraire chinois, 1977) qu'à la fameuse pastourelle occitane de Marcabru, ce « poème à chanter », correspond et répond en Chine un autre « poème à chanter », un yue fou (yuefu), l'histoire de Louo Fou (Luofu), dont l'héroïne « excelle aux soins des mûriers ». […] Lire la suite

BOURIATES

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN
  •  • 2 387 mots

Et c'est sur ses marges méridionales que se concrétisèrent les premiers « Empires des steppes » (malheureusement connus de l'histoire sous leurs seuls noms chinois) : Hiong-nou depuis la fin du iiie siècle avant J.-C. (Xiongnu, selon la transcription pinyin), et, plus tard, Sien-pi ou Sien-pei du iie au ive siècle (Xianbei en pinyin), Jouan-jouan (Ruanruan), puis T'ou-kiue (Tujüe, ou encore Türk). […] Lire la suite

GENRES LITTÉRAIRES

  • Écrit par 
  • Jean-Marie SCHAEFFER
  •  • 3 086 mots
  •  • 1 média

Ainsi un terme comme récit se réfère généralement à une modalité d'énonciation (la narration), c'est-à-dire qu'il subsume indifféremment les romans, les nouvelles, les contes, etc. ; en revanche, lorsque Gide, classant ses œuvres narratives, oppose le récit au roman, le terme prend une signification toute différente, puisqu'il se réfère alors à une sous-classe du genre narratif. […] Lire la suite

VOLODINE ANTOINE (1949- )

  • Écrit par 
  • Jean-Didier WAGNEUR
  •  • 1 737 mots

Car derrière cette puissance évocatoire, l'écrivain fait aussi entendre à nouveau les plus anciennes traces des enfances du récit : les contes et les légendes. Il les mêle aux idéologies égalitaires et aux utopies à travers une poétique dont l'étrangeté doit aussi nous apparaître comme absolument familière. Car « l'étrange est la forme que prend le beau quand le beau est sans espérance ». […] Lire la suite

MALAISIE ET INDONÉSIE, langues et littératures

  • Écrit par 
  • Denys LOMBARD
  •  • 10 242 mots

Contes et apologues, romans Il faut se contenter ici de mentionner l'extrême abondance des contes, sans entrer dans le détail des variantes et des manuscrits ; c'est un genre où il est aisé de reconnaître les influences indienne (Pañchatantra, Kathāsaritsāgara), arabe (Kalila wa Dimna) ou persane (Tutinameh), ce qui ne doit pas faire oublier la part d'invention des adaptateurs. […] Lire la suite

THAÏLANDE

  • Écrit par 
  • Jean BOISSELIER, 
  • Achille DAUPHIN-MEUNIER, 
  • Christian LECHERVY, 
  • Christian TAILLARD, 
  • Solange THIERRY, 
  • Universalis
  •  • 24 737 mots
  •  • 15 médias

Mais, parmi le canon touffu rédigé en langue pālie, figuraient des contes, des apologues, des récits de la vie du Buddha, où le surnaturel, le légendaire, le familier voisinaient et s'harmonisaient en un style séduisant, ami de la mémoire. Une culture bouddhique se forma, se répandit. Des contes populaires, autrefois oraux, s'y intégrèrent et prirent une couleur moralisatrice et édifiante. […] Lire la suite

FRANÇAISE LITTÉRATURE, XVIIIe s.

  • Écrit par 
  • Pierre FRANTZ
  •  • 7 583 mots
  •  • 4 médias

On évoquera par exemple le conte, dans tous ses aspects ; contes merveilleux pour enfants comme La Belle et la Bête de Mme Leprince de Beaumont ; contes orientaux comme les Mille et Une Nuits adaptés par Antoine Galland ou Les Mille et un Jours, traduits et adaptés par François Pétis de La Croix et Lesage ; contes philosophiques ou satiriques comme les célébrissimes contes de Voltaire ; contes moraux comme ceux de Diderot ou de Madame de Genlis ; contes érotiques de toutes sortes (Le Sultan Misapouf de Voisenon, Le Sopha de Crébillon). […] Lire la suite

TURCO-MONGOLES LANGUES ET LITTÉRATURES

  • Écrit par 
  • Louis HAMBIS
  •  • 10 204 mots

 ; ce mot se retrouve au viie siècle dans le chinois Hun (*γuən) qui représente le nom d'une tribu de l'Altaï. Louis Bazin le rapproche du suffixe turc -gun, qui concerne les groupements humains, et aussi, selon toute vraisemblance, du mongol gü'ün > kümün (« homme »), bien que, dans ce dernier cas, il y ait une difficulté par suite de la différence de classe des voyelles. […] Lire la suite

DELILLO DON (1936- )

  • Écrit par 
  • Pierre-Yves PÉTILLON
  •  • 2 517 mots
  •  • 1 média

Dans l'interstice de ce projet de longue haleine, il a écrit des textes brefs, presque des contes où l'on reconnaît, sous une forme plus compacte, son monde (Body Art, 2001). De même, Cosmopolis (2003) se veut une fable pour notre temps : le récit de l'effondrement d'un monde au cœur de Manhattan, tandis que L’Homme qui tombe (2008) prend pour cadre narratif l’attentat du 11 septembre 2001 contre les tours du World Trade Center. […] Lire la suite

FANTASTIQUE

  • Écrit par 
  • Roger CAILLOIS, 
  • Éric DUFOUR, 
  • Jean-Claude ROMER
  •  • 21 027 mots
  •  • 18 médias

En principe, le fantastique dans la nature, dans les arts plastiques, dans la littérature devrait sinon être identique à lui-même, du moins relever de critères immédiatement identifiables, qui permettraient de le circonscrire avec évidence. Il n'en est rien. En premier lieu, « fantastique naturel » peut sembler une sorte de contradiction dans les termes, puisque fantastique signifie violation d'une régularité immuable. […] Lire la suite

JAPON (Arts et culture) Le cinéma

  • Écrit par 
  • Hubert NIOGRET
  •  • 5 429 mots
  •  • 2 médias

S'illustreront également dans cette veine de réalisme populaire des cinéastes comme Shimizu Hiroshi (Jeune Homme à l'Université [Daigaku no wakadanna], 1933), Shimazu Yazujirō (Le Père [Chichi], 1924) et certains auteurs aux intentions politiques plus affirmées, comme Yamanaka Sadao (Humanité et ballons de papier [Ninjo kami-fusen], 1937) à la carrière extrêmement brève, en raison de son décès sur le front chinois en 1938. […] Lire la suite

AVANT-GARDE

  • Écrit par 
  • Marie-Laure BERNADAC, 
  • Nicole BRENEZ, 
  • Antoine GARRIGUES, 
  • Jacinto LAGEIRA, 
  • Olivier NEVEUX
  •  • 10 106 mots
  •  • 14 médias

Des expositions furent organisées par le critique et artiste Fei Dawei, comme celle de Pourrières, près d'Aix-en-Provence, en 1990, qui permit aux artistes chinois de se faire connaître. En 1999, la biennale de Venise consacre en leur ouvrant ses portes la créativité des artistes chinois. En 2001 est organisée la première biennale de Shanghai. En 2003, année de la Chine en France, le Centre Georges-Pompidou présente Alors la Chine ?, qui ne regroupe que des artistes vivant en Chine, oubliant que la diaspora, installée tant à Paris qu'à New York, a joué un rôle déterminant dans l'essor et la reconnaissance de l'art chinois. […] Lire la suite

BOUDDHISME (Arts et architecture) Représentations du Buddha

  • Écrit par 
  • Bruno DAGENS
  •  • 2 842 mots
  •  • 7 médias

Il va connaître un succès considérable en raison de l'extension de la communauté laïque et de la banalisation du bouddhisme qui l'accompagne : il permet en effet à la masse des fidèles de retrouver dans le bouddhisme les pratiques courantes de la religiosité populaire indienne (culte des arbres, des divinités agrestes, des génies des lieux), comme elle retrouve dans les récits édifiants des vies antérieures du Buddha (jātaka) des contes familiers. […] Lire la suite

MAHLER GUSTAV

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 2 844 mots
  •  • 1 média

Appelé par le directeur du Metropolitan Opera, Mahler passe quatre années de suite (de 1907 à 1911) l'automne et l'hiver à New York, où il dirige aussi la Philharmonie, et le printemps et l'été en Europe, où il termine en 1908 Das Lied von der Erde, sur des poèmes traduits du chinois, et en 1909 la Neuvième Symphonie. En 1910, une grave crise conjugale, qui le conduisit à consulter Freud, ne lui permit pas d'achever la Dixième. […] Lire la suite

TRANSFERTS CULTURELS

  • Écrit par 
  • Michel ESPAGNE
  •  • 4 522 mots
  •  • 3 médias

Dès l’époque de Louis XIV, la Bibliothèque royale à Paris collectionnait les livres (manuscrits) arabes et chinois. Les foires du livre, comme celle qui se tient à Leipzig depuis le xviiie siècle, fournissent l’occasion de découvrir et de commercialiser des nouveautés étrangères. Le roman anglais sentimental sera ainsi un succès de la librairie allemande dès le xviiie siècle. […] Lire la suite

FRANCOPHONES LITTÉRATURES

  • Écrit par 
  • Jean-Marc MOURA
  •  • 7 220 mots
  •  • 5 médias

En Afrique subsaharienne, la tradition orale, désormais recueillie et transcrite, est présentée au public de langue française soit sous la forme plaisante de contes (Birago Diop : Contes d’Amadou Koumba, 1947), soit sous celle de versions épiques – Djibril Tamsir Niane, Camara Laye, Massa Makan Diabaté ont donné des versions de l’épopée de Soundiata (ou Sunjata), fondateur de l’empire du Mali au xiiie siècle. […] Lire la suite

JAPON (Arts et culture) Les arts

  • Écrit par 
  • François BERTHIER, 
  • François CHASLIN, 
  • Nicolas FIÉVÉ, 
  • Anne GOSSOT, 
  • Chantal KOZYREFF, 
  • Hervé LE GOFF, 
  • Françoise LEVAILLANT, 
  • Daisy LION-GOLDSCHMIDT, 
  • Shiori NAKAMA, 
  • Madeleine PAUL-DAVID, 
  • Universalis
  •  • 56 170 mots
  •  • 34 médias

Issu, comme tous les arts de l'Extrême-Orient, de la Chine qui lui a fourni techniques et modèles, l'art japonais se distingue, cependant, par l'originalité de ses créations.Son développement est scandé de périodes d'absorption, où se manifeste un intérêt avide pour les formules étrangères, et de périodes d'adaptation au cours desquelles se dégagent les tendances autochtones. […] Lire la suite

FRANCE (Arts et culture) La littérature

  • Écrit par 
  • ETIEMBLE
  •  • 7 327 mots
  •  • 2 médias

Grâce aux libertés exceptionnelles dont bénéficia la France, ou plutôt qu'elle sut se conquérir, si l'on trouve l'éloquence sacrée, l'épopée, la tragédie, genres nobles et souvent au service des valeurs dominantes, l'histoire, les mémoires, les drames, les comédies, les romans, les nouvelles, les contes, qui présentent souvent de la société un tableau fort critique, ne sont pas moins respectés, du moins depuis le xviiie siècle, que les genres nobles. […] Lire la suite

CAMBODGE

  • Écrit par 
  • Philippe DEVILLERS, 
  • Manuelle FRANCK, 
  • Christian LECHERVY, 
  • Solange THIERRY, 
  • Universalis
  •  • 25 923 mots
  •  • 26 médias

Mais ce sont surtout les Chinois, les Vietnamiens et les Cham qui ont joué un rôle dans l'ethnographie locale. Les Chinois, qui de tout temps ont entretenu avec le Cambodge des relations commerciales et diplomatiques, ont joué un rôle primordial dans l'économie khmère, depuis les petits marchands de village jusqu'aux fabriques actuelles. Ils forment une population sino-khmère particulièrement active. […] Lire la suite

ROMAN POPULAIRE

  • Écrit par 
  • Jean TULARD
  •  • 4 060 mots

Transportés dans des besaces, où ils voisinaient avec des images pieuses ou guerrières, ces ouvrages offraient à l'imagination de leurs acheteurs des adaptations des contes de Perrault ou les exploits embellis de brigands illustres, Cartouche et Mandrin. On y remarque déjà deux constantes : le fantastique et le crime, qui alimenteront les deux branches les plus fécondes du roman populaire. […] Lire la suite

Recevez les offres exclusives Universalis