« ENREGISTREMENTS PHYSIOLOGIQUES »

CARDIOLOGIE

  • Écrit par 
  • Philippe BEAUFILS, 
  • Robert SLAMA
  •  • 4 128 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre "Les premières lueurs : l'électrophysiologie" : …  C'est au tout début du xx e  siècle que commencent les progrès de la cardiologie moderne. Certes, les cliniciens des siècles précédents, tels Laennec, Adams et Stokes, Durozier, William Heberden ou encore Bouveret, avaient édifié la séméiologie d'interrogatoire et d'examen clinique qui est, en grande partie, restée la nôtre. Mais c'est en Hollande, en 1903, que l'aventure technologique commence a […] Lire la suite

Les médias de la recherche « ENREGISTREMENTS PHYSIOLOGIQUES » :

Activité cardiaque
Crédits : Encyclopædia Universalis France

diaporama

Audiométrie
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Électro-encéphalogramme
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Électroencéphalographie : réaction d'arrêt de Berger
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Afficher les médias de « ENREGISTREMENTS PHYSIOLOGIQUES »

CERVEAU HUMAIN

  • Écrit par 
  • André BOURGUIGNON, 
  • Cyrille KOUPERNIK, 
  • Pierre-Marie LLEDO, 
  • Bernard MAZOYER, 
  • Jean-Didier VINCENT
  •  • 12 767 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre "Les techniques d'enregistrement" : …  Certains événements neurophysiologiques affectant le cortex cérébral peuvent être directement observés. C'est le cas en magnéto-encéphalographie, M.E.G. ; ou en électro-encéphalographie, E.E.G. : les modifications locales du champ électromagnétique se propageant à la vitesse de la lumière sont détectables « en temps réel » à la surface du scalp. E.E.G. et M.E.G. sont fondées sur la mesure de ces […] Lire la suite

CŒUR Maladies cardio-vasculaires

  • Écrit par 
  • Jean-Yves ARTIGOU, 
  • Yves GROSGOGEAT, 
  • Paul PUECH
  •  • 16 174 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre "Électrocardiogramme" : …  L' électrocardiogramme (ECG) enregistre les variations du potentiel électrique induites par l'activité cardiaque à tous les temps de la révolution cardiaque. Leur transmission à la surface corporelle est captée par des dérivations qui, pour l'électrocardiogramme standard, sont placées à la surface de la peau de manière à effectuer douze enregistrements. Les dérivations bipolaires des membres (D1 […] Lire la suite

ÉLECTROPHYSIOLOGIE

  • Écrit par 
  • Max DONDEY, 
  • Jean DUMOULIN, 
  • Alfred FESSARD, 
  • Paul LAGET, 
  • Jean LENÈGRE
  •  • 17 359 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre "Électro-encéphalographie" : …  L' électro-encéphalographie est l'investigation électrophysiologique permettant d'enregistrer et d'analyser l'activité des générateurs bioélectriques cérébraux, telle qu'elle se manifeste au niveau des enveloppes cutanées du crâne (ou scalp). Le champ électrique créé par ces générateurs diffère selon les régions du scalp et varie constamment dans le temps. Il est capté par des couples d'électrod […] Lire la suite

HYPERTENSION

  • Écrit par 
  • Xavier JEUNEMAITRE, 
  • Jacques JULIEN, 
  • Jean-Baptiste MICHEL
  •  • 6 813 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre "La surveillance du traitement antihypertenseur" : …  L'efficacité du traitement antihypertenseur est attestée par la baisse tensionnelle enregistrée lors de la mesure chez le médecin traitant. Dans les dernières années, deux techniques alternatives de mesure de la pression artérielle ont été développées. Il s'agit de la mesure ambulatoire de pression artérielle (ou M.A.P.A.) et de l'automesure tensionnelle. Ces deux techniques, bien que connues dep […] Lire la suite

MAREY ÉTIENNE-JULES (1830-1904)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 690 mots
  •  • 3 médias

Médecin et physiologiste français qui a perfectionné la méthode graphique pour l'enregistrement de l'activité physiologique. Né à Beaune, Marey étudie à Dijon et vient à Paris en 1850 s'inscrire à la faculté de médecine. Interne à l'hôpital Cochin (1854), il se passionne pour la physique et travaille en 1857 sur l'élasticité artérielle et la propagation des ondes dans les liquides. Sa thèse, en 1 […] Lire la suite

OTOÉMISSIONS ACOUSTIQUES

  • Écrit par 
  • Paul AVAN, 
  • Pierre BONFILS
  •  • 1 986 mots

Dans le chapitre "Produits de distorsion" : …  Le terme “produit de distorsion” a été employé en acoustique bien avant la découverte par Kemp des otoémissions. En effet, dès 1714, Giuseppe Tartini découvrait, par une méthode psychoacoustique, que lorsqu'il écoutait deux sons purs, de fréquences proches, émis simultanément, il entendait un troisième son. Les produits de distorsion, tels qu'ils sont actuellement conçus dans le cadre du phénomène […] Lire la suite

PSYCHOLOGIE DU MENSONGE

  • Écrit par 
  • Claudine BILAND, 
  • Jacques PY
  •  • 2 020 mots

Dans le chapitre "Indicateurs physiologiques du mensonge" : …  La technologie a toujours cherché à se mettre au service de la recherche de la vérité. Le premier outil à l'avoir fait – de loin le plus utilisé à travers le monde – est le polygraphe, plus connu sous le terme « détecteur de mensonge ». Son fonctionnement repose sur l’enregistrement d’un certain nombre de réponses physiologiques émises par une personne soumise à des questions par un interviewer. […] Lire la suite

SOMMEIL

  • Écrit par 
  • Patrice FORT, 
  • Michel JOUVET, 
  • Patrick LÉVY, 
  • Véronique VIOT-BLANC
  •  • 18 111 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre "Circonstances et modalités du diagnostic" : …  Le ronflement existe chez pratiquement tous les apnéiques. Il est sonore et constitue une plainte fréquente du conjoint et un motif de consultation. Cette vibration du voile du palais et des parties molles pharyngées peut atteindre une amplitude de 80 à 100 dB. Elle est généralement accrue lorsque le sujet dort sur le dos, et aggravée par une surcharge pondérale, l'alcool, même à faible dose, et […] Lire la suite