« MÉTALLURGIE, histoire »

MÉTALLURGIE SCIENTIFIQUE

  • Écrit par 
  • Nicole CHÉZEAU
  •  • 195 mots
  •  • 1 média

Le passage de la métallurgie du fer et de la fonte à celle de l'acier ouvre l'ère de la technologie moderne. L'utilisation massive, après 1880, de l'acier, matériau aux possibilités prometteuses mais encore indéfinies, incite les producteurs et les consommateurs à effectuer des recherches sur ses propriétés. Ces études, fruit d'une collaboration étroite […] Lire la suite

Les médias de la recherche « MÉTALLURGIE, histoire » :

Convertisseur Bessemer
Crédits : Bettmann/ Getty Images

photographie

De re metallica
Crédits : AKG

photographie

Europe, diffusion du fer
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Fabrication de l’aluminium vers 1886
Crédits : Courtesy of Alcoa Incorporated

photographie

Afficher les médias de « MÉTALLURGIE, histoire »

ÂGE DU BRONZE EN EUROPE

  • Écrit par 
  • Jean-Paul DEMOULE
  •  • 182 mots
  •  • 1 média

L'ajout d'étain au cuivre, dans une proportion d'environ 10 p. 100, a permis aux métallurgistes de la protohistoire d'obtenir un alliage plus résistant, le bronze. L'Âge du bronze européen s'étend de — 2200 à — 800. Il s'agit moins, en ses débuts, d'une période de transformations économiques et sociales que d'une simple innovation technique. Le bronze permet la réalisation de nouvelles formes, sur […] Lire la suite

ÂGE DU FER EN EUROPE

  • Écrit par 
  • Jean-Paul DEMOULE
  •  • 183 mots
  •  • 1 média

Connue des Hittites au II e  millénaire, la métallurgie du fer apparaît en Europe vers — 800. On parle alors d'Âge du fer (— 800-— 50), même s'il ne s'agit, comme pour le bronze, que d'une simple invention technique. Plus répandu dans la nature que le cuivre, le fer nécessite pour être réduit une température plus élevée, soit 1 500 degrés. Il est dans un premier temps, le Premier Âge du fer (— 800 […] Lire la suite

AGRICOLA GEORG BAUER dit (1494-1555)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre MENDIBURU
  •  • 267 mots

Érudit allemand né à Glauchau (Saxe), Agricola peut être considéré comme le père de la minéralogie. Après des études de philosophie à Leipzig, à Bologne et à Padoue, des études de médecine à Ferrare, il exerce comme médecin municipal à Joachimstal de 1527 à 1533, puis à Chemnitz de 1533 à sa mort. Vivant dans la plus grande région minière de l'Europe du xvi e  siècle, et en contact avec toutes les […] Lire la suite

ALCHIMIE

  • Écrit par 
  • René ALLEAU, 
  • Universalis 
  •  • 13 642 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre "L'art noble du forgeron" : …  Une tradition remarquable, citée par Granet, illustre le double pouvoir du forgeron qui est capable ou bien d'armer le seigneur ou bien de le désarmer soudain. Voulant donner une puissance invincible aux deux sabres du défenseur du domaine, un forgeron les baptisa du sang de ses propres fils. Désormais, le seigneur triomphait dans tous les combats, mais quand le forgeron proférait le nom ( ming ) […] Lire la suite

APPARITION DE L'INDUSTRIE DU FER

  • Écrit par 
  • Nicole CHÉZEAU
  •  • 183 mots

Les premières traces de l'industrie du fer sont attestées vers 1700 à 1500 avant J.-C. dans le sud du Caucase. À cette époque, les forgerons chalybes faisaient chauffer un mélange de minerai de fer et de charbon de bois dans un simple trou. Chez les Hittites, ce procédé primitif évolue vers le bas foyer, sorte de four semi-enterré dans lequel la combustion est activée par l'air insufflé au moyen d […] Lire la suite

APPARITION DES HAUTS-FOURNEAUX

  • Écrit par 
  • Olivier LAVOISY
  •  • 222 mots

En Occident, les premiers hauts-fourneaux apparaissent vraisemblablement dans la région de Liège durant la seconde moitié du xiv e  siècle. Le principe est d'augmenter la taille des foyers pour accroître la production de fer. Cependant la réduction (élimination de l'oxygène) de minerais de fer mélangés au charbon de bois ne donne plus, dans les hauts-fourneaux, une masse pâteuse de fer mais un pr […] Lire la suite

ART DU BRONZE EN CHINE

  • Écrit par 
  • Alain THOTE
  •  • 171 mots

La métallurgie apparaît tardivement en Chine, vers — 2000, dans la culture de Qijia, qui couvrait une partie du Qinghai et du Gansu. Fondus ou martelés, en alliage cuivreux ou en cuivre pur, les premiers objets sont menus (couteaux, outils, ornements, miroirs, etc.). Vers — 1500, ou un peu avant, on commença à fondre des vases rituels ornés en Chine centrale, à Erlitou (Henan). L'abondance des min […] Lire la suite

ARTISANAT DU BRONZE (Gaule préromaine)

  • Écrit par 
  • Cécile BRETON
  •  • 2 454 mots
  •  • 1 média

L'objet archéologique est un palimpseste. Il accumule les traces entremêlées de son histoire que l'archéologie doit savoir distinguer : traces de fabrication, d'utilisation ou d'abandon. Les artisans bijoutiers de la Gaule préromaine nous enseignent leur maîtrise de la métallurgie du bronze ; et c'est grâce au matériau lui-même, et à nos techniques modernes, que nous réapprenons, pour les comprend […] Lire la suite

ASIE DU SUD-EST (art et archéologie) Préhistoire et protohistoire

  • Écrit par 
  • Helmut LOOFS-WISSOWA
  •  • 3 594 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre "L'âge des métaux et la protohistoire" : …  Les dates et les circonstances de l'apparition des premiers métaux en Asie du Sud-Est sont encore enveloppées d'une brume épaisse. Jusqu'à il y a un peu plus de vingt ans, la civilisation de Dongson, au nord du Vietnam, dont la naissance était datée de 800 à 300 avant J.-C. suivant les chercheurs différents, était généralement considérée comme la civilisation utilisant le bronze la plus ancienne […] Lire la suite

BESSEMER sir HENRY (1813-1898)

  • Écrit par 
  • James Patrick SAVILLE, 
  • Universalis 
  •  • 879 mots

Ingénieur et industriel britannique, né le 19 janvier 1813 à Charlton (Hertfordshire) et mort le 15 mars 1898 à Londres, surtout connu pour avoir développé le premier procédé industriel de fabrication de l'acier (alliage de fer et de carbone de teneur intermédiaire entre le fer et la fonte). Fils d'un ingénieur et fondeur de caractères typographiques, Henry Bessemer montre très tôt des disposition […] Lire la suite

BRONZE & FER, âges

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre MOHEN
  •  • 3 297 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre "Le fer et l'âge du fer" : …  Une nouvelle étape, le plus souvent historique, est franchie avec l'utilisation courante du fer terrestre  : celui-ci est plus difficile à obtenir que le bronze car, après la réduction partielle du minerai qui forme une loupe au fond du fourneau, il faut cingler celle-ci avec de fortes masses pour en sortir des fragments de métal rassemblés en lingot ; il faut ensuite remarteler ce fer dans des co […] Lire la suite

BRONZES ANTIQUES

  • Écrit par 
  • Claude ROLLEY
  •  • 5 573 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre "Problèmes techniques" : …  En ce qui concerne les problèmes techniques, des fouilles continuent à apporter des données nouvelles, en cours d'interprétation, par exemple pour la grande statuaire grecque à Olympie, à Corfou et à Rhodes, à Alésia et en Hongrie pour les petits objets romains. L'étude des objets montre de plus en plus que la technique très simple de la cire perdue, encore utilisée aujourd'hui dans plusieurs part […] Lire la suite

CHINOISE CIVILISATION Les arts

  • Écrit par 
  • Corinne DEBAINE-FRANCFORT, 
  • Daisy LION-GOLDSCHMIDT, 
  • Michel NURIDSANY, 
  • Madeleine PAUL-DAVID, 
  • Michèle PIRAZZOLI-t'SERSTEVENS, 
  • Pierre RYCKMANS, 
  • Alain THOTE
  •  • 54 368 mots
  •  • 37 médias

Dans le chapitre " L'Âge du bronze" : …  Bien que des incertitudes subsistent encore sur les débuts de la métallurgie en Chine, les premières étapes de son développement ne semblent pas globalement différentes de ce qui a été observé pour le Proche-Orient ancien. Cependant, à partir de 1600 avant J.-C. environ, l'art du bronze se signale par une profonde originalité. Le prestige considérable dont il jouit dès ce moment va faire de lui u […] Lire la suite

CHINOISE (CIVILISATION) Sciences et techniques

  • Écrit par 
  • Jean-Claude MARTZLOFF
  •  • 6 568 mots

Dans le chapitre "Techniques" : …  La science, qui a pour objet le savoir, et la technique, tournée vers les applications concrètes, s'appuient fréquemment l'une sur l'autre. Dans le monde chinois, ces deux domaines complémentaires ont toujours été remarquablement solidaires, mais ce pourrait être une erreur d'interpréter ce fait comme une donnée proprement chinoise. L'Occident et la Chine n'ont pas connu des modes de développement […] Lire la suite

DARBY ABRAHAM (1678-1717)

  • Écrit par 
  • Bruno JACOMY
  •  • 754 mots
  •  • 1 média

Métallurgiste anglais, Abraham Darby a mis au point en 1709 un procédé de fonte au coke (obtention de la fonte en utilisant dans les hauts fourneaux le coke, combustible issu du charbon) qui l’a rendu célèbre. À son décès, en 1717, ses descendants, Abraham Darby II et III, ont poursuivi et perfectionné ses innovations, qui ont fortement marqué les débuts de la révolution industrielle en Angleterr […] Lire la suite

DE RE METALLICA (G. Agricola)

  • Écrit par 
  • Florence DANIEL
  •  • 207 mots
  •  • 1 média

Le savant saxon Georg Bauer (1494-1555), dit Georgius Agricola, peut être considéré comme le fondateur de la minéralogie et de la métallurgie. Il est l'un des premiers géologues à refuser l'approximation et la spéculation pour se tourner résolument vers l'observation rigoureuse, des minéraux notamment. Le plus célèbre de ses six ouvrages, De re metallica , est publié à Bâle en 1556, soit un an apr […] Lire la suite

EUROPE, préhistoire et protohistoire

  • Écrit par 
  • Gérard BAILLOUD, 
  • Jean GUILAINE, 
  • Michèle JULIEN, 
  • Bruno MAUREILLE, 
  • Michel ORLIAC, 
  • Alain TURQ, 
  • Universalis 
  •  • 21 406 mots
  •  • 22 médias

Dans le chapitre "Naissance de la métallurgie" : …  La naissance de la métallurgie européenne fut longtemps perçue comme le simple reflet d'inventions issues précocement d'Asie Mineure ou du monde méditerranéen. En Europe continentale, les premières routes du cuivre étaient jalonnées d'objets manufacturés tels que les torques à enroulement qui, provenant de Syrie ou du Liban, auraient été échangés jusqu'en Bohême (Allemagne actuelle) et même jusqu […] Lire la suite

FER, FONTE ET ACIER (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Olivier LAVOISY
  •  • 582 mots

— 1700-— 1500 Début de l'industrie du fer avec les premières traces, au Sud du Caucase, de foyers permettant la réduction (élimination d'oxygène) de minerais de fer au charbon de bois. Vers — 1250 Une lettre du roi hittite Hattusil III mentionne une épée en fer. — 1100-— 800 Réduction de minerais de fer au charbon de bois en Grèce. — 700 Réduction de minerais de fer en Europe du Sud. — 500 Ré […] Lire la suite

FONTE AU COKE

  • Écrit par 
  • Nicole CHÉZEAU
  •  • 193 mots
  •  • 1 média

Au début du xviii e  siècle, la sidérurgie anglaise paraissait condamnée par un manque de charbon de bois causé par un déboisement intensif. Ce problème, vital, fut résolu par la mise au point par Abraham Darby (1678 ?-1717), dès 1709, d'un nouveau combustible à haut pouvoir calorifique, le coke, obtenu par pyrolyse du charbon minéral. Après 1780, l'usage du coke dans les hauts-fourneaux se généra […] Lire la suite

GABON

  • Écrit par 
  • Nicolas METEGUE N'NAH, 
  • Roland POURTIER
  •  • 6 707 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre "Durant l'Antiquité : arrivée et installation des Bantous" : …  Les traces d'une industrie métallurgique très ancienne découvertes au Gabon − notamment dans le massif de l'Otoumbi −, sont certainement dues aux premiers peuples de langues bantoues dont l'installation, dans ce pays, remonte sans doute au viii e  siècle avant J.-C., peut-être même plus tôt. Dès l'origine, les rapports entre Bantous et Pygmées furent très cordiaux, permettant de fructueux échange […] Lire la suite

GÉORGIE

  • Écrit par 
  • Christophe CHICLET, 
  • Régis GAYRAUD, 
  • David Marshall LANG, 
  • Kalistrat SALIA, 
  • Universalis 
  •  • 15 766 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre "Les arts du métal" : …  À l'Âge du bronze moyen (env. 1500 av. J.-C.), de nombreuses techniques avaient été mises au point dans le domaine de la métallurgie en Géorgie : coulage, forgeage, repoussage, découpage, estampage, polissage et brunissage. On connaissait aussi les bijoux niellés. Certains objets d' or et certains filigranes trouvés dans les sépultures trialeti rappellent les modèles sumériens, encore que leur fa […] Lire la suite

HALL CHARLES MARTIN (1863-1914)

  • Écrit par 
  • Bruno JACOMY
  •  • 669 mots
  •  • 1 média

Chimiste américain, Charles Martin Hall a mis au point en 1886, en même temps que le Français Paul Héroult, un procédé électrolytique (c'est-à-dire qui utilise le courant électrique pour activer les réactions chimiques) d'extraction de l'aluminium. Isolé seulement depuis 1825 par le chimiste danois Christian Œrsted, l'aluminium est obtenu à partir de l'alumine, un oxyde d'aluminium tiré de la ba […] Lire la suite

HÉROULT PAUL LOUIS TOUSSAINT (1863-1914)

  • Écrit par 
  • Bruno JACOMY
  •  • 717 mots
  •  • 1 média

Paul Louis Toussaint Héroult est un métallurgiste et inventeur français connu pour avoir mis au point en 1886 un procédé de production d'aluminium par électrolyse de l'alumine. Cette technique a couramment été nommée procédé Hall-Héroult, l'Américain Charles Martin Hall l'ayant développée simultanément et indépendamment. Mais au-delà de l'extraction de l'aluminium, le nom de Héroult reste égal […] Lire la suite

INDE (Arts et culture) L'art

  • Écrit par 
  • Raïssa BRÉGEAT, 
  • Marie-Thérèse de MALLMANN, 
  • Rita RÉGNIER
  •  • 49 040 mots
  •  • 62 médias

Dans le chapitre "Les matériaux et l'évolution des techniques" : …  Peu coûteuse, docile à la pression des doigts, l'argile s'est de tout temps prêtée à merveille aux productions de l'art populaire et, de nos jours encore, c'est aux potiers qu'il appartient en Inde de façonner des images éphémères pour les cultes domestiques et les fêtes. Une abondante moisson de statuettes de terre cuite a été recueillie sur les sites où se développèrent les cultures villageoise […] Lire la suite

INDE (Arts et culture) Les sciences

  • Écrit par 
  • Francis ZIMMERMANN
  •  • 14 198 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre "Chimie et sciences naturelles" : …  Les sciences naturelles sont infiniment moins développées que la médecine dans l'Inde traditionnelle. Il est vrai que, réciproquement, la science que nous avons pris l'habitude d'appeler médecine et qui se nomme Āyurveda en sanskrit, la « science de longévité », déborde le cadre d'une simple doctrine thérapeutique et englobe toutes les sciences naturelles, la nature offrant à l'homme une immense […] Lire la suite

INDO-PAKISTANAISE ARCHÉOLOGIE

  • Écrit par 
  • Jean-François JARRIGE
  •  • 16 935 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre "Les cultures du IIe millénaire au Gujarat, au Rajasthan, en Inde centrale et dans la partie septentrionale du plateau du Deccan" : …  Les recherches entreprises au Gujarat ont permis d'identifier une vingtaine de sites qui peuvent être considérés comme directement reliés à la tradition harappéenne classique. Le site le mieux connu est Lothal, dont nous avons parlé à propos du commerce de la civilisation de l'Indus. Au II e millénaire, Lothal semble connaître une phase de déclin comparable à ce que l'on peut noter dans les autre […] Lire la suite

JAPON (Arts et culture) Les arts

  • Écrit par 
  • François BERTHIER, 
  • François CHASLIN, 
  • Nicolas FIÉVÉ, 
  • Anne GOSSOT, 
  • Chantal KOZYREFF, 
  • Hervé LE GOFF, 
  • Françoise LEVAILLANT, 
  • Daisy LION-GOLDSCHMIDT, 
  • Shiori NAKAMA, 
  • Madeleine PAUL-DAVID, 
  • Universalis 
  •  • 56 170 mots
  •  • 34 médias

Dans le chapitre "Période Yayoi" : …  Vers le iii e  siècle avant J.-C., dans le Nord-Kyūshū, des apports venus du continent entraînent l'apparition de la culture Yayoi (agriculture et surtout riziculture, métallurgie du bronze, puis métallurgie du fer, tissages, différents modes d'architecture et de sépultures, céramiques nouvelles). La culture du riz est attestée dans cette région par la présence, dans la couche supérieure du Jōmon […] Lire la suite

LE CHATELIER HENRY (1850-1936)

  • Écrit par 
  • Georges KAYAS
  •  • 287 mots

Chimiste français né à Paris et mort à Miribel-les-Échelles (Isère). Élève de l'École polytechnique, puis de l'École des mines, Henry Le Chatelier travaille deux ans comme ingénieur avant d'être nommé professeur de chimie générale à l'École des mines, en 1877. Il y enseigne cette matière jusqu'en 1888. Pendant ce temps, il se fait connaître par ses travaux dans le domaine de la métallurgie, des c […] Lire la suite

MADAGASCAR

  • Écrit par 
  • Marie Pierre BALLARIN, 
  • Chantal BLANC-PAMARD, 
  • Hubert DESCHAMPS, 
  • Bakoly DOMENICHINI-RAMIARAMANANA, 
  • Paul LE BOURDIEC, 
  • David RASAMUEL, 
  • Universalis 
  •  • 35 139 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre "La métallurgie du fer" : …  Il n'y a pas d'industrie lithique à Madagascar, car les premiers migrants ont débarqué dans l'île à une époque où l'on connaissait déjà le travail du fer. Les deux objets en pierre d'« apparence néolithique » qui ont été découverts dans le centre et le sud-ouest du pays, respectivement par Maurice Bloch et Marimari Kellum-Ottino, et qui ont été assimilés à des herminettes polies, n'ont qu'une sign […] Lire la suite

MARTIN PIERRE-ÉMILE (1824-1915)

  • Écrit par 
  • Bruno JACOMY
  •  • 526 mots
  •  • 1 média

Pierre-Émile Martin, métallurgiste français, réussit le 8 avril 1864 la première fusion d'un mélange de fonte et de fer, sur la base d'un procédé d'obtention de l'acier par oxydo-réduction imaginé par René-Antoine Ferchault de Réaumur dès 1722. Cette technique prendra le nom de procédé Siemens-Martin. Pierre-Émile Martin naît le 17 août 1824 à Bourges, dans une famille de maîtres de forges de la […] Lire la suite

MATIÈRE (physique) États de la matière

  • Écrit par 
  • Vincent FLEURY
  •  • 5 805 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre "Historique de la recherche sur l'état de la matière" : …  L'expérience immédiate de la matière est commune à tous les hommes, depuis qu'ils sont doués de raison. La distinction entre solide et liquide était certainement présente à l'esprit de nos ancêtres de la préhistoire. Cependant, on peut se contenter de faire remonter les interrogations scientifiques sur les différents états de la matière à plusieurs lignes d'observations ou d'activités humaines, i […] Lire la suite

MÉTAL ARTS DU

  • Écrit par 
  • Catherine ARMINJON
  •  • 11 108 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre "Mise en forme" : …  Certains métaux furent trouvés à l'état natif dès la préhistoire ; le fer météorique en est un exemple. Au Néolithique, l'or, l'argent et le cuivre, qui étaient connus, ont été exploités simultanément et travaillés dans l'état dans lequel le minerai se présentait : les grandes transformations ont été réalisées ensuite grâce au traitement des métaux et à leurs différents alliages. Ce sont ces étap […] Lire la suite

MÉTALLURGIE DU BRONZE EN CHINE (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Alain THOTE
  •  • 83 mots

Vers — 2000 Culture de Qijia. Environ — 1700-— 1500 Culture d’Erlitou (site proche de Luoyang, Henan). Environ — 1500-— 1300 Culture d’Erligang (site proche de Zhengzhou, Henan), phase initiale de la dynastie des Shang. Début de l'Âge du bronze en Chine. Environ — 1200-— 1050 Phase finale de la dynastie des Shang, dite phase d'Anyang, du nom du site où furent trouvées les tombes des derniers r […] Lire la suite

MINERAIS

  • Écrit par 
  • Michel CUNEY
  •  • 3 756 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre "Historique" : …  Les plus anciennes substances minérales extraites par l’homme sont celles qui ont servi à la fabrication d’outils de pierre (silex, obsidienne…). Les premières utilisations remonteraient au moins à 2,6 millions d’années, avec les outils d’Oldowayen en Tanzanie. Ensuite, certaines substances ont été utilisées comme pigments dans les peintures (hydroxydes et oxydes de fer et de manganèse) ou comme p […] Lire la suite

MINES, Antiquité gréco-romaine

  • Écrit par 
  • Claude DOMERGUE
  •  • 12 763 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre "Les techniques de la métallurgie extractive" : …  Un certain nombre d'opérations s'insèrent entre la sortie du minerai de la mine et la phase chimique de l'extraction même. À sa sortie de la mine, le minerai est dans son état brut, mêlé le plus souvent à la gangue filonienne. Il faut l'en séparer par concassage, broyage et lavage. Pour le concassage, des enclumes en pierre ont été utilisées, comme aux époques précédentes : on en trouve au Laurio […] Lire la suite

MONTLUÇON

  • Écrit par 
  • Christian JAMOT
  •  • 698 mots
  •  • 1 média

Montluçon, sous-préfecture de l'Allier , est perchée, en situation défensive, sur une butte du fossé qui l'abrite. C'est une place forte avancée du Bourbonnais, qui connaît une période de prospérité sous les ducs de Bourbon, notamment aux xiv e et xv e  siècles. À l'aube de l'ère industrielle, la ville, aux fonctions essentiellement de services, compte 5 000 habitants. La découverte du charbon à […] Lire la suite

MULTIPLICATION DES INVENTIONS

  • Écrit par 
  • Francis DEMIER
  •  • 307 mots

Au tournant des années 1760 se multiplient les découvertes qui donnent corps à l'idée de « révolution industrielle ». Le phénomène est surtout spectaculaire dans la filature de coton. En 1765, James Hargreaves met au point la spinning jenny , métier à filer dans lequel un mécanisme en bois rudimentaire permet à une personne de mettre en action non pas une broche mais trois, quatre ou cinq broches […] Lire la suite

PALÉOMÉTALLURGIE

  • Écrit par 
  • Patrick PÉRIN
  •  • 131 mots

La paléométallurgie est la science qui étudie la métallurgie antique au sens large, depuis ses origines jusqu'à l'époque industrielle. Elle examine et interprète les vestiges des vieilles installations métallurgiques : zones d'exploitation et lieux de traitement des minerais, ateliers d'orfèvres, de bronziers et de forgerons. Elle analyse, selon les méthodes métallographiques, les objets en métal […] Lire la suite

PATRIMOINE INDUSTRIEL EN SCANDINAVIE

  • Écrit par 
  • Louis BERGERON
  •  • 3 007 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre "Mines et métallurgie" : …  La partie centrale de la Suède, à l'ouest et au nord de Stockholm, dénommée Bergslagen, est le berceau de la puissance industrielle de ce pays. Elle est si riche en sites et en vestiges de cette activité qu'elle a bénéficié d'une protection particulière de la part du service royal des monuments historiques : sa partie centrale, transformée en une « région-écomusée », renferme notamment le site d' […] Lire la suite

PATRIMOINE INDUSTRIEL (France)

  • Écrit par 
  • Bruno CHANETZ, 
  • Laurent CHANETZ
  •  • 6 548 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre "Des palais industriels privés" : …  Par la suite, à l'instar des rois, certains capitaines d'industrie conçoivent leurs bâtiments industriels comme des œuvres architecturales. Si l'industrie qu'ils hébergeaient a le plus souvent disparu ou bien migré dans des structures plus modernes et opérationnelles, les bâtiments abandonnés demeurent en raison de la majesté et de la qualité de leur construction qui les rend propres à un usage r […] Lire la suite

PRÉCOLOMBIENS Méso-Amérique

  • Écrit par 
  • Rosario ACOSTA, 
  • Brigitte FAUGÈRE, 
  • Oruno D. LARA, 
  • Éric TALADOIRE, 
  • Universalis 
  •  • 17 212 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre "Les fluctuations de la frontière nord" : …  Ce repli de la frontière nord inclut, entre autres populations, les Tolteca-Chichimeca qui laisseront leur empreinte caractéristique à Tula, où l'on retrouve les aspects guerriers mentionnés. Mais les véritables Toltèques ne contrôlent Tula que vers le x e  siècle, à la fin de l'Épiclassique (650-950 après J.-C.). Au Michoacán, l'élite dirigeante, venue également du nord, introduit la même militar […] Lire la suite

PREMIÈRE MÉTALLURGIE

  • Écrit par 
  • Jean-Paul DEMOULE
  •  • 199 mots
  •  • 1 média

Le martelage à froid de pépites de cuivre natif est pratiqué dès le Néolithique ancien de Turquie, au VIII e  millénaire. Mais une véritable métallurgie ne se développe qu'au cours du V e  millénaire, en Europe du Sud-Est d'abord, grâce à une meilleure maîtrise du feu : elle permet de dépasser les 600 degrés indispensables à la cuisson des poteries ordinaires pour atteindre les 1 150 degrés nécess […] Lire la suite

PROCÉDÉ INDUSTRIEL DE FABRICATION DE L'ACIER

  • Écrit par 
  • Nicole CHÉZEAU
  •  • 253 mots
  •  • 1 média

L'acier, alliage de fer et de carbone de teneur intermédiaire entre le fer et la fonte, est encore au milieu du xix e  siècle un métal coûteux utilisé pour la fabrication d'outils de qualité. Avec le développement des chemins de fer et de l'armement, la nécessité d'une production en masse se fait sentir. Le premier procédé industriel de fabrication de l'acier date de 1856 ; il est dû à l'Anglais H […] Lire la suite

PROCÉDÉ INDUSTRIEL DE FABRICATION DE L'ALUMINIUM

  • Écrit par 
  • Nicole CHÉZEAU
  •  • 188 mots

Le Français Henri Sainte-Claire Deville (1818-1881) inventa en 1854 le premier procédé industriel de fabrication de l'aluminium. Celui-ci consiste à décomposer le chlorure double NaCl-AlCl 3 par le sodium en présence d'un fondant. L'alumine nécessaire à la préparation de ce chlorure était obtenue en traitant un minerai de bauxite par le carbonate de soude dans des fours chauffés à haute températ […] Lire la suite

PROTOHISTOIRE

  • Écrit par 
  • Jacques BRIARD
  •  • 3 504 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre "Naissance de la métallurgie" : …  La naissance de la métallurgie européenne fut longtemps perçue comme le simple reflet d'inventions issues précocement d'Asie Mineure ou du monde méditerranéen. En Europe continentale, les premières routes du cuivre étaient jalonnées d'objets manufacturés tels que les torques à enroulement qui, provenant de Syrie ou du Liban, auraient été échangés jusqu'en Bohême (Allemagne actuelle) et même jusqu […] Lire la suite

PUDDLAGE

  • Écrit par 
  • Olivier LAVOISY
  •  • 189 mots

L'Anglais Henry Cort dépose en 1784 un brevet sur le puddlage pour transformer la fonte (alliage de fer et de carbone) en fer, peu après celui de Peter Onions (1783). Dans ce procédé, qui représente un progrès décisif pour les techniques d'affinage, la fonte, cassée en morceaux et mélangée à des scories riches en oxydes de fer, est décarburée (affinée) dans un four chauffé au coke. Dès la fusion, […] Lire la suite

RÉVOLUTION INDUSTRIELLE

  • Écrit par 
  • Jean-Charles ASSELAIN
  •  • 11 828 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre "L'impact mondial de la révolution industrielle anglaise" : …  Les premières innovations marquantes de la révolution industrielle ont eu un retentissement presque immédiat sur les pays voisins, comme la France ; dès 1778, le métallurgiste anglais William Wilkinson crée la grande entreprise métallurgique du Creusot, qui produira de la fonte au coke quelques années plus tard, et en 1779 une première machine à vapeur commandée à Watt et Boulton est installée à […] Lire la suite

SRI LANKA

  • Écrit par 
  • Osmund BOPEARACHCHI, 
  • Delon MADAVAN, 
  • Éric MEYER, 
  • Édith PARLIER-RENAULT
  •  • 21 693 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre "La métallurgie" : …  Les fours de réduction du fer ont été trouvés à peu près partout dans l'île. Depuis 1990, les fouilles effectuées dans la vallée du fleuve Walawe ont permis de dégager des structures très intéressantes. Les fourneaux mis au jour par des archéologues sri lankais et britanniques à Samanalawewa dans les années 1990-1993 ont révélé des installations extrêmement ingénieuses : la combustion était attisé […] Lire la suite

TECHNIQUES HISTOIRE DES

  • Écrit par 
  • Bruno JACOMY
  •  • 7 200 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre " L'Antiquité" : …  L'Antiquité verra les civilisations méditerranéennes passer d'une structure rurale disséminée à une structure partiellement urbanisée, bâtie autour d'un pouvoir politique fort. Le contexte géographique joue, au démarrage de cette évolution, un rôle capital. L'émergence d'une culture urbaine dans les vallées du Nil, du Tigre et de l'Euphrate peut être rapprochée, sur le plan du développement techn […] Lire la suite

Rejoignez-nous

Inscrivez-vous à notre newsletter hebdomadaire et recevez en cadeau un ebook au choix !