« PROTÉINES CONTRACTILES »

ACTINE

  • Écrit par 
  • Gérard BISERTE, 
  • Daniel TETAERT
  •  • 691 mots

L'actine est une protéine « universelle » qui a été identifiée dans le cytoplasme de nombreuses cellules eucaryotes différentes, aussi bien animales que végétales (par exemple, l'actine identifiée dans le cytoplasme de l'algue verte Nitella ). L'actine a été également mise en évidence parmi les protéines qui constituent l'enveloppe de virus ( Myxovirus influenza ). L'actine est caractérisée comme […] Lire la suite

DÉVELOPPEMENT (biologie) Le développement animal

  • Écrit par 
  • Marc-Yves FISZMAN, 
  • Thomas HEAMS, 
  • Lieba LAZARD, 
  • Andras PALDI, 
  • Alain PRIVAT, 
  • Patricia SIMPSON
  •  • 16 217 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre "Expression biochimique du programme myogénique" : …  Parallèlement à la formation des myotubes, on note la synthèse de toutes une série de protéines dont les fonctions sont extrêmement variées mais qui ont pour caractéristiques de n'être présentes que dans les fibres musculaires. Certaines d'entre elles sont des éléments constitutifs de l'appareil contractile et se retrouvent au niveau du sarcomère : c'est le cas de molécules comme l'actine, la myo […] Lire la suite

MUSCLES

  • Écrit par 
  • Jean RAIMBAULT, 
  • Bernard SWYNGHEDAUW
  •  • 12 921 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre "Génétique" : …  Comme toute protéine, les protéines contractiles sont synthétisées à partir d'un code situé dans l'ADN (acide désoxyribonucléique) des chromosomes du noyau cellulaire. Les gènes des sous-unités lourdes de la myosine de muscle strié sont les mieux connus et se répartissent en deux groupes : – les gènes codant pour les myosines de muscles squelettique, embryonnaire, néonatal et rapide, situés, pro […] Lire la suite

MYOSINE

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 408 mots

Protéine de masse moléculaire élevée (460 000), la myosine constitue, dans la cellule musculaire striée, les myofilaments épais des disques sombres des myofibrilles (structures intracytoplasmiques contractiles). De forme allongée (160 nm), la macromolécule de myosine est formée de deux longues chaînes torsadées ensemble pour constituer une sorte de « manche » dont l'une des deux extrémités bifurqu […] Lire la suite