« CARE, philosophie »

CARE, philosophie

  • Écrit par 
  • Sandra LAUGIER
  •  • 3 832 mots

Depuis quelques années, le care suscite une curiosité et une perplexité motivées entre autres par son nom, un terme anglais laissé non traduit, car impossible à rendre en français par un seul mot, tant il engage de notions variées : celles du soin, du souci, de la proximité, du fait de se sentir concerné, donc d'attitudes ou de dispositions morales (care about […] Lire la suite

Le média de la recherche « CARE, philosophie » :

Carol Gilligan, un regard différent sur la responsabilité
Crédits : D.R.

photographie

BIOÉTHIQUE ou ÉTHIQUE BIOMÉDICALE

  • Écrit par 
  • Gilbert HOTTOIS
  •  • 7 796 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre "Les sources philosophiques" : …  La réflexion bioéthique se réclame aussi de philosophes classiques tels Aristote (la prudence, la voie moyenne), Kant ou Stuart Mill (utilitarisme, libertés individuelles). Au sein de la bioéthique eurocontinentale, Kant est le plus sollicité. Il permet de fonder les notions d’autonomie et de dignité de la personne humaine et de justifier des impératifs éthiques universels et catégoriques, c’est- […] Lire la suite

GILLIGAN CAROL (1936- )

  • Écrit par 
  • Sandra LAUGIER
  •  • 1 112 mots
  •  • 1 média

Carol Gilligan est née le 28 novembre 1936 à New York. Elle est professeur à la New York University après avoir enseigné pendant des décennies à Harvard. Ses travaux ont permis, au tournant des années 1980, l’introduction, dans le champ des études féministes, de l’éthique du care , qu’elle a été la première à définir et à promouvoir. Celle-ci formule une question subversive sur les différences ent […] Lire la suite