« Aspect physiologique »

AUDITION Acoustique physiologique

  • Écrit par 
  • Pierre BONFILS, 
  • Yves GALIFRET, 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 14 809 mots
  •  • 17 médias

Nous disons que nous entendons un son lorsque des vibrations de l'air ambiant, atteignant notre tympan, le mettent en mouvement dans des conditions d'amplitude et de fréquence telles que cette stimulation mécanique, qui est transmise par l'oreille moyenne à l'oreille interne, y provoque un phénomène bio-électrique. Commence alors le traitement de l'information contenue dans ce phénomène, traitement qui se poursuit à travers différents relais jusqu'au cortex cérébral et dont le résultat sera la perception du son. […] Lire la suite

PHYSIOLOGIE ANIMALE

  • Écrit par 
  • Jean-Gaël BARBARA
  •  • 4 277 mots
  •  • 2 médias

Le champ de la science physiologique recouvre, en première approximation, celui de la « physiologie expérimentale », de François Magendie à Claude Bernard – telle qu’elle apparaît en France dès les premières décennies du xixe siècle –, et son évolution au cours du xxe siècle. Mais cela n’en représente pourtant qu’un aspect, même s’il est central et en quelque sorte référentiel. […] Lire la suite

VOIX, physiologie

  • Écrit par 
  • Jean ABITBOL, 
  • Bernard VALLANCIEN
  •  • 4 694 mots

L'inférieur apparaît comme un anneau différencié de la trachée, fermé en arrière par une plaque verticale qui lui donne l'aspect d'une chevalière. Au bord de ce chaton, deux petites pyramides (aryténoïdes) glissent et pivotent ; elles servent de point d'attache postérieur aux cordes vocales. Celles-ci s'insèrent en avant dans l'angle d'un volumineux cartilage (« thyroïde ») en forme de bouclier ou de proue de navire, dont la saillie antérieure prend le nom de « pomme d'Adam ». […] Lire la suite

ART (Aspects esthétiques) La contemplation esthétique

  • Écrit par 
  • Didier DELEULE
  •  • 3 634 mots

Dans le livre X de la République, l'art est nettement défini par Platon comme « imitation » : la poésie comme la musique reflètent les actes et les passions des hommes, mais ce qu'imite le poète, ce n'est point l'aspect noble de l'individu ; la poésie dramatique a commerce avec l'élément inférieur de l'âme (passions, émotions, etc.), elle s'adresse au « lion », à cette partie de l'âme que le sage s'efforce de dompter. […] Lire la suite

CINÉMA (Aspects généraux) Les techniques du cinéma

  • Écrit par 
  • Michel BAPTISTE, 
  • Pierre BRARD, 
  • Jean COLLET, 
  • Michel FAVREAU, 
  • Tony GAUTHIER
  •  • 17 534 mots
  •  • 17 médias

Avant de devenir un art et une industrie, le cinéma est une somme de techniques. Du xviiie siècle à nos jours, mais surtout au xixe siècle, une suite de découvertes aboutit à la mise au point des premières caméras. Par un brevet en date du 13 février 1895, les frères Lumière, Auguste et Louis, devenaient les inventeurs du cinématographe.On peut définir le cinéma comme l'ensemble des techniques qui permettent la reproduction du mouvement photographié par projection lumineuse. […] Lire la suite

PRIX NOBEL DE PHYSIOLOGIE OU MÉDECINE 2017

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 1 438 mots
  •  • 3 médias

Le prix Nobel de physiologie ou médecine a été attribué en 2017 à trois scientifiques américains, Jeffrey C. Hall, Michael Rosbash et Michael W. Young pour « leurs découvertes des mécanismes moléculaires qui règlent le rythme circadien ». L’assemblée Nobel résume ainsi leurs recherches : depuis longtemps, on sait que tous les organismes vivants, y compris les humains, possèdent une horloge biologique réglée sur le rythme de la journée. […] Lire la suite

LEUCORRHÉES

  • Écrit par 
  • Paul-François LEROLLE
  •  • 493 mots

L'examen au spéculum notera aussi l'aspect du col et l'association éventuelle de pus dans l'endocol, ce qui peut orienter le diagnostic étiologique. L'aspect clinique et colposcopique peut déjà être évocateur de trichomonase ou de mycose, qui nécessitent un traitement spécifique que l'on pourra entreprendre d'emblée. Si nécessaire, un examen microscopique direct à l'état frais entre lame et lamelle confirmera le diagnostic conduisant ainsi à l'examen bactériologique en laboratoire pour rechercher des germes ou des parasites responsables. […] Lire la suite

ANAMNÈSE

  • Écrit par 
  • Georges TORRIS
  •  • 408 mots

Comme une maladie s'inscrit toujours dans une histoire pathologique et physiologique totale, l'anamnèse doit explorer aussi bien les antécédents personnels du malade que ses antécédents héréditaires, c'est-à-dire parentaux. Le renouveau de la médecine hippocratique et le mouvement psychosomatique ont valorisé depuis un demi-siècle cet aspect de l'acte médical, mais c'est surtout avec la psychanalyse qu'il s'est souverainement imposé, puisqu'on a pu dire que la psychanalyse est une anamnèse prolongée. […] Lire la suite

AMÉNORRHÉE

  • Écrit par 
  • Jules SCEMLA
  •  • 442 mots

Ces dystrophies étant toujours sous la dépendance d'un dysfonctionnement hormonal des complexes ovario-hypophysaire, surrénalien, thyroïdien et hypothalamique, il importe — outre l'examen clinique portant sur la morphologie générale et l'aspect des caractères sexuels secondaires — de procéder à des explorations radiologiques de la selle turcique, à des épreuves de laboratoire et à la cœlioscopie. […] Lire la suite

GOMMES VÉGÉTALES

  • Écrit par 
  • Philippe BOUCHET
  •  • 508 mots

Produits de sécrétion d'origine végétale qui se forment à la suite d'une blessure ou d'une altération physiologique de certains végétaux. Le processus de formation des gommes, qui fait intervenir une dégradation ou une lyse de la membrane pecto-cellulosique des cellules, est différent de celui des mucilages. La constitution chimique de ces gommes est cependant voisine, et on ne les rencontre que dans certains groupes végétaux ; il s'agit de polymères d'oses et d'acides uroniques qui en résultent. […] Lire la suite

BIOMÉTRIE

  • Écrit par 
  • Eugène SCHREIDER
  •  • 984 mots

À les mesurer, on constate, à quelques exceptions près, que les variations augmentent quand on passe de l'anatomique au physiologique et du physiologique au biochimique. Pour donner une image, la stature humaine et la concentration des ions hydrogène du sang donnent des coefficients de variation de même ordre, parmi les plus faibles, alors que les graisses neutres et le carotène du plasma figurent parmi les caractères les plus fluctuants. […] Lire la suite

HYPNOSE

  • Écrit par 
  • Léon CHERTOK
  •  • 3 539 mots
  •  • 2 médias

De son côté, Octave Mannoni estime que, si Freud a fait entrer l'hypnose dans la psychothérapie, « il l'a noyée sous l'aspect obscur du transfert ». Ce regain d'intérêt pour l'hypnose ne se manifeste pas seulement chez des psychanalystes. On le constate aussi chez des philosophes, en particulier René Girard, Jacques Derrida et ses disciples. L'un d'eux, M. […] Lire la suite

ÉCRITURE EXPRESSIVE

  • Écrit par 
  • Thierry OLIVE
  •  • 1 129 mots

Ne vous souciez pas de l’aspect final du texte. ». Telle est la forme de la consigne type. Des consignes plus précises, ciblant un événement ou un moment particulier, ont aussi été utilisées avec succès. Les effets bénéfiques de l’écriture expressive (dont certains sont observables plusieurs mois après les séances d’écriture) ont été validés expérimentalement dans un grand nombre d’études et avec des populations présentant des pathologies physiologiques (hépatite, cancer, cholestérol, polyarthrite rhumatoïde…), des troubles psychiatriques ou psychopathologiques (dépression, trouble obsessionnel compulsif, stress post-traumatique…), ou des difficultés de vie (recherche d’amélioration des résultats académiques, des performances sportives, de la relation de couple…). […] Lire la suite

THÉORIE CELLULAIRE

  • Écrit par 
  • Stéphane SCHMITT
  •  • 3 642 mots
  •  • 6 médias

La plupart d’entre elles évoquaient l’un ou l’autre aspect de la future théorie cellulaire. Mais certaines, à l’inverse, allaient dans une direction totalement différente. Par exemple, le médecin français Marie François Xavier Bichat (1771-1802) promut plutôt la notion de tissu, considérant que c’était surtout cette échelle d’organisation qu’il était pertinent d’étudier d’un point de vue physiologique. […] Lire la suite

HERBART JOHANN FRIEDRICH (1776-1841)

  • Écrit par 
  • Louise LAMBRICHS
  •  • 837 mots

Son insistance sur la nécessité de référer la psychologie aux sciences de la nature a indubitablement préparé l'émergence ultérieure de la psychologie physiologique. Mais, au-delà de l'élémentarisme associationniste et de la psycho-physique, la tentative de formalisation mathématique de Herbart a introduit dans la pensée psychologique l'idée générale d'énergie psychique, et celle-ci a influencé l'œuvre du premier Freud, au même titre que celle de Helmholtz et de Fechner. […] Lire la suite

CORPS Le corps et la psychanalyse

  • Écrit par 
  • Monique DAVID-MÉNARD
  •  • 3 971 mots

L'énergétique freudienne et la référence constante à la motilité ou à la motricité ne renvoient pas à un corps physiologique ; elles décrivent la pantomime de la jouissance. Spatialité de la pulsion Cette plasticité du corps érogène, contigu au corps physiologique et presque homogène au dit du désir – à ceci près que le dit est du côté de l'interdit, alors que l'érogénéité vise la réalisation d'un plaisir inactualisable, mais figuré par pantomime –, se trouve redéfinie en 1915 par le concept de pulsion, qui lie des éléments hétérogènes : la poussée, le but, l'objet et la source. […] Lire la suite

NÉVROPTÉROÏDES

  • Écrit par 
  • Robert GAUMONT
  •  • 2 223 mots

À partir d'un certain âge, leur portion proximale change d'aspect : les cellules grossissent et leurs noyaux deviennent géants, ramifiés et arachnoïdes ; ils prennent un aspect tout à fait comparable à celui des noyaux des glandes séricigènes des Lépidoptères (P. Lozinski, 1921 ; J. Gaumont, 1965 et 1976). La soie sécrétée par cette portion des tubes de Malpighi se déverse dans l'intestin postérieur et est émise par le rectum qui sert de filière. […] Lire la suite

THÉORIE DES COULEURS, Johann Wolfgang von Goethe - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Christian HELMREICH
  •  • 965 mots
  •  • 1 média

On peut relever, dans la Farbenlehre, des aperçus que l'optique physiologique du xixe siècle reprendra avec bonheur (J. E. Purkinje, Johannes Müller) ; les réflexions sur l'harmonie et sur la valeur des couleurs ont inspiré de nombreux peintres, et les épistémologues liront avec profit la passionnante histoire des couleurs que Goethe propose dans la troisième partie de son ouvrage. […] Lire la suite

ANÉMIES

  • Écrit par 
  • Bruno VARET
  •  • 3 091 mots
  •  • 5 médias

Cette notion populaire correspond à une donnée physiologique : les globules rouges contiennent un pigment de coloration rouge, l'hémoglobine. Ce pigment, rouge comme la couleur du sang qui s'écoule d'une blessure, participe à la coloration des téguments. Cette coloration dépend donc de la concentration en hémoglobine dans le sang. Il a paru longtemps logique d'identifier cette concentration en hémoglobine dans le sang au nombre des globules rouges. […] Lire la suite

TEISSIER GEORGES (1900-1972)

  • Écrit par 
  • Andrée TÉTRY, 
  • Universalis
  •  • 1 030 mots
  •  • 1 média

Il édifia une « théorie de la similitude biologique » reliant le temps physiologique (intervalle entre deux mues) et la taille chez des animaux de même forme et de même organisation. Cette théorie lui permit de donner un sens biométrique aux « lois des surfaces et des tailles » assujetties alors aux « lois énergétiques du développement » de Max Rubner (1854-1932). […] Lire la suite

PRÉADAPTATION

  • Écrit par 
  • Cédric GRIMOULT
  •  • 1 076 mots

Reformulation du concept de préadaptation Depuis la fin des années 1950, la préadaptation a été redéfinie (notamment par Ernst Mayr) comme étant la capacité d'un caractère (anatomique, physiologique, éthologique, ou autre) à être utilisé par l'organisme pour une autre fonction que celle qu'il avait à l'origine. Plusieurs auteurs, par exemple, croient que les plumes des ancêtres des oiseaux ont d'abord surtout joué un rôle dans la régulation thermique de ces animaux, avant de devenir indispensables au vol, dont elles constituent un élément essentiel chez la plupart des espèces. […] Lire la suite

MONTESSORI MARIA (1870-1952)

  • Écrit par 
  • Gilbert GIANNONI
  •  • 1 037 mots
  •  • 1 média

 » Et ce développement passe d'abord par l'éducation des sens, aspect que l'éducation traditionnelle inverse aisément : « On sait bien qu'un médecin peut être docte et intelligent sans être un bon praticien ; pour former un bon praticien, il lui faut une longue pratique. En réalité, cette longue pratique n'est autre qu'un exercice tardif et souvent inefficace des sens. […] Lire la suite

HERMAPHRODISME

  • Écrit par 
  • Berthe SALZGEBER
  •  • 1 581 mots
  •  • 5 médias

Le pseudohermaphrodisme est caractérisé par la seule présence de glandes génitales d'un seul sexe tandis que les conduits génitaux, les organes génitaux externes et l'aspect corporel appartiennent aux deux sexes. L'androgyne, de sexe masculin, possède des testicules normaux, mais ses conduits génitaux sont de type femelle. Le gynandroïde est de sexe féminin avec ovaires, mais ses caractères apparents sont plutôt mâles. […] Lire la suite

MUSCLES

  • Écrit par 
  • Jean RAIMBAULT, 
  • Bernard SWYNGHEDAUW
  •  • 12 921 mots
  •  • 10 médias

Le mécanisme de la contraction musculaire volontaire ou réflexe diffère donc de celui d'un tétanos physiologique. Tout muscle qui se contracte effectue un travail au sens physiologique du terme, car il libère toujours de l'énergie, même s'il apparaît immobile. La force de contraction musculaire, qui tend à rapprocher les deux extrémités du muscle, s'oppose à une force extérieure de sens contraire. […] Lire la suite

AMBIVALENCE, psychanalyse

  • Écrit par 
  • Sylvie METAIS
  •  • 1 182 mots
  •  • 1 média

Melanie Klein rapporte cette ambivalence au travail de l'instinct de mort agissant dès la naissance, la haine n'étant que l'aspect émotionnel de cette pulsion de destruction. Elle emprunte là le dualisme de la dernière théorie des pulsions élaborée par Freud en 1920, celle de pulsions de vie/pulsions de mort. Il propose cette théorie parce que le fait clinique que constitue le masochisme contredit la thèse du principe de plaisir gouvernant l'activité psychique. […] Lire la suite

SANG Formation

  • Écrit par 
  • Bruno VARET
  •  • 4 415 mots
  •  • 4 médias

La terminologie, liée à l'aspect morphologique du noyau, est donc trompeuse. L'aspect cytologique est dominé par l'élaboration des granulations, ou lysosomes, par des cellules granuleuses en voie de différenciation dans le cytoplasme. Les lysosomes ainsi élaborés ont un rôle essentiel dans la fonction des lignées granuleuses après la phagocytose. Ce sont eux qui donnent leur spécificité aux différentes lignées neutrophile, monocyte, basophile, éosinophile. […] Lire la suite

PHONÉTIQUE

  • Écrit par 
  • Denis AUTESSERRE
  •  • 3 566 mots
  •  • 5 médias

Unités fonctionnelles de l'expression La hiérarchie dans le rôle des éléments phoniques, déjà considérée dans le passage de l'aspect acoustique à l'aspect auditif, n'est pleinement mise en évidence qu'à partir d'hypothèses sur leur fonctionnement dans une langue donnée. En effet, le phonéticien n'exerce pas ses diverses activités sur des unités qui lui seraient fournies par une observation directe de la substance sonore, mais sur des formes linguistiques qui découpent préalablement cette substance. […] Lire la suite

PLACEBO

  • Écrit par 
  • Francis MARTENS
  •  • 1 229 mots

L'expérimentation — très étoffée — est, en réalité, le fait du législateur qui, dans la plupart des pays, a voulu voir préalablement comparé avec celui d'un placebo de même aspect l'effet clinique de tout nouveau médicament introduit sur le marché (expérimentation en double blind, c'est-à-dire à l'insu tant de la personne qui administre le médicament supposé que de celle qui le reçoit : cela pour éviter les effets de suggestion indirecte). […] Lire la suite

BERENSON BERNARD (1865-1959)

  • Écrit par 
  • Henri PERETZ
  •  • 2 416 mots

La qualité n'est pas sur la toile, elle n'est pas dans le spectateur, elle est dans le rapport physiologique qui les unit ; elle est composée des valeurs tactiles : « Les valeurs tactiles apparaissent dans la représentation des objets solides lorsque ceux-ci ne sont pas simplement imités [...] mais présentés de façon à stimuler l'imagination ; celle-ci est amenée à sentir le volume de ces objets, à en apprécier le poids [. […] Lire la suite

DOLCE STIL NOVO

  • Écrit par 
  • Paul RENUCCI
  •  • 1 426 mots

De là lui vient son aspect souvent abstrait, quintessencié, qui, s'il ne renvoie parfois qu'aux ingénieux exercices de la scolastique, semble devancer fréquemment, dans un climat de passion distanciée, les expériences lyriques les plus modernes, tant par la recherche de l'essentiel du sentiment que par l'adéquation du langage à la spécificité des mouvements intérieurs de l'amour. […] Lire la suite

SÉCRÉTIONS VÉGÉTALES

  • Écrit par 
  • Philippe BOUCHET, 
  • Jean-Charles MESTRE
  •  • 2 803 mots
  •  • 2 médias

Il s'agit en réalité d'un groupement artificiel dont la définition repose seulement sur l'existence d'une fonction physiologique commune à tous ses éléments.Si le rôle physiologique des sécrétions végétales demeure plus ou moins énigmatique, leur importance n'en est pas moins considérable tant sur le plan théorique, pour leur utilisation en taxinomie, que sur le plan pratique, pour leurs applications pharmaceutiques et industrielles. […] Lire la suite

ANIMAUX MODES DE REPRODUCTION DES

  • Écrit par 
  • Catherine ZILLER
  •  • 4 447 mots
  •  • 4 médias

Cette région blastogénétique prend un aspect caractéristique, opaque, dû à la refonte des tissus, en particulier du mésenchyme, et à la dédifférenciation des fibres musculaires. L'anneau antérieur du blastozoïde édifie une tête avec son panache de branchies, tandis que les segments abdominaux situés en arrière de la nouvelle tête se transforment en segments thoraciques caractérisés par leurs parapodes. […] Lire la suite

SYNAPSES

  • Écrit par 
  • Alfred FESSARD, 
  • Patrice GUYENET, 
  • Michel HAMON, 
  • Jacques TAXI
  •  • 7 903 mots
  •  • 11 médias

Plus significatif encore fut le deuxième aspect de cette révolution, à savoir l'apparition de potentiels lents hyperpolarisants dans le neurone à la suite de stimulations ayant un effet inhibiteur (J. C. Eccles et coll., 1952). Ces potentiels postsynaptiques d'inhibition (P.P.S.I., en anglais I.P.S.P.) ne pouvaient pas avoir été engendrés par l'arrivée d'un P. […] Lire la suite

ORTHOPTÈRES ET DERMAPTÈRES

  • Écrit par 
  • Robert GAUMONT
  •  • 3 995 mots
  •  • 7 médias

L'aspect des jeunes est assez voisin de celui de l'adulte, bien que les dessins et ornements cutanés soient différents. Au point de vue morphologique, les principales modifications qui surviennent au cours du développement post-embryonnaire concernent les ailes et les organes reproducteurs, comme l'oviscapte, qui se développent de façon progressive et s'allongent à chaque mue (développement hétérométabole). […] Lire la suite

AUTRICHIENNE ÉCOLE, économie

  • Écrit par 
  • Pierre GARROUSTE
  •  • 1 607 mots

Pour résumer la pensée de Hayek dans ce domaine, Bruce Caldwell écrit dans son article « Hayek and Socialism » (Journal of Economic Literature, 1997) : « Alors que nos esprits sont identiques, il y a une base physiologique à la notion de la dispersion des perceptions et des expériences, et finalement des connaissances. » Cette conception de l'individu imprègne fortement l'analyse économique autrichienne. […] Lire la suite

MALINOWSKI BRONISLAW (1884-1942)

  • Écrit par 
  • Jean POIRIER
  •  • 1 653 mots
  •  • 1 média

Il a décrit objectivement les rites qui président au rapprochement des sexes, en interprétant cette aura de sacralité et en montrant sa signification sociale ; la communication sexuelle est aussi un langage, l'un des modes essentiels par lequel communiquent entre eux les éléments composant la communauté : le sexe est ainsi socialisé ; il est, au-delà de sa signification physiologique, vecteur de socialité. […] Lire la suite

ORGANICISME

  • Écrit par 
  • Pierre BIRNBAUM
  •  • 2 871 mots
  •  • 1 média

Après avoir démontré dans Les Premiers Principes (First Principles, 1862) la réalité de la loi de l'évolution selon laquelle la société se transforme d'elle-même en intégrant le changement et en s'adaptant à l'environnement, Spencer est naturellement conduit à comparer le système social à l'organisme physiologique qui se soumet également à la loi de l'évolution. […] Lire la suite

HYPOPHYSE ou GLANDE PITUITAIRE

  • Écrit par 
  • Jacques DECOURT, 
  • Universalis
  •  • 6 581 mots
  •  • 4 médias

C'est donc un organe complexe par ses origines et sa structure ; il l'est bien davantage par sa fonction physiologique et en particulier par ses relations avec les autres glandes, telles que la thyroïde, la corticosurrénale, les gonades et les glandes mammaires, traitées dans d'autres articles de cet ouvrage.L'hypophyse joue un rôle dans le fonctionnement normal de l'organisme. […] Lire la suite

WILDE OSCAR (1854-1900)

  • Écrit par 
  • Diane de MARGERIE
  •  • 1 771 mots
  •  • 2 médias

Peut-être la clef d'un tel personnage se trouve-t-elle dans cette confession désabusée qu'il fit à la fin de sa vie à Laurence Housman : « La mission de l'artiste est de vivre une vie complète et le succès n'en est qu'un aspect, l'échec en est la vraie fin. » […] Lire la suite

CONVERSION

  • Écrit par 
  • Pierre HADOT
  •  • 4 064 mots
  •  • 1 média

Sous quelque aspect qu'elle se présente, la conversion philosophique est accès à la liberté intérieure, à une nouvelle perception du monde, à l'existence authentique. Le phénomène de la conversion révèle d'une manière privilégiée l'ambiguïté insurmontable de la réalité humaine et la pluralité irréductible des systèmes d'interprétation que l'on peut lui appliquer. […] Lire la suite

BUFFON GEORGES LOUIS LECLERC comte de (1707-1788)

  • Écrit par 
  • Jacques ROGER
  •  • 1 854 mots
  •  • 1 média

Cette hypothèse ne respectait pas les lois de la mécanique céleste (comme Euler le démontra aussitôt), mais elle n'en est pas moins la première cosmogonie d'inspiration newtonienne qui s'oppose en même temps à l'aspect providentialiste de la pensée de Newton lui-même. Attentif, comme tous ses contemporains, à la présence d'innombrables débris fossiles dans les lits de roche, Buffon, en 1749, attribue à l'action de l'eau la formation de tout le relief terrestre. […] Lire la suite

ORIENTATION ANIMALE

  • Écrit par 
  • Georges THINÈS
  •  • 6 633 mots
  •  • 3 médias

Celui-ci est généralement appelé « horloge physiologique » dans le vocabulaire des auteurs qui étudient les rythmes du comportement. L'horloge physiologique est, selon toute vraisemblance, un système interne comprenant une pluralité d'oscillateurs de type circadien (c'est-à-dire dont la période propre est voisine de 24 heures). De tels oscillateurs autonomes ont été mis en évidence au niveau des modifications périodiques cellulaires comme au niveau de l'activité locomotrice d'ensemble de l'organisme. […] Lire la suite

ANIMAUX MODÈLES, biologie

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN, 
  • Emmanuelle SIDOT
  •  • 9 552 mots
  •  • 8 médias

Si les résultats confirment la pertinence et l’intérêt physiologique de ce système de culture, il reste crucial d’adapter la méthode selon la question biologique posée. La microfluidique : le monde de demain La microfluidique est la technique la plus innovante de toutes, et celle qui, sûrement, révolutionnera tout un pan de la recherche scientifique. […] Lire la suite

PILNIAK BORIS (1894-1937)

  • Écrit par 
  • Georges NIVAT
  •  • 1 891 mots

Un aspect beaucoup moins connu de cette invention linguistique se rapporte à ses hymnes à la machine, à l'américanisme de la jeune république soviétique. Pour l'édition de ses œuvres complètes en 1929, Pilniak dut récrire quelques-uns de ses récits, et il supprima par exemple, dans Ivan et Maria, la célèbre phrase que prononce la tchékiste : « Je sens que toute la révolution a une odeur d'organes sexuels. […] Lire la suite

OSMORÉGULATION

  • Écrit par 
  • Brahim LAHLOU
  •  • 3 304 mots
  •  • 3 médias

Les Reptiles et les Oiseaux sont pourvus de phanères épais et diminuent leurs pertes d'eau en excrétant une faible quantité d'urine ; cette dernière particularité tient au fait que, chez ces animaux, le métabolisme des matières azotées n'aboutit pas à la formation d'urée (dont l'excrétion entraînerait beaucoup d'eau), mais d'acide urique, qui précipite et donne à l'urine son aspect blanchâtre et sa consistance presque solide. […] Lire la suite

CUVIER GEORGES (1769-1832)

  • Écrit par 
  • Jean PIVETEAU
  •  • 2 191 mots
  •  • 7 médias

Autrement dit, certains traits d'organisation s'appellent nécessairement les uns les autres, tandis qu'il en est d'autres qui s'excluent par incompatibilité physiologique, d'où la loi des corrélations organiques. En se fondant sur leur organisation interne, Cuvier allait tenter d'établir les rapports des êtres vivants entre eux, et il publiera ainsi en 1817 Le Règne animal distribué d'après son organisation. […] Lire la suite

ARTICULATIONS

  • Écrit par 
  • Claude GILLOT, 
  • André-Paul PELTIER
  •  • 6 073 mots
  •  • 4 médias

Les lamelles fibreuses s'insèrent en haut et en bas sur les plateaux vertébraux, – le nucleus pulposus, qui a l'aspect d'une gelée blanchâtre et homogène. Aux étages lombaire et lombo-sacré, le nucleus est situé à l'union du tiers moyen et du tiers postérieur de l'espace discal. Aux étages sus-jacents, il est franchement médian. Physiologiquement, le nucleus pulposus peut être comparé à un coussinet qui reçoit les pressions, les transmet et les répartit sur l'ensemble des structures voisines : plateaux vertébraux et anneaux fibreux du disque. […] Lire la suite

ÉPILEPSIE

  • Écrit par 
  • Henri GASTAUT, 
  • François MIKOL
  •  • 6 164 mots
  •  • 3 médias

Crises épileptiques unilatérales Les crises épileptiques unilatérales ou à prédominance unilatérale font une sorte de transition entre les crises généralisées et les crises partielles que nous venons d'envisager ; propres aux enfants, elles revêtent le plus souvent l'aspect d'une crise clonique limitée à un hémicorps, tandis que le paroxysme électro-encéphalographique correspondant est enregistré sur l'ensemble de l'hémiscalp du côté opposé. […] Lire la suite

ASSISTANCE MÉDICALE À LA PROCRÉATION (AMP) ou PROCRÉATION MÉDICALEMENT ASSISTÉE (PMA)

  • Écrit par 
  • René FRYDMAN
  •  • 7 692 mots
  •  • 5 médias

L’aspect de l’embryon, son stade d’évolution, ses caractéristiques, la technique de congélation sont des paramètres difficiles à maîtriser. Environ 30 p. 100 des embryons sont inutilisables après la décongélation. Mais si la grossesse va à terme, ces manipulations n’ont aucune conséquence sur la qualité de l’œuf : les enfants nés après un stade de congélation embryonnaire sont comparables aux autres quant à leur santé. […] Lire la suite

RÉACTION INFLAMMATOIRE

  • Écrit par 
  • Jean-Marc CAVAILLON
  •  • 4 573 mots
  •  • 5 médias

L’aspect positif de l’inflammation a son revers : différentes situations pathologiques sont associées à une chronicité de la réponse inflammatoire ou à une réponse excessive, tandis que l'inflammation peut aussi être le foyer d’autres pathologies. Cinq millénaires de connaissances sur l’inflammation Les premières indications historiques concernant l'inflammation viennent sans doute de Chine, où l'herbologie pour la soigner a été introduite par l'empereur mythique Shennong (2800 av. […] Lire la suite