« POLOGNE, histoire, de 1945 à nos jours »

POLOGNE, chronologie contemporaine

  • Écrit par 
  • Universalis 

Tous les événements politiques (élections, conflits, accords, …) et les faits économiques et sociaux qui ont marqué l’histoire contemporaine du pays jusqu’à aujourd’hui. […] Lire la suite

Les médias de la recherche « POLOGNE, histoire, de 1945 à nos jours » :

Catholiques polonais contre l'avortement
Crédits : Wojtek Radwanski/ AFP

photographie

Déportés juifs
Crédits : Galerie Bilderwelt/ Getty Images

photographie

Edward Gierek, 1977
Crédits : Wojtek Laski/ Getty Images

photographie

Enfants à Auschwitz
Crédits : Alexander Vorontsov/ Keystone/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Afficher les médias de « POLOGNE, histoire, de 1945 à nos jours »

ALLEMAGNE (Politique et économie depuis 1949) République démocratique allemande

  • Écrit par 
  • Georges CASTELLAN, 
  • Rita THALMANN
  •  • 19 516 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre "La R.D.A. et l'Ostpolitik du chancelier Brandt" : …  À Bonn, la victoire du S.P.D. aux élections législatives et l'arrivée de Willy Brandt, le 28 octobre 1969, à la chancellerie relancèrent la possibilité de négociations bilatérales au niveau des gouvernements des deux Allemagnes, qui devaient aboutir à une coopération contractuelle. Dans sa déclaration d'investiture, le chancelier pressenti précisa devant le Bundestag que son gouvernement n'entend […] Lire la suite

ANTISÉMITISME

  • Écrit par 
  • Esther BENBASSA
  •  • 12 229 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre "L'Europe de l'Est" : …  Après la guerre, pour la première fois de leur histoire en Europe de l'Est, des juifs accèdent au pouvoir politique. Dans ces régions détruites par la guerre et sous domination soviétique, avec une partie importante de ses nouveaux cadres dirigeants issue de la résistance juive, les conditions étaient réunies pour nourrir largement l'antisémitisme populaire. L'opposition anticommuniste, encore rep […] Lire la suite

BIERUT BOŁESŁAW (1892-1956)

  • Écrit par 
  • Bernard FÉRON
  •  • 582 mots

Né dans un village proche de Lublin dans la partie de la Pologne rattachée à la Russie, Bierut prend part à une grève d'écoliers dirigée contre les occupants et il est chassé de l'établissement. Après avoir exercé divers métiers, il devient imprimeur, milite dans des associations coopératives, mais aussi dans un cercle révolutionnaire clandestin, l'Avenir. Lorsque éclate la guerre de 1914, il se c […] Lire la suite

COMMUNISME Mouvement communiste et question nationale

  • Écrit par 
  • Roland LOMME
  •  • 21 116 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre "Intangibilité des frontières et État-nation" : …  Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, le tracé des frontières en Europe centrale et orientale ne fut nullement établi dans la perspective du règlement de la question nationale. Les frontières nationales recouvrent aujourd'hui davantage qu'avant guerre les frontières ethniques essentiellement en raison de l'extermination de la plupart des quatre millions de juifs qui peuplaient la région dan […] Lire la suite

CZESTOCHOWA

  • Écrit par 
  • Jean-Paul VOLLE
  •  • 495 mots

Située au confluent de la Stradomka et de la Warta tout au nord du Jura cracovien, Czȩstochowa (245 000 hab. en 2007) s'étale au pied de la colline de Jasna Góra (la Montagne Claire), à laquelle elle doit sa célébrité. À son sommet s'élèvent, en effet, les bâtiments imposants et fortifiés du couvent des Paulins et ceux plus élancés de la basilique Sainte-Croix dont une chapelle, riche en fresques […] Lire la suite

DÉMOCRATIE CHRÉTIENNE

  • Écrit par 
  • Pierre LETAMENDIA, 
  • Universalis 
  •  • 6 307 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre "L'Europe d'après guerre" : …  Le retour de la démocratie en Autriche, en Allemagne et en Italie, la libération du reste de l'Europe et l'action de nombreux chrétiens contre le nazisme vont donner de nouvelles perspectives au catholicisme politique, qui dans de nombreux pays est de surcroît conforté par l'introduction du suffrage féminin. Les tendances catholiques autoritaires sont privées de légitimité par l'issue du conflit. […] Lire la suite

DÉMOCRATIES POPULAIRES

  • Écrit par 
  • Michel LESAGE, 
  • Henri MÉNUDIER
  •  • 8 472 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre "Pologne" : …  Malgré la proclamation de l'état de guerre, le 13 décembre 1981, le général Jaruzelski, Premier ministre et premier secrétaire du Parti ouvrier unifié polonais, ne parvient pas à contenir la montée du syndicat Solidarité, conduit par Lech Wałesa . La faillite du système politique l'oblige à accepter, le 5 avril 1989, le principe d'élections libres (les premières en Europe de l'Est depuis 1945) ; i […] Lire la suite

EDELMAN MAREK (1919-2009)

  • Écrit par 
  • Annette WIEVIORKA
  •  • 1 005 mots

Marek Edelman était le dernier survivant des cinq membres de l'état-major de l'insurrection du ghetto de Varsovie. De sa vie avant son enfermement dans le ghetto, on sait peu de chose. Ses parents sont morts quand il était enfant. Ses papiers officiels ont été perdus pendant la guerre. Né à Gomel (aujourd'hui en Biélorussie) à une date incertaine (probablement en janvier 1919), il resta fidèle ju […] Lire la suite

EST-OUEST RELATIONS

  • Écrit par 
  • Jacques HUNTZINGER, 
  • Philippe MOREAU DEFARGES, 
  • Universalis 
  •  • 12 425 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre "Confrontation et crises imbriquées (1980-1983)" : …  Tout comme à l'époque de la guerre froide (1947-1953), puis lors de la deuxième crise de Berlin (1958-1961), l'affrontement Est-Ouest se recentre sur l'Europe entre 1979 et 1983. Après les grandes manœuvres périphériques des années 1970, la confrontation se déroule à nouveau sur son terrain initial. Si les deux crises de Berlin ont été voulues, mises en scène par Moscou, les intentions soviétiques […] Lire la suite

FRONTIÈRE

  • Écrit par 
  • Guillaume LACQUEMENT
  •  • 6 351 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre "Intensité des conflits frontaliers" : …  Les conflits frontaliers se distinguent ainsi par leurs enjeux, mais aussi par leur intensité selon un gradient qui va de la frontière bornée et reconnue au front, c’est-à-dire à la zone de contact entre deux belligérants, en passant par la contestation diplomatique et juridique. Les frontières « chaudes » se caractérisent par une conflictualité intense qui prend la forme d’affrontements militair […] Lire la suite

GEREMEK BRONISLAW (1932-2008)

  • Écrit par 
  • Jean-Yves POTEL
  •  • 846 mots

Bronisław Geremek fut une grande figure de l'opposition anticommuniste et un des personnages clés de la transformation démocratique en Pologne. Son parcours intellectuel et politique a personnifié une réussite qui, de la fondation du syndicat Solidarité en 1980 à l'adhésion de la Pologne à l'Union européenne en 2004, a permis de réunifier l'Europe. Unanimement reconnu pour ses hauteurs de vue, Ge […] Lire la suite

GIEREK EDWARD (1913-2001)

  • Écrit par 
  • Catherine GOUSSEFF
  •  • 884 mots

Promu premier secrétaire du Parti communiste de Pologne à la faveur de la crise politique générée par la révolte des ouvriers des chantiers navals de la Baltique, en décembre 1970, Edward Gierek est limogé de son poste dix ans plus tard, en septembre 1980, à l'issue du bras de fer engagé avec les ouvriers de Gdańsk qui a débouché sur la naissance du syndicat indépendant Solidarité. Circonscrite pa […] Lire la suite

GOMUŁKA WŁADYSŁAW (1905-1982)

  • Écrit par 
  • Bernard FÉRON
  •  • 762 mots
  •  • 1 média

Né à Krosno (Galicie), Gomułka est élevé dans la tradition socialiste et adhère à seize ans à l'organisation de jeunesse du Parti socialiste polonais. En 1926, il entre au Parti communiste et se signale par ses qualités d'agitateur. Secrétaire du syndicat de la chimie, il organise une grève à Łódź en 1932 et est incarcéré. Libéré pour raison de santé, il reprend ses activités et est à nouveau arrê […] Lire la suite

I.V.G. (Interruption volontaire de grossesse)

  • Écrit par 
  • Muriel ROUYER, 
  • Odette THIBAULT, 
  • Universalis 
  •  • 3 934 mots

Dans le chapitre "Une revendication élémentaire" : …  Tous les mouvements féministes n'ont pas revendiqué avec la même force ce droit. De l'aveu même de ses plus ardents défenseurs, il ne vaut que comme ultime garantie d'une libre disposition de leur corps par les femmes, en des temps où la contraception restait insuffisamment connue et pratiquée : malgré la loi Neuwirth de 1967, seules 7 p. 100 des femmes françaises y avaient recours en 1972, alors […] Lire la suite

JARUZELSKI WOJCIECH (1923-2014)

  • Écrit par 
  • Jean-Yves POTEL
  •  • 1 122 mots
  •  • 1 média

Entré dans l’histoire sous les traits d’un général proclamant la loi martiale en Pologne, le 13 décembre 1981, le général Wojciech Jaruzelski a voulu laisser le souvenir d’un grand patriote qui aurait sauvé son pays de la catastrophe . Il avait justifié par des menaces d’intervention soviétique son entreprise contre le syndicat indépendant Solidarność. Non sans succès. Malgré les enquêtes parleme […] Lire la suite

JEAN-PAUL II, KAROL WOJTYLA (1920-2005) pape (1978-2005)

  • Écrit par 
  • Jean-Claude PETIT, 
  • Giancarlo ZIZOLA
  •  • 6 396 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre "Formation et carrière jusqu’en 1978" : …  C'est à Wadowice, dans la province de Galicie redevenue polonaise en novembre 1918 après cent cinquante ans d'occupation autrichienne, que naît, le 18 mai 1920, Karol Jozef Wojtyla. La mort de sa mère, alors qu'il n'a que neuf ans, le marque profondément et n'est sans doute pas étrangère à l'attachement que le futur pape portera dès son enfance à Marie, pour lui mère de Dieu et mère des hommes. Ka […] Lire la suite

KACZOROWSKI RYSZARD (1919-2010)

  • Écrit par 
  • Universalis 
  •  • 452 mots

Homme d'État polonais. Né le 26 novembre 1919 à Białystok, dans l'est de la Pologne, ce fils de cheminot s'engage dans le scoutisme. Après l'invasion de la Pologne par les troupes allemandes en 1939, il entre dans la clandestinité et fait partie d'un groupe de défense passive organisé par les scouts. Sa région est ensuite occupée par les Soviétiques, contre lesquels il lutte au côté de la résista […] Lire la suite

KACZYŃSKI LECH (1949-2010)

  • Écrit par 
  • Universalis 
  •  • 789 mots

Président de la Pologne de 2005 à 2010. Lech Kaczyński et son frère jumeau Jaroslaw sont nés le 18 juin 1949 à Varsovie. Leurs parents, Rajmund Kaczyński, ingénieur, et Jadwiga, spécialiste de linguistique polonaise, étaient membres de la résistance pendant la Seconde Guerre mondiale. Les deux frères se font remarquer durant leur enfance par leur apparition au cinéma, en tête d'affiche du film O […] Lire la suite

KWAŚNIEWSKI ALEKSANDER (1954- )

  • Écrit par 
  • Universalis 
  •  • 602 mots

Président de la Pologne de 1995 à 2005. Né le 15 novembre 1954 à Białogard,Aleksander Kwaśniewski fait des études d'économie à l'université de Gdansk. Politiquement actif au sein de la branche étudiante du Parti ouvrier unifié polonais (P.O.U.P.), le parti au pouvoir, auquel il adhère en 1977, il préside le conseil universitaire de l'Union socialiste des étudiants polonais en 1976-1977. Puis il […] Lire la suite

LA THÉORIE ÉCONOMIQUE DU SOCIALISME, Oskar Lange - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Jean-Marc DANIEL
  •  • 970 mots

Dans le chapitre "Au secours de la planification soviétique" : …  Né en 1904, Lange adhère au marxisme après l'avènement des idées néo-classiques dont Walras est la figure la plus emblématique. Ses propositions visent à concilier l'enseignement de la théorie économique néo-classique qu'il a reçu et son propre idéal politique. Ce sont les difficultés des régimes communistes qui vont faire son succès. Leurs économies planifiées ont d'emblée été marquées par la sou […] Lire la suite

MAZOWIECKI TADEUSZ (1927-2013)

  • Écrit par 
  • Jean-Yves POTEL
  •  • 923 mots
  •  • 1 média

Premier chef de gouvernement non communiste derrière le rideau de fer, Tadeusz Mazowiecki n’a gouverné que seize mois, du 24 août 1989 au 4 janvier 1991. Pourtant il a profondément marqué par sa personnalité, sa pensée et son action politique la Pologne de la seconde moitié du xx e  siècle. Ses convictions personnelles étaient connues de tous, elles n’ont guère varié durant les soixante années de […] Lire la suite

ODER-NEISSE LIGNE

  • Écrit par 
  • Georges-Henri SOUTOU
  •  • 537 mots
  •  • 4 médias

Les Britanniques, les Américains et les Soviétiques s'étaient mis d'accord, à la Conférence de Téhéran du 28 novembre au 1 er  décembre 1943, sur le principe d'un déplacement vers l'ouest de la Pologne après la guerre, ce pays obtenant aux dépens de l'Allemagne des compensations aux territoires cédés d'autre part à la Russie. On ne définit pas officiellement les nouvelles frontières à Téhéran, en […] Lire la suite

OTAN (Organisation du traité de l'Atlantique nord)

  • Écrit par 
  • André FONTAINE, 
  • Pierre MELANDRI, 
  • Guillaume PARMENTIER, 
  • Universalis 
  •  • 16 182 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre "L'élargissement géographique" : …  Le premier souci de l'Alliance, exprimé au sommet de Londres en juin 1990, fut d'établir pour la première fois des relations avec ses anciens adversaires du pacte de Varsovie, se lançant ainsi discrètement dans un élargissement géographique de son rôle. Il s'agissait à ce stade de nouer de simples liaisons diplomatiques, permettant des échanges informels entre représentants de pays anciennement ad […] Lire la suite

POLOGNE

  • Écrit par 
  • Jean BOURRILLY, 
  • Georges LANGROD, 
  • Michel LARAN, 
  • Marie-Claude MAUREL, 
  • Georges MOND, 
  • Jean-Yves POTEL, 
  • Hélène WLODARCZYK
  •  • 44 333 mots
  •  • 25 médias

Dans le chapitre "Le pays martyr de l'Europe (1939-1945)" : …  Surprise avant d'avoir achevé sa mobilisation et très inférieure en potentiel militaire et en nombre, l'armée polonaise fut écrasée, malgré sa bravoure, par le Blitzkrieg des envahisseurs. Ceux-ci arrivèrent le 8 septembre devant Varsovie ; d'abord repoussés, ils revinrent et Varsovie fut complètement investie et capitula le 27 ; les derniers combats cessèrent le 5 octobre, au sud-est de Varsovi […] Lire la suite

POPULISME

  • Écrit par 
  • Pierre-André TAGUIEFF
  •  • 8 444 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre "Figures du populisme à l'Est : national-communisme, national-christianisme" : …  On peut émettre l'hypothèse que, dans la plupart des pays de l'Est postcommunistes, un nouveau clivage oppose « nationaux-communistes », nationalistes et populistes (sur des bases ethniques ou religieuses), et leaders d'un paradoxal « communo-capitalisme », ex-communistes prônant le capitalisme libéral et l'intégration à l'Ouest. Le pôle national-communiste est tout d'abord le plus fortement repr […] Lire la suite

ROKOSSOVSKI KONSTANTIN KONSTANTINOVITCH (1896-1968)

  • Écrit par 
  • Charles URJEWICZ
  •  • 808 mots
  •  • 2 médias

Né à Varsovie, Rokossovski est enrôlé en 1914 dans l'armée russe ; il y sert comme sous-officier. Sensible à la propagande bolchevique, il s'engage, en octobre 1917, dans la Garde rouge, puis, en février 1918, dans l'Armée rouge. Ses connaissances théoriques et pratiques lui permettent d'occuper des postes de responsabilité au cours de la guerre civile, en particulier sur le front occidental. Au c […] Lire la suite

RUSSIE (Le territoire et les hommes) La Fédération de Russie

  • Écrit par 
  • Myriam DÉSERT
  •  • 14 371 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre "Le contrôle des « pays frères »" : …  Après la reconnaissance en 2006 de la « responsabilité morale » de Moscou dans les répressions de 1956 et 1968 en Hongrie et Tchécoslovaquie, une cérémonie à la mémoire des victimes du massacre de Katyn, en 1940, devait sceller le rapprochement avec la Pologne en 2010. Mais les tensions autour des causes de l'accident d'avion qui a coûté la vie au président polonais alors qu'il se rendait aux com […] Lire la suite

TCHÈQUE RÉPUBLIQUE

  • Écrit par 
  • Jaroslav BLAHA, 
  • Marie-Elizabeth DUCREUX, 
  • Marie-Claude MAUREL, 
  • Vladimir PESKA
  •  • 18 297 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre "La tentation de faire cavalier seul" : …  Pour Václav Klaus, Premier ministre de 1992 à 1997, à la tête d'une coalition de conservateurs, de libéraux et de chrétiens-démocrates, la République tchèque pouvait se permettre d'agir seule, une conviction qu'il traduisit immédiatement dans les faits en rompant unilatéralement l'union douanière avec la Slovaquie dès février 1993, et en prenant ses distances avec les pays voisins du groupe de Vi […] Lire la suite

UNION EUROPÉENNE : ÉLARGISSEMENT VERS L'EST (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Edith LHOMEL
  •  • 684 mots

11-12 décembre 1992 Le Conseil européen d'Édimbourg annonce que des décisions vont être prises « afin de préparer les pays associés à l'adhésion à l'Union ». 22-23 juin 1993 Le Conseil européen de Copenhague précise que les pays associés devront remplir trois critères s'ils désirent devenir membres de l'UE : présenter les caractéristiques d'une économie de marché viable capable de soutenir la conc […] Lire la suite

VARSOVIE

  • Écrit par 
  • Norman DAVIES, 
  • Andrew H. DAWSON, 
  • Janusz DURKO, 
  • Marie-Claude MAUREL
  •  • 2 682 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre "La ville contemporaine" : …  Le 1 er  février 1945, le gouvernement polonais choisit Varsovie pour capitale et met sur pied un organisme chargé de reconstruire la ville. Celle-ci concentre les fonctions de commandement de l'économie planifiée et accueille de nouvelles activités industrielles (aciérie à Huta Warszawa, construction automobile à ̣Zerań). Durant les décennies qui suivent, elle parvient à panser ses blessures et d […] Lire la suite

VARSOVIE (PACTE DE)

  • Écrit par 
  • Mario BETTATI, 
  • Universalis 
  •  • 6 014 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre "Intégration militaire de l'Europe de l'Est" : …  Le pacte de Varsovie groupait à l'origine huit démocraties populaires : l'U.R.S.S., la Roumanie, la Bulgarie, la Hongrie, la Pologne, la Tchécoslovaquie, la République démocratique allemande et l'Albanie. Cette composition est moins large que celle du Conseil de l'aide économique mutuelle (C.A.E.M., ou Comecon) auquel participent également la Mongolie, le Vietnam et Cuba. De fait, la qualité d […] Lire la suite

WALENTYNOWICZ ANNA (1929-2010)

  • Écrit par 
  • Universalis 
  •  • 201 mots

Syndicaliste et militante politique polonaise, Anna Walentynowicz est née le 13 août 1929 à Rowne, en Pologne. Elle est grutière aux chantiers navals Lénine de Gdańsk lorsqu'elle est licenciée en août 1980, prétendument pour avoir pris part à un syndicat illégal et s'être adonnée à des activités antigouvernementales. Son renvoi contribue à déclencher une vaste grève dans le chantier naval ainsi q […] Lire la suite

WAŁESA LECH (1943- )

  • Écrit par 
  • Jean-Yves POTEL
  •  • 1 387 mots

Ouvrier électricien meneur de grèves sous un régime communiste, prix Nobel de la paix relégué dans un bloc de banlieue sous haute surveillance, premier président de la République de Pologne élu au suffrage universel direct, « Lech Wałȩsa » est aussi le nom donné à l'aéroport de Gdańsk. C'est dire la popularité de cet homme dans son pays, la Pologne, auquel il s'est complètement donné, et dans l […] Lire la suite

WROCŁAW, anc. BRESLAU

  • Écrit par 
  • Jean-Paul VOLLE
  •  • 330 mots
  •  • 1 média

Ville martyre détruite à 70 p. 100 à la fin de la Seconde Guerre mondiale, aplanie sur plus de 800 hectares, Wrocław (anciennement Breslau), rattachée à la Pologne en 1945, est une des plus actives et des plus belles cités du pays. Située sur l'Oder, au centre de la plaine de basse Silésie, elle en est à la fois la capitale administrative (de la province homonyme) et culturelle, le grand centre in […] Lire la suite

WYSZYNSKI STEFAN (1901-1981)

  • Écrit par 
  • Jean OFFREDO
  •  • 1 232 mots

Stefan Wyszynski est né le 3 août 1901 dans un petit village au bord du Bug, à Zuzela, dans une famille de condition modeste, à un moment où la Pologne est encore une nation sans État. Mais c'est dans un pays redevenu indépendant qu'il entre au séminaire en 1920, à Wloclawek. Ordonné prêtre en 1924, Stefan Wyszynski étudie à Lublin le droit canon et les sciences économiques. Il soutient en 1929 un […] Lire la suite

YALTA (ACCORDS DE)

  • Écrit par 
  • Georges-Henri SOUTOU
  •  • 761 mots
  •  • 4 médias

Conférence qui réunit, du 4 au 11 février 1945, Roosevelt, Churchill et Staline . D'une très grande importance, elle posait les bases de la paix. Les principaux problèmes étaient l'organisation des Nations unies, l'occupation de l'Allemagne, de la Pologne et des Balkans, et l'éventualité d'une intervention soviétique contre le Japon. Les Britanniques et les Américains suivirent à l'égard de l'U.R. […] Lire la suite

Rejoignez-nous

Inscrivez-vous à notre newsletter hebdomadaire et recevez en cadeau un ebook au choix !