« Cathares »

CATHARES

  • Écrit par 
  • Christine THOUZELLIER
  •  • 6 763 mots
  •  • 2 médias

En l'état actuel de la documentation, on ne peut préciser les rapports entre le dualisme des cathares et la gnose. Des esprits aventureux proposent des explications hasardeuses qui ont déjà reçu leur démenti : les cathares ne sont pas des moines basiliens, encore moins des origénistes ; quoi qu'en pense René Nelli, ils n'ont absolument rien d'ontologique et, en ce sens, ne dépendent pas de saint Augustin. […] Lire la suite

Les médias de la recherche « Cathares » :

Cathares expulsés de Carcassonne, 1209

Cathares expulsés de Carcassonne, 1209
Crédits : British Library/ AKG

photographie

Églises cathares aux XIIe et XIIIe siècles

Églises cathares aux XIIe et XIIIe siècles
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Bûcher de Montségur

Bûcher de Montségur
Crédits : AKG

photographie

PATARINS

  • Écrit par 
  • Edina BOZOKY
  •  • 437 mots

Ce terme sert aussi à désigner, à titre de synonyme, des hérétiques dualistes tels que les cathares. C'est le pape Alexandre III qui donne pour la première fois à ceux-ci la dénomination de patarins (concile du Latran, 1179). Au xiiie siècle, elle est fréquemment attribuée aux cathares d'Italie. D'autre part, Hugues Éthérien appelle ainsi, dans son traité Adversus Patharenos (1166-1180), les bogomiles de Byzance. […] Lire la suite

MONTSÉGUR CHÂTEAU DE

  • Écrit par 
  • Gabriel LLOBET
  •  • 414 mots

À partir de 1232, les Cathares obtinrent du seigneur de Péreille la permission de s'y réfugier. Après l'échec du soulèvement de 1240-1242, plusieurs milliers de croisés vinrent assiéger Montségur. Mais le site était si inaccessible qu'environ 150 hommes d'armes — il y avait en tout 500 personnes dans le château — les tinrent en échec pendant près d'un an (13 mai 1243-14 mars 1244). […] Lire la suite

RAINIER SACCONI (mort en 1262)

  • Écrit par 
  • Denis COUTAGNE
  •  • 150 mots

C'est la prédication de Pierre de Vérone qui stimule son zèle contre les cathares ; après la mort de celui-ci, survenue en 1252, il lui succède comme inquisiteur en Lombardie et dans les marches d'Ancône. Poursuivi à son tour par les hérétiques, Rainier Sacconi s'exile près de Milan, et meurt alors qu'Urbain IV l'a appelé à Rome. Son principal écrit est une Summa de catharis qui, publiée à Paris en 1548, donne un tableau des hérésies du temps. […] Lire la suite

PIERRE DE VÉRONE saint (1203-1252)

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS
  •  • 157 mots

Il prêcha surtout dans l'Italie du Nord contre les cathares. Il fut prieur à Asti et à Plaisance, mais Milan resta le centre de son activité. En 1251, le pape Innocent IV le nomma inquisiteur pour Milan, Côme et les territoires correspondants ; il fut élu prieur du couvent de Côme. Sachant quelle haine son action suscitait, Pierre prédit alors qu'il périrait de mort violente. […] Lire la suite

JACOB NAZIR DE LUNEL (XIIe s.)

  • Écrit par 
  • Gabrielle SED-RAJNA
  •  • 203 mots

Les pratiques de tels groupes (perushim, nezirim) montrent des affinités avec celles des ascètes chrétiens, voire des hérétiques contemporains, notamment des cathares. Jacob Nazir fit partie du cénacle des kabbalistes de Provence et était un des élèves d'Abraham b. David de Posquières. Seuls ses écrits relatifs à la prière renferment quelques allusions à des doctrines kabbalistiques et laissent entrevoir que, dans son milieu, l'enseignement théorique était accompagné d'une méthode active, sorte d'exercice spirituel fondé sur une interprétation mystique de la prière quotidienne. […] Lire la suite

LATRAN QUATRIÈME CONCILE DU (1215)

  • Écrit par 
  • Marcel PACAUT
  •  • 270 mots

En matière de foi, une constitution définit les principaux dogmes ; d'autres textes condamnèrent les thèses de Joachim de Flore, établirent un ensemble de sanctions très détaillées contre les hérétiques vaudois et cathares (en liaison avec les suites de la croisade contre les albigeois), dénoncèrent l'aveuglement de l'Église grecque et insistèrent sur la pratique des sacrements (pénitence, communion pascale, onction des malades, mariage). […] Lire la suite

OLDENBOURG ZOÉ (1916-2002)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 216 mots

Sa passion pour les cathares l'amène à rédiger sa grande trilogie historique : Le Bûcher de Montségur (1959), Les Brûlés (1960) et Les Cités charnelles (1961). Zoé Oldenbourg est également l'auteur d'essais sur Les Croisades (1963) et Catherine de Russie (1965). En pleine maîtrise de son art, elle donne son étonnant Visages d'un autoportrait (1977), puis revient au roman avec La Joie-Souffrance (1981), belle évocation de la communauté russe dans le Paris des années 1930, et Les Amours égarées (1987). […] Lire la suite

ALBIGEOIS (CROISADE CONTRE LES)

  • Écrit par 
  • Jacques LE GOFF
  •  • 4 152 mots
  •  • 2 médias

Un millier de cathares s'étaient réfugiés dans le château de Montségur, vaste forteresse sur un piton dans le comté de Foix. Montségur résista près d'un an, du 13 mai 1243 au 14 mars 1244. Les deux cents hommes et femmes qui y étaient restés et qui refusèrent d'abjurer le catharisme furent brûlés le 16 mars 1244. Cet épisode militaire local marque traditionnellement la fin de la résistance armée des cathares. […] Lire la suite

ROBERT LE PETIT dit ROBERT LE BOUGRE (XIIIe s.)

  • Écrit par 
  • Marcel PACAUT
  •  • 272 mots

Il se montra alors impitoyable dans la répression, non seulement à l'encontre des cathares et autres hérétiques, mais aussi contre tous ceux qu'il suspectait de les connaître sans les dénoncer. Il les pourchassa particulièrement en Champagne et aux confins de cette région avec la Bourgogne. En 1239, il envoya au bûcher, à Mont-Wimer, cent quatre-vingt-sept hérétiques et complices d'hérésie. […] Lire la suite

RAYMOND VI (1156-1222) comte de Toulouse (1194-1222)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 291 mots

Aussi, l'Église le soupçonne-t-elle d'avoir une responsabilité dans l'assassinat du légat pontifical Pierre de Castelnau (15 janvier 1208), venu l'exhorter à agir contre les cathares du Languedoc. En 1209, le pape Innocent III réagit en lançant la croisade des albigeois. Le comte de Toulouse finit par s'y rallier, apparemment par pénitence. Les armées croisées, composées en majorité de Français du Nord à la recherche de terres dans le Sud, sont placées sous le commandement du seigneur Simon de Montfort – père de Simon de Montfort, célèbre comte de Leicester, dont le nom a marqué l'histoire de l'Angleterre. […] Lire la suite

PAULICIENS

  • Écrit par 
  • Richard GOULET
  •  • 479 mots

Apparus vers le milieu du viie siècle, les pauliciens constituaient une secte dualiste qui se rattachait au manichéisme, et qui forma probablement le premier anneau d'une chaîne conduisant aux bogomiles, puis de ceux-ci aux cathares. Le paulicianisme semble être né en Arménie entre Erzeroum et Erzincan, d'où, fuyant une première persécution, l'un des membres de la secte, Constantin, surnommé Silvanus, passa en territoire byzantin et fonda dans le Pont une Église appelée « Macédoine ». […] Lire la suite

FOIX COMTÉ DE

  • Écrit par 
  • Gabriel LLOBET
  •  • 480 mots
  •  • 1 média

Il s'est distingué par le particularisme de sa population très attachée à ses comtes, à ses libertés et à ses croyances cathares. Au nord, la plaine céréalière, aux limites plus indécises, était ouverte aux influences extérieures. Les deux principales villes illustrent cette opposition, Foix avec son château, âme du comté, et Pamiers où Simon de Montfort publia ses statuts (1212), où l'Église créa, en 1295, un évêché et un tribunal d'inquisition et où la mainmise royale se fit sentir dès le xiie siècle aux dépens du comte et aussi des libertés municipales. […] Lire la suite

BOUSQUET JOË (1897-1950)

  • Écrit par 
  • Marc BLOCH
  •  • 586 mots

Né à Narbonne, au pays des cathares, Joë Bousquet est une sorte de cathare lui-même, c'est-à-dire un « pur ». Poète de la nuit, du vent et du silence, de tout ce qui est désespoir, il compose une œuvre abondante, constituée essentiellement de poèmes en prose. À sa souffrance, physique et morale, il oppose une infatigable curiosité intellectuelle, une pensée aiguë, toujours sur le qui-vive. […] Lire la suite

STEDINGER LES

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 574 mots

Les accusations de pratiques sacrilèges vont se retrouver dans une bulle de Grégoire IX (1232), qui est plus particulièrement dirigée contre les cathares du Nord, mais qui justifiera une série de croisades contre les Stedinger, les outrances mensongères attribuées aux manichéens, telles que sorcellerie, orgies, crucifixion des prêtres. Une première croisade, payée d'indulgences plénières, échoue. […] Lire la suite

ROUGEMONT DENIS DE (1906-1985)

  • Écrit par 
  • Vital RAMBAUD
  •  • 721 mots

Ce livre, qui connaîtra un grand succès et dont les analyses seront complétées par Les Mythes et l'amour (1961), explique brillamment que l'amour passion n'est en réalité qu'une invention de l'Occident datant des xiie et xiiie siècles et ayant pour origine la secte des cathares. S'y trouve développée une analyse de l'amour comme pulsion — anarchique — et composante capitale de la psyché occidentale, nécessairement destinée à entrer en conflit avec l'institution du mariage. […] Lire la suite

HOLT JANY (1909-2005)

  • Écrit par 
  • Raymond CHIRAT
  •  • 704 mots

Enfin, elle incarne Sylvie, vouée par un sombre destin à retrouver la cathédrale enfouie où, jadis, officiaient les évêques cathares, dans La Fiancée des ténèbres (S. de Poligny, 1944). Par la suite, Jany Holt multiplie les mauvais choix au cinéma, à l'exception de Mademoiselle de La Ferté (Roger Dallier, 1949), chant du cygne où elle se joue des ambiguïtés du personnage de Pierre Benoit et le rend passionnant. […] Lire la suite

ISAAC DE L'ÉTOILE ou DE STELLA (1100 env.-env. 1169)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre BORDIER
  •  • 726 mots

Par bien des aspects, l'œuvre et la personnalité d'Isaac apparaissent comme une synthèse vigoureuse de courants et de domaines de réflexion avant lui autonomes : méthodes de l'exégèse allégorique de la Bible, de la spéculation dialectique, de la direction spirituelle ; commentaire de la liturgie (commentaires de la messe sous la forme de traités pour les clercs, commentaires des règles monastiques), analyse du dogme (polémiques et définitions autour de l'eucharistie et de la présence réelle, depuis l'époque carolingienne et à propos des hérésies de Bérenger de Tours, des cathares et des vaudois) et de l'ecclésiologie (place de l'Église et de la Vierge Marie dans l'économie de la charité et du salut). […] Lire la suite

NELLI RENÉ (1906-1982)

  • Écrit par 
  • René LAFON
  •  • 741 mots

 » On lui doit une connaissance nouvelle des troubadours, par la théorie érotique (Érotique des troubadours, 1963) et par l'édition des textes ; une anthropologie du Moyen Âge occitan (La Vie quotidienne des cathares languedociens, 1969). Il fut l'initiateur de ce qu'on appelle aujourd'hui « ethnologie occitane ». Son moindre mérite n'est pas d'avoir maintenu une revue, Folklore, où se marient l'information ponctuelle et la réflexion mythographique. […] Lire la suite

BÉZIERS

  • Écrit par 
  • Jean SAGNES
  •  • 822 mots
  •  • 2 médias

Le 22 juillet 1209, les croisés prennent Béziers, coupable d'avoir refusé de livrer les cathares, et le sac de la ville frappe la région d'épouvante. À la fin du xiiie siècle, le moine franciscain Matfre Ermengaud compose le Breviari d'amor, un des titres les plus célèbres de la littérature occitane. Béziers se range très tôt dans le camp des opposants aux pouvoirs centralisateurs : en 1418, la ville prend fait et cause pour les Bourguignons face au roi de France ; en 1562, elle rejoint le camp protestant et, en 1632, elle soutient la révolte d'Henri II de Montmorency, gouverneur du Languedoc. […] Lire la suite

CARCASSONNE

  • Écrit par 
  • Régis KEERLE, 
  • Laurent VIALA
  •  • 946 mots
  •  • 3 médias

Devenue pièce maîtresse de la promotion touristique en terres cathares, elle sert l'image du département. Sans doute moins connue, mais également digne d'intérêt, la bastide Saint-Louis (la ville basse) s'élève en contrebas de la Cité. Les origines de cette agglomération fortifiée, définitivement établie sur une butte dominant l'Aude, fleuve rejoignant la Méditerranée depuis le massif pyrénéen du Carlitte, remontent au viiie siècle avant J. […] Lire la suite

ABELLIO RAYMOND (1907-1986)

  • Écrit par 
  • Michel CAMUS
  •  • 910 mots

Lorsqu'il écrit en septembre 1944 les premières pages de Montségur, sa pièce de théâtre sur les cathares, Georges Soulès est devenu Raymond Abellio, nom initiatique de sa seconde naissance. L'année 1947 va marquer à la fois le passage clandestin de Georges Soulès en Suisse et la parution à Paris du premier roman de Raymond Abellio, Heureux les pacifiques, qui obtient le prix Sainte-Beuve. […] Lire la suite

INQUISITION

  • Écrit par 
  • Marcelin DEFOURNEAUX, 
  • Yves DOSSAT
  •  • 5 845 mots
  •  • 2 médias

Le déclin Le tribunal de Toulouse conserva encore toute son activité avec Bernard Gui (1306-1323) ; il combattit les cathares et les vaudois, lutta contre les fraticelles, bizoches, béguins. Mais cela ne dura pas. À Carcassonne, en 1330, Henri de Chamay fut obligé de renoncer à des procès posthumes. Accusé de corruption et d'abus de pouvoir, un commissaire de l'Inquisition fut, en 1340, révoqué de sa charge. […] Lire la suite

APOSTOLIQUES SECTE DES (XIIIe s.)

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 1 115 mots

Le terme « apostolique » reparaîtra au xiie siècle pour désigner les premiers cathares exécutés à Cologne et dans la région de Soissons (1114). Mais c'est aux xiiie et xive siècles que l'appellation prend une valeur particulière en s'appliquant à un mouvement populaire marqué par l'idéal de la pauvreté volontaire, l'ascétisme et des espérances millénaristes qui prendront, avec Dolcino de Novare, un tour insurrectionnel. […] Lire la suite

ARNAUD DE BRESCIA (1090 env.-1155)

  • Écrit par 
  • Gilbert GIANNONI
  •  • 985 mots

Sur ce chemin, au xiie siècle, il n'était certes pas le seul et la mise en avant de la vertu de pauvreté convenait à nombre d'hérésiarques, des pétrobrusiens et henriciens (disciples de Pierre de Bruys, prêtre de Toulouse au dire de Pierre le Vénérable) aux cathares et albigeois, soit, en un sens très large, au manichéisme. Concordance dont la Réforme fera à partir du xvie siècle (de Luther à Calvin) une lecture rigide. […] Lire la suite

LOUIS IX ou SAINT LOUIS (1214-1270) roi de France (1226-1270)

  • Écrit par 
  • Jean FAVIER
  •  • 2 468 mots
  •  • 3 médias

Il y a le saint, l'homme dont la foi ardente et la piété parfois excessive déroutent ses contemporains, le roi croisé, l'adversaire implacable des derniers cathares parce qu'ils sont rebelles à la foi et rebelles à leur roi, l'arbitre de l'Europe. Bref, l'une des hautes figures de l'histoire de France telle que l'ont vue Joinville et tant d'autres, et une œuvre spectaculaire qu'a retenue l'imagerie. […] Lire la suite

ALAIN DE LILLE (1128-1203)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre BORDIER
  •  • 1 036 mots

Pour servir à la réfutation des hérésies méridionales, le Traité de la foi catholique (1185-1200), contre les hérétiques (les cathares), les vaudois, les juifs et les païens, réfute principalement les erreurs des albigeois et veut ramener à la discipline les vaudois, en répondant point par point à leurs arguments. Témoignent encore de la fécondité d'Alain des commentaires bibliques, un dictionnaire des termes employés dans la Bible, un livre de proverbes (Liber parabolarum), un commentaire de la Rhétorique à Herennius du pseudo-Cicéron, un livre de Questions naturelles, une sorte de somme théologique, inachevée (ce sont peut-être des notes de cours), le Quoniam homines (dont il reste ce qui concerne Dieu, les anges, les hommes), le traité sur les vertus, les vices et le Saint-Esprit, les règles du droit céleste, les questions sur la foi, et enfin deux traités sur les anges qui remontent directement à Denys l'Aréopagite sans s'arrêter, comme il était de coutume au Moyen Âge, à Grégoire le Grand : la Prose sur les anges et la Hiérarchie. […] Lire la suite

ALBI, histoire et histoire de l'art

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 1 090 mots
  •  • 2 médias

Albi, qui n'eut pas trop à souffrir de la croisade contre les cathares, connaît son plus grand essor à la fin du xiiie siècle et au début du xive. C'est alors qu'un prélat énergique, Bernard de Castanet, entreprend, à partir de 1277, de reconstruire sa cathédrale. On doit voir dans ce monument prestigieux le chef-d'œuvre du gothique méridional, concurremment avec l'église des Jacobins de Toulouse. […] Lire la suite

MARIE. LE CULTE DE LA VIERGE DANS LA SOCIÉTÉ MÉDIÉVALE (ouvr. collectif)

  • Écrit par 
  • Jacques BERLIOZ
  •  • 1 253 mots

Marie participe à la lutte contre les Juifs et les cathares ; l'accent mis sur la Mère de Dieu à Notre-Dame de Chartres, puis en Île-de-France et en Champagne, est éloquent : sous la direction de l'évêque et du collège de chanoines, on fait de Marie le dogme véritable de l'orthodoxie catholique et on la montre victorieuse contre la Synagogue. La figure mariale dans la pensée, l'art et l'iconographie est avec la croisade, la persécution des Juifs et des hérétiques, une des structures sur lesquelles se construit la chrétienté. […] Lire la suite

FRANCISCAINS

  • Écrit par 
  • Willibrord-Christiaan VAN DIJK
  •  • 3 391 mots

Ainsi eut-on d'un côté les ordres religieux réformés ou nouveaux, comme les Cisterciens et les Prémontrés, et de l'autre les sectes bientôt suspectées et persécutées par l'État comme par l'Église : vaudois, albigeois, cathares. L'Europe du Nord semble alors dominée par le courant orthodoxe, tandis que l'Europe du Midi, sans ignorer celui-ci, paraît avoir été davantage atteinte par le flux hétérodoxe. […] Lire la suite

PRÉVOSTIN DE CRÉMONE (fin XIIe-déb. XIIIe s.)

  • Écrit par 
  • Jean RIBAILLIER
  •  • 1 555 mots

C'est peut-être dans cette ville — à moins que ce ne soit en Lombardie — qu'il entre en rapport avec des hérétiques (cathares ou passagii ?) et qu'il en convertit quelques-uns, selon Guillaume d'Auxerre. Son activité à Mayence, en dehors de ses fonctions universitaires, se manifeste à l'occasion de litiges, dans lesquels il tient le rôle de juge du Saint-Siège. […] Lire la suite

JOACHIM DE FLORE (1132 env.-env. 1202)

  • Écrit par 
  • Maurice de GANDILLAC
  •  • 1 580 mots

C'est en termes très traditionnels qu'il dénonce la simonie des clercs, l'invasion du Temple par les marchands ; le communisme qu'il annonce est celui des moines ; ennemi des Vaudois, aussi dangereux pour lui que les Patarins (ou Cathares), on peut croire qu'il n'eût guère approuvé ceux qui bientôt, de diverses façons – fraticelli, Béguins de Provence, compagnons de Fra Dolcino – fonderont sur ses écrits une véritable révolte contre la Babylone romaine. […] Lire la suite

LANGUEDOC, histoire

  • Écrit par 
  • Jean SENTOU
  •  • 2 166 mots
  •  • 1 média

Aujourd'hui, tout en étant fidèle à un art de vivre propre et à une culture humaniste héritée de son histoire (profonde empreinte latine, civilisation des cathares, religion du désert), le Languedoc connaît de nouvelles mutations.Depuis un siècle, le haut Languedoc, qui est le pays des grains (blé et maïs), se dépeuple au profit des villes, surtout de Toulouse ; la noblesse s'appauvrit, vend ses terres aux cultivateurs ; la polyculture et la petite propriété se développent, mais les paysans vivent difficilement. […] Lire la suite

HÉRÉSIE

  • Écrit par 
  • Alain LE BOULLUEC
  •  • 2 357 mots
  •  • 1 média

Il suffit de citer la croisade organisée par la papauté contre les Cathares du Languedoc et le recours à l'Inquisition et de rappeler la collusion, en cette affaire, des intérêts de l'Église et de ceux des princes. L'hérésie peut traduire aussi la rébellion d'un sentiment national autant que social : c'est le cas, après la mort de Jan Hus sur le bûcher en 1415, du hussitisme en Bohême, qui dresse les Tchèques contre l'Empereur. […] Lire la suite

BOEHME JAKOB (1575-1624)

  • Écrit par 
  • Maurice de GANDILLAC, 
  • Universalis
  •  • 2 651 mots

La chute de Lucifer, telle que l'enseignent les théologiens, suffit-elle à expliquer cette juxtaposition de forces adverses ? Au temps de L'Aurore, Boehme n'a pas encore assez élaboré la notion centrale de « sans-fond » pour oser situer dans une source unique la dualité angoissante que manichéens et cathares tendent à définir comme éternelle présence de deux principes adverses, tandis qu'une théodicée traditionnelle réduit le mal au moindre bien tout en condamnant le pécheur opiniâtre à des supplices sans fin. […] Lire la suite

LIBRE-ESPRIT MOUVEMENT DU

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 3 154 mots

À la différence des divers millénarismes, il n'appelle pas ouvertement à la révolution sociale et, ayant le martyre en horreur, il ne suscite guère l'enthousiasme de croyants déterminés à mourir pour leur foi, tels que vaudois, cathares ou réformés. Peut-être fût-il resté sans nom si l'Église n'eût jugé utile de lui accorder une place dans le registre des hérésies. […] Lire la suite

TOULOUSE-LAUTREC HENRI DE (1864-1901)

  • Écrit par 
  • Jean CASSOU
  •  • 2 875 mots
  •  • 7 médias

Vieille noblesse occitane, qui remonte peut-être aux comtes de Toulouse, héros des guerres cathares. Et noblesse campagnarde, confinée dans sa province et dans des traditions chimériques. Le jeune garçon est élevé dans les propriétés de la famille, puis il ira au lycée à Paris. Son père est un personnage extravagant, féru de courses et de chasses. D'ailleurs, tout cet énorme groupe tribal vit dans la familiarité des chiens et des chevaux, et ceux de ses membres qui ont un brin de talent de dessinateur ou d'aquarelliste – talent souvent remarquable – en font leurs modèles favoris à côté de portraits de parents. […] Lire la suite

TROUBADOURS ET TROUVÈRES

  • Écrit par 
  • Paul ZUMTHOR
  •  • 3 386 mots

Des troubadours furent cathares, d'autres catholiques ; les deux camps qui déchirèrent l'Occitanie ont leurs poètes, que rien ne distingue en tant que tels. Selon le savant allemand Erich Köhler, la poussée démographique et l'appauvrissement consécutif de la petite noblesse, la contraignant, vers 1100, à vivre dans la dépendance des plus grands seigneurs, furent les conditions sociologiques grâce auxquelles put naître et se développer le grand chant courtois. […] Lire la suite

ROSE-CROIX

  • Écrit par 
  • Antoine FAIVRE
  •  • 3 044 mots

Mentionnons enfin deux autres obédiences : l'étrange fraternité des Polaires, qui, fondée sur une méthode oraculaire enseignée par Zam Bathiva, se prétend une résurrection de la « vraie Rose-Croix » ; et l'École internationale de la Rose-Croix, ou Lectorium Rosicrucianum, dont le siège est aux Pays-Bas, et qui s'inspire à la fois des cathares, du Graal et de la Rose-Croix. […] Lire la suite

CROISADES

  • Écrit par 
  • Jean RICHARD, 
  • Universalis
  •  • 8 155 mots
  •  • 4 médias

Telle la croisade contre les albigeois, qu'Innocent III se décida à proclamer à la suite de l'assassinat par les cathares du légat Pierre de Castelnau (1208) : destinée à protéger contre les hérétiques les catholiques du Languedoc, elle aboutit à la conquête de la France du Midi par les barons du Nord, les domaines des hérétiques et de leurs protecteurs étant considérés comme exposés « en proie ». […] Lire la suite

MOSAN ART

  • Écrit par 
  • Philippe VERDIER
  •  • 3 571 mots

Alors qu'à Orléans, sous Robert le Pieux, s'allument les premiers bûchers des manichéens cathares, l'évêque Wazon (mort en 1031) condamne la répression des hérétiques par la violence et Gozechin, qui enseigna à Mayence, salue Liège du titre d'« Athènes du Nord ». L'écolâtre Alger écrit un Liber de justitia et misericordia sur le thème de la tempérance de la Justice par la Pitié, dont la dialectique annonce l'interprétation allégorique du Jugement dernier sur les staurothèques, ou reliquaires de la Vraie Croix, du troisième quart du xiie siècle (trésor de l'église Sainte-Croix de Liège, au Petit Palais de Paris, aux Cloisters de New York et au Victoria and Albert Museum de Londres). […] Lire la suite

BOSCH JÉRÔME (1450-1460 env.-1516)

  • Écrit par 
  • Claude-Henri ROCQUET
  •  • 8 757 mots
  •  • 3 médias

Largement répandue dans l'Europe du Nord et vieille de deux siècles, cette hérésie, proche de celle des cathares, professait l'inexistence de l'enfer, l'inutilité de l'Église et des sacrements, l'innocence de l'âme unie à Dieu, quelque « péché » qu'elle puisse faire. Elle professait – en quoi les sectateurs étaient des « adamites » – que l'union sexuelle, retour à l'unité originelle, peut être la clef de l'innocence édenique. […] Lire la suite

COURTOISIE

  • Écrit par 
  • Paul ZUMTHOR, 
  • Universalis
  •  • 5 066 mots
  •  • 1 média

L'idée, jadis lancée sans preuves par Denis de Rougemont, d'une collusion avec la secte des Cathares ne résiste pas à l'examen. Il en va de même de celle de J. Wilcox, suggérant une influence du culte de la Vierge (qui s'est en réalité généralisé plus tard, et pourrait même être considéré comme une extension de la courtoisie à la spiritualité). Restent trois sources possibles. […] Lire la suite

ŒCUMÉNISME

  • Écrit par 
  • Jean BAUBÉROT, 
  • Georges CASALIS, 
  • Étienne FOUILLOUX
  •  • 6 380 mots
  •  • 1 média

Dès le xve siècle, après la répression, au xiie siècle, des cathares et des vaudois en France et celle, au xive siècle, des lollards, héritiers de Wiclif, l'unité de l'Église occidentale éclate : successivement Jan Hus en Bohême au début du xve siècle, Martin Luther en Allemagne et Jean Calvin en France au début du xvie siècle, donnent naissance aux premières communautés protestantes. […] Lire la suite

CONCILE

  • Écrit par 
  • Bernard DUPUY
  •  • 5 666 mots
  •  • 2 médias

En trois sessions, du 11 au 30 novembre, les Pères votèrent dix chapitres, condamnèrent les cathares, définirent la transsubstantiation dans l'Eucharistie et obligèrent les catholiques à une confession et une communion chaque année. Lyon I (1245), convoqué par le pape Innocent IV. En cinq sessions, du 28 juin au 17 juillet 1245, les Pères votèrent vingt-deux chapitres et déposèrent Frédéric II. […] Lire la suite

MANICHÉISME

  • Écrit par 
  • Henri-Charles PUECH
  •  • 15 291 mots
  •  • 1 média

Il est probable que les sectes, successivement apparues, des pauliciens, des bogomiles et des cathares forment les anneaux d'une même chaîne, le paulicianisme ayant engendré le bogomilisme, qui aurait à son tour donné naissance au mouvement cathare ou pris, dans l'Occident médiéval, la forme du catharisme. La deuxième de ces filiations est néanmoins plus solidement établie que la première. […] Lire la suite

MIGRATIONS

  • Écrit par 
  • Paul-André ROSENTAL
  •  • 9 594 mots
  •  • 1 média

La persécution des hérétiques, albigeois, vaudois, cathares, hussites, les pousse, par vagues successives du xiiie au xve siècle, à se réfugier en Italie du Nord et en Europe centrale. Au début de l'époque moderne, leurs descendants seront contraints de se réfugier en Silésie, en Pologne, en Hongrie, en Saxe, avant d'émigrer en Amérique du Nord sous l'effet du raidissement de la Contre-Réforme. […] Lire la suite

MOYEN ÂGE Le monde médiéval

  • Écrit par 
  • Léopold GÉNICOT
  •  • 12 280 mots
  •  • 1 média

Cet attachement à la création, qu'on appelle souvent le « franciscanisme » mais qui est antérieur au saint d'Assise, est, au seuil du xiiie siècle, renforcé par la lutte contre les cathares et leur dualisme. Ils prétendent le monde mauvais ; l'orthodoxie insiste, contre eux, sur sa valeur, non plus seulement comme reflet mais en lui-même : façonné par Dieu, il ne peut qu'être bon, ainsi que la première page de la Bible le répète d'ailleurs en antienne. […] Lire la suite

BOSNIE-HERZÉGOVINE

  • Écrit par 
  • Emmanuelle CHAVENEAU, 
  • Renaud DORLHIAC, 
  • Nikola KOVAC, 
  • Noel R. MALCOLM, 
  • Universalis
  •  • 13 518 mots
  •  • 7 médias

En outre, les sources italiennes et dalmates nommaient les Bosniaques « Patarins », terme utilisé en Italie pour désigner un grand nombre d'hérétiques, incluant les cathares, dont les croyances étaient liées au mouvement bogomile. Cependant, des spécialistes ont suggéré plus récemment que les auteurs de ces admonestations n'avaient que peu ou pas de connaissance de la situation interne de la Bosnie, et que l'existence d'hérétiques dualistes avérés sur la côte dalmate avait peut-être été source de confusion. […] Lire la suite

BULGARIE

  • Écrit par 
  • Roger BERNARD, 
  • André BLANC, 
  • Christophe CHICLET, 
  • Nadia CHRISTOPHOROV, 
  • Jack FEUILLET, 
  • Vladimir KOSTOV, 
  • Edith LHOMEL, 
  • Robert PHILIPPOT
  •  • 26 998 mots
  •  • 12 médias

C'est le bogomilisme, du nom du pope Bogomil qui prêcha cette doctrine d'inspiration manichéenne, tendant à établir une société ascétique et égalitaire, et dont les cathares sont probablement les lointains héritiers. Byzance profite de l'affaiblissement du royaume pour soumettre en 972 la Bulgarie proprement dite, puis, après une série de guerres longues et cruelles menées par Basile II « le Bulgaroctone », les provinces occidentales, où le boïar Samuel avait tenté de constituer un État macédonien (1018). […] Lire la suite

 
 

Recevez les offres exclusives Universalis