« BESOINS NUTRITIONNELS ou BESOINS ALIMENTAIRES, physiologie »

ACIDES GRAS INDISPENSABLES

  • Écrit par 
  • Geneviève DI COSTANZO
  •  • 232 mots

On nomme acides gras indispensables (ou essentiels) les trois acides gras insaturés : acide linoléique, acide linolénique, acide arachidonique ; le nom de vitamine F est encore quelquefois employé pour désigner ces substances, mais à tort, car, d'une part, elles n'agissent qu'à des doses relativement élevées (de 2 à 4 grammes par jour pour un homme adulte) ; d'autre part, un tel apport quantitati […] Lire la suite

Les médias de la recherche « BESOINS NUTRITIONNELS ou BESOINS ALIMENTAIRES, physiologie » :

Acides aminés indispensables
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Apports nutritionnels recommandés
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Besoins énergétiques de l'homme
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Vitamines et minéraux : apport journalier
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

ALIMENTATION (Économie et politique alimentaires) Malnutrition dans le monde

  • Écrit par 
  • Laurence ROUDART
  •  • 7 286 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre "Besoins alimentaires" : …  Contrairement aux végétaux – qui peuvent vivre en absorbant simplement de l'eau, du dioxyde de carbone, des éléments minéraux et de l'énergie solaire –, les humains, comme les animaux, doivent ingérer des matières organiques, parmi lesquelles des macronutriments (glucides, lipides, protides). Or, l'industrie n'est toujours pas en mesure de synthétiser de manière rentable à grande échelle ces matiè […] Lire la suite

AUTOTROPHIE & HÉTÉROTROPHIE

  • Écrit par 
  • Alexis MOYSE
  •  • 2 503 mots
  •  • 2 médias

Les besoins d'aliments et d'énergie sont satisfaits de manière différente selon les êtres vivants. Un végétal chlorophyllien fabrique son protoplasme en utilisant des sels minéraux, du gaz carbonique, de l'eau et de la lumière. L'homme et les animaux n'ont pas cette capacité, leur autonomie nutritive n'est pas aussi grande, puisqu'ils exigent des aliments organiques. Leur mode de vie est hétérot […] Lire la suite

AVITAMINOSES

  • Écrit par 
  • Marc PASCAUD
  •  • 212 mots

C’est en 1897 qu’un médecin hollandais, C. Eijkman a fait disparaître, à Java, chez les consommateurs de riz poli (dépourvu de l’enveloppe du grain), un syndrome neurologique appelé béri-béri, en introduisant dans leur alimentation du son de riz. Il avait préalablement guéri de même des pigeons nourris eux aussi de riz poli. Le son de riz contenait donc un facteur nutritionnel sans lequel apparais […] Lire la suite

CARENCES NUTRITIONNELLES

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre RUASSE
  •  • 209 mots

On parle de carence nutritionnelle quand le métabolisme cellulaire est insuffisamment alimenté en tel ou tel nutriment. À l'origine de cette insuffisance peuvent présider diverses causes : soit que l'alimentation ne comporte pas une quantité suffisante du nutriment en cause ( carence d'apport ) : le scorbut, par exemple, causé par l'absence de vitamine C dans le régime ; on en rapprochera les care […] Lire la suite

FAUNE SAUVAGE

  • Écrit par 
  • Romain JULLIARD, 
  • Pierre PFEFFER, 
  • Jean-Marc PONS, 
  • Dominique RICHARD, 
  • Alain ZECCHINI
  •  • 14 185 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre "Le marché intérieur illégal" : …  Les prélèvements non autorisés pour satisfaire le marché intérieur sont généralisés en Afrique, en Asie, en Amérique latine et en Océanie. La faune est surtout demandée pour sa chair, d'où l'expression – née en Afrique – de « viande de brousse » qui qualifie ces prélèvements. Elle peut être aussi chassée pour les marchés de la collection, de l'artisanat (peaux, griffes, cornes, défenses, œufs, pl […] Lire la suite

MALADIES INFANTILES

  • Écrit par 
  • Constantin MISSIRLIU, 
  • Universalis 
  •  • 3 370 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre " L'hygiène alimentaire infantile" : …  Si divers que soient les goûts et les traditions alimentaires, la prévention de l'anorexie et du conservatisme alimentaire passe par l'introduction d'une alimentation variée à côté de l'alimentation lactée, dès que cela est physiologiquement ou psychologiquement possible. Actuellement, rien ne s'oppose à ce que le nourrisson de six mois soit familiarisé avec l'alimentation par purées consistantes […] Lire la suite

NUTRITION

  • Écrit par 
  • René HELLER, 
  • Raymond JACQUOT, 
  • Alexis MOYSE, 
  • Marc PASCAUD
  •  • 13 655 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre "Nutrition humaine" : …  Comme les autres êtres vivants, l'homme manifeste des besoins nutritionnels de deux ordres : structuraux pour la constitution de ses cellules, énergétiques pour l'exercice de ses activités végétatives et relationnelles. Hétérotrophe, il trouve dans les aliments que fournit son environnement les composés organiques hydrocarbonés et azotés (végétaux et animaux) dont il a besoin ; mais des composés […] Lire la suite

OLIGOÉLÉMENTS

  • Écrit par 
  • Jean LAVOLLAY
  •  • 3 576 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre "Notion d'oligoélément indispensable" : …  C'est par la méthode dite synthétique que, très tôt, on a tenté de reconnaître les éléments chimiques qui sont indispensables ou essentiels à la nutrition des organismes vivants. Cette méthode consiste à rechercher par l'expérience quels sont les éléments chimiques qui doivent être présents dans le milieu de culture d'un micro-organisme, ou d'une plante, ou dans la ration alimentaire d'un animal […] Lire la suite

OS

  • Écrit par 
  • Jean-Paul CAMUS, 
  • Armand de RICQLÈS, 
  • Universalis 
  •  • 15 873 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre "Besoins alimentaires" : …  L'organisme adulte normal perd ainsi chaque jour une quantité de calcium de l'ordre de 400 mg, que l'alimentation doit remplacer. Compte tenu de l'absorption digestive qui ne concerne qu'à peine la moitié du calcium ingéré, les besoins alimentaires sont donc en moyenne de 800 mg. Chez l'enfant, qui doit non seulement équilibrer les pertes, mais aussi construire son squelette, les besoins sont dou […] Lire la suite

PROTÉINES DE L'ALIMENTATION HUMAINE

  • Écrit par 
  • Jean-Claude MEUNIER
  •  • 3 360 mots

Dans le chapitre "Valeur alimentaire des protéines" : …  L'azote apporté par les aliments est ensuite incorporé dans des protéines et dans d'autres substances azotées indispensables. On estime à environ 56 grammes par jour le besoin de protéines pour un homme de 70 kilos (0,8 g par kilo et par jour ; 0,73 pour une femme). Pour un nourrisson, l'apport indispensable (dit de sécurité) monte à plus de 2,5 g par kilo et par jour. Pour un enfant de 10 à 12 a […] Lire la suite

RATION ALIMENTAIRE

  • Écrit par 
  • Geneviève DI COSTANZO
  •  • 1 074 mots

La ration alimentaire représente la quantité d'aliments à ingérer chaque jour pour couvrir la totalité des dépenses et assurer l'équilibre nutritif de l'individu. Cela constitue l'aspect quantitatif du problème, et à chaque aliment correspond une valeur énergétique qui doit désormais être exprimée en kilojoules (kJ) mais qui reste souvent encore évaluée en kilocalories (kcal). Une kilocalorie équi […] Lire la suite

VIEILLISSEMENT

  • Écrit par 
  • Claude JEANDEL, 
  • Marc PASCAUD
  •  • 11 869 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre "Troubles nutritionnels" : …  En amont de la digestion, le traitement des aliments que nous ingérons est susceptible d'être affecté par le vieillissement en raison des altérations des moyens qui y sont impliqués, dentaires, musculaires (mastication, déglutition, transit intestinal) chimiques (enzymes digestives). L'odorat et le goût, facteurs importants de l'appétit, se détériorent. La muqueuse gastrique s'atrophie avec l'âge […] Lire la suite

VITAMINES

  • Écrit par 
  • Marc PASCAUD
  •  • 4 766 mots
  •  • 6 médias

Nos connaissances sur les vitamines, molécules organiques indispensables au métabolisme cellulaire, micronutriments indispensables car non synthétisés par la plupart des animaux, n'ont progressé, à titre biomédical et expérimental, qu'avec retard par rapport à nos connaissances sur les macronutriments (glucides, protéines, lipides). Les maladies par carence vitaminique ont affecté les premiers […] Lire la suite

VITAMINES (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Marc PASCAUD
  •  • 186 mots

1897 C. Eijkman prouve que le béri-béri est un syndrome carentiel. 1909 F. G. Hopkins et W. Stepp découvrent la vitamine A (rétinol). 1910 C. Funk isole le facteur antibéribérique et l’appelle vitamine en raison de la présence d’un radical aminé dans cette molécule organique. 1922 E. V. McCollum découvre un facteur antirachitique, la vitamine D. 1922 H. Evans et K. Bishop trouvent la vitamine […] Lire la suite