« 340 »

ARBOGAST (340 env.-394)

  • Écrit par 
  • Pierre RICHÉ
  •  • 218 mots

Soldat franc exilé par les siens, Arbogast est, comme son oncle Richomer, au service des empereurs romains. Bien que païen, il a la confiance de Gratien, empereur d'Occident qui meurt en 383 tué par un partisan de l'usurpateur Maxime. L'empereur d'Orient Théodose utilise Arbogast dans sa lutte contre ce dernier, puis le charge de veiller sur le jeune empereur d'Occident Valentinien II, fils de Gratien. […] Lire la suite

Les médias de la recherche « 340 » :

Grotte de Fuente del Salín (Espagne)

Grotte de Fuente del Salín (Espagne)
Crédits : J. C. Muñoz/ Age Fotostock

photographie

Bataille d'Angleterre

Bataille d'Angleterre
Crédits : AKG

photographie

Roches volcaniques alcalines

Roches volcaniques alcalines
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

RUFIN D'AQUILÉE (340 env.-410)

  • Écrit par 
  • Richard GOULET
  •  • 371 mots

Né à Concordia aux environs d'Aquilée (Vénétie), Tyrannius Rufinus étudia à Rome, puis, attiré par la vie monastique, il se retira dans un couvent près d'Aquilée, où vint le rejoindre Jérôme, qui avait été son condisciple. Il effectua ensuite en compagnie d'une noble Romaine, Mélanie l'Ancienne, une visite des déserts d'Égypte où vivaient les plus célèbres ascètes. […] Lire la suite

HÉROPHILE (env. 340-300 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 429 mots

Bien que né en Chalcédoine, Hérophile passa sa vie à Alexandrie, alors au sommet de l'épanouissement artistique et scientifique que suscitèrent les Ptolémées, après la mort d'Alexandre le Grand, en encourageant la fusion des cultures grecque et orientale. Il étudia la médecine avec Praxagoras de Cos (le premier anatomiste qui différencia les veines des artères). […] Lire la suite

CONSTANTIN II dit LE JEUNE (316-340)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 228 mots

Né à Arles et appelé Constantin le Jeune pour le différencier de son père Constantin le Grand, empereur romain, il est fait césar à l'âge d'un an et hérite en 335 d'une partie de l'Empire que son père partage entre ses trois fils ; il reçoit les diocèses des Gaules, de l'Espagne, de la Bretagne insulaire. Il s'est déjà fait remarquer en 332 pour sa brillante conduite militaire, lorsqu'il a pris une part active à la défense de l'Empire. […] Lire la suite

FAXIAN [FA-HIEN] (340 env.-apr. 413)

  • Écrit par 
  • Jean-Christian COPPIETERS
  •  • 320 mots

Moine originaire du Shānxi, célèbre pour son voyage en Inde et à Ceylan. Faxian entre très jeune en religion, ses parents voulant lui éviter le sort de ses trois frères emportés par la maladie. Après ses études, il remarque l'absence en Chine de textes sur le vinaya et se décide à aller en rechercher en Inde. Âgé d'une soixantaine d'années, il part avec quelques compagnons en 399, se rend au Gansu, puis à Dunhuang, traverse le Lobnor, passe par Khotan et Kashgar pour arriver en Inde en 402. […] Lire la suite

SYMMAQUE, lat. QUINTUS AURELIUS SYMMACHUS (340 env.-env. 402)

  • Écrit par 
  • Richard GOULET
  •  • 218 mots

Orateur romain appartenant à une famille de noblesse récente mais en ascension rapide, Symmaque doit à une éloquence remarquable d'accéder aux plus hauts honneurs civiques. Il est à Rome le champion de la résistance païenne au christianisme triomphant. Malgré des tentatives répétées, il ne parvient pas à obtenir la réinstallation dans la curie de l'autel de la Victoire déplacé par Gratien en 382 ; cet autel faisait figure de symbole de la tradition païenne. […] Lire la suite

KILOBASE

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 99 mots

L'espacement de ces barreaux étant constant et égal à 0,34 nm, un millier de kilopaires de bases représente 340 nanomètres. On abrège kilopaire de bases en kilobase, terme qui risque de prêter à confusion. En effet, dans une molécule d'ADN monocaténaire, la kilobase ne peut correspondre qu'à une séquence de 1 000 bases nucléotidiques. […] Lire la suite

PHOCION (env. 402-318 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Claude MOSSÉ
  •  • 180 mots

Jusqu'à la bataille de Chéronée (~ 338), il se fit surtout connaître par des campagnes menées avec succès en Eubée (~ 348 et ~ 341), à Mégare (~ 343) et à Byzance (~ 340). Après Chéronée, il se posa en partisan d'un rapprochement avec la Macédoine, fut l'un des artisans de la paix de Démade, entretint de bonnes relations avec Philippe d'abord, avec Alexandre ensuite. […] Lire la suite

ARATOS DE SOLES (315-245 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 180 mots

~ 340) ; le second livre de l'ouvrage, consacré à la météorologie et intitulé Pronostics, traite des signes annonciateurs du temps, et offre beaucoup de ressemblance avec le De signis tempestatum de Théophraste. Le poème d'Aratos eut immédiatement un grand succès et suscita de nombreux commentaires, dont le plus important, celui d'Hipparque (env. ~ 150), nous a été conservé. […] Lire la suite

MÉDECINE ANTIQUE (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 172 mots

— 340 -— 300 Hérophile décrit l'anatomie du cerveau et étudie le pouls. — 320-— 250 Érasistrate montre le rôle des nerfs, celui des vaisseaux sanguins ; il étudie des lésions anatomiques résultant des maladies. Environ 30 Celse (De medecina) classe les maladies selon qu'elles sont curables par l'hygiène, les médicaments, la chirurgie. 40-90 Dioscoride Pedanius dresse un inventaire des médicaments minéraux ou végétaux. […] Lire la suite

TÉTOUAN

  • Écrit par 
  • Daniel NOIN
  •  • 203 mots
  •  • 1 média

Ville du nord du Maroc (à 60 km de Tanger), chef-lieu de province, qui comptait 340 000 habitants en 2008, Tétouan (en berbère Tittāwin) occupe une situation favorable, exploitée depuis longtemps : une cluse coupant une montagne calcaire et reliant deux couloirs de plaines au nord-ouest du Rif. La ville romaine de Tamuda était située non loin de la ville actuelle. […] Lire la suite

PRÊT À LA GROSSE AVENTURE

  • Écrit par 
  • François REBUFFAT
  •  • 246 mots

Un document remarquable sur le contrat de prêt maritime « à la grosse aventure » est consigné dans le Contre Lakritos, un plaidoyer concernant un procès de droit maritime, rédigé vers 340 avant l'ère chrétienne, parfois attribué à Démosthène mais dont l'auteur serait plutôt un orateur de son entourage. On y apprend que le navire et sa cargaison servent de gage au prêt mais que, si cela se révèle insuffisant, le prêteur peut se rabattre sur les autres biens de l'emprunteur. […] Lire la suite

ACROLÉINE

  • Écrit par 
  • Dina SURDIN
  •  • 225 mots

On la prépare industriellement en passant des vapeurs de glycérol sur du sulfate de magnésium chauffé à 330-340 0C. On l'obtient également par cultures de Bacillus amaracrylus sur du glycérol. On l'utilise pour la fabrication de matières plastiques, de parfums, et dans de nombreuses synthèses organiques. C'est un composé toxique, irritant la peau et les muqueuses, hautement lacrymogène, qui a été utilisé comme gaz de combat durant la Première Guerre mondiale. […] Lire la suite

MOYEN ATLAS

  • Écrit par 
  • Daniel NOIN
  •  • 223 mots

L'altitude est de 800 à 1 000 mètres sur le causse ; elle dépasse parfois 3 000 mètres sur les chaînons orientaux (point culminant : djebel Bou Nassere, 3 340 m). Le climat, relativement humide, est froid en hiver. De belles forêts de cèdres et de chênes verts couvrent le versant occidental, plus arrosé que le versant oriental. Le Moyen Atlas est faiblement peuplé. […] Lire la suite

DISSOLUTION DE LA LIGUE LATINE

  • Écrit par 
  • Xavier LAPRAY
  •  • 239 mots

Mais, dès la première année de guerre (— 340), la bataille de Véséris assure la victoire des Samnites et des Romains. Il faut cependant encore deux ans pour que Rome batte méthodiquement les villes latines qui lui résistent. En — 338, elle proclame la dissolution de la Ligue latine (avec interdiction de tenir des réunions communes), chaque cité voyant ses rapports avec Rome fixés individuellement ; si l'ancien culte fédéral est maintenu, il est transformé. […] Lire la suite

GREAT WESTERN

  • Écrit par 
  • Olivier LAVOISY
  •  • 229 mots

En 1838, le Great Western, bateau à vapeur en bois de 1 340 tonneaux, relie Bristol à New York en quinze jours et demi. Il arrive quelques heures après le Sirius (mais ce dernier était parti quelques jours auparavant), premier bateau à traverser l'Atlantique en se servant exclusivement de la vapeur. Conçu par l'ingénieur Isambard Kingdom Brunel, le Great Western comporte deux chaudières associées à des roues à aubes en bois, quatre mâts et des voiles d'appoint ; sans utiliser ses voiles, il se déplace à la vitesse moyenne de 9 nœuds. […] Lire la suite

TRANCHÉES DE VERDUN

  • Écrit par 
  • Pascal LE PAUTREMAT
  •  • 279 mots
  •  • 1 média

Au total, les pertes (tués, blessés et disparus) s'élèvent à 378 000 Français et 340 000 Allemands. Plusieurs millions d'obus furent tirés sur ce théâtre d'affrontement. Tout comme la bataille de la Somme, la bataille de Verdun démontrait l'impossibilité de remporter une victoire stratégique sur des forces équivalentes grâce à la seule action de l'artillerie. […] Lire la suite

ROMAINS ET LATINS (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Xavier LAPRAY
  •  • 316 mots

— 340 Déclenchement de la guerre latine : Latins, Volsques, Aurunques, Sidicins et Campaniens affrontent Romains et Samnites ; la bataille de Véséris assure la victoire de ces derniers, mais la guerre se prolonge encore deux ans, Rome s'emparant méthodiquement de toutes les cités latines révoltées. — 338 Dissolution de la Ligue latine : Rome impose définitivement son emprise sur le Latium ; le statut de chaque cité latine est réglé individuellement. […] Lire la suite

MAHĀSĀṆGHIKA

  • Écrit par 
  • Jean-Christian COPPIETERS
  •  • 376 mots

Membres d'une secte bouddhique du Petit Véhicule, les Mahāsāṇghika sont apparus en ~ 340 env., se faisant les adeptes des thèses soutenues par Mahādeva. Ce moine, regardé comme l'auteur de sūtra apocryphes, soutenait que l'arhat peut avoir des rêves érotiques, être en proie au doute et à l'ignorance touchant sa qualité d'arhat, être dirigé sur le chemin du salut par autrui et enfin s'écrier duḥkha (douleur) lorsqu'il est en méditation. […] Lire la suite

CONSTANT Ier FLAVIUS JULIUS (323 env.-350) empereur romain (337-350)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 344 mots

Pendant dix années consécutives (340-350), Constant Ier réussit à repousser les multiples incursions des Francs sur le Rhin. En 341, il anéantit également les Pictes et les Scots dans le nord de la Bretagne. En 343, il s'installe à Trèves où se trouve son quartier général, puis à Milan. En 350, pendant une chasse organisée par Constant Ier aux environs d'Autun, le Germain Magnence, commandant les cohortes des Joviens et des Herculéens, et l'intendant des finances Marcellinus soulèvent les troupes et Magnence prend la pourpre. […] Lire la suite

ROMAINS ET SAMNITES (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Xavier LAPRAY
  •  • 332 mots

— 340-— 338 Guerre latine : Rome et les Samnites sont alliés dans la guerre qui les oppose à une coalition de petits peuples d'Italie centrale. — 327-— 326 La mainmise de Rome sur la cité grecque de Naples provoque la deuxième guerre samnite. — 326-— 304 Deuxième guerre samnite. — 321 Désastre militaire des Fourches Caudines : encerclée dans un défilé par les Samnites, une armée romaine doit passer honteusement sous le joug des vainqueurs. […] Lire la suite

PAPPUS (IVe s.)

  • Écrit par 
  • Jacques MEYER
  •  • 410 mots

L'ouvrage principal de Pappus, Collections mathématiques, écrit vers 340, est l'exposé complet et systématique des connaissances de l'époque et commente, par des explications ou des approfondissements, les ouvrages d'auteurs antérieurs. L'ouvrage se compose de huit livres. Le premier (qui est maintenant perdu) traitait sans doute d'arithmétique ; le livre II, dont il ne reste que des fragments, expose un système de notation et de numération des grands nombres dû à Apollonios ; le livre III traite de la théorie des proportions et des moyennes (arithmétique, géométrique et harmonique) ; dans le livre IV, Pappus généralise le théorème de Pythagore et étudie différentes courbes (dont la spirale d'Archimède) ; le livre V est l'étude de problèmes isopérimétriques (comparaison entre les aires de figures ayant le même périmètre, entre les volumes de solides ayant la même aire) ; l'astronomie est étudiée dans le livre VI qui consiste en une introduction à l'Almageste de Ptolémée ; le livre VII est historiquement très important car, de la trentaine d'ouvrages cités, seuls les commentaires écrits par Pappus nous sont parvenus ; le livre VIII traite de mécanique et des propriétés du centre de gravité. […] Lire la suite

MAHĀDEVA

  • Écrit par 
  • Jean-Christian COPPIETERS
  •  • 411 mots

Moine bouddhiste dont la personnalité reste énigmatique, Mahādeva serait à l'origine, d'après de nombreuses sources, du premier schisme qui, à la connaissance des historiens, avait divisé la communauté (samgha) des disciples du Bouddha sans doute en ~ 340 environ. Face aux propositions qu'il défendait, les moines se seraient séparés en deux clans : ceux qui avec lui l'emportèrent, les plus nombreux, prirent, après le premier concile de Pātalipūtra, le nom de Mahāsāṇghika. […] Lire la suite

MYOSINE

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 408 mots

On obtient de ce fait deux tronçons dits méromyosines : méromyosine légère (LMM masse 140 000 daltons) qui correspond au « manche » de la macromolécule, et méromyosine lourde (HMM, 340 000 daltons), dont les têtes globulaires peuvent être détachées en faisant agir la papaïne. […] Lire la suite

TANAGRA

  • Écrit par 
  • Martine Hélène FOURMONT
  •  • 394 mots

Ville de Béotie, située à l'est de Thèbes, célèbre pour ses ateliers qui produisirent, à partir de ~ 340-~ 330 jusque vers la fin du ~ iiie siècle, de nombreuses séries de figurines en terre cuite moulée. Le répertoire de Tanagra présente une grande variété de types. À côté des Éros ailés, des jeunes éphèbes ou adolescents debout ou assis, on trouve des figurines féminines à demi-nues, certainement inspirées des Aphrodite de la grande sculpture ; d'autres statuettes représentent des danseuses, des joueuses d'osselets et principalement des femmes et des jeunes filles drapées, debout, qui constituent l'archétype des tanagras. […] Lire la suite

CAPOUE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 412 mots

Ils soutinrent la Ligue latine dans sa guerre contre Rome en 340 avant J.-C. Après la victoire de Rome, Capoue passa sous autorité romaine en tant que municipe (communauté autonome) et ses habitants se virent accorder une citoyenneté romaine limitée (sans le droit de vote). La cité conserva sa langue et ses propres magistrats. En 312 avant J.-C., Capoue fut reliée à Rome par la voie Appienne (via Appia). […] Lire la suite

1925 19e Tour de France

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 357 mots

Ottavio Bottecchia remporte la première étape (Paris-Le Havre, 340 km). Il cède son maillot jaune au Belge Adelin Benoît à l'issue de la troisième étape (Cherbourg-Brest, 405 km), gagnée par le Belge Louis Mottiat. Henri Pélissier abandonne au début de la quatrième étape (Brest-Vannes, 208 km) ; il ne reviendra jamais sur le Tour. Ottavio Bottecchia s'empare définitivement du maillot jaune à l'issue de la neuvième étape (Luchon-Perpignan, 323 km), remportée par Nicolas Frantz. […] Lire la suite

FLANDRE ORIENTALE

  • Écrit par 
  • Christian VANDERMOTTEN
  •  • 432 mots
  •  • 1 média

Elle a une superficie de 2 982 km2 et compte 1 477 340 hab. en 2015. Elle constitua, durant la période du rattachement de la Belgique à la France, le département de l'Escaut, qui correspondait à la partie orientale de l'ancien comté de Flandre, dont Gand était la capitale. Gand est le siège d'un évêché et d'une importante université. De faible altitude, le territoire de la province appartient pour l'essentiel à la Flandre intérieure, région de sables et d'argiles pléistocènes et tertiaires très intensément cultivés dès le Moyen Âge. […] Lire la suite

AMBROSIENS RITE & CHANT

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 558 mots

Au sens étroit de l'expression, le chant ambrosien est le corpus de textes et de musiques qui fut créé par saint Ambroise (333 ou 340-397), évêque de Milan. Le témoignage de saint Augustin est formel ; nous apprenons ainsi que, « persécuté par l'impératrice Justine, l'évêque s'enferma avec ses fidèles dans l'église de Milan et, pour occuper le peuple, lui fit chanter des hymnes et des psaumes à la manière orientale » (Confessions, IX, 71). […] Lire la suite

IṢṬAKHRĪ AL- (déb. Xe s.)

  • Écrit par 
  • André MIQUEL
  •  • 518 mots
  •  • 1 média

Mort vraisemblablement après 340 (951), Iṣṭakhrī s'inspire de très près de l'atlas du monde musulman élaboré par Balkhī : il décrit ainsi successivement, en les illustrant de cartes, la Terre en son ensemble, l'Arabie, la mer de Perse (golfe Persique et océan Indien), l'Afrique du Nord et l'Espagne, l'Égypte, la Syrie-Palestine, la Méditerranée, la haute Mésopotamie, l'Irak, la Susiane (Khūzistān), la Perside (Fārs), la Carmanie (Kirmān), les pays de l'Indus (Sind), l'Arménie et le Caucase, le plateau iranien, les pays au sud de la Caspienne, le désert du Khurāsān, le Seistān, le Khurāsān et la Transoxiane. […] Lire la suite

SAN JOSÉ

  • Écrit par 
  • Jean-Claude GIACOTTINO
  •  • 501 mots
  •  • 1 média

Capitale de la république du Costa Rica, peuplée de 1,2 million d'habitants pour l'agglomération selon les estimations de 2005 (dont 340 894 pour la ville elle-même), San José concentre plus du quart de la population du pays. Située dans la partie orientale de la vallée centrale (Valle Central), elle occupe le centre géographique du pays, sur une voie naturelle de passage entre l'Atlantique et le Pacifique ; s'étageant entre 1 100 et 1 300 mètres d'altitude, elle bénéficie d'un climat tropical tempéré d'altitude. […] Lire la suite

CRITIQUE, revue

  • Écrit par 
  • Sylvie PATRON
  •  • 622 mots

À partir de 1972, Critique s'engage à publier des numéros spéciaux à raison de deux ou trois par an, le plus célèbre restant « Vienne, début d'un siècle » (no 339-340, août-septembre 1975). Les années 1980 sont marquées par un retour de la polémique, avec « L'année politico-philosophique : le comble du vide » (no 392, janvier 1980), et par l'établissement de « Confrontations philosophiques » (no 464-465, janvier-février 1986) entre la France, l'Allemagne et le monde anglo-saxon. […] Lire la suite

1905 3e Tour de France

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 531 mots

La première étape (Paris-Nancy, 340 km), gagnée par Louis Trousselier, est néanmoins marquée par des crevaisons suspectes. Dès la deuxième étape (Nancy-Besançon, 299 km), le ballon d'Alsace est au programme. Si le Français Henri Cornet multiplie les attaques lors de l'ascension, son compatriote René Pottier passe en tête au sommet ; il reste néanmoins 83 kilomètres pour rallier l'arrivée ; Pottier est rejoint par Hippolyte Aucouturier, qui le dépasse et s'impose. […] Lire la suite

PRODICOS (entre 470 av. J.-C. et 460-apr. 399 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Barbara CASSIN
  •  • 633 mots

C'est donc d'abord à travers le miroir déformant de Platon qu'on connaît la pensée de Prodicos : il enseignait la « rectitude des noms » (Euthydème, 277 e) et, en particulier, il faisait distinguer entre les synonymes apparents (Protagoras, 337 a et 340 e ; Lachès, 197 b ; et aussi Aristote, Topiques, B, 112 b 22), et ce jusque dans le vocabulaire technique de la médecine comme en témoigne Galien (De virt. […] Lire la suite

BANGUI

  • Écrit par 
  • Roland POURTIER, 
  • Universalis
  •  • 662 mots
  •  • 1 média

La croissance démographique s'accélère après la Seconde Guerre mondiale : 16 000 habitants en 1920, 60 000 en 1950, 80 000 en 1960, 340 000 en 1980. Principale destination de l'exode rural, Bangui rassemble des populations originaires de toutes les régions de Centrafrique, regroupées par affinités ethniques dans les quartiers ou « kodro ». Les gens du fleuve (Sango, Yakoma) se mélangent peu avec les gens des savanes (Gbaya, Banda. […] Lire la suite

1914 12e Tour de France

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 506 mots

Au cours de la dernière étape (Dunkerque-Paris, 340 km), Henri Pélissier attaque à 15 kilomètres de l'arrivée ; il est rejoint aux portes du Parc des Princes, où il gagne le sprint. Mais c'est bien Philippe Thys qui remporte le Tour de France, pour la seconde fois consécutivement. Du premier au dernier jour, il aura été le leader du classement général. […] Lire la suite

HEIZER MICHAEL (1944- )

  • Écrit par 
  • Bénédicte RAMADE
  •  • 696 mots

Ce mégalithe de 340 tonnes vient prendre place au-dessus d’une tranchée de 139 mètres de longueur. […] Lire la suite

MOUSSE, physique

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 786 mots
  •  • 1 média

Rappelons que la vitesse du son dans l’air est d’environ 340 mètres par seconde (m/s). Selon les observations de ces chercheurs, les deux structures remplies de liquide – les films et les canaux – ont des caractéristiques très différentes : les films ont une grande surface pour une faible masse tandis que les canaux sont plus étroits et plus massifs. […] Lire la suite

EMPRUNTS RUSSES

  • Écrit par 
  • René GIRAULT
  •  • 736 mots

Le quart de ce montant est allé vers l'Empire russe, allié politique et pays dont le développement économique est très rapide : on peut estimer à 12 340 millions de francs-or les capitaux partis vers l'est de l'Europe (d'après les évaluations des contemporains, banquiers, économistes, diplomates, et selon les calculs assez précis des experts soviétiques à la Conférence de Gênes de 1922). […] Lire la suite

PARMÉNION (env. 400-330 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Paul GOUKOWSKY
  •  • 786 mots

En 341-340 avant J.-C., il opère encore en Thrace avant de recevoir, en 336, le commandement du corps expéditionnaire chargé de préparer le passage de Philippe en Asie. Il remporte alors des succès bientôt suivis de revers, lorsque les Perses lui opposent l'habile Memnon de Rhodes. À ce général expérimenté, jouissant de sa confiance, Philippe donna aussi des missions diplomatiques, dont les négociations qui aboutirent, en 346 avant J. […] Lire la suite

KAHN OLIVIER (1942-1999)

  • Écrit par 
  • François MATHEY
  •  • 781 mots

Tous ces travaux ont fait l'objet de 340 publications et de plusieurs livres. Le plus notable, Molecular Magnetism, est paru en 1993 et fait autorité en ce domaine. La réputation d'Olivier Kahn, traduite par de nombreuses distinctions, dépasse très largement les frontières de l'Hexagone ; il fait partie de la petite dizaine de chimistes français les plus cités et les plus connus dans le monde. […] Lire la suite

MAÎTRISE DE LA NAVIGATION (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Alain BOULAIRE
  •  • 667 mots

1838 Première traversée de l'Atlantique uniquement à la machine à vapeur par deux bâtiments britanniques : parti de Bristol le 8 avril, le Great Western, bateau à vapeur en bois de 1 340 tonneaux, traverse l'Atlantique en 15 jours et demi ; à son arrivée, il est précédé de quatre heures par le voilier Sirius de 700 tonneaux, doté d'une machine à vapeur, mais qui était parti plus tôt de Cork (le 4 avril). […] Lire la suite

SALOMON ÎLES

  • Écrit par 
  • Christian HUETZ DE LEMPS
  •  • 1 918 mots
  •  • 2 médias

par habitant qui ne dépasse pas 1 340 dollars en 2010. La capitale de l'archipel, Honiara, est une création récente. Comme la première capitale Tulagi, dans les petites îles Florida, a été anéantie lors de la reconquête de l'archipel par les Américains en 1942, une nouvelle fut créée en 1945 sur le site d'un ancien grand camp militaire américain au nord de Guadalcanal, près de la pointe Cruz où avait débarqué Mendana, à l'ouest de l'aéroport d'Henderson et de la rivière Matanikau qui avaient vu les plus furieux combats de 1942-1943. […] Lire la suite

NAVAJO ou NAVAHO

  • Écrit par 
  • Agnès LEHUEN
  •  • 845 mots
  •  • 1 média

De toutes les tribus indiennes des États-Unis, le groupe des Navajo est le deuxième en importance : au début du xxie siècle, il regroupait une population d'environ 340 000 personnes disséminées dans le nord-ouest du Nouveau-Mexique, le nord-est de l'Arizona, le sud-est de l'Utah et l'est de la Californie. Les Navajo parlent une langue apache de la famille athapascan. […] Lire la suite

POÉTIQUE, Aristote - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • François TRÉMOLIÈRES
  •  • 906 mots
  •  • 1 média

), composée vers 340 avant J.-C. Peu d'ouvrages, en effet, ont ainsi connu une vie autonome, et d'aussi longue durée, au point de devenir, à travers les lectures successives qu'ils ont suscitées, un univers à eux seuls. Presque inconnu de l'Antiquité et du Moyen Âge, ce texte est devenu une référence capitale pour les écrivains des Temps modernes – les littératures nationales s'étant construites en rivalité active avec les Anciens. […] Lire la suite

ONTARIO PROVINCE D'

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 865 mots
  •  • 3 médias

), Windsor (323 340 hab.), et, dans le nord de la province, Sudbury et Thunder Bay . Depuis les années 1930, Toronto est le principal centre financier et des affaires du Canada. […] Lire la suite

TITICACA, lac

  • Écrit par 
  • Olivier DOLLFUS
  •  • 913 mots
  •  • 3 médias

Le plus vaste plan d'eau des Andes : 8 340 kilomètres carrés environ, 190 kilomètres dans sa plus grande longueur et de 80 kilomètres dans sa plus grande largeur. Situé à 3 812 mètres, sous le 16e degré de latitude sud, il est partagé entre le Pérou et la Bolivie. Ses plus grandes profondeurs (280 m) correspondent à un fossé tectonique orienté nord-ouest - sud-est. […] Lire la suite

USB Norme

  • Écrit par 
  • Bruno JACOMY
  •  • 842 mots

Ils créent en 1995 l’USB Implementers Forum, regroupant 340 compagnies, et la première norme est publiée en 1996 sous le numéro 1.0. À cette époque, bien peu de gens y croient, tant chez les usagers que chez les fabricants ou distributeurs. À l’origine du projet, l’ingénieur américain d’origine indienne Ajay V. Bhatt, chef de projet informatique chez Intel, cherche un moyen de simplifier la connectique des ordinateurs. […] Lire la suite

COMIQUE

  • Écrit par 
  • Elsa MARPEAU
  •  • 1 069 mots

Toutefois, la seconde partie de la Poétique (vers 340 av. J.-C.) d'Aristote, qui était précisément consacrée à la comédie étant perdue, la théorisation du genre reste lacunaire. Les poéticiens du xviie siècle la laisseront également à l'écart, ce qui lui permettra en revanche de prendre une plus grande liberté vis-à-vis des règles classiques. Il faut toutefois noter que tragédie et comédie semblent se déterminer l'une par rapport à l'autre : à l'inverse du drame shakespearien, qui n'hésite pas à mêler les tonalités tragiques et comiques, le théâtre français conserve une nette séparation. […] Lire la suite

FICTION

  • Écrit par 
  • François TRÉMOLIÈRES
  •  • 1 006 mots

340 av. J.-C.) marquait bien la différence de son objet à la fois avec celui des historiens, qui produisent ce que nous venons d'appeler récit véridique (l'histoire au sens d'historia), et avec l'éloquence, la pratique du discours dans la vie réelle, objet d'une autre discipline et d'un art particulier, la rhétorique. L'art « poïétique » (celui, pour Aristote, du poète et du dramaturge) consiste à mettre en intrigue, à composer une histoire – le grec emploie cette fois le terme muthos. […] Lire la suite

Recevez les offres exclusives Universalis