« SICILE, art »

ADYTON

  • Écrit par 
  • Martine Hélène FOURMONT
  •  • 472 mots

Terme grec qui désigne tout endroit sacré « dont l'accès est interdit ». Par sa nature même, l'adyton est allié aux édifices de type chthonien ou oraculaire. En Sicile où les cultes voués aux divinités infernales, telles Déméter et Koré, resteront fortement enracinés, les temples comportent à l'arrière de la cella (ou naos) une pièce sombre et secrète où était cachée la statue du dieu. La présence […] Lire la suite

Les médias de la recherche « SICILE, art » :

Castello Ursino, Catane, Sicile
Crédits : CSP_marcovarro/ Fotosearch LBRF/ Age Fotostock

photographie

Cathédrale de Monreale
Crédits : K & B News Foto, Florence, Bridgeman Images

photographie

Chasse au rhinocéros, mosaïque de Casale, Sicile
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Cloître de la cathédrale de Monreale
Crédits : letyg84/ Fotosearch LBRF/ Age Fotostock

photographie

Afficher les médias de « SICILE, art »

CEFALÙ CATHÉDRALE DE

  • Écrit par 
  • Louis GRODECKI
  •  • 239 mots
  •  • 1 média

Grandiose construction de la Sicile médiévale, la cathédrale de Cefalù fut fondée par le roi Roger II en 1130-1131 pour lui servir de sépulture. Le chœur a sans doute été bâti dans son état premier en 1148, mais des modifications de structure ont retardé l'achèvement de l'église, dont la nef ne fut sans doute édifiée qu'entre 1164 et 1166. L'aspect actuel de l'édifice est très inattendu, car le ch […] Lire la suite

GAGINI ou GAGGINI LES (XVe-XVIe s.)

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 314 mots

Famille de sculpteurs originaires de Bissone (Tessin), actifs à Gênes, à Naples et en Sicile dans la seconde moitié du xv e siècle (Giovanni d'Andrea est signalé de 1460 à 1491 à Gênes, notamment pour ses travaux au palais Doria en 1468). Domenico Gagini est la figure la plus intéressante. Né vers 1425, il travaille, entre 1448 et 1456, avec son neveu Elia dans la cathédrale de Gênes, à la chapel […] Lire la suite

GRÈCE ANTIQUE (Civilisation) Les arts de la Grèce

  • Écrit par 
  • Pierre DEVAMBEZ, 
  • Agnès ROUVERET
  •  • 18 518 mots
  •  • 25 médias

Dans le chapitre " Le préclassicisme" : …  Activité qui, à Athènes, se ralentit un peu pendant une ou deux décennies dans les autres techniques. De 480 jusque vers 450, c'est dans le reste du monde hellénique que se développent surtout architecture et sculpture : en Sicile où se construit le plus beau des temples de Sélinonte, en Italie méridionale d'où proviennent sans doute d'aussi magnifiques statues que l' Aurige (musée de Delphes) et […] Lire la suite

GRÈCE ANTIQUE (Civilisation) Urbanisme et architecture

  • Écrit par 
  • Roland MARTIN
  •  • 4 716 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre "La création artistique" : …  Très tôt, les cités grecques se mirent à imiter les produits d'importation, céramiques ou sculptures. Partout les céramistes fabriquent, avec les argiles de Sicile, des œuvres qui imitent les vases corinthiens, ioniens et rhodiens, puis attiques. Ces produits se distinguent par la couleur et la nature des argiles, par leurs styles qui n'évolueront pas comme ceux de la céramique en Grèce propre, q […] Lire la suite

MOSAÏQUE, art

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre DARMON, 
  • Henri STERN
  •  • 4 181 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre "Mosaïque de tesselles" : …  L'invention qui devait révolutionner l'art de la mosaïque et lui donner les caractères qu'elle a gardés pendant plus d'un millénaire est l'utilisation de tesselles taillées avec soin et jointes étroitement les unes aux autres de manière à réduire au minimum les interstices. Dès lors devint possible l'imitation des plans de couleurs unies ou dégradées de la peinture à l'aide de cubes de pierre, de […] Lire la suite

PALAGONIA VILLA

  • Écrit par 
  • Maurice AYMARD
  •  • 383 mots

La plus célèbre et la plus coûteuse des grandes villas aristocratiques de Bagheria (15 km à l'est de Palerme). Celle aussi qui étonna le plus les contemporains, surtout les visiteurs étrangers, Swinburne, Goethe et Houel, choqués et fascinés par l'exubérance étrange, presque surréaliste, de cet univers fantastique. Affaire de goût, bien sûr : classique contre baroque. Mais le visiteur contemporain […] Lire la suite

PALERME

  • Écrit par 
  • Maurice AYMARD
  •  • 1 036 mots
  •  • 3 médias

Tour à tour colonie phénicienne, comptoir carthaginois, municipe romain, avant-poste de la reconquête byzantine, Palerme n'est longtemps, en Sicile, qu'une cité de second plan, après Syracuse et Lilybée. Choisie en 948 comme résidence du nouvel émir, elle doit à la conquête arabe son rang de capitale de l'île. Elle le conservera sous les rois normands et sous Frédéric II, avant de devenir, après l […] Lire la suite

ROMAN ART

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 20 556 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre "Les pays de la Méditerranée" : …  Dans les pays de la Méditerranée, l'évolution s'opère dans le cadre tracé par le premier art roman méridional : plus spécialement en Catalogne, où les perfectionnements s'effectuent dans le sens d'une meilleure stéréotomie, et en Italie du Nord. Dans ce pays, le voûtement s'impose largement, grâce à l'emploi de la croisée d'ogives. Comme dans les pays rhénans, le motif de la galerie anime les mur […] Lire la suite

SÉGESTE

  • Écrit par 
  • Roland MARTIN
  •  • 291 mots

Capitale des Élymes, à l'extrême ouest de la Sicile (Égeste en grec, Segesta en latin), Ségeste resta toujours menacée par ses puissants voisins, les Carthaginois installés à la pointe occidentale de l'île et les Grecs de Sélinonte qui convoitaient son territoire. Le site est grandiose, et il reste un point d'attraction permanent, par le théâtre et le temple qui s'intègrent admirablement dans les […] Lire la suite

SÉLINONTE

  • Écrit par 
  • Roland MARTIN
  •  • 420 mots
  •  • 1 média

L'un des hauts lieux de l'implantation grecque en Sicile, l'acropole de Sélinonte fut fondée vers le milieu ou dans la seconde moitié du ~ vii e  siècle par les gens de Mégara Hyblaea, trop à l'étroit dans leur plaine côtière et trop enserrés par Syracuse et Léontinoi pour pouvoir se dégager. Le site domine la mer par un plateau allongé du nord au sud entre deux dépressions qu'emprunte le cours de […] Lire la suite

SICILE

  • Écrit par 
  • Maurice AYMARD, 
  • Michel GRAS, 
  • Claude LEPELLEY, 
  • Jean-Marie MARTIN, 
  • Pierre-Yves PÉCHOUX
  •  • 17 925 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre "L'art Byzantin" : …  L'histoire tourmentée de la Sicile au haut Moyen Âge n'a laissé subsister qu'un petit nombre de monuments, en dehors des importantes catacombes chrétiennes de Syracuse, capitale byzantine de l'île. De l'époque musulmane, il ne reste que des fragments épars : un édifice très ruiné, voisin de Saint-Jean-des-Ermites de Palerme, a peut-être été une mosquée. Mais la puissante monarchie normande du xii […] Lire la suite

SYRACUSE

  • Écrit par 
  • Roland MARTIN
  •  • 396 mots
  •  • 1 média

Ville de Sicile orientale, Syracuse est une ancienne fondation des Corinthiens qui s'installèrent d'abord sur l'île d'Ortygie, la vieille ville actuelle, peu après le milieu du ~ viii e  siècle. Ce fut une des principales cités coloniales créées par les mouvements de migration hellénique qui déferlèrent pendant la seconde moitié du ~ viii e  siècle dans le bassin occidental de la Méditerranée, pou […] Lire la suite

TAORMINE

  • Écrit par 
  • Roland MARTIN
  •  • 246 mots

La ville actuelle est plus célèbre pour la beauté de son site, le charme de son climat et la splendeur de ses horizons, que limite la masse tantôt neigeuse, tantôt lumineuse de l'Etna, que pour son rôle historique. Implantée sur des rochers gris et jaunâtres, Taormine domine la presqu'île où, vers le sud, s'étendait la ville ancienne de Naxos, la première peut-être des colonies grecques de Sicile […] Lire la suite

TISSUS D'ART

  • Écrit par 
  • Anne KRAATZ, 
  • Madeleine PAUL-DAVID, 
  • Michèle PIRAZZOLI-t'SERSTEVENS, 
  • Marie RISSELIN-STEENEBRUGEN
  •  • 22 617 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre "Tissus européens" : …  Malgré les travaux déjà anciens de Otto von Falke (1913), qui ont démontré le contraire, le mythe d'une production importante de tissus de soie en Sicile sous la domination arabe puis normande demeure assez répandu. Sans doute le roi Roger II (1095-1154) établit-il sur le modèle égyptien un tiraz à Palerme, pour la fabrication des étoffes de soie et d'or, la sériciculture ayant été introduite en […] Lire la suite

TRÉSORS FATIMIDES DU CAIRE (exposition)

  • Écrit par 
  • Yves PORTER
  •  • 1 274 mots

Une exposition entièrement consacrée aux arts de l'Égypte fatimide constitue un événement d'importance : ce fut sans doute la première fois que furent réunis des objets de provenances diverses ayant en commun d'avoir été produits sous le règne des Fatimides (909-1171). Dynastie musulmane shiite et ismaélienne originaire d'Ifrikiya (actuelle Tunisie), les Fatimides se sont implantés en Égypte – où […] Lire la suite

TYNDARIS

  • Écrit par 
  • Roland MARTIN
  •  • 377 mots

Située sur une plate-forme qui domine une belle crique au nord-est de la Sicile, Tyndaris a été le centre, dès l'Âge du bronze ancien (~ 1800-~ 1400), d'une civilisation originale qui se développe à côté des deux autres grandes civilisations de cette période en Sicile, celle de la Conca d'Oro à l'ouest et celle de Castelluccio au sud-est et au sud. Elle devait cette importance à sa situation sur l […] Lire la suite