« ISORYTHMIE, musique »

ARS NOVA

  • Écrit par 
  • Roger BLANCHARD
  •  • 6 358 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre "Les progrès de la notation" : …  L'essentiel des innovations reprochées aux musiciens par Jean XXII trouve sa source dans les progrès de la notation. Depuis l'époque des neumes jusqu'à l' école de Notre-Dame, la notation musicale était restée imprécise. C'est aux disciples de Pérotin qu'il faut attribuer les premières réformes qui furent à l'origine de la notation dite proportionnelle ( nota mensurabilis ). Les musiciens de l'éco […] Lire la suite

Le média de la recherche « ISORYTHMIE, musique » :

Talea et color
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

ARS NOVA (P. de Vitry)

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 308 mots

Le compositeur et théoricien de la musique Philippe de Vitry, qui occupera des charges importantes – notaire royal, maître des requêtes, conseiller... – auprès des rois de France Charles IV le Bel, Philippe VI et Jean II le Bon avant de devenir en 1351 évêque de Meaux, fait paraître vers 1320 un traité théorique en latin, Ars nova , qui va infléchir le cours de la musique occidentale en proposant […] Lire la suite

ISOCHRONIE & ISORYTHMIE

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 244 mots

Isochronie renvoie à rythme isochrone et se distingue d'isorythmie. Est isochrone ce qui est égal en durée, ce dont le temps est identique. Ainsi, des éléments rythmiques d'écriture différente peuvent avoir même valeur : un triolet apparaissant dans une mesure binaire, ou à l'inverse un duolet dans une mesure ternaire, etc. L'isorythmie est un concept voisin qui s'applique à la technique de compo […] Lire la suite

MOTET

  • Écrit par 
  • Roger BLANCHARD
  •  • 3 044 mots

Dans le chapitre "Le motet isorythmique (XIVe s.)" : …  Le principe de l' isorythmie apparut dans la dernière partie du xiii e siècle. Il consistait à découper dans la teneur des fragments rythmiquement semblables. À cette teneur (ou « ténor ») au rythme normalisé s'ajoutait souvent un « contraténor » de structure analogue. Au-dessus de cette armature rigide en valeurs longues entrecoupées de silences évoluaient deux parties plus libres, notées en val […] Lire la suite

RYTHME, musique

  • Écrit par 
  • Nicole LACHARTRE
  •  • 5 571 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre "Rythme du son, rythme du verbe" : …  Toute l'histoire de la musique chantée met en évidence l'interférence du rythme musical et du rythme de la langue parlée. Selon les lieux et selon les époques, la musique suit le rythme de la parole ou, au contraire, impose son propre rythme sans tenir beaucoup compte de celui du texte. Ces deux éventualités coexistent dans l'opéra, où l'air avec ses ornements subordonne le texte à la ligne mélodi […] Lire la suite

Recevez les offres exclusives Universalis