« PERSONNE »

PERSONNE

  • Écrit par 
  • Henry DUMÉRY, 
  • Nicole SINDZINGRE
  •  • 4 552 mots
  •  • 1 média

La notion de personne a longtemps été du seul ressort de la psychologie et de la philosophie : une longue tradition occidentale s'est interrogée sur la persona, devenue progressivement la catégorie permettant de subsumer l'âme et le corps pensés comme indissociables, doués de raison et perfectibles. P […] Lire la suite

Le média de la recherche « PERSONNE » :

Masques de théâtre, mosaïque de la Domus sollertiana
Crédits : G. Mermet/ AKG

photographie

ALTÉRITÉ, philosophie

  • Écrit par 
  • Sylvie COURTINE-DENAMY
  •  • 5 334 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre "Vers une reconnaissance de l'expérience d'autrui : Kant, Scheler" : …  La phénoménologie husserlienne restant prisonnière de la représentation et de la perception, la voie d'accès à l'existence d'autrui, à l'intersubjectivité, ne se trouverait-elle pas du côté du sentiment, de l'affectivité ( Einfühlung ), laquelle relie les êtres en deçà de la dualité sujet-objet, dans la mesure où elle met directement « en présence de... » sans l'intermédiaire de la représentation […] Lire la suite

ĀTMAN

  • Écrit par 
  • Michel HULIN
  •  • 879 mots

La notion d' ātman est une des notions clés de la pensée indienne, une des plus anciennement attestées aussi. Sa signification première a sans doute été celle de «  souffle vital » (en allemand : Atem ). Eu égard à son usage comme pronom réfléchi, à l'accusatif, en sanskrit, l'habitude s'est prise de la rendre par «  Soi » (en anglais : Self  ; en allemand : Selbst ). Sa grande originalité, par r […] Lire la suite

AUTOBIOGRAPHIE

  • Écrit par 
  • Daniel OSTER
  •  • 7 517 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre "Une rhétorique du moi" : …  « Celui qui ne donne de la réalité que ce qui peut en être vécu ne reproduit pas la réalité » (Bertolt Brecht, Sur le cinéma ). Si l'autobiographie en position classique ne doute pas de ce moi , qu'elle prend pour origine alors qu'il n'est peut-être que son produit, c'est parce que cette forme perverse du « discours vrai » (Foucault) est d'abord un personnalisme. Naturel, sincérité, intimité, si […] Lire la suite

CORPS Données anthropologiques

  • Écrit par 
  • Nicole SINDZINGRE
  •  • 4 266 mots

Dans les sociétés occidentales, on estime couramment que le corps humain est un objet relevant seulement de la biologie ou de la physiologie, par exemple, et que sa réalité matérielle doit être pensée d'une façon indépendante des représentations sociales. En vertu de la longue tradition philosophico-religieuse de la séparation de l'âme et du corps, ce dernier ressortit au domaine de la connaissanc […] Lire la suite

FAMILLE Évolution contemporaine

  • Écrit par 
  • Abel JEANNIÈRE, 
  • François de SINGLY
  •  • 9 828 mots

Dans le chapitre "Chacun veut être reconnu comme une personne à part entière" : …  Pour comprendre les transformations autrement que dans la logique de la dégradation du modèle précédent, il faut se poser la question des fonctions de la famille. On oublie souvent que la famille n'a pas pour objectif de se reproduire en tant que telle ; elle doit préparer les individus dont la société d'aujourd'hui et celle de demain ont besoin. Il est impossible d'analyser la famille en se centr […] Lire la suite

HOMO JURIDICUS. ESSAI SUR LA FONCTION ANTHROPOLOGIQUE DU DROIT (A. Supiot)

  • Écrit par 
  • Grégoire BIGOT
  •  • 1 028 mots

C'est à une réflexion sur les fondements juridiques de l'humanité, qui livrent la manière tout occidentale de faire société, que nous convie Alain Supiot dans ce remarquable essai, paru au Seuil en 2005 dans la collection La Couleur des idées. Homo juridicus , dont le titre sonne comme une réplique adressée à l' homo œconomicus triomphant aujourd'hui, est l'œuvre d'un juriste, professeur à la fa […] Lire la suite

IDENTITÉ

  • Écrit par 
  • Annie COLLOVALD, 
  • Fernando GIL, 
  • Nicole SINDZINGRE, 
  • Pierre TAP
  •  • 13 231 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre "L'identité des personnes" : …  Une tout autre approche de l'identité s'est développée en anthropologie, relative cette fois aux identités des personnes et des collectivités. L'identité des individus est partout culturellement codée, notamment à l'occasion des rituels jalonnant le cycle de vie (rites de passage et initiations surtout) et de ceux qui marquent l'appartenance à certains groupes, dans lesquels tout individu est ins […] Lire la suite

LULLE RAYMOND (1233 env.-1316)

  • Écrit par 
  • Louis SALA-MOLINS
  •  • 2 777 mots

Dans le chapitre "« Personnes communes » et circulation de vie" : …  À côté de cette philosophie, la science de Raymond Lulle est l'instrument que le sage se donne pour déceler d'abord, puis pour mettre en lumière l'omniprésence d'un agir unificateur et des dignités. Qu'il parle des principes du droit, de ceux de la médecine ou des mathématiques, qu'il traite du chaos initial ou de la cité ordonnée, Lulle montre que, en deçà des postulats de chaque science, l'intel […] Lire la suite

NAISSANCE, anthropologie

  • Écrit par 
  • Nicole BELMONT, 
  • Nicole SINDZINGRE
  •  • 4 667 mots

Dans le chapitre "L'accouchement et les rituels consécutifs à la naissance" : …  Les difficultés accompagnant l'accouchement constituent un thème fréquent dans les discours relatifs à la naissance. Elles sont à la fois évoquées comme une hantise et envisagées comme la sanction de conduites prohibées par l'organisation sociale. Interprétées rétrospectivement, par l'intermédiaire d'un devin par exemple, elles sont le plus souvent imputées à des conduites antérieures de la mère […] Lire la suite

NOM

  • Écrit par 
  • Françoise ARMENGAUD
  •  • 7 090 mots

L'analyse grammaticale distinguait les noms communs et les noms propres. Les premiers correspondent, selon l'analyse logique classique, aux termes généraux qui se disent de plusieurs, et les seconds aux termes singuliers qui ne se disent que d'un seul. Si la problématique des noms communs se résorbe aujourd'hui pour nous dans celle des prédicats (encore que, pour Kripke, les noms communs d'espèces […] Lire la suite

PATRISTIQUE

  • Écrit par 
  • Pierre HADOT
  •  • 8 799 mots

Dans le chapitre "L'idée de philosophie chrétienne" : …  On a souvent salué dans la patristique l'aurore de la philosophie chrétienne ( Étienne Gilson, Claude Tresmontant) ; les Pères de l'Église, dans leur réflexion sur le message évangélique, auraient été amenés à dégager les notions philosophiques qui y étaient impliquées, par exemple l'idée de création, l'idée de personne ou de liberté personnelle, le sens de l'histoire, l'identification de Dieu av […] Lire la suite

PERSONNALITÉ

  • Écrit par 
  • Jérôme ROSSIER
  •  • 5 274 mots

La personnalité rend compte de ce qui caractérise les comportements usuels d’une personne, ce qui la distingue des autres et lui confère sa singularité. Le terme « personne » vient du latin persona , qui désigne le masque de l’acteur du théâtre antique au travers duquel ( per ) passe le son ( sona ) et correspond au terme grec du même sens, πρόσωπον. Selon cette définition, la personnalité corresp […] Lire la suite

RESPONSABILITÉ (droit) Responsabilité pénale

  • Écrit par 
  • Luc VILAR
  •  • 3 316 mots

Dans le chapitre "L'auteur" : …  L'auteur de l'acte apparaît, en filigrane, à l'examen des éléments légal, matériel et moral de l'infraction. Il y est précisément aperçu dans l'extériorité de ses actes. Non qu'il n'y ait pas, dans la considération propre à l'esprit de la tradition romaniste, une analyse psychologique, sociale et en tout cas une considération de la personne ; mais – consciente ou non de son caractère spontané, et […] Lire la suite

ROMAN Le personnage de roman

  • Écrit par 
  • Michel ZÉRAFFA
  •  • 6 232 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre "Les aspects de la personne" : …  La variance, les accidents, les détours qui caractérisent l'existence des personnages romanesques ont une cause sociologique profonde. Si vaste et divers soit-il, l'univers du roman compte peu de grands de ce monde. La nécessité de parvenir, au sens le plus général du terme, commande presque toujours les conduites du personnage. Il n'a pas un destin, mais une destinée qui est la résultante de deux […] Lire la suite