« Champignons »

CHAMPIGNONS

  • Écrit par 
  • Jacques GUINBERTEAU, 
  • Patrick JOLY, 
  • Jacqueline NICOT, 
  • Jean Marc OLIVIER
  •  • 10 958 mots
  •  • 19 médias

Les champignons dans l'alimentation et l'industrie Les champignons dans l'alimentation La France occupe une place de choix parmi les nations mycophages. Les espèces consommées sont surtout des basidiomycètes, agarics (champignon de couche) et bolets ; parmi les ascomycètes, les morilles et les truffes sont particulièrement réputées. La valeur alimentaire des champignons n'est pas très élevée : ils contiennent 80 à 90 p. […] Lire la suite

Les médias de la recherche « Champignons » :

Champignons : hétérothallisme

Champignons : hétérothallisme
Crédits : Encyclopædia Universalis France

diaporama

Champignons : sexualité

Champignons : sexualité
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Champignons en calcaire, Sahara, Égypte

Champignons en calcaire, Sahara, Égypte
Crédits : O. Znamenskiy/ Shutterstock

photographie

Le champignon asiatique Antrodia cinnamomea

Le champignon asiatique Antrodia cinnamomea
Crédits : Chang Gung Biotechnology

photographie

Afficher les médias de « Champignons »

MYCOSES

  • Écrit par 
  • Patrick JOLY, 
  • Gabriel SEGRETAIN, 
  • Universalis
  •  • 6 998 mots

La mycologie médicale présente certaines particularités qui seront traitées dans cet article : les caractères des champignons pathogènes, les problèmes d'épidémiologie et d'écologie, celui des facteurs favorisant le développement des mycoses, enfin le diagnostic et le traitement. Les champignons pathogènes pour l'homme et les animaux Tous les champignons pathogènes pour l'homme et les animaux sont microscopiques. […] Lire la suite

FUNGI IMPERFECTI

  • Écrit par 
  • Jacqueline NICOT
  •  • 1 791 mots

Mais il semble probable que certains de ces champignons (un tiers peut-être de l'ensemble) ont, au cours de l'évolution, perdu sans retour toute aptitude à la reproduction sexuée, ou qu'ils ne l'ont jamais eue. Même si des études ultérieures permettent de rattacher le plus grand nombre de formes asexuées à des classes naturelles de champignons supérieurs, le groupe des Fungi imperfecti devra être maintenu. […] Lire la suite

MICROBE

  • Écrit par 
  • Jacques BEJOT
  •  • 527 mots

En pratique courante, le mot microbe est employé dans un sens assez restreint, synonyme de bactéries, excluant donc protozoaires, algues, champignons et virus. Parfois, il désigne à la fois bactéries et virus. Cependant, d'après les conceptions actuelles (Lwoff), le terme microbe doit englober tous les protistes (à l'exception de certaines algues et champignons de grande taille) ainsi que les virus ; cette conception rejoint d'ailleurs la définition de Sédillot. […] Lire la suite

HEIM ROGER (1900-1979)

  • Écrit par 
  • Jean DORST
  •  • 1 345 mots

Ce remarquable chapitre de la mycologie ethnologique est relaté dans un somptueux ouvrage, Les Champignons toxiques et hallucinogènes du Mexique (Éditions du Muséum national d'histoire naturelle, 1958). Roger Heim ne négligea pas pour autant les aspects appliqués des recherches fondamentales. Il consacra de patients travaux à la solution de délicats problèmes de pathologie végétale et à la découverte de champignons susceptibles d'être domestiqués et cultivés à l'instar du « champignon de Paris », notamment dans les régions tropicales. […] Lire la suite

PARASITISME ET SYMBIOSE

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 281 mots
  •  • 1 média

Au xvie siècle, pour Hieronymus Bock (dit Tragus), les champignons, « enfants des dieux », sont des produits engendrés par l'humidité et la moisissure. Cependant, en 1729, Pier Antonio Micheli recueillait des spores et obtenait un développement du mycélium. Un siècle plus tard, Christian Gottfried Ehrenberg (1795-1876) et René Joachim Henri Dutrochet (1776-1847) analysèrent, respectivement en 1820 et 1834, les deux phases du cycle vital des champignons, permettant ainsi à Joseph Henri Léveillé (1796-1870) de fonder, par l'étude au microscope des tissus et de la sporogenèse, la classification des Mycètes, c'est-à-dire des champignons. […] Lire la suite

SYMBIOSE

  • Écrit par 
  • Pierre CACHAN, 
  • Georges MANGENOT
  •  • 5 192 mots
  •  • 3 médias

Même du point de vue biochimique, les lichens manifestent leur originalité en élaborant des substances très particulières que ne produisent ni les algues ni les champignons. La plupart d'entre eux vivent dans des conditions écologiques que ne supporteraient ni des algues ni des champignons. Du point de vue génétique, enfin, ces végétaux sont étranges. […] Lire la suite

PHYCOMYCÈTES

  • Écrit par 
  • Patrick JOLY, 
  • Jacqueline NICOT
  •  • 3 992 mots
  •  • 3 médias

La dénomination « Phycomycètes » (c'est-à-dire Champignons-Algues) est suggérée par l'existence de spores flagellées, analogues aux zoospores ou aux gamètes mobiles des Algues, dans le cycle de reproduction de ces Champignons ; mais ce caractère faisant défaut chez tous les zygosporés, on tend à abandonner l'usage de ce terme et à considérer séparément les groupes naturels. […] Lire la suite

NOMS VERNACULAIRES, botanique

  • Écrit par 
  • Jean-Marie PRUVOST-BEAURAIN
  •  • 3 436 mots

L'étude des noms vernaculaires qui ont été donnés à des végétaux et des champignons par les différents peuples du monde, au cours du temps et dans leurs langues, constitue un immense domaine encore très peu exploré (surtout pour les champignons) et dont on peut appeler les deux parties, selon qu'il s'agit de végétaux ou de champignons, « phytonymie » et « myconymie » ou, plus précisément si l'on y intègre vraiment une approche ethnologique, « ethnophytonymie » et « ethnomyconymie ». […] Lire la suite

MUSCARINE

  • Écrit par 
  • Philippe COURRIÈRE
  •  • 234 mots
  •  • 1 média

Alcaloïde, de formule brute C9H21O2N, que l'on trouve dans divers champignons supérieurs comme l'amanite tue-mouches (Amanita muscaria), l'amanite panthère (Amanita pantherina) et les inocybes. Ces champignons poussent dans les régions tempérées et sont responsables chaque année de nombreuses intoxications. S'ils ne sont pas mortels, ils sont très dangereux car ils provoquent des troubles gastro-intestinaux, du délire et des hallucinations, en particulier à cause de la muscarine. […] Lire la suite

CHYTRIDIOMYCOSE

  • Écrit par 
  • Claude MIAUD
  •  • 3 346 mots
  •  • 4 médias

Origine et voies d’introduction des chytrides Appartenant au même genre (Batrachochytrium), ces deux espèces de champignons ont divergé il y a environ 50 millions d'années (Ma). En 2018, une analyse comparative des génomes de 234 champignons de l’espèce B. dendrobatidis (Bd) collectés dans le monde entier a permis de reconstruire l’histoire évolutive de ce champignon. […] Lire la suite

SOLS Biodynamique

  • Écrit par 
  • François TOUTAIN
  •  • 4 636 mots

Les champignons peuvent avoir un rôle important dans la transformation du matériel végétal. Parmi les champignons supérieurs (basidiomycètes), si l'on ne connaît pas bien le rôle des champignons mycorhiziens, champignons symbiotiques associés aux racines des plantes, dans ces phénomènes de biodégradation, on connaît beaucoup mieux celui des champignons saprophytes dits de la pourriture blanche qui ont des activités enzymatiques capables de dégrader la cellulose, la lignine et les pigments bruns. […] Lire la suite

OOGAMIE

  • Écrit par 
  • Jacques DAUTA
  •  • 220 mots

Chez les végétaux, en revanche, la forme des gamètes varie beaucoup : dans un même groupe de plantes à thalle (soit les algues brunes, soit les algues vertes, soit les champignons, etc.), on trouve des formes à gamètes mâles et femelles mobiles (isogamie ou anisogamie), des formes où le gamète femelle est immobile (oogamie des laminaires et fucus de nos côtes, pour s'en tenir aux algues brunes), enfin de rares formes où le gamète mâle devient à son tour immobile (siphonogamie de quelques champignons). […] Lire la suite

MYCÉTOME

  • Écrit par 
  • Jacques BEJOT
  •  • 284 mots

Deux types de micro-organismes sont responsables de mycétomes : soit des champignons, soit des actinomycètes anaérobies (qui sont des bactéries filamenteuses ramifiées). Les espèces les plus fréquemment rencontrées sont : Madurella mycetomi et Leptosphaeria senegalensis, pour les champignons ; Streptomyces madurae, Streptomyces pelletieri et Nocardia brasiliensis, pour les actinomycètes. […] Lire la suite

ZOOGAMÈTES

  • Écrit par 
  • Monique GUERN
  •  • 285 mots

Dans le cas où les deux sexes produisent des zoogamètes (nombreuses Algues brunes et vertes, Champignons Phycomycètes), ils sont soit tout à fait semblables (isogamie), soit différents par la taille (anisogamie morphologique plus ou moins prononcée à laquelle se superposent parfois des différences cytologiques : présence de caroténoïdes seulement chez le gamète mâle de certains Phycomycètes, par exemple). […] Lire la suite

PLASMODE

  • Écrit par 
  • Jacques DAUTA
  •  • 390 mots

On dirait une amibe géante, et l'affinité de ces plasmodes avec les protozoaires ou avec les champignons peut encore être discutée. Mais chaque plasmode contient des centaines de noyaux baignant dans un cytoplasme continu (structure cœnocytique), ainsi que des mitochondries et des vacuoles digestives. Les bactéries du sol constituent leur nourriture. […] Lire la suite

PARASITISME

  • Écrit par 
  • Claude COMBES, 
  • Louis EUZET, 
  • Georges MANGENOT
  •  • 6 251 mots
  •  • 4 médias

Tous les intermédiaires existent ainsi, chez les Bactéries et les Champignons, entre les parasites facultatifs, les parasites préférentiels et les parasites obligatoires. Effets toxiques et toxi-infectieux De nombreux Champignons et Bactéries pathogènes sont, en réalité, des saprophytes : ayant pénétré dans l'hôte par ses orifices naturels ou par des blessures, ils produisent une toxine diffusible. […] Lire la suite

SOLS Microbiologie

  • Écrit par 
  • Yvon DOMMERGUES
  •  • 7 138 mots
  •  • 5 médias

En ce qui concerne l'inoculation par les champignons mycorhiziens (mycorhization), elle est vivement recommandée, en particulier dans les cas d'inoculation avec des champignons ectomycorhiziens des plants ligneux destinés au reboisement de sols dépourvus de champignons ectomycorhiziens et d'inoculation avec des champignons endomycorhiziens de plantes (notamment agrumes) cultivés dans des sols préalablement stérilisés pour les raisons exposées au paragraphe suivant. […] Lire la suite

MULTIPLICATION VÉGÉTATIVE

  • Écrit par 
  • René NOZERAN
  •  • 1 791 mots
  •  • 4 médias

Cependant, le mode de reproduction « conforme » n'est pas sans inconvénient : contrairement, en général, à la reproduction sexuée, il facilite la transmission aux descendants d'un agent pathogène (virus, mycoplasme, champignons) dont l'individu parent a pu subir l'attaque ; de même, l'homogénéité génotypique d'un clone met l'ensemble de celui-ci à la merci d'une race de parasite nouvellement introduite ou devenue particulièrement active à son égard ; c'est ainsi qu'un champignon, Phytophtora infestans, a détruit, à la fin du xixe siècle, toutes les plantations de pommes de terre d'Irlande. […] Lire la suite

VÉGÉTAL

  • Écrit par 
  • Marie POTAGE, 
  • Arnaud VAN HOLT
  •  • 2 019 mots
  •  • 5 médias

Enfin, certains animaux ou champignons peuvent devenir partiellement autotrophes par association symbiotique avec des espèces végétales. C’est le cas des lichens et des coraux, organismes pour les uns terrestres et les autres marins, à grande importance écologique. Un lichen résulte de l’association étroite et durable entre les filaments d’un champignon et de nombreuses algues vertes unicellulaires. […] Lire la suite

KLIGMAN ALBERT MONTGOMERY (1916-2010)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 424 mots

Ses recherches sur les champignons l'amènent à se spécialiser en dermatologie, discipline dans laquelle les champignons microscopiques jouent un rôle significatif, et il passe cinq ans plus tard un doctorat de médecine dans cette même université. Kligman se fait le champion de l'étude scientifique des maladies de peau, ruine la croyance commune selon laquelle le chocolat était responsable de l'acné et démontre comment les rides sont provoquées par une surexposition au soleil, dans le cadre d'un processus qu'il baptise « photovieillissement ». […] Lire la suite

DIASPORES, botanique

  • Écrit par 
  • Robert GORENFLOT
  •  • 933 mots

La dissémination des Algues, des Champignons, des Bryophytes et des Ptéridophytes est encore assurée par des méiospores (d'origine méiotique et non mitotique comme dans la sporulation végétative). Il ne s'agit plus là d'un bouturage. En effet, la germination des méiospores issues d'un seul sporophyte donne naissance à plusieurs gamétophytes qui, par l'intermédiaire de la reproduction sexuée, seront à l'origine d'un grand nombre de sporophytes de deuxième génération. […] Lire la suite

THALLE

  • Écrit par 
  • Jean FELDMANN, 
  • Marie-Thérèse L'HARDY-HALOS
  •  • 3 932 mots
  •  • 5 médias

Les thalles des Champignons Plus simples que ceux des Algues, les thalles des Champignons sont le plus souvent de type nématothallien, mais certaines structures sont assimilables à des archéthalles ou à des cladomothalles. Les archéthalles Formées de cellules nues et amiboïdes, les structures archéthalliennes caractérisent l'appareil végétatif des Myxomycètes. […] Lire la suite

ONYXIS

  • Écrit par 
  • Jacques BEJOT
  •  • 144 mots

Les champignons responsables sont soit des dermatophytes (voisins de ceux des teignes du cuir chevelu), soit des levures de l'espèce Candida albicans ; dans ce dernier cas, il existe aussi une atteinte péri-unguéale pouvant aller jusqu'au périonyxis. Les onyxis peuvent être également d'origine bactérienne (staphylocoques, streptocoques, par exemple). […] Lire la suite

LECTINES

  • Écrit par 
  • Jacques MIÈGE
  •  • 2 167 mots
  •  • 4 médias

Elles ont été trouvées dans les laticifères d'Euphorbiacées, dans le phloème de plusieurs espèces ; elles pourraient avoir un rôle dans le transport de la sève tout en la protégeant des invasions de bactéries et de champignons parasites. En dehors des plantes supérieures, des lectines existent chez des champignons, des lichens, des bactéries, des animaux inférieurs (escargot, par exemple), et même chez des vertébrés (anguille, poulet, rat). […] Lire la suite

ÉLICITINES

  • Écrit par 
  • Pierre RICCI
  •  • 686 mots

Ces tabacs « génétiquement vaccinés » présentent un bon niveau de résistance non seulement aux Phytophthora, mais à plusieurs autres champignons pathogènes. Outre son large spectre d'efficacité, cette stratégie d'amélioration de la résistance des plantes expérimentée avec les élicitines offre l'intérêt de n'exprimer le transgène que de manière restreinte, localisée et seulement en cas d'infection. […] Lire la suite

HERBIER DU MUSÉUM NATIONAL D'HISTOIRE NATURELLE

  • Écrit par 
  • Denis LAMY
  •  • 2 172 mots
  •  • 4 médias

Le contenu de l’herbier national Les collections de végétaux et champignons séchés proviennent de toutes les régions du monde, et appartiennent à tous les groupes végétaux, des mousses aux fougères et aux plantes à fleurs, en passant par les algues. Même si les champignons ne sont plus aujourd’hui considérés comme des plantes, les collections de mycologie (y compris les lichens) demeurent une section à part entière de l’herbier. […] Lire la suite

BASIDIOMYCÈTES

  • Écrit par 
  • Patrick JOLY
  •  • 6 427 mots
  •  • 4 médias

Chez les champignons angiocarpiques, les restes des voiles, émanés ou innés, se fragmentent au cours de l'épanouissement du basidiocarpe pour laisser soit une volve, soit des verrues sur le piléus, un anneau, une cortine, etc. Les Tulasnellales Les champignons appartenant au petit groupe des Tulasnellales forment des fructifications plus ou moins diffuses. […] Lire la suite

ARTICLE, botanique

  • Écrit par 
  • Monique GUERN
  •  • 161 mots

La présence de plusieurs noyaux entre deux cloisons transversales d'un filament s'accompagne parfois encore d'une fragmentation du plaste (certaines Algues vertes) mais le plus souvent le protoplasme a perdu toute trace de segmentation (Algues vertes apparentées aux Cladophora, nombreux Champignons Ascomycètes et Zygomycètes). La structure hémisiphonnée en articles peut d'ailleurs participer, avec la structure cellulaire, à l'architecture d'un même organisme : c'est le cas des Charophycées, dont les entre-nœuds sont formés d'un très long article alors que les nœuds se composent de cellules. […] Lire la suite

MAILLART ROBERT (1872-1940)

  • Écrit par 
  • Yve-Alain BOIS
  •  • 703 mots

De là viennent toutes les inventions de Maillart : les « piliers-champignons » (dès 1908), qui permettent une grande économie de surface au sol, les arcs à trois articulations, d'une extrême élasticité, les poutres continues des « arcs raidis », la dalle de béton comme élément dynamique dans la construction. Ainsi, dans la plupart des ponts de Maillart (notamment son premier pont, à Zuoz en Engadine, 1901, et le magnifique pont Salginatobel sur le ravin de la Salgina dans les Grisons, 1929-1930), l'arc et le tablier se fondent en une unité organique continue comme les piliers-champignons se dissolvent ou se perdent dans les plafonds, ce qui démontre assez, par l'utilisation des courbes, qu'il n'est pas de point privilégié ou indépendant de l'ensemble. […] Lire la suite

AUTOGAMIE

  • Écrit par 
  • Jacques DAUTA
  •  • 177 mots

Ce terme désigne, chez les végétaux inférieurs, des cas de fécondation d'éléments cellulaires par eux-mêmes : précisément, chez certains champignons ascomycètes (un Ascobulus entre autres), la reproduction sexuée se produit sans fusion d'articles différents, mais, à l'intérieur d'un même article cénocytique, par fusion des noyaux appariés. Chez les plantes à fleurs, autogamie et autopollinisation sont synonymes (chaque fleur pollinisée par son propre pollen) : ceci se rencontre chez de nombreuses papilionacées annuelles, et, bien sûr, dans les fleurs cléistogames. […] Lire la suite

BLASTOMYCOSES

  • Écrit par 
  • Jacques BEJOT
  •  • 203 mots

Mycoses profondes provoquées par deux variétés de champignons assez voisines : Blastomyces dermatitidis, pour la blastomycose nord-américaine (ou maladie de Gilchrist), et Blastomyces brasiliensis, pour la blastomycose sud-américaine (para-coccidioïdomycose, ou maladie de Lutz). La blastomycose nord-américaine est relativement fréquente dans la vallée du Mississippi ; on la retrouve cependant aussi au Mexique et en Amérique centrale. […] Lire la suite

VAGINITE

  • Écrit par 
  • Jules SCEMLA
  •  • 763 mots

Elles sont dues à des germes banals, parfois à trichomonas ou à des champignons. Elles s'accompagnent d'une fragilité de la muqueuse qui saigne facilement. Le traitement consiste en irrigations vaginales acidifiantes, ovules antiseptiques ou antifongiques selon les cas, œstrogènes (16-α-hydroxyœstrone ou Colpormon) ; œstriol ou Ovestin, appliqués localement ou administrés par voie orale. […] Lire la suite

ALGUES

  • Écrit par 
  • Bruno DE REVIERS
  •  • 4 869 mots
  •  • 9 médias

Les straménopiles (S du groupe SAR) correspondent à un ensemble d'organismes hétérotrophes comme les pseudo-champignons (tels que les oomycètes par exemple, organismes autrefois classés parmi les champignons au sens large) et d'organismes autotrophes comme les algues brun-doré (ou Ochrophyta, regroupant une quinzaine de classes d'algues dont les plus connues sont les algues brunes et les diatomées). […] Lire la suite

SIPHONOGAMIE

  • Écrit par 
  • Jacques DAUTA
  •  • 216 mots

La siphonogamie existe très rarement chez les végétaux inférieurs, où on la trouve pourtant dans deux ordres de champignons inférieurs (saprolégniales et péronosporales, comportant des formes aquatiques et des formes parasites, parmi lesquelles l'agent du mildiou de la vigne). Chez les végétaux supérieurs, la siphonogamie — caractérisée par l'émission d'un tube pollinique à partir du grain de pollen mis en conditions de « germination » — appartient typiquement aux plus évolués, gymnospermes supérieures (conifères) et angiospermes ou plantes à fleurs, qualifiées ensemble de vectrices, par opposition aux natrices ou zoïdogames. […] Lire la suite

CALLOSE

  • Écrit par 
  • Jacques DAUTA
  •  • 212 mots

Elle est un constituant de la paroi des champignons, en combinaison avec de la cellulose ou des substances pectiques, ou encore de la chitine. Chez les végétaux supérieurs vivaces des climats à saison froide, il apparaît, à l'approche de l'hiver, un cal formé de callose, qui obstrue les cellules vivantes constituant les tubes criblés du liber ; la circulation de la sève élaborée est alors arrêtée. […] Lire la suite

ASCOMYCÈTES

  • Écrit par 
  • Patrick JOLY
  •  • 3 889 mots
  •  • 5 médias

 champignons, fungi imperfecti). Chez certains Ascomycètes, ces fructifications « imparfaites » peuvent devenir presque exclusives, le stade ascosporé étant occasionnel ou bien faisant totalement défaut. Développement et reproduction Sexualité et reproduction Parvenu à un stade de développement convenable, et sous des conditions de milieu appropriées, le champignon entre dans sa phase de reproduction sexuelle. […] Lire la suite

ROUXIELLA CHAMBERIENSIS

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 1 283 mots

De nombreux autres exemples existent de micro-organismes se multipliant à basse température, bactéries et champignons. Ce constat, qui ne remet pas en question le fait que la nourriture est bien mieux préservée dans un réfrigérateur qu’à la température ordinaire, rappelle toutefois que ce mode de conservation doit être accompagné d’une hygiène rigoureuse et qu’il est donc nécessaire de nettoyer régulièrement l’intérieur des réfrigérateurs et des chambres froides… De nombreuses pathologies bactériennes ou fongiques dans les mondes végétal et animal sont de fait associées à des bactéries et champignons psychrophiles. […] Lire la suite

ZOOSPORES

  • Écrit par 
  • Monique GUERN
  •  • 243 mots

Présentes seulement chez les Végétaux à thalle, elles constituent le plus souvent une forme de multiplication végétative, courante chez toutes les Algues uni- ou pluricellulaires (sauf les Algues rouges) et chez les Champignons du groupe des Phycomycètes qu'elles caractérisent. Les zoospores possèdent dans ce cas le même nombre de chromosomes (haploïde ou diploïde) que le thalle qui les engendre et germent pour redonner un thalle identique à ce dernier. […] Lire la suite

MALADIES ÉMERGENTES VÉGÉTALES

  • Écrit par 
  • Ivan SACHE
  •  • 2 553 mots
  •  • 2 médias

Les végétaux, comme les animaux et les hommes, sont victimes de maladies causées par des agents pathogènes (essentiellement champignons, bactéries et virus). Une maladie est dite émergente lorsqu'elle était, avant sa détection, soit totalement inconnue, soit restreinte à certaines zones géographiques, ou encore considérée comme disparue ou bien contrôlée. […] Lire la suite

LEVURES

  • Écrit par 
  • Jacques BOIDIN, 
  • Jean-Bernard FIOL, 
  • Simone PONCET, 
  • Universalis
  •  • 3 435 mots
  •  • 2 médias

de Bary comme des ascospores : les Levures sporogènes ou « Levures vraies » sont donc des champignons Ascomycètes. Beaucoup de champignons levuriformes n'ont, à l'inverse, jamais montré d'ascospores et sont des Levures anascosporées ou « Levures fausses », classées, de ce fait, dans les Fungi imperfecti. Les ascospores, formées le plus souvent par quatre dans l'asque, sont normalement haploïdes et issues directement de la réduction chromatique : ce sont des éléments du cycle sexué. […] Lire la suite

PEYO PIERRE CULLIFORD dit (1928-1992)

  • Écrit par 
  • Yves FRÉMION
  •  • 812 mots

Peyo (qui a élaboré ce pseudonyme à partir du diminutif de son prénom) mêle aux aventures de Johan et Pirlouit de petits lutins bleus vêtus de blanc, qui constituent en marge du monde une société communautaire et patriarcale dans des villages-champignons. L'invention majeure : leur langage, où le mot « schtroumpf » remplace tous les noms, vaut un succès extraordinaire à l'album. […] Lire la suite

PHYTOPATHOLOGIE

  • Écrit par 
  • Marie-Thérèse ESQUERRÉ-TUGAYÉ
  •  • 5 840 mots
  •  • 9 médias

Notons que les champignons colonisateurs ne sont pas tous des parasites pour les plantes. En effet, il existe des espèces qui présentent des effets bénéfiques. Appelés champignons mycorhiziens, ils vivent en symbiose avec les racines de nombreuses familles de plantes, favorisant leur nutrition minérale. Les bactéries, qui arrivent à la surface de l’hôte par chimiotactisme (attraction envers des composés chimiques émis par la plante) ou véhiculées passivement par les facteurs du milieu, pénètrent dans l’hôte à la faveur d’orifices naturels ou accidentels. […] Lire la suite

PESTICIDES

  • Écrit par 
  • Alain BLOGOWSKI
  •  • 5 098 mots
  •  • 3 médias

Les fongicides sont des agents qui limitent le développement des champignons pathogènes. Il en existe deux grands types : les préventifs et les curatifs. Les premiers forment un film protecteur sur la plante qui empêche la germination des spores du champignon. Ils ne permettent donc pas de contrôler un champignon déjà implanté sur le végétal et doivent être appliqués de façon préventive avant l’apparition de la maladie. […] Lire la suite

NOMENCLATURE BOTANIQUE RÈGLES INTERNATIONALES DE

  • Écrit par 
  • Jean-Marie PRUVOST-BEAURAIN
  •  • 9 853 mots
  •  • 6 médias

Comment nommer les végétaux et les champignons ? Afin d'éviter toute ambiguïté, l'idéal serait que tout taxon, en particulier tout genre, espèce, sous-espèce ou variété, soit désigné, dans une langue donnée, par un nom et un seul, qui ne s'appliquerait qu'à ce taxon : ainsi pourrait-on, en particulier au niveau de l'espèce, établir une bijection entre l'ensemble des espèces de végétaux (ou de champignons) et l'ensemble des noms désignant ces espèces ou les individus appartenant à ces espèces. […] Lire la suite

LE ROMAN D'UN TRICHEUR, film de Sacha Guitry

  • Écrit par 
  • Michel CHION
  •  • 933 mots
  •  • 1 média

Enfant, le narrateur a perdu toute sa famille à la suite d'un repas de champignons mortels, cueillis par un oncle sourd-muet. Lui-même a été épargné parce qu'on l'avait privé de champignons pour avoir volé des sous. Sa vie serait désormais à l'image de ce paradoxe : tout lui réussit quand il triche, tandis que son honnêteté est mal récompensée. Il devient joueur à Monte-Carlo, et se trouve condamné à tricher pour gagner de l'argent. […] Lire la suite

BONNIER GASTON (1853-1922)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 353 mots

), démonstration de la dualité biologique des lichens, en associant expérimentalement algues et champignons (Recherches sur la synthèse des lichens, 1888). Il étudie les conditions écologiques de la morphogenèse et pour ce faire, il reproduit artificiellement à Fontainebleau des conditions de température et d'ensoleillement qui lui permettent de produire le nanisme chez certaines plantes de basse altitude cependant qu'en sens inverse la culture en basse altitude modifie diverses espèces alpines. […] Lire la suite

MAGNITOGORSK

  • Écrit par 
  • Pierre CARRIÈRE
  •  • 339 mots

Située dans l'oblast de Tcheliabinsk (fédération de Russie), Magnitogorsk fut, durant les années 1930 et 1940, la plus célèbre des villes-champignons de l'Union soviétique. Située au pied du versant oriental de l'Oural du Sud, à proximité du gisement de fer à forte teneur de la Magnitnaïa Gora (Montagne Magnétique), la ville a grandi en même temps que l'entreprise sidérurgique qui est à son origine. […] Lire la suite

COMMUNICATION CELLULAIRE

  • Écrit par 
  • Yves COMBARNOUS
  •  • 6 596 mots
  •  • 7 médias

Dans ces communautés d’espèces différentes en interaction, on trouve des champignons et des bactéries. La mycorhize (symbiose de champignons avec les racines de plantes) serait à l'origine de la colonisation de la terre ferme par des plantes aquatiques il y a environ 450 millions d’années. En outre, le réseau mycorhizien permet des communications entre plantes de même espèce ou d’espèces différentes. […] Lire la suite

LARTIGUE PIERRE (1936-2008)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 331 mots

Il a par ailleurs traduit et présenté deux ouvrages de John Cage : Le Livre des champignons (1983) et Mirage verbal (1990). […] Lire la suite