« DAGERMAN STIG (1923-1954) »

DAGERMAN STIG (1923-1954)

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 675 mots

Les convulsions de la Seconde Guerre mondiale ne pouvaient laisser indifférente la Suède, restée officiellement neutre. Dès 1941 se dessinait à travers les revues l'école dite des années quarante (40-tal, qui sera aussi le titre de la revue porte-parole de ces écrivains, 1944-1947), qui reprenait les grands thèmes existentialistes (angoisse […] Lire la suite

SUÈDE

  • Écrit par 
  • Régis BOYER, 
  • Michel CABOURET, 
  • Maurice CARREZ, 
  • Georges CHABOT, 
  • Jean-Claude MAITROT, 
  • Jean-Pierre MOUSSON-LESTANG, 
  • Lucien MUSSET, 
  • Claude NORDMANN, 
  • Jean PARENT, 
  • Universalis 
  •  • 35 919 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre "Les Temps modernes" : …  Désormais, la Suède est devenue une grande puissance. Elle souffre pourtant, en littérature, d'un déséquilibre entre tenants de la tradition et adeptes résolus d'un modernisme impénitent. À ce titre, l'auteur le plus représentatif restera Pär Lagerkvist (1891-1974) qui, d' Angoisse ( Ångest , 1916) à Mariamne (1967) en passant par Barabbas (1950) et de nombreux ouvrages romanesques ou dramatiqu […] Lire la suite