« INDE, ethnologie »

ADOLESCENCE

  • Écrit par 
  • Mihalyi CSIKSZENTMIHALYI, 
  • Universalis 
  •  • 2 667 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre "Une transition difficile" : …  Les stéréotypes qui décrivent les adolescents comme des personnes rebelles, distraites, maladroites et arrogantes ont un fond de vérité. Entre douze et vingt ans, les jeunes subissent tant de changements physiques et sociaux qu'ils ont souvent du mal à savoir comment se comporter. Pendant la puberté, leur corps devient plus fort et de nombreuses hormones stimulent leurs désirs sexuels. Dans les s […] Lire la suite

Le média de la recherche « INDE, ethnologie » :

Femmes du Rajasthan
Crédits : Tuul & Bruno Morandi/ The Image Bank/ Getty Images

photographie

BADAGA

  • Écrit par 
  • Yvan BARBÉ
  •  • 336 mots

Les Badaga constituent la population la plus importante et aussi probablement la plus récente du massif de Nilgiri, au sud de l'Inde, dans l'État du Tamil Nadu (ils seraient, dans les années 2000, environ 245 000). Ils descendirent du pays de Mysore (Maisûr) vers leur actuel territoire entre le xii e et le xvii e  siècle. Ils parlent une langue dravidienne, apparentée au kannada. Jusqu'au début d […] Lire la suite

BHIL

  • Écrit par 
  • Yvan BARBÉ
  •  • 611 mots

Peuple des régions montagneuses du Rajāsthān, du Gujarāt, du Madhya Pradesh, que l'on retrouve également dans les forêts du nord et du sud de la rivière Narbada. Leur langue originelle dravidienne semble avoir complètement disparu ; les Bhil parlent quelque trente dialectes provenant d'une langue mère, elle-même issue d'un brassage de langues gujarāt et radjput. Selon la tradition, ils semblent av […] Lire la suite

CASTES

  • Écrit par 
  • Jean FILLIOZAT
  •  • 5 962 mots

La division analytique de l'humanité (et non pas seulement de la société indienne) en quatre classes fonctionnelles hiérarchisées constitue un système professé par les brahmanes auteurs des Traités de la disposition naturelle des choses ( Dharmaśāstra ). Sa spécificité indienne ne porte que sur les applications prescrites dans les rapports sociaux et les lois, car l'existence dans les sociétés d' […] Lire la suite

DECCAN ou DEKKAN

  • Écrit par 
  • François DURAND-DASTÈS
  •  • 711 mots

Sur le plan historique et humain, le Deccan s'oppose, en Inde, à la grande plaine du Nord. Dans cette dernière sont nés à plusieurs reprises de grands empires à vocation subcontinentale, qui ont tendu à englober le Deccan, mais n'y sont jamais parvenu intégralement : ainsi en est-il des empires Maurya (~ iv e -II e  s.) et Gupta ( iv e -V e s.) centrés sur la basse vallée du Gange, ou Magadha. de […] Lire la suite

DOM

  • Écrit par 
  • Yvan BARBÉ
  •  • 389 mots

Peuple nomade du nord de l'Inde. Les Dom vivent dispersés dans les plaines du Bihar, du Bengale et du Pendjab. Qualifiés de « sans forme » par les brahmanes, ils constituent une caste tribale située au plus bas de l'échelle sociale. Au Bihar, les Maghaiya Dom (dont le nom provient du vieux royaume du Magadha) sont essentiellement nomades et spécialisés dans la fabrication de paniers, de nattes et […] Lire la suite

DUMONT LOUIS (1911-1998)

  • Écrit par 
  • Bernard VALADE
  •  • 941 mots

Dans le chapitre "La découverte de l'Inde" : …  Né à Salonique en 1911, formé à l'observation ethnologique au Musée des arts et traditions populaires, Louis Dumont a fréquenté à la fin des années 1930 le Collège de sociologie (1937-1939), où il a pu suivre les conférences de Georges Bataille, Roger Caillois et Michel Leiris. Orienté par Paul Rivet vers l'anthropologie, il ne manquera pas de marquer sa dette à l'endroit de Marcel Mauss, dont l' […] Lire la suite

FILLIOZAT JEAN (1906-1982)

  • Écrit par 
  • Colette CAILLAT
  •  • 1 103 mots

Né à Paris le 4 novembre 1906, Jean Filliozat fut un spécialiste éminent des études indiennes et orientales. On lui doit une somme d'écrits remarquable par son étendue, son originalité, son exceptionnelle diversité ; car il a voulu appréhender l'Inde dans sa complexité réelle, rendre sensible à tout ce dont elle enrichit la civilisation de l'humanité, attirer l'attention sur le fait que, « object […] Lire la suite

GOND

  • Écrit par 
  • Yvan BARBÉ
  •  • 748 mots

Groupe aborigène de l'Inde centrale, les Gond habitent les États de Madhya Pradesh (pour les deux tiers), de Mahārāshtra, d'Āndhra Pradesh, de Chatisgarh, de Jharkhand et d'Orissa. Le gondi est une langue de la famille dravidienne et comprend plusieurs dialectes, assez différents puisque les locuteurs, au nombre de 2 millions dans les années 1990, ne parviennent pas toujours à se comprendre d'un d […] Lire la suite

GROUPE SOCIAL

  • Écrit par 
  • Georges BALANDIER, 
  • François CHAZEL
  •  • 11 404 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre "Les sociétés à rangs, ordres ou castes" : …  La littérature anthropologique illustre, par des exemples diversifiés et géographiquement dispersés, la variété des sociétés à rangs , ordres ou castes. Celles du troisième type manifestent l'existence de groupes fortement intégrés et ordonnés selon une hiérarchie rigoureuse. L'Asie, avec l' Inde, présente le plus grand nombre de sociétés à castes. La cohésion de ces dernières ne résulte ni de la […] Lire la suite

HOMO HIERARCHICUS, Louis Dumont - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Bernard VALADE
  •  • 1 067 mots

Une enquête approfondie menée en 1949-1950 en pays tamoul, suivie de recherches conduites entre 1954 et 1958 dans la plaine du Gange, et une thèse de doctorat sur une sous-caste de l'Inde du Sud (1957) ont précédé la publication, en 1966, de l'étude longuement mûrie sur « Le Système des castes et ses implications » –  Homo hierarchicus  –, qui a fait de Louis Dumont (1911-1998) bien davantage qu'u […] Lire la suite

INDIVIDUALISME MÉTHODOLOGIQUE

  • Écrit par 
  • Bernard VALADE
  •  • 1 314 mots

Dans le chapitre "Apports et limites" : …  Au moyen d'exemples empruntés à l'étude des cas les plus divers (le changement social, les conflits, la mobilisation collective...), Raymond Boudon a administré la preuve qu'un effet macroscopique n'est intelligible que si on le ramène à la rationalité d'actions individuelles engagées en fonction, d'une part, des ressources cognitives des individus, d'autre part, des champs d'action créés par les […] Lire la suite

KHASI

  • Écrit par 
  • Yvan BARBÉ
  •  • 459 mots

Population du district unifié des montagnes Khasi et Jaintia de l'État autonome de Meghalaya dans le nord-est de l'Inde (quelques-uns sont dans l'Assam, ou dans d'autres États de l'Inde). Chez les Khasi ou Khassia, qui s'appellent eux-mêmes Hynniewtrep (« Sept Hutter », ou « Sept Clans ») – ce nom regroupe les Khasi, les Jaintia, les Bhoi et les War –, la transmission des biens et l'héritage du p […] Lire la suite

KHOND

  • Écrit par 
  • Yvan BARBÉ
  •  • 326 mots

Constituant la plus grande des tribus de l'Orissa (leur nombre est estimé à environ un millier au début du xxi e siècle), les Khond (Kond ou Kandh) vivent dans les montagnes et la jungle de cet État de l'Inde, notamment dans les districts de Phulbāni, de Koraput et de Kalāhāndi. Leur langue, le kuī, ainsi que son dialecte méridional, le kuwi, appartiennent à la famille dravidienne. La plupart des […] Lire la suite

LEPCHA ou RONG

  • Écrit par 
  • Yvan BARBÉ
  •  • 451 mots

Population habitant le Népal oriental, le Bhoutan occidental, l'État indien du Sikkim et le district de Darjeeling (Inde). Leur nombre est évalué à environ 76 000. Il semble que les Lepcha, qui s'appellent eux-mêmes Rong (« ravins »), soient les plus anciens habitants du Sikkim, car ils ne possèdent aucune tradition de migration et situent la demeure de leurs ancêtres dans une des vallées du Kangc […] Lire la suite

LUSHAI ou LUSHEI

  • Écrit par 
  • Yvan BARBÉ
  •  • 292 mots

Peuple de langue tibéto-birmane, les Lushai (ou Lushei) sont l'une des tribus comprises sous le terme générique de Mizo. Chassés au xviii e siècle des montagnes Chin en Birmanie par de puissantes tribus birmanes et zahqo, les Lushai émigrèrent vers le nord et se répandirent dans les montagnes « lushai » aux dépens des clans kuki. Au xix e  siècle, la conquête anglaise fut suivie de missionnaires […] Lire la suite

MOUNDA ou MUNDA

  • Écrit par 
  • Yvan BARBÉ
  •  • 360 mots

Les dix groupes tribaux plus ou moins distincts qui constituent les populations aborigènes mounda habitent une vaste bande de l'Inde centrale et orientale et parlent différentes langues mounda. On les évalue approximativement à 10 millions de personnes dans les années 2000. Sur le plateau du Chota Nāgpur, dans les parties adjacentes du Bengale occidental et du Madhya Pradesh, ainsi que dans les di […] Lire la suite

NĀGA

  • Écrit par 
  • Yvan BARBÉ
  •  • 382 mots

Habitant les collines Nāga qui séparent la Birmanie de l'État indien de l'Assam, les Nāga constituent un groupe de quinze tribus au moins possédant des caractères physiques et culturels fort variés. Les nombreuses langues nāga, monosyllabiques et polytonales, appartiennent au groupe tibéto-birman ; à l'intérieur des différentes aires linguistiques, chaque village a son propre dialecte. Les groupes […] Lire la suite

NĀGALAND

  • Écrit par 
  • François DURAND-DASTÈS
  •  • 503 mots
  •  • 1 média

L'un des plus petits États de l'Inde, le Nāgaland comptait 1 990 000 habitants en 2001, pour une superficie de 16 527 kilomètres carrés. Situé dans les montagnes des confins indo-birmans, région isolée, complexe, et faiblement peuplée, l'État de Nāgaland ne fait partie de la république de l'Inde que parce que les Britanniques avaient étendu leur expansion militaire vers les crêtes pour contrôler l […] Lire la suite

NĀYĀR ou NAÏR

  • Écrit par 
  • Yvan BARBÉ
  •  • 564 mots

Également appelés Naïr, les Nāyār sont une caste hindoue de la côte de Malabar dans l'État de Kerala (sud-ouest de l'Inde). Sous l'administration britannique, les Nāyār, qui comprenaient les familles nobles et royales de petits royaumes féodaux de la région, occupèrent des postes importants dans divers domaines professionnels : fonction publique, médecine, enseignement et droit. Beaucoup furent in […] Lire la suite

SANTĀL, ethnie

  • Écrit par 
  • Yvan BARBÉ
  •  • 475 mots

Population de l'Inde orientale, les Santāl se trouvent surtout dans les États du Bihar, du Bengale-Occidental et de l'Orissa, ils parlent le santāli (environ 6 millions de locuteurs au début du xxi e  siècle), un dialecte du khervārī, langue munda. Beaucoup de Santāl sont employés dans les mines de charbon près d'Asansol ou dans les aciéries de Jamshedpur, d'autres travaillent une partie de l'anné […] Lire la suite

SAORA

  • Écrit par 
  • Christian PETIT
  •  • 746 mots

Tribu aborigène localisée principalement en Orissa (Inde). On en compte environ 256 000 (400 000 si l'on y inclut les Saora assimilés à la population hindoue). Seuls les Saora des districts de Ganjam et Koraput ont conservé leur culture originale : langue, civilisation matérielle, structures sociales et religion. La langue des Saora se rattache au groupe munda, mais a fait quelques emprunts à l'or […] Lire la suite

VIDEHA

  • Écrit par 
  • Roland BRETON
  •  • 262 mots

L'un des territoires ethniques, ou « janapadas », de l'Inde antique, le pays de Videha, situé à l'extrémité nord-est de la plaine du Gange, fut sans doute l'une des dernières parties de cette plaine à être pénétrée par les Aryens. Māthava le Videgha est réputé y avoir apporté le feu sacré (au début du I er  millénaire avant notre ère ?) et avoir laissé son nom au peuple aryanisé des Videhas. Leur […] Lire la suite