« PERSONNE GRAMMATICALE »

PERSONNE GRAMMATICALE

  • Écrit par 
  • Robert SCTRICK
  •  • 399 mots

Modalité portée, explicitement ou implicitement, par le verbe dans l'énoncé et renvoyant aux différents cas du schéma de communication. Si l'on envisage la phrase nominale, et sans tenir compte de certains éléments isolés qui peuvent à eux seuls fournir un énoncé complet (« déjà ? », « interdiction de prendre des photos »), plusieurs configurations son […] Lire la suite

CATÉGORIES LINGUISTIQUES

  • Écrit par 
  • Robert SCTRICK
  •  • 287 mots

Malgré les fréquents glissements que l'on constate dans l'usage et qui tendent à confondre l'emploi de ce mot avec celui de classe, on peut, au sens étroit, assigner au terme de catégories un rôle essentiellement métalinguistique : en effet, alors que la classe est l'ensemble des éléments de la langue présentant telle ou telle propriété, ce qui les rend mutuellement substituables, catégorie renvoi […] Lire la suite

CHAMITO-SÉMITIQUES LANGUES

  • Écrit par 
  • David COHEN
  •  • 2 753 mots

Dans le chapitre "L'énoncé" : …  On peut répartir l'ensemble des formes en trois classes : les verbes, les nominaux, les particules. Dans un énoncé complet (sujet-prédicat), un nominal peut être sujet ou prédicat. Un verbe peut être prédicat d'un sujet nominal ou constituer par lui-même un énoncé complet. Un énoncé a donc toujours l'un des schèmes suivants : N + N ; V + N ; V (N désignant un nominal avec ses expansions, V un verb […] Lire la suite

INJONCTION, linguistique

  • Écrit par 
  • Louis-Jean CALVET
  •  • 430 mots

On appelle injonction toute attitude énonciative destinée à obtenir de l'interlocuteur qu'il se comporte selon le désir du locuteur, qu'il s'agisse d'un ordre ou d'une défense. Dans la langue, le mode de l'injonction est, par excellence, l'impératif, qui ne connaît, de façon toute naturelle, que la deuxième personne, celle du destinataire du discours. C'est par un abus de langage qu'on parle de pr […] Lire la suite