« INTERACTION, sciences humaines »

INTERACTION, sciences humaines

  • Écrit par 
  • Pierre KAUFMANN
  •  • 3 847 mots
  •  • 1 média

« L'idée d'interaction n'est pas une notion de sens commun », écrivaient Park et Burgess en 1907, dans leur Introduction à la science de la sociologie ; « elle représente l'aboutissement d'une réflexion longuement développée par les êtres humains, dans leur inlassable effort pour résoudre l'antique paradoxe de l'unité […] Lire la suite

LANGAGE ACQUISITION DU

  • Écrit par 
  • Michèle KAIL
  •  • 4 944 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les approches fonctionnalistes  »  : […] Diverses conceptions alternatives, dont la plus récente est l’approche « émergentiste », proposent une vision plus « épigénétique » de l’acquisition, soulignant que, si le langage est ancré dans notre héritage biologique, son émergence est liée aux capacités cognitives (attention, association, mémoire) et communicatives générales déjà mises en place au cours de la première année ainsi qu’aux propr […] Lire la suite

ACTION COLLECTIVE

  • Écrit par 
  • Éric LETONTURIER
  •  • 1 471 mots

Dans le chapitre « Les approches psychosociologiques »  : […] Le jeu de l'influence et du charisme, les mécanismes de contagion mentale et le rôle des croyances, des attentes et des frustrations ont été les premiers facteurs évoqués pour expliquer les raisons incitant les individus à adhérer et participer à des entreprises collectives. Ainsi, Gustave Le Bon ( Psychologie des foules , 1895) rend compte de la formation d'une foule par l'action de meneurs e […] Lire la suite

ANTHROPOLOGIE DE LA COMMUNICATION

  • Écrit par 
  • Julien BONHOMME
  •  • 4 199 mots

Dans le chapitre « De la parole à la communication »  : […] L’anthropologie de la communication se démarque également des approches plus étroitement linguistiques sur un autre point. Si, entre 1962 et 1964, Hymes passe de l’ethnographie de la parole à l’ethnographie de la communication, c’est pour souligner le fait que celle-ci ne se limite pas à l’échange de messages verbaux. La communication non verbale joue un rôle important dans la vie sociale, même s […] Lire la suite

ANTHROPOLOGIE DES CULTURES URBAINES

  • Écrit par 
  • Virginie MILLIOT
  •  • 4 426 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L’anthropologie à l’épreuve de la ville »  : […] Les chercheurs qui ont pris la ville pour objet d’étude à Berlin puis à Chicago au début du xx e  siècle se sont d’emblée questionnés sur la spécificité des modes de vie qu’ils y observaient. La culture urbaine a d’abord été définie de manière générique comme un art de vivre dans un environnement dense et hétérogène et comme un ensemble de compétences permettant de s’ajuster à la multitude et de […] Lire la suite

ANTHROPOLOGIE DE L'ART

  • Écrit par 
  • Brigitte DERLON, 
  • Monique JEUDY-BALLINI
  •  • 3 612 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L’art comme acteur social »  : […] Dans les années 1990, sous l’influence de l’anthropologie des émotions et du cognitivisme, des ethnologues vont approfondir la question de l’efficacité en s’attachant aux seuls effets psychologiques produits par l’art sur ses destinataires. Alfred Gell soutient que, à la manière d’un outil, l’art sert à transformer le monde et non à l’embellir ou à délivrer des messages à son sujet. Accordant la p […] Lire la suite

NUMÉRIQUE, anthropologie

  • Écrit par 
  • Julien BONHOMME
  •  • 1 438 mots

Dans le chapitre « L’identité réelle et l’identité virtuelle »  : […] Les anthropologues s’attachent à problématiser et à déconstruire l’opposition entre le « réel » et le « virtuel » à travers laquelle Internet est généralement pensé. Ils explorent l’univers des interactions virtuelles en s’intéressant au degré de réalité et d’authenticité que leur prêtent les participants eux-mêmes : ils examinent par exemple la valeur que ces derniers accordent à une relation ami […] Lire la suite

SUSPECTS APPARENCE DES, psychologie

  • Écrit par 
  • Fanny VERKAMPT
  •  • 1 564 mots

Les jugements que nous portons à l’égard de celles et ceux avec qui nous interagissons au quotidien ne reposent parfois que sur de simples associations entre des traits physiques et des traits de caractère. L’utilisation de ces heuristiques (raccourcis mentaux) par les acteurs judiciaires pour sceller le sort de suspects dans des affaires criminelles a naturellement fait l’objet de débats controv […] Lire la suite

ARCHÉOLOGIE (Traitement et interprétation) - Les modèles interprétatifs

  • Écrit par 
  • Jean-Paul DEMOULE
  •  • 2 420 mots

Dans le chapitre « Les modèles de représentation de la société »  : […] On ne peut étudier une société que si l'on en a une certaine représentation. Ainsi, tant que l'archéologie s'identifiait à l'histoire de l'art, elle produisait en même temps une certaine représentation sociale, car, finalement, on ne s'intéressait qu'aux élites pour lesquelles ces objets d'art avaient été produits. L'intérêt, dorénavant, pour l'ensemble des productions matérielles d'une société, p […] Lire la suite

ATTENTION

  • Écrit par 
  • Éric SIÉROFF
  •  • 1 924 mots

Dans le chapitre « L’attention sociale »  : […] Un aspect particulier de l’attention, l’attention préparatoire, joue un rôle majeur dans les interactions sociales. Elle permet en effet d’anticiper les événements proches dans le temps, comme les réactions des autres. Les chercheurs américains ont développé dans les années 2010 le concept de self- regulation , correspondant à la capacité à réguler ses propres émotions et à apprendre à persister d […] Lire la suite

BANDURA ALBERT (1925- )

  • Écrit par 
  • Laurent BÈGUE
  •  • 436 mots

Albert Bandura, né au Canada, est considéré comme l’un des psychologues sociaux les plus influents du xx e  siècle. Après un doctorat à l’université de l’Iowa, il a réalisé la majorité de sa carrière à l’université Stanford. Président de l’Association américaine de psychologie, il a reçu de prestigieuses distinctions dans le monde entier. Dans ses premiers travaux, il s’est attaché à dépasser les […] Lire la suite

CARRIÈRE, sociologie

  • Écrit par 
  • Mathilde SEMPÉ
  •  • 1 129 mots

Dans le chapitre « Carrière « morale » »  : […] Le sociologue américain Erving Goffman (1922-1982) défait le sens initial de « carrière », attaché selon lui à décrire les modalités de réussite ou d’échec relatifs à « l’entreprise de celui qui entend profiter des possibilités de promotion qu’offre toute profession respectable ». Détournée, la notion de carrière permet d’identifier « les cycles des modifications » qui structurent les représentat […] Lire la suite

CHICAGO ÉCOLE DE, sociologie

  • Écrit par 
  • Christian TOPALOV
  •  • 3 208 mots

Dans le chapitre « La première naissance »  : […] C'est donc tardivement et rétrospectivement qu'apparaît l'école de sociologie de Chicago, à trois moments successifs auxquels correspondent autant de définitions. Sa première naissance date des années 1951-1952. Le département de sociologie de l'université connaît alors une crise profonde, du fait notamment de la montée en puissance des deux concurrents qui se partagèrent la scène sociologique nor […] Lire la suite

COGNITION SOCIALE

  • Écrit par 
  • Vincent YZERBYT
  •  • 1 024 mots

Si la psychologie sociale étudie la manière dont les pensées, les émotions et les comportements sont influencés par autrui et l’affectent, la cognition occupe une place tout à fait privilégiée dans la discipline. Mobilisant de façon intensive les modèles de l’attention, de la mémoire, du raisonnement et de la formation de concepts, la cognition sociale est un courant de recherche très actif, qui […] Lire la suite

COMMUNICATION

  • Écrit par 
  • Yves WINKIN
  •  • 4 805 mots

Dans le chapitre « Un modèle alternatif »  : […] Contrairement au modèle de Shannon et Weaver, dont on peut aisément localiser les origines (M.I.T., 1942-1945), la réflexion alternative sur la communication qui se développe dès le début des années 1950 aux États-Unis apparaît simultanément en de multiples lieux, à partir de travaux d'origines très différentes. Mais trois observations sont faites. Tout d'abord, il s'agit de chercheurs souvent mar […] Lire la suite

CONFLITS SOCIAUX

  • Écrit par 
  • Alain TOURAINE
  •  • 15 394 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « L'analyse dynamique »  : […] L'analyse statique du conflit, dont les principes élémentaires viennent d'être présentés, conduit à une analyse dynamique, qui introduit des interactions, c'est-à-dire les réactions de l'acteur B au mouvement de l'acteur A, et inversement. L'ensemble de ces réactions forme un processus. On trouve d'abord deux axes orthogonaux représentant l'un les attitudes de A à l'égard de B, qui vont des attit […] Lire la suite

CONSCIENCE MORALE

  • Écrit par 
  • Laurent BÈGUE
  •  • 1 163 mots

La faculté de formuler des jugements sur la valeur morale des actions humaines, ou conscience morale, a fait l’objet de développements importants en psychologie, notamment depuis la parution en 1932 de l’ouvrage Le Jugement moral chez l’enfant de Jean Piaget. Au moyen de protocoles d’observation, d’entretiens et de brèves histoires soumises à l’évaluation de ses jeunes participants, Piaget avait […] Lire la suite

CULTURE - Culture et civilisation

  • Écrit par 
  • Pierre KAUFMANN
  •  • 14 334 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La civilisation conçue comme actualisation de la culture »  : […] C'est à Locke et à l' Essai sur l'entendement humain (1690) qu'appartient la formulation générale de la relativité des normes : « Qui prendra la peine – peut-on lire dans le premier livre, Que nuls principes de pratique ne sont innés – de lire avec soin l'histoire du genre humain, et d'examiner d'un œil indifférent la conduite des peuples de la Terre, pourra se convaincre lui-même qu'excepté les […] Lire la suite

CULTURE - Sociologie de la culture

  • Écrit par 
  • Vincent DUBOIS
  •  • 4 264 mots

Dans le chapitre « Les biens culturels comme produits collectifs »  : […] Contre la représentation romantique de l'artiste comme créateur individuel et de la création comme « mystère » relevant du génie inspiré, les sociologues de la culture se sont tout d'abord attachés à comprendre l'organisation collective de la production des biens culturels. C'est le cas dans la sociologie américaine des « mondes de l'art ». Avec cette notion, Howard Becker insiste sur le caractè […] Lire la suite

DÉLINQUANCE

  • Écrit par 
  • Philippe ROBERT
  •  • 4 584 mots

Dans le chapitre « L'étude du phénomène et ses interprétations »  : […] Entre la grande crise économique des années 1880 et la Première Guerre mondiale, les politiques criminelles classiques nées un siècle auparavant dans la filiation du traité Des délits et des peines , du juriste Cesare Beccaria, paru en 1764, subissent contestations et recompositions. Du coup, la délinquance devient objet d'étude et non plus seulement matière à dissertation juridique ou philosophi […] Lire la suite

DÉVELOPPEMENT, psychologie interculturelle

  • Écrit par 
  • Henri LEHALLE
  •  • 2 361 mots

Dans le chapitre « La différenciation culturelle du développement »  : […] La différenciation culturelle du développement psychologique a pu être montrée sur de nombreux aspects. Depuis le fameux projet des six cultures, mené sous la direction de Beatrice B. et John W. M. Whiting – cette recherche a comparé la socialisation des enfants dans six groupes culturels : en Inde, aux États-Unis, au Japon, aux Philippines, au Mexique, au Kenya –, les chercheurs se sont efforcés […] Lire la suite

DÉVELOPPEMENT PERCEPTIF

  • Écrit par 
  • Sylvie CHOKRON
  •  • 1 836 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Différentes conceptions du développement perceptif  »  : […] Le développement perceptif peut être envisagé de manière spécifique en fonction des différentes approches théoriques. Jean Piaget a ainsi étudié comment, peu à peu, le développement permet à l’enfant de s’approcher au plus près de la réalité physique. Selon lui, l’enfant jeune peut être victime du contexte dans lequel il perçoit le monde et considérer par exemple qu’un ensemble de jetons espacés […] Lire la suite

ÉMOTION (notions de base)

  • Écrit par 
  • Philippe GRANAROLO
  •  • 3 347 mots

Dans le chapitre « L’intelligence émotionnelle »  : […] Une nouvelle étape de la réhabilitation de l’émotion a consisté à combler davantage le fossé la séparant de l’intelligence : le psychologue américain Daniel Goleman a introduit avec succès en 1995 la notion d’« intelligence émotionnelle » dans un ouvrage qui a connu de multiples rééditions. Goleman est allé jusqu’à proposer un test permettant de mesurer le QE (quotient émotionnel) comme on mesura […] Lire la suite

DÉVELOPPEMENT DES ÉMOTIONS

  • Écrit par 
  • Sandrine GIL
  •  • 2 028 mots

Dans le chapitre « Le vécu émotionnel, son expression et sa régulation »  : […] Si la question de l’origine des émotions primaires fait débat, il existe désormais un relatif consensus en faveur de l’idée selon laquelle les premières semaines de vie sont marquées par un vécu émotionnel bipolaire. Le nourrisson fait l’expérience de deux émotions générales, le plaisir et la détresse. Ces états émotionnels s’affinent et se déclinent en diverses émotions discrètes au cours des pr […] Lire la suite

EMPATHIE

  • Écrit par 
  • Jean DECETY
  •  • 1 394 mots

Le concept d’empathie ( Einfühlung , « ressenti de l’intérieur ») provient de la philosophie esthétique allemande de la seconde moitié du xix e  siècle. Il désigne le mode de relation d’un sujet avec une œuvre d’art permettant d’accéder à son sens, une forme de projection entre soi et l’autre. Aujourd’hui, le terme « empathie » est utilisé très différemment dans le langage courant pour désigner d […] Lire la suite

FONCTIONNALISME

  • Écrit par 
  • Michel LALLEMENT
  •  • 2 937 mots

Dans le chapitre « De l'anthropologie à la sociologie structuro-fonctionnaliste »  : […] Après la Première Guerre mondiale, une branche entière de l'anthropologie se constitue en marchant sur de telles brisées. Inspiré par l'école française de sociologie, Alfred Reginald Radcliffe-Brown (1881-1955) ( Structure and Function in Primitive Society , 1952) reprend à son compte l'idée que les différentes composantes d'une société peuvent s'expliquer par les fonctions qu'elles remplissent e […] Lire la suite

GOFFMAN ERVING (1922-1982)

  • Écrit par 
  • Claude DUBAR
  •  • 1 612 mots

Dans le chapitre « Un sociologue dans l'institution universitaire »  : […] À la rentrée de 1945, il s'inscrit en Ph.D. au département de sociologie de l'université de Chicago, sous la direction de William Lloyd Warner. Dans sa thèse, qu'il soutient en 1953, réalisée aux îles Shetland et intitulée Communication Conduct in an Island Community , au lieu d'étudier la stratification sociale et les marques de statut attaché à chaque strate (comme les Community Studies de son […] Lire la suite

GROUPE DE PRESSION

  • Écrit par 
  • Jean LADRIÈRE
  •  • 6 973 mots

Dans le chapitre « L'action des groupes »  : […] Dans le cadre global du système du pouvoir, on peut analyser l'action des groupes en étudiant comment ils déterminent leurs objectifs, comment ils interviennent dans les décisions, et comment se développent leurs interactions entre eux, avec les partis et avec l'appareil de l'État. La détermination des objectifs d'un groupe dépend naturellement avant tout de la nature des intérêts qu'il représent […] Lire la suite

GROUPE SOCIAL

  • Écrit par 
  • Georges BALANDIER, 
  • François CHAZEL
  •  • 11 397 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Formation et dynamique interne du groupe primaire »  : […] L'influence déterminante est ici celle de K. Lewin et de son école. Lewin eut le grand mérite d'appliquer des méthodes rigoureuses, dérivées des techniques de la psychologie expérimentale, à l'analyse des liaisons entre comportement individuel et situation de groupe. Il dirigea en particulier, avec ses élèves, de nombreux travaux pour déterminer les effets que pouvaient avoir divers modèles de co […] Lire la suite

GUMPLOWICZ LUDWIG (1838-1909)

  • Écrit par 
  • François VIEILLESCAZES
  •  • 400 mots

Né à Cracovie dans une famille juive de la classe moyenne, Ludwig Gumplowicz participe au soulèvement de la Pologne (1863). Après des études à l'université de Vienne où il passe son doctorat de philosophie de l'histoire, il enseigne le droit public à l'université de Graz (Autriche), de 1875 à sa mort (il se suicide le 20 août 1909). Influencé par l'école positiviste française (Auguste Comte, Adolp […] Lire la suite

HISTOIRE GLOBALE

  • Écrit par 
  • Pierre-Yves SAUNIER
  •  • 5 954 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les discours de la méthode »  : […] La façon de concevoir et de mener l’enquête historique est une autre dimension où se confrontent des manières de penser et de faire au sujet des matériaux de l’enquête historienne. Une posture empirique place fermement les sources originales au pivot de la démarche de recherche. Ici, on se questionne sur les formes de leur fréquentation et de leur lecture, qu’il s’agisse de l’archive coloniale, d […] Lire la suite

IDENTITÉ

  • Écrit par 
  • Annie COLLOVALD, 
  • Fernando GIL, 
  • Nicole SINDZINGRE, 
  • Pierre TAP
  •  • 13 234 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une production collective »  : […] Au sortir de la Seconde Guerre mondiale, de nombreuses transformations sociales se sont conjuguées pour perturber la transmission héréditaire d'une place définie dans la société et rendre de plus en plus incertaines les identifications sociales. Comment penser désormais l'ordre social et l'action sociale ? Comment les individus construisent-ils leur personnalité et lui confèrent-ils une unité et u […] Lire la suite

INDIVIDUALISME ET HOLISME

  • Écrit par 
  • Rémi LENOIR
  •  • 1 278 mots

Dans le chapitre « Deux visions du monde »  : […] Le concept hégélien d'« esprit objectif » constitue l'équivalent de ce que les sociologues relevant de la première tradition entendront sous le nom de société. Cette notion désigne tout ce qui se donne dans les conduites, dans les productions humaines, ce « je ne sais quoi » qui constitue la totalité concrète vers laquelle prennent sens les activités sociales. Elle renvoie à une totalité irréduct […] Lire la suite

INTERACTIONNISME SYMBOLIQUE

  • Écrit par 
  • Yves WINKIN
  •  • 1 344 mots

L'expression « interactionnisme symbolique » désigne globalement un courant sociologique d'origine américaine fondé sur l'idée que la société est le produit des interactions entre les individus. L'épicentre historique de ce courant est le département de sociologie de l'université de Chicago au milieu du xx e  siècle. Cette première définition posée, il faut ensuite préciser que l'expression « i […] Lire la suite

INTERNET - Les usages sociaux

  • Écrit par 
  • Dominique CARDON
  •  • 3 205 mots

Dans le chapitre « Un élargissement de la sociabilité ? »  : […] Les technologies d'Internet enrichissent et transforment le système relationnel des individus. Entrelacement entre les temporalités de communication dans le cas de la « connexion continue », entrelacement des différents espaces de communication sur Internet, entrelacement entre correspondants « virtuels » et relations sociales ordinaires, entrelacement entre pratiques culturelles et système de com […] Lire la suite

INTERTEXTUALITÉ THÉORIE DE L'

  • Écrit par 
  • Pierre-Marc de BIASI
  •  • 4 301 mots

Dans le chapitre « Genèse du concept »  : […] La notion d'intertextualité reste, à son origine, indissociable des travaux théoriques du groupe Tel Quel et de la revue homonyme (fondée en 1960 et dirigée par Philippe Sollers ) qui diffusa les principaux concepts élaborés par ce groupe de théoriciens qui devaient marquer profondément leur génération. C'est à la période d'apogée de Tel Quel , en 1968-1969, que le concept clé d'intertextualité fi […] Lire la suite

DÉBUTS DE L'ACQUISITION DU LANGAGE

  • Écrit par 
  • Anne CHRISTOPHE, 
  • Isabelle DAUTRICHE
  •  • 1 520 mots

Dans le chapitre « Deviner le sens des mots »  : […] Lorsqu’un mot est extrait, il faut lui assigner un sens, ce qui est particulièrement délicat, car le lien entre son et sens est arbitraire : rien dans la forme sonore « chien » ne permet de déduire qu’il s’agit de l’animal à quatre pattes. Pour résoudre ce problème, les enfants s’appuient sur les interactions sociales, comme la direction du regard du locuteur, pour deviner de quoi on parle. Par e […] Lire la suite

LIBERTÉ, sociologie

  • Écrit par 
  • Arnault SKORNICKI
  •  • 2 001 mots

Dans le chapitre « Une liberté sous contrôle  »  : […] L’ individualisme méthodologique adopte clairement une position antidéterministe, en affirmant que la société n’est pas une substance qui existe indépendamment des individus la composant. Elle est le produit contingent des libertés humaines en interdépendance. Cependant, si les hommes font la société, ils ne savent pas toujours quelle société ils font, car une multitude d’actions intentionnelles p […] Lire la suite

LOYAUTÉ

  • Écrit par 
  • François BOURRICAUD
  •  • 3 711 mots

Dans le chapitre « Les cadres sociaux de la loyauté »  : […] C'est dans trois contextes que se pose le problème de la loyauté : celui de la famille, celui des organisations, celui de l'État. Bien entendu, être loyal à ses parents n'est pas la même chose qu'être loyal à l'égard de l'entreprise qui nous emploie, ou envers l'État dont nous sommes citoyens. Mais, dans les trois cas, la loyauté s'analyse comme un ensemble de devoirs plus ou moins contraignants […] Lire la suite

MÉMOIRE COLLECTIVE (psychologie sociale)

  • Écrit par 
  • Olivier KLEIN, 
  • Laurent LICATA
  •  • 1 037 mots

Dans le chapitre « Mémoire individuelle ou mémoire collective »  : […] La question de savoir si un groupe en tant que tel peut porter une mémoire fait l'objet de débats, certains considérant que la mémoire collective est la somme des mémoires individuelles, d'autres qu'elle les transcende et s'actualise à travers des institutions, des monuments et des pratiques sociales et culturelles. Conciliant ces points de vue, la psychologie sociale conçoit les porteurs de la m […] Lire la suite

MORENO JACOB LEVY (1892-1974)

  • Écrit par 
  • Daniel DERIVRY
  •  • 563 mots

Pionnier de la psychothérapie de groupe, de la sociométrie et du psychodrame, Jacob Levy Moreno, fils d'émigrés juifs, fit ses études de médecine et de philosophie à Vienne, où il se livra à ses premières expériences auprès de groupes d'enfants, de prostituées et de réfugiés. Il alla s'établir aux États-Unis en 1925, où il devait acquérir, par la suite, la nationalité américaine. En 1934, il créa […] Lire la suite

MOSCOVICI SERGE (1920-2014)

  • Écrit par 
  • Laurent BÈGUE
  •  • 434 mots

Serge Moscovici est l’un des intellectuels français ayant le plus influencé la théorisation mais aussi les fondements institutionnels du champ disciplinaire de la psychologie sociale. Homme de plusieurs œuvres célébrées par des distinctions très nombreuses, il a marqué également l’écologie politique tant par son engagement personnel que par ses ouvrages. Enfin, sa pensée s’est exercée de manière r […] Lire la suite

NÉGOCIATION, psychologie sociale

  • Écrit par 
  • Stéphanie DEMOULIN
  •  • 1 000 mots

La négociation, dans son acception admise au xxi e  siècle, est probablement une des activités sociales les plus largement répandues. Par négociation, on entend tout échange destiné à résoudre une divergence d’intérêts entre des parties qui se perçoivent en opposition. Ces parties peuvent autant représenter des groupes – par exemple, lorsque des nations en conflit cherchent à apaiser leurs tensio […] Lire la suite

NEUROSCIENCES COGNITIVES ET THÉORIE DE L'ESPRIT

  • Écrit par 
  • Dana SAMSON
  •  • 1 321 mots
  •  • 1 média

Le concept de théorie de l’esprit renvoie à nos connaissances sur la manière dont l’esprit humain fonctionne. Ces connaissances sont utilisées de manière plus ou moins explicite pour attribuer des états mentaux (émotions, désirs, intentions, croyances et connaissances) à soi-même et à autrui afin d’adapter nos comportements lors de nos interactions sociales. Par exemple, si une personne vous dema […] Lire la suite

NEUROSCIENCES COGNITIVES

  • Écrit par 
  • Michèle FABRE-THORPE, 
  • Simon THORPE
  •  • 4 856 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Interactions sociales et neurosciences cognitives »  : […] Dans toute tâche cognitive, les décisions d'un individu dépendent tout à la fois de ses motivations internes et des conséquences de ces décisions sur le réseau social complexe auquel il appartient. Décoder les émotions et les intentions d'autrui d'après ses expressions faciales et la direction de son regard est indispensable pour établir des relations sociales harmonieuses. Les neurosciences cogn […] Lire la suite

MUSÉE ET MÉDIATION NUMÉRIQUE

  • Écrit par 
  • Geneviève VIDAL
  •  • 3 323 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Qu’est-ce qu’une médiation ? »  : […] Une disposition à l’innovation généralisée fournit un cadre propice aux expérimentations avec les médiations numériques culturelles. Prêts à dépasser les difficultés ergonomiques et la déstabilisation des usages, les publics de musées s’en montrent friands, qu’il s’agisse de tester un casque de « réalité augmentée », un jeu avec une tablette ou un téléphone mobile. Sur Internet, les publics de co […] Lire la suite

ORGANISATION SOCIALE

  • Écrit par 
  • Jean CUISENIER
  •  • 5 285 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Fonctionnement de l'organisation sociale »  : […] L'analyse de la société d'après les différents niveaux de l'organisation sociale serait en effet gratuite, si elle n'introduisait à une étude des fonctionnements. De ce point de vue, il y a lieu de distinguer deux cas. Dans un cas, les groupes différenciés existent actuellement, les éléments dont ils se composent sont des individus engagés dans une interaction effective, les acteurs sociaux sont […] Lire la suite

PALO ALTO ÉCOLE DE

  • Écrit par 
  • Olivier JUILLIARD
  •  • 724 mots

L'école dite de Palo Alto, en Californie, et la thérapeutique qu'elle a mise en œuvre au sein du Mental Research Institute (appelée aussi « analyse systémique » ou « thérapie familiale », mais en un sens assez précis) se caractérisent, spécialement au regard de la psychanalyse européenne, par une relative indifférence vis-à-vis de l'approche théorique de la névrose et de la psychose au profit de l […] Lire la suite

PARTAGE SOCIAL DES ÉMOTIONS

  • Écrit par 
  • Bernard RIMÉ
  •  • 1 343 mots

Dans le chapitre « Partage social des émotions et cibles  »  : […] Le partage social des émotions se manifeste quels que soient l'âge et le sexe de la personne. La propension à partager des émotions a été mise en évidence à des degrés comparables quel que soit le niveau d'éducation des individus. Elle a également été observée avec une importance identique en Asie, en Amérique du Nord, en Amérique du Sud et en Europe. Toute émotion tend donc à être partagée. Ni l […] Lire la suite

PARTIS POLITIQUES - Fonctionnement

  • Écrit par 
  • Michel OFFERLÉ
  •  • 6 967 mots

Dans le chapitre « Partis et société »  : […] On ne peut pas comprendre le fonctionnement du champ politique sans prendre en considération les champs adventices qui concurrencent le monopole de production des rôles et des enjeux politiques (Offerlé, 2004). En effet, le fonctionnement des partis ne s'explique pas sans prendre en compte l'interdépendance et l'interpénétration qui rattachent les activités partisanes à d'autres sphères sociales […] Lire la suite

PERCEPTION

  • Écrit par 
  • Paolo BARTOLOMEO
  •  • 3 895 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Une taxonomie de la perception »  : […] Une taxonomie élémentaire de la perception se fonde sur les différents récepteurs situés à la surface et à l’intérieur de notre corps, qui traduisent en signaux nerveux les différentes sortes d’énergies auxquelles notre corps est soumis : la rétine de l’œil, pour la vue ; l’oreille interne, pour l’ouïe et le sens de l’équilibre ; les récepteurs de la peau, pour le toucher, la douleur (nociception) […] Lire la suite

PERSONNALITÉ

  • Écrit par 
  • Jérôme ROSSIER
  •  • 5 262 mots

Dans le chapitre « Définitions et modèles de la personnalité »  : […] S’il existe un large consensus sur la définition du terme de personnalité, l’étendue de cette notion varie d’un auteur à l’autre. Certains considèrent que la personnalité ne devrait rendre compte que des aspects dispositionnels, largement tributaires de l’hérédité, alors que d’autres vont proposer de considérer également différents mécanismes de régulation de l’expression de cette personnalité te […] Lire la suite

POSSIBILISME, géographie

  • Écrit par 
  • Vincent BERDOULAY, 
  • Olivier SOUBEYRAN
  •  • 1 526 mots

Dans le chapitre « Au-delà du piège de l'école des Annales »  : […] En effet, paradoxalement, ce n'est pas Vidal lui-même mais l'historien Lucien Febvre qui, dans La Terre et l'évolution humaine (1922), pour caractériser l'approche de celui-ci, l'a qualifiée de possibiliste. Selon lui, elle était la seule voie raisonnable face au déterminisme qu'il dénonçait chez Friedrich Ratzel, l'inspirateur de la géographie humaine, et face au sociologisme qu'incarnaient po […] Lire la suite

PROFESSIONS SOCIOLOGIE DES

  • Écrit par 
  • Jean-Michel EYMERI-DOUZANS
  •  • 3 417 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La sociologie anglo-américaine des professions  »  : […] C'est durant l'entre-deux-guerres que les universitaires de Grande-Bretagne, puis des États-Unis, ont donné naissance à une tradition de recherches consacrée à cet objet particulier, dont on peut dresser un portrait idéal type en mêlant aux définitions canoniques données dans les articles d'Abraham Flexner (1915) et de Harold L. Wilensky (1964) les apports plus récents d'Eliot Freidson (1986) et d […] Lire la suite

PSYCHANALYSE & CONCEPT D'OPPOSITION

  • Écrit par 
  • Émile JALLEY
  •  • 14 034 mots

Dans le chapitre « De la psychanalyse du jeune enfant à Lacan »  : […] La notion de couple de termes a été largement utilisée par les représentants de la psychanalyse du très jeune enfant – tout d'abord pour décrire la relation duelle d'un type particulier entre l'enfant et le partenaire nourricier. Elle concerne aussi le mécanisme spécifique du clivage, dans ses diverses variétés selon les auteurs. Par ailleurs, ceux-ci font un usage diversifié, selon leurs perspect […] Lire la suite

PSYCHOLOGIE CLINIQUE COMPORTEMENTALE ET COGNITIVE

  • Écrit par 
  • Martine BOUVARD
  •  • 2 567 mots

Dans le chapitre « La psychologie clinique comportementale »  : […] John B. Watson (1878-1958) est à l’origine du courant comportemental ( Behaviorism , 1925). Pour lui, la psychologie se définit comme la « science des comportements » et doit être objective et expérimentale. Il s’appuie sur les travaux de Pavlov sur le conditionnement répondant pour montrer comment les comportements peuvent être établis et renforcés. D’après Watson, le comportement humain s’élabo […] Lire la suite

PSYCHOLOGIE COGNITIVE

  • Écrit par 
  • Michel DENIS
  •  • 4 733 mots

Dans le chapitre « Cognition et infrastructure cérébrale »  : […] Le fonctionnement cognitif, chez tous les organismes pourvus d'un système nerveux, est tributaire de l'intégrité et du bon fonctionnement de celui-ci. Les liens historiques de la psychologie et des sciences du cerveau sont l'expression d'une démarche légitime, visant à comprendre la manière dont les propriétés du système nerveux permettent à la pensée de se construire et de s'exprimer dans les in […] Lire la suite

PSYCHOLOGIE DE L'ADOLESCENCE

  • Écrit par 
  • Henri LEHALLE
  •  • 1 023 mots

Dans le chapitre « Les adolescents entre eux »  : […] Au moment de l’adolescence, les groupes de pairs ont principalement deux fonctions : une fonction de soutien qui se manifeste dans les relations amicales et une fonction d’expérimentation et d’exploration qui peut aller jusqu’à tester la réaction des autorités. Mais les interactions entre adolescents ne sont pas toujours idylliques. La socialisation avec les pairs ne s’oppose pas fondamentalement […] Lire la suite

PSYCHOLOGIE DU DÉVELOPPEMENT

  • Écrit par 
  • Henri LEHALLE
  •  • 4 171 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Théorisations du développement »  : […] Les théorisations du développement relèvent traditionnellement de trois grandes orientations. La première est l’orientation préformiste, qui considère que le développement est prédéterminé par les caractéristiques de l’espèce. Elle comporte plusieurs variantes selon que l’on insiste sur la maturation biologique, sur les compétences présentes dès la naissance (innéisme) ou sur la prédétermination […] Lire la suite

PSYCHOLOGIE SOCIALE

  • Écrit par 
  • Laurent BÈGUE
  •  • 4 474 mots

Au croisement d’une multitude de courants de pensée et d’héritages intellectuels, incluant aussi bien la philosophie antique que certains développements inspirés par la biologie évolutionniste, la psychologie sociale aura amplement existé par ses thèmes et ses penseurs en chambre bien avant que ses progrès ne deviennent, pour l’essentiel, indissociables de la méthodologie scientifique et de la rec […] Lire la suite

PSYCHOPATHOLOGIE COGNITIVE

  • Écrit par 
  • Martial VAN DER LINDEN
  •  • 2 365 mots

Dans le chapitre « Les déficits cognitifs »  : […] Les déficits cognitifs concernent les situations dans lesquelles les personnes sont incapables de réaliser efficacement certaines fonctions cognitives, telles que mettre en mémoire ou récupérer un événement personnellement vécu, se projeter dans le futur de manière spécifique, inhiber un comportement automatique, résister à des pensées intrusives qui perturbent l’activité en cours, passer de faço […] Lire la suite

RECONNAISSANCE, sociologie

  • Écrit par 
  • Wenceslas LIZÉ
  •  • 1 058 mots

La notion de reconnaissance doit une part de son succès à l’omniprésence des phénomènes qu’elle désigne dans le fonctionnement du monde social. Pour saisir simplement cette notion particulièrement labile, on peut dire que la reconnaissance a lieu à chaque fois qu’un individu, un groupe ou une institution valide une identité revendiquée par autrui (celle d’« artiste », par exemple) ou le crédite d […] Lire la suite

RELATIONS INTERGROUPES

  • Écrit par 
  • Vincent YZERBYT
  •  • 1 676 mots

L’étude des relations intergroupes s’intéresse aux aspects de l’interaction humaine qui impliquent des individus en tant qu’ils se perçoivent ou sont perçus comme membres d’une catégorie sociale. Cette dimension d’appartenance définit l’endogroupe, le groupe dont on est un membre, par opposition à l’exogroupe, le groupe auquel on n’appartient pas. Sur le plan des contenus, les travaux distinguent […] Lire la suite

ROBOTIQUE ET PSYCHOLOGIE

  • Écrit par 
  • Philippe GAUSSIER
  •  • 2 144 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Vers des robots interactifs et une robotique développementale »  : […] Maintenant qu’il est possible d’obtenir des robots effectuant des tâches complexes, la question des interactions entre l’homme et le robot devient un sujet important. Tout d’abord, il paraît souhaitable que ce dernier ne réalise pas d’actions impossibles ou incompréhensibles pour un humain. Par exemple, un robot peut trouver efficace de présenter un objet à un humain sans se retourner, en passant […] Lire la suite

RUMEUR

  • Écrit par 
  • Philippe ALDRIN
  •  • 1 779 mots

Dans le chapitre « Retour à la sociabilité ordinaire »  : […] Progressivement, des travaux ethnographiques (Robert Paine, 1967) et microsociologiques (Norbert Elias et John L. Scotson, 1965) amendent cette approche anomique pour réintroduire dans l'analyse des rumeurs les problématiques de la sociabilité ordinaire. Ils analysent le rôle des rumeurs dans la conflictualité sociale, l'intention des colporteurs et, donc, les différents usages que les acteurs soc […] Lire la suite

SCIENCES - Sociologie

  • Écrit par 
  • Yves GINGRAS
  •  • 5 539 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Études de laboratoire et « acteurs-réseaux » »  : […] Un autre courant, issu directement de la critique de la sociologie fonctionnaliste, viendra irriguer la sociologie des sciences des années 1980. Il s'agit de « l'ethnométhodologie », programme de recherche inauguré par Harold Garfinkel au milieu des années 1960 et qui met l'accent sur l'observation précise des nombreuses interactions entre agents sociaux qui construisent à chaque instant la soc […] Lire la suite

SOCIOBIOLOGIE

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 1 810 mots

Dans le chapitre « La sociobiologie : une théorie de la sélection excessivement réductionniste  »  : […] L’ouvrage et son auteur se sont immédiatement trouvés au centre d’une polémique violente due à la conclusion que les gènes jouent un rôle déterminant dans les conduites sociales, y compris dans l’espèce humaine. En effet, les propositions de la sociobiologie minimisent les aptitudes acquises par apprentissage, les caractères et les attitudes culturels, voire les excluent de toute participation im […] Lire la suite

SOCIOLOGIE - Histoire

  • Écrit par 
  • Michel LALLEMENT
  •  • 6 414 mots

Dans le chapitre « Les paradigmes de la sociologie contemporaine »  : […] En perte de vitesse à compter des années 1970, les approches fonctionnalistes ne constituent qu'une pièce du puzzle que composent les divers paradigmes qui dominent la seconde moitié du xx e  siècle. L'absence de consensus parfait sur les objets, les méthodes et les théories à privilégier n'est pas en soi un problème. Signe de vitalité d'une discipline désormais bien ancrée dans le monde instituti […] Lire la suite

SOCIOLOGIE - Les grands courants

  • Écrit par 
  • Claude DUBAR
  •  • 7 718 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'interactionnisme symbolique »  : […] Qualifiant ceux qu'on appelle parfois les sociologues de la « seconde école de Chicago » (Everett C. Hughes, Anselm Strauss, Howard Becker, Erving Goffman) et leur nombreuse postérité, le terme interactionnisme symbolique a été inventé par Herbert Blumer (1900-1987), qui est radicalement opposé au fonctionnalisme et qui propose une thèse alternative au culturalisme (très présent dans la première […] Lire la suite

SOCIOLOGIE COGNITIVE

  • Écrit par 
  • Fabrice CLÉMENT
  •  • 2 958 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La sociologie cognitive de Cicourel »  : […] Le problème de cette stratégie est qu’elle accorde aux agents ordinaires des « compétences   » (de membre) abstraites dont la nature demeure très mystérieuse selon Laurence Kaufmann (2011). Cette difficulté a bien été ressentie par un élève de Garfinkel, Aaron Cicourel. Dans un ouvrage précisément intitulé La S ociologie cognitive (1979), il montre que les interactions quotidiennes seraient impos […] Lire la suite

SOI (psychologie sociale)

  • Écrit par 
  • Delphine MARTINOT
  •  • 914 mots

Le soi correspond à ce que nous voulons signifier en disant « je ». Les informations accumulées par l’individu sur lui-même sont si nombreuses et diverses qu’elles font de ce concept un objet complexe à étudier. Depuis la fin des années 1970, de très nombreuses recherches menées en psychologie sociale ont eu pour objectif de comprendre le soi en étudiant principalement son organisation, sa constru […] Lire la suite

TARDE GABRIEL (1843-1904)

  • Écrit par 
  • Bernard VALADE
  •  • 3 511 mots

Dans le chapitre « L'idée d'interaction »  : […] Nommé en 1894 chef de la Statistique criminelle à Paris, Tarde a été appelé à exposer ses idées à l'école libre des Sciences politiques puis au collège libre des Sciences sociales. Ces œuvres Les Transformations du pouvoir et d'abord Les Lois sociales (1898) sont issues de ces cours. Leur plan systématique – répétition, opposition, adaptation – s'explique par la nécessité de faire pièce à la soc […] Lire la suite

TOMASELLO MICHAEL (1950- )

  • Écrit par 
  • Michel DELEAU
  •  • 447 mots

Michael Tomasello, né en 1950, est un psychologue américain. Après des études de psychologie (université Duke à Durham ; université de Georgie, Ph.D. 1980), il enseigne la psychologie et l’anthropologie à l’université Emory (Atlanta) tout en exerçant comme chercheur associé au Yerkes Primates Center (1980 à 1998). Depuis 1998, il dirige le département de psychologie développementale et comparative […] Lire la suite

TOURISME (anthropologie)

  • Écrit par 
  • Anne DOQUET
  •  • 1 100 mots

Perçu par les institutions internationales dans les années 1960 comme un facteur de développement puis comme une solution salvatrice pour les pays du Tiers Monde, le tourisme est longtemps resté prisonnier d’une appréhension économiste qui l’analysait uniquement en termes de flux financiers sans prendre en compte les dimensions culturelles du processus. Les géographes, en particulier ceux de l’He […] Lire la suite

TRAVAIL - La fin du travail ?

  • Écrit par 
  • Dominique MEDA
  •  • 7 657 mots

Dans le chapitre « Centralité du travail ou philosophie de l'activité ? »  : […] Le xix e  siècle a construit le mythe du travail épanouissant et de la possible libération du travail aliéné. Il a rêvé d'une société où le travail deviendrait œuvre, premier besoin vital, et a dirigé toutes les énergies utopiques de l'époque vers la sphère de la production. Le travail est devenu, au cours du xx e  siècle, non seulement le moyen de gagner sa vie, d'avoir une place dans la société, […] Lire la suite

ATTENTION TROUBLES DE L'

  • Écrit par 
  • Éric SIÉROFF
  •  • 1 021 mots

Dans le chapitre « Lésions et dysfonctionnements frontaux »  : […] Une atteinte des lobes frontaux peut entraîner un trouble du contrôle de l’attention avec une grande distractibilité et des difficultés à se concentrer. Les patients ne peuvent pas diriger leur attention en fonction de buts préétablis. Leur comportement est inapproprié dans les interactions sociales, avec une mauvaise évaluation des conséquences de leurs actes, une attitude « désinhibée » et une […] Lire la suite

TYPOLOGIE, sociologie

  • Écrit par 
  • Jean-Claude COMBESSIE
  •  • 1 639 mots

Le mot « typologie » apparaît au xix e  siècle pour désigner les types ou les classifications des sciences de la nature, et différencier leur mode d'élaboration « scientifique » des classifications communes ou des types des philosophes et des exégètes bibliques. Il implique, comme en philosophie, une explicitation raisonnée des principes « essentiels » des êtres et des choses mais aussi des métho […] Lire la suite

Rejoignez-nous

Inscrivez-vous à notre newsletter hebdomadaire et recevez en cadeau un ebook au choix !