« CANADIENNE DE LANGUE ANGLAISE LITTÉRATURE »

ATWOOD MARGARET (1939- )

  • Écrit par 
  • Marta DVORAK
  •  • 1 200 mots
  •  • 1 média

Romancière, poète, nouvelliste, essayiste, satiriste et critique, Margaret Atwood est reconnue comme l'une des figures dominantes de la littérature d'expression anglaise . Elle est l'auteure d'une quarantaine d'ouvrages traduits dans une quarantaine de langues. Depuis des décennies, elle éclipse ses homologues canadiens également traduits dans le monde, mais moins médiatisés, tels qu’Alice Munro […] Lire la suite

Le média de la recherche « CANADIENNE DE LANGUE ANGLAISE LITTÉRATURE » :

Alice Munro
Crédits : AP Images

photographie

BIRNEY EARLE (1904-1995)

  • Écrit par 
  • Universalis 
  •  • 430 mots

La contribution de l' écrivain et éducateur canadien Earle Birney à la littérature – en particulier à la poésie – de son pays natal montre un amour profond et constant de la langue qui s'exprime à travers une œuvre riche en expérimentations. Alfred Earl Birney naît le 13 mai 1904 à Calgary, dans les Territoires du Nord (auj. province d'Alberta). Au terme d'un cursus ponctué par de nombreuses inter […] Lire la suite

CALLAGHAN MORLEY (1903-1990)

  • Écrit par 
  • Universalis 
  •  • 409 mots

Romancier et nouvelliste canadien d'expression anglaise, Morley Callaghan a cherché sans cesse dans son œuvre à lier vie spirituelle et vie matérielle. Morley Edward Callaghan naît dans une famille catholique le 22 septembre 1903 à Toronto, en Ontario. Il fréquente l'université de sa ville natale, où il obtient une licence en 1925, puis l'Osgoode Hall School of Law, dont il sort diplômé en 1928. I […] Lire la suite

CANADA Arts et culture

  • Écrit par 
  • Andrée DESAUTELS, 
  • Roger DUHAMEL, 
  • Marta DVORAK, 
  • Juliette GARRIGUES, 
  • Constance NAUBERT-RISER, 
  • Philip STRATFORD, 
  • Universalis 
  •  • 24 894 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre "Écrits des explorateurs" : …  À la fois histoire et littérature, les rapports des marins et explorateurs des xvi e et xvii e  siècles constituent les premières œuvres. Les impressions des narrateurs sont variées. Le Français Cartier décrit la côte du Labrador comme « la terre que Dieu donna à Caïn ». À l'opposé, on possède les rapports enthousiastes, destinés aux futurs colons, tel celui où Robert Haydon, en 1628, déclare les […] Lire la suite

COHEN LEONARD (1934-2016)

  • Écrit par 
  • Alain POULANGES
  •  • 1 644 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre "Suzanne" : …  Né le 21 septembre 1934 à Montréal, au Québec, dans une famille de la classe moyenne d'ascendance russo-polonaise, Leonard Norman Cohen grandit à Westmount, un quartier anglophone de Montréal. Son père, Nathan Cohen, propriétaire d'un magasin de vêtements, meurt alors que Leonard a neuf ans. L'enfant reçoit une éducation tournée vers la religion. À l'adolescence, il apprend à jouer de la guitare e […] Lire la suite

DAVIES ROBERTSON (1913-1995)

  • Écrit par 
  • Universalis 
  •  • 464 mots

Si les romans et les pièces de Robertson Davies offrent de pénétrantes observations sur le provincialisme et la pudibonderie au Canada, ils s'intéressent également à la relation entre art et mysticisme, et professent volontiers que la pensée de C. E. Jung peut permettre une connaissance de soi approfondie. Son œuvre la plus connue est sans doute sa trilogie dite de Deptford, une suite romanesque […] Lire la suite

FINDLEY TIMOTHY (1930-2002)

  • Écrit par 
  • Marta DVORAK
  •  • 817 mots

Né à Toronto en 1930, Timothy Findley aspire très jeune à une vie d'artiste. Mais c'est d'abord la danse qu'il étudie avant de devenir comédien. Il joue notamment aux côtés d'acteurs comme Alec Guinness et William Hutt à Stratford, Ontario, ville qui se consacre à la production théâtrale shakespearienne. En Europe, il tourne avec des metteurs en scène tels que Peter Brook. Lorsqu'il joue dans la […] Lire la suite

GALLANT MAVIS (1922-2014)

  • Écrit par 
  • Universalis 
  •  • 360 mots

Femme de lettres canadienne d'expression anglaise, née Mavis De Trafford Young le 11 août 1922 à Montréal (Québec). Jusqu'à l'âge de dix ans, Mavis Gallant reçoit une éducation bilingue au sein d'une école catholique francophone où elle est la seule protestante. Séparée de sa famille après le décès de son père, elle reste au Canada lorsque sa mère se remarie et part vivre aux États-Unis. Elle ne […] Lire la suite

GROVE FREDERICK PHILIP (1879-1948)

  • Écrit par 
  • Universalis 
  •  • 299 mots

Le romancier canadien d'expression anglaise Frederick Philip Grove est célèbre pour ses œuvres naturalistes sombres qui traitent avec franchise et réalisme de la vie des pionniers dans les prairies canadiennes. Frederick Philip Grove – de son vrai nom Felix Paul Greve – naît en 1879 en Prusse orientale (Allemagne). Durant sa jeunesse, il fréquente les universités de Bonn et de Munich et publie ses […] Lire la suite

HALIBURTON THOMAS CHANDLER (1796-1865)

  • Écrit par 
  • Universalis 
  •  • 446 mots

L' écrivain canadien d' expression anglaise Thomas Chandler Haliburton était surtout connu pour le personnage de Sam Slick qu'il a créé. Cet Américain rusé, colporteur d'horloges qui pratique la philosophie de comptoir, illustre à travers ses multiples rencontres la vision que se fait son créateur de la nature humaine. Thomas Chandler Haliburton naît le 17 décembre 1796 à Windsor, en Nouvelle-Écos […] Lire la suite

JOHNSON PAULINE (1861-1913)

  • Écrit par 
  • Universalis 
  •  • 239 mots

Poète canadien, Pauline Johnson célébra l'héritage de son peuple amérindien dans ses textes, qui connurent un immense succès de son vivant. Permettant à ses lecteurs de connaître une culture jusqu'alors ignorée, elle décrivit la tribu et les rites des Mohawk. Emily Pauline Johnson naît le 10 mars 1861 dans la réserve indienne Six Nations, dans le Haut-Canada (auj. en Ontario). Fille d'un chef Moha […] Lire la suite

KLEIN ABRAHAM MOSES (1909-1979)

  • Écrit par 
  • Universalis 
  •  • 338 mots

Le poète canadien A. M. Klein laisse transparaître dans ses vers ses liens très étroits avec la culture et l'histoire juives. Il fit partie du groupe de Montréal, un cercle qui, sous l'influence des poètes T. S. Eliot et Ezra Pound ainsi que du romancier James Joyce, rompit avec la tradition de la poésie sentimentale évoquant la nature, alors fortement populaire au Canada. Abraham Moses Klein naît […] Lire la suite

LAURENCE MARGARET (1926-1987)

  • Écrit par 
  • Michel FABRE
  •  • 462 mots

Née à Neepawa (Manitoba), Jean Margaret Wemyss fut orpheline de mère à quatre ans et de père à onze ; elle commença à écrire au collège de Winnipeg dont elle sortit à vingt ans pour travailler comme reporter. En 1948 elle épousa un ingénieur et le suivit en Angleterre, puis en Afrique, où ses découvertes et ses expériences de 1950 à 1957 l'incitèrent à publier A Tree for Poverty (1954 ; « Un arbr […] Lire la suite

LAYTON IRVING (1912-2006)

  • Écrit par 
  • Universalis 
  •  • 398 mots

Poète canadien d'origine roumaine, Irving Layton traitait de la vie des juifs dans son pays d'adoption avec l'énergie de la rébellion, en s'efforçant de décrire avec réalisme les spécificités propres à l'Amérique du Nord. Irving Layton, de son vrai nom Israel Pincu Lazarovitch, naît le 12 mars 1912 à Tîrgu Neamţ, dans le nord de la Roumanie. Sa famille, juive, émigre au Canada l'année suivante et […] Lire la suite

LEACOCK STEPHEN BUTLER (1869-1944)

  • Écrit par 
  • Guy GAUTHIER
  •  • 682 mots

C'est en Angleterre, à Swanmore (Hampshire), qu'est né Stephen Butler Leacock. Sa famille émigre au Canada en 1876, et s'installe dans la région du lac Simcoe, en Ontario. Malgré les modestes ressources de la ferme familiale, Stephen reçoit une excellente éducation. À sa sortie de l'université de Toronto en 1891, il devient professeur au Upper Canada College de cette ville. Il abandonne cet enseig […] Lire la suite

LIVESAY DOROTHY (1909-1996)

  • Écrit par 
  • Universalis 
  •  • 397 mots

La poétesse canadienne d'expression anglaise Dorothy Livesay laisse, après une carrière qui s'étale sur six décennies, une œuvre caractérisée par sa sensibilité et sa nature méditative. Dorothy Kathleen May Livesay naît le 12 octobre 1909 à Winnipeg, dans le Manitoba. Son père occupe un poste de direction dans une agence de presse et sa mère est à la fois journaliste, poète et traductrice ; toux d […] Lire la suite

MACLENNAN HUGH (1907-1990)

  • Écrit par 
  • Universalis 
  •  • 307 mots

Le romancier et essayiste canadien d'expression anglaise Hugh MacLennan formula dans ses œuvres une critique sociale et psychologique incisive du Canada contemporain. Hugh MacLennan naît le 20 mars 1907 à Glace Bay, sur l'île du Cap-Breton, en Nouvelle-Écosse. Grâce à une bourse universitaire, le jeune homme étudie à Oxford, avant de fréquenter Princeton, où il passe un doctorat en 1935. Il enseig […] Lire la suite

MACLEOD ALISTAIR (1935-2014)

  • Écrit par 
  • Universalis 
  •  • 399 mots

Écrivain et universitaire canadien, Alistair MacLeod doit sa réputation à sa maîtrise de l’art de la nouvelle et à son roman La Perte et le Fracas ( No Great Mischief , 1999), une histoire qui s’étend sur plusieurs générations et évoque la vie des petites gens (mineurs, bûcherons, pêcheurs et agriculteurs) de l’île du Cap-Breton, en Nouvelle-Écosse, étudiant avec sensibilité les dynamiques fami […] Lire la suite

MUNRO ALICE (1931- )

  • Écrit par 
  • Universalis 
  •  • 484 mots

Nouvelliste canadienne, Alice Munro , née Alice Anne Laidlaw, se fit connaître sur la scène littéraire internationale grâce à ses histoires admirablement bien construites, qui se déroulent souvent dans le sud-ouest de l'Ontario et sont peuplées de personnages d'origine écossaise et irlandaise. L'œuvre d'Alice Munro se distingue par ses images précises et son style narratif à la fois lyrique, pass […] Lire la suite

ONDAATJE MICHAEL (1943- )

  • Écrit par 
  • Universalis 
  •  • 499 mots

Romancier et poète canadien d'origine sri-lankaise, né le 12 septembre 1943 à Colombo (Ceylan, auj. Sri Lanka) Philip Michael Ondaatje émigre en 1954 avec sa famille en Angleterre. Par la suite, il vient s'installer à Montréal à l'âge de dix-neuf ans. Il obtient une licence en littérature anglaise à l'université de Toronto en 1965, puis une maîtrise à la Queen's University en 1967. Son premier r […] Lire la suite

POSTCOLONIALES ANGLOPHONES (LITTÉRATURES)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre DURIX, 
  • Vanessa GUIGNERY
  •  • 9 076 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre "Naissance d'une littérature" : …  Seul un examen détaillé de chaque littérature nationale pourrait rendre justice à la variété des œuvres concernées. Pourtant, un survol diachronique permet de mettre en évidence de nombreuses caractéristiques communes. Les premières œuvres publiées par des colons australiens, canadiens ou néo-zélandais, émigrés ou transportés de force, racontent leur expérience sur une terre qui leur paraît à la f […] Lire la suite

PRATT EDWIN JOHN (1883-1964)

  • Écrit par 
  • Universalis 
  •  • 544 mots

Né le 4 février 1883 à Western Bay (Terre-Neuve), mort le 26 avril 1964 à Toronto (Ontario), Edwin John Pratt est le plus grand poète canadien de notre époque. Fils d'un pasteur méthodiste, Pratt, que son père destinait à devenir à son tour pasteur, reçut une solide éducation religieuse avant d'entrer en 1907 au Victoria College (université de Toronto). Diplômé en philosophie (1911), il y prépara […] Lire la suite

REANEY JAMES (1926-2008 )

  • Écrit par 
  • Universalis 
  •  • 335 mots

Les œuvres du poète et dramaturge canadien James Reaney transforment la vie des petites villes de l'Ontario en un royaume peuplé de rêves et de symboles. James Crerar Reaney naît le 1 er  septembre 1926 près de Stratford, en Ontario. Après avoir passé un doctorat à l'université de Toronto en 1959 sous la direction de l'historien de littérature Northop Frye, il fonde l'année suivante le magazine li […] Lire la suite

RICHLER MORDECAI (1931-2001)

  • Écrit par 
  • Marta DVORAK
  •  • 788 mots

Romancier, essayiste, journaliste, scénariste, Mordecai Richler a longtemps été l'écrivain canadien le plus connu à l'étranger, notamment aux États-Unis et dans les autres pays de langue anglaise. Le journal québécois Le Devoir a dit de lui en 1992 que „par un curieux virage du destin, ce rejeton excentrique de la communauté juive montréalaise est devenu le principal porte-parole de ce qui reste […] Lire la suite