« PRESSION HYDROSTATIQUE »

ISOSTASIE, géologie

  • Écrit par 
  • Anny CAZENAVE
  •  • 745 mots
  •  • 2 médias

Le terme « isostasie » (du grec isos , égal, et stasis , arrêt) traduit l'état d'équilibre des roches de la croûte terrestre par rapport au manteau sous-jacent. Ce phénomène implique que, au-dessus d'une certaine profondeur, appelée niveau de compensation, la masse des roches crustales superficielles est partout la même quelle que soit l'altitude des reliefs. En dessous du niveau de compensation, […] Lire la suite

Les médias de la recherche « PRESSION HYDROSTATIQUE » :

Échanges d'eau entre plasma et liquides interstitiels
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Modèles d'Airy et de Pratt
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Osmose directe
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

MILIEU, écologie

  • Écrit par 
  • Cesare F. SACCHI
  •  • 7 829 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre "La gravité ou pesanteur" : …  C'est un autre facteur écologique universel, qui conditionne à la fois la structure physique du milieu (stratification de l'atmosphère, de l'hydrosphère, des sédiments et des sols), la distribution et la morphologie des organismes, leur activité de constructeurs. Parmi les conséquences de la gravité sur la forme et la physiologie des organismes se rangent les rapports entre mouvements des animaux, […] Lire la suite

OCÉAN ET MERS (Vie marine) Vie dans les grandes profondeurs

  • Écrit par 
  • Lucien LAUBIER
  •  • 3 869 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre " Les peuplements associés à l'hydrothermalisme" : …  Les peuplements associés à l'hydrothermalisme ont été découverts en 1977, par 2 500 mètres de profondeur, sur la dorsale des Galapagos (cf. encadré). Ils ont été retrouvés ensuite en différents points de la dorsale du Pacifique oriental, du sud de l'île de Pâques jusqu'au golfe de Californie, puis le long des dorsales du Pacifique nord-est, et enfin, dans des bassins arrière-arc insulaire et sur […] Lire la suite

RESPIRATOIRE (APPAREIL) Physiologie

  • Écrit par 
  • Roland LEFRANÇOIS, 
  • Universalis 
  •  • 7 258 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre "Effets de la pression" : …  Chaque fois que l'on s'enfonce de 10 mètres sous la surface de la mer, la pression augmente de 1 bar. Ainsi, un homme plongeant à 50 mètres est soumis à une pression totale de 6 bars. Cette pression ambiante doit être équilibrée en permanence par la pression régnant à l'intérieur de l'organisme. Cette condition interdit la plongée aux personnes atteintes de certaines affections auriculaires pour […] Lire la suite