« MUSIQUE »

MUSIQUE

  • Écrit par 
  • Pierre BILLARD, 
  • Michel PHILIPPOT
  •  • 10 157 mots
  •  • 4 médias

La musique !... Qu'est-ce que cela veut dire ?... Il est permis de supposer que Bach aurait su tranquillement trouver la réponse à une telle question, et sans doute aussi Couperin, Lassus, Grégoire le Grand et Aristoxène. Plus près de nous, Rameau et Haydn devaient avoir quelque idée claire de la chose. Pour Mozart, cela est déjà moins sûr. Quant à Beethoven, il commence à s'interroger gravement s […] Lire la suite

Les médias de la recherche « MUSIQUE » :

communication musicale
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Consommation musicale : histoire
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Liszt
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Technologie : évolution
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

CERVEAU ET MUSIQUE

  • Écrit par 
  • Séverine SAMSON
  •  • 1 030 mots

Identifier les zones du cerveau qui traitent la musique et préciser leur rôle respectif dans la perception, la mémoire, les émotions et la pratique musicale font l’objet de nombreux travaux en neuroscience de la musique. C’est à partir de l’observation des patients présentant […] Lire la suite

ACCOMPAGNEMENT MUSICAL

  • Écrit par 
  •  PIERRE-PETIT
  •  • 1 920 mots

La notion d'accompagnement est directement liée à l'état actuel de la musique, c'est-à-dire qu'elle n'est explicable que si l'on tient compte de l'évolution historique qui a amené cet art au point où il en est aujourd'hui. Pour nos contemporains, l'accompagnement, c'est l'office d'une personne qui, assise devant un piano, soutient les efforts mélodiques d'un chanteur ou d'un violoniste ; c'est au […] Lire la suite

AIR, musique

  • Écrit par 
  • Michel PHILIPPOT
  •  • 3 278 mots

Dans le langage commun, on a pris l'habitude de désigner par le mot « air » la musique destinée à être chantée. On oppose ainsi, dans la chanson, l'air aux paroles. Par extension, on en est arrivé à employer le mot « air » dans le cas de toute mélodie suffisamment connue pour être immédiatement identifiée par l'auditeur. On parle donc indifféremment de l'air de Marguerite (dans Faust de Gounod), […] Lire la suite

AMUSIE

  • Écrit par 
  • Séverine SAMSON
  •  • 327 mots

L’amusie est un trouble neurologique qui affecte à des degrés variables la perception et la production musicales. Celui-ci ne s’explique pas par une baisse de l’acuité auditive (surdité), une déficience intellectuelle ou motrice. Cette perte sélective de la fonction musicale contraste avec des compétences de langage qui peuvent demeurer intactes tout comme la reconnaissance des voix humaines et d […] Lire la suite

ANTHROPOLOGIE DES CULTURES URBAINES

  • Écrit par 
  • Virginie MILLIOT
  •  • 4 429 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre "Le devenir paradoxal du concept de sous-culture" : …  Les chercheurs issus des différentes traditions que nous avons présentées considèrent que le concept de « sous-culture » n’est plus pertinent pour décrire les cultures juvéniles, c’est pourquoi ils lui en ont substitué d’autres. Le concept de « mondes » sociaux et artistiques (Howard Becker, 1988) comme milieux d’expérience et d’activité collective, de perspectives stabilisées dans un environnemen […] Lire la suite

ARCHITECTURE & MUSIQUE

  • Écrit par 
  • Daniel CHARLES
  •  • 7 426 mots
  •  • 1 média

La comparaison, tentée à maintes reprises, entre architecture et musique a donné lieu en général à des slogans du genre « l'architecture est une musique figée ». On ne s'est pas privé non plus de constater que les œuvres de la « grande » musique occidentale s'étaient peu à peu solidifiées en objets, et que la complexité de leur architectonique autorisait que l'on parlât à leur propos d'édifices. […] Lire la suite

ARRANGEMENT, musique

  • Écrit par 
  • Michel PHILIPPOT
  •  • 4 319 mots
  •  • 1 média

En musique, le mot « arrangement » est employé d'une manière vague pour désigner toutes les adaptations possibles d'une œuvre. Le plus souvent, cette adaptation est destinée à faciliter l'exécution, en transcrivant l'œuvre soit pour un nombre d'instruments plus restreint, soit pour des instruments usuels. Dans certains cas, l'arrangement aboutit à une véritable caricature du texte original sous pr […] Lire la suite

ARRANGEURS DE LA CHANSON FRANÇAISE

  • Écrit par 
  • Serge ELHAÏK
  •  • 7 930 mots
  •  • 3 médias

Si une chanson est au départ une subtile union de paroles écrites par un auteur et d’un air créé par un compositeur, c’est grâce à un accompagnement musical approprié, fruit du travail d’un arrangeur, qu’elle prend toute sa valeur auprès de son interprète. Arrangeurs ! Ce mot étonnant et baroque désigne un métier musical étroitement lié aux chansons qui ont marqué la mémoire collective. Si le gran […] Lire la suite

BASSE, musique

  • Écrit par 
  • Henry BARRAUD
  •  • 3 508 mots
  •  • 1 média

Selon qu'un son est engendré par un nombre plus ou moins grand de vibrations à la seconde, nous traduisons la sensation qu'il nous donne par les mots : aigu ou grave, haut ou bas. Ces images ne s'appliquent évidemment qu'à des notions toutes relatives. L'oreille peut reconnaître la hauteur absolue d'un son, mais la musique commence avec les rapports qui s'établissent, dans la durée ou la simultan […] Lire la suite

CANTATE

  • Écrit par 
  •  PIERRE-PETIT
  •  • 1 894 mots

Issu de cantare , qui signifie « chanter », le mot « cantate » est l'exact pendant du mot « sonate », issu de sonare . La définition de la cantate est donc « quelque chose qui se chante ». Semblable dénomination ne peut, tout au moins au début, recouvrir une forme très précise. Aussi les premières cantates ne sont-elles pratiquement que des airs, à une ou plusieurs voix, avec accompagnement d'ins […] Lire la suite

CHANSON

  • Écrit par 
  • Louis-Jean CALVET, 
  • Guy ERISMANN, 
  • Jean-Claude KLEIN
  •  • 7 139 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre " À travers siècles et pays" : …  Le terme « chanson » a connu les acceptions les plus diverses, parfois fort éloignées de la nôtre. Il apparaît pour la première fois au xi e  siècle, avec un sens très particulier, dans l'appellation « chanson de geste » , poème épique en décasyllabes ou en alexandrins, plus généralement désigné à l'époque par le mot geste seul : « Il est escrit en la geste Francor » ( La Chanson de Roland ). Il n […] Lire la suite

CHANT

  • Écrit par 
  • Roland MANCINI
  •  • 2 675 mots

Le chant est d'abord expression naturelle de l'être humain, que la voix soit belle ou non, éduquée ou non. Qu'il soit plaisir pur, qu'il ait vocation cultuelle, esthétique ou cathartique, qu'il se réclame de traditions millénaires ou des formes policées de l'art classique, le chant est à la fois sonorité pure et véhicule de pensée, encore que le mot, onomatopée domestiquée, soit lui-même pensée e […] Lire la suite

CHASSE

  • Écrit par 
  • Xavier PATIER
  •  • 7 050 mots

Dans le chapitre "L'art affirme la place sociale de la chasse" : …  On prétend que la chasse est, avec la religion et la guerre, le thème le plus représenté dans l'art depuis les origines. Quoi qu'il en soit, il est sûr qu'elle est le premier sujet à apparaître dans l'histoire de la peinture. Les grottes de Lascaux, vieilles d'environ dix-huit mille ans, représentent explicitement des gibiers chassés, ainsi que des armes de jet, et même, tout au fond de la galeri […] Lire la suite

CHORAL

  • Écrit par 
  • Jacques CHAILLEY
  •  • 2 546 mots
  •  • 1 média

Le mot « choral » est un de ces termes ambigus qui désignent des choses assez différentes et favorisent par là bien des malentendus. On le place en effet le plus souvent dans la nomenclature des formes. Or, en soi, le choral n'est pas une forme . C'est une sorte de matière première dont on a usé pour élaborer plusieurs formes différentes, et dont l'aspect traditionnel a déterminé un style . À l'é […] Lire la suite

CLASSIQUE MUSIQUE DITE

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 923 mots
  •  • 4 médias

L'expression « musique classique » recouvre, selon les cas, des réalités fort diverses. La musique « classique » peut s'opposer à la musique dite populaire, légère ou de variété, et comprend alors toute la musique savante (ou sérieuse) européenne, des prédécesseurs de Pérotin aux successeurs de Pierre Boulez. On peut distinguer dans ce contexte de musique « sérieuse », la musique classique et la m […] Lire la suite

COGNITION MUSICALE

  • Écrit par 
  • Emmanuel BIGAND
  •  • 1 298 mots

Tout comme la couleur, la musique n’existe pas dans la nature. Elle résulte d’une construction de l’esprit. Cette construction repose sur des opérations psychologiques perceptives, intellectuelles, affectives et motrices. Le terme « cognition musicale » désigne l’ensemble de ces opérations. Leur étude scientifique s’inscrit dans le champ des sciences cognitives et relève directement de la psychol […] Lire la suite

COMÉDIE MUSICALE, cinéma

  • Écrit par 
  • Victor BACHY
  •  • 926 mots
  •  • 9 médias

Par comédie musicale on entend, au cinéma, un spectacle de divertissement, bâti sur un scénario souvent ténu, où la musique, le chant et la danse tiennent une place de choix. La comédie musicale n'a donc pu naître qu'avec le cinéma parlant, et Le Chanteur de jazz ( Jazz Singer ) d'Alan Crosland (1927) en fut la première manifestation. Les historiens font la part du lion — et à bon droit — aux Amér […] Lire la suite

COMPOSITION MUSICALE

  • Écrit par 
  • Michel PHILIPPOT
  •  • 6 846 mots
  •  • 2 médias

Dans son Dictionnaire de musique , Jean-Jacques Rousseau définit la composition musicale comme « l'art d'inventer et d'écrire des chants, de les accompagner d'une harmonie convenable, de faire, en un mot, une pièce complète de musique avec toutes ses parties ». Le mot composition engloberait donc, appliqué à la musique, toutes les techniques musicales, à l'exception de celles qui sont simplement […] Lire la suite

CONCERT

  • Écrit par 
  • Jacques CHAILLEY, 
  • Universalis 
  •  • 2 852 mots

La notion de concert nous paraît aujourd'hui toute naturelle et familière. Selon le schéma classique, le concert est l' exécution par un ou plusieurs interprètes et devant un public d'une ou de plusieurs œuvres écrites par un ou plusieurs compositeurs  : il est donc généralement considéré comme le principal mode de « distribution » ou de « consommation » de la musique. En réalité, cette notion […] Lire la suite

CONCERTO

  • Écrit par 
  • Ida GOTKOVSKY
  •  • 1 179 mots

On appelle aujourd'hui « concerto » une composition de caractère symphonique dans laquelle un instrument soliste dialogue avec l'orchestre. La partie du soliste est en général traitée de telle manière qu'elle permette à l'interprète de mettre en valeur sa virtuosité technique et ses qualités expressives. Les grands concertos romantiques pour le piano, le violon ou le violoncelle sont les chevaux […] Lire la suite

CONCOURS INTERNATIONAUX D'INTERPRÉTATION MUSICALE

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 3 326 mots
  •  • 3 médias

Les concours internationaux d'interprétation musicale présentent les ombres et les lumières de tous les systèmes qui prétendent classer l'inclassable. Ils sont d'origine très récente. Rares sont ceux qui ont vu le jour avant la Seconde Guerre mondiale. Subsistent encore, parmi les plus anciens, le concours Frédéric Chopin créé en 1927 , le concours Henryk Wieniawski qui débute en 1935, le concours […] Lire la suite

CONTREPOINT

  • Écrit par 
  • Henry BARRAUD
  •  • 4 643 mots

Le contrepoint est l'art de faire chanter en toute indépendance apparente des lignes mélodiques superposées, de telle manière que leur audition simultanée laisse clairement percevoir, au sein d'un ensemble cohérent, la beauté linéaire et la signification plastique de chacune d'elles, tout en lui ajoutant une dimension supplémentaire, née de sa combinaison avec les autres. Une telle conception de l […] Lire la suite

DIAPASON

  • Écrit par 
  • Jacques CHAILLEY
  •  • 2 736 mots

Dans la théorie de l'ancienne musique grecque, diapason désignait l'intervalle d'octave. Non seulement cette acception a tout à fait disparu, mais le sens actuel de ce terme semble n'en être aucunement dérivé. Apparemment, on a tiré du mot grec ancien l'idée d'une norme permettant à tous les instruments de s'accorder à même hauteur pour pouvoir jouer ensemble. « Diapason » a donc désigné vers 16 […] Lire la suite

DJ (disc-jockey)

  • Écrit par 
  • Raphaël RICHARD
  •  • 3 611 mots
  •  • 3 médias

L’abréviation DJ a remplacé dans le langage courant le terme disc-jockey, qui désigne la personne chargée de sélectionner et de diffuser la musique dans les discothèques, à la radio ou lors d’événements festifs. Née à la radio américaine dans les années 1940, la profession s’est développée grâce à la généralisation du disque vinyle, notamment en Jamaïque, avant de connaître une importante croissa […] Lire la suite

ESTHÉTIQUE Histoire

  • Écrit par 
  • Daniel CHARLES
  •  • 11 892 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre "Schopenhauer et Nietzsche" : …  Il revient à Schopenhauer de reprendre l'héritage kantien, en le détournant, si l'on peut dire, vers un platonisme et même un plotinisme contemplatif selon lequel, à l'exact opposé de tout ce qu'enseigne Hegel, « l'artiste nous prête ses yeux pour regarder le monde », ce qui fait de l'art « l'épanouissement suprême de tout ce qui existe » ( Le Monde comme volonté et représentation , 1 re  édition, […] Lire la suite

ESTHÉTIQUE L'expérience esthétique

  • Écrit par 
  • Daniel CHARLES
  •  • 5 083 mots
  •  • 2 médias

La notion d'« expérience esthétique » recouvre des acceptions très distinctes. De nos jours, le sens « subjectiviste » qu'a légué le xix e  siècle paraît avoir prévalu, sans qu'il faille pour autant privilégier le point de vue du spectateur : nous trouvons normal, par exemple, qu'un compositeur nous parle de lui-même dans sa musique ; nous écartons ainsi le sens « objectiviste » en honneur au xvi […] Lire la suite

FANTAISIE, musique

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 470 mots

Sous son acception la plus générale, le terme de fantaisie désigne en musique une pièce instrumentale de forme assez libre et proche de l'improvisation, mais non sans rapports avec des formes plus strictes déjà en usage. Concrètement, la fantaisie évolue entre ces deux pôles : la liberté, ou plutôt l'anormal (ni l'un ni l'autre ne voulant dire anarchie), d'une part, la rigueur, d'autre part. En It […] Lire la suite

FIGURES DE LA PASSION et L'INVENTION DU SENTIMENT (expositions)

  • Écrit par 
  • Alain MÉROT
  •  • 1 062 mots

Les deux expositions organisées par le musée de la Musique à Paris ( Figures de la passion du 23 octobre 2001 au 20 janvier 2002, L'Invention du sentiment du 2 avril au 30 juin 2002) et les manifestations qui les accompagnèrent (colloque international, concerts, conférences...) ont sans nul doute obligé un nombreux public à secouer certaines routines. On sépare en effet d'habitude l'étude des ar […] Lire la suite

FLAMENCO

  • Écrit par 
  • José BLAS VEGA
  •  • 3 178 mots
  •  • 3 médias

Le chant flamenco ( cante flamenco ) est un art créé par le peuple andalou, sur la base d'un folklore populaire issu des diverses cultures qui s'épanouirent au long des siècles. À partir du xviii e  siècle, époque capitale pour l'histoire de la culture et du folklore en maints pays européens, les Bas-Andalous, de souche gitane, donnèrent à cet art sa structure et ses caractères définitifs. Toute […] Lire la suite

FUGUE

  • Écrit par 
  •  PIERRE-PETIT, 
  • Universalis 
  •  • 3 476 mots
  •  • 2 médias

« La fugue (de fuga , fuite) est une forme de composition musicale dont le thème, ou sujet, passant successivement dans toutes les voix, et dans diverses tonalités, semble sans cesse fuir . » Ainsi Marcel Dupré définit-il la fugue. La fugue est fille du contrepoint, qui a atteint son apogée au xvi e siècle. Empruntant les voies de l'imitation, du canon et du ricercare, elle naît de l'évolution d […] Lire la suite

GAMME

  • Écrit par 
  • Michel PHILIPPOT
  •  • 4 969 mots

Il est difficile de donner du mot « gamme » une définition qui soit à la fois exacte et complète, tant sont diverses les notions que ce vocable recouvre et variés, au cours des époques, les objets qu'il désigne. D'une manière générale, on peut dire qu'une gamme serait l'ensemble des intervalles, égaux ou non, qui divisent une octave. Si l'on veut adopter une terminologie rigoureuse, on devrait d […] Lire la suite

GLEE

  • Écrit par 
  • Universalis 
  •  • 403 mots

Le glee , du vieil anglais gliv ou glēo (signifiant « musique » ou « divertissement », selon l'acception qui est utilisée dans Beowulf ), est une pièce écrite pour au moins trois voix masculines solistes a cappella, parmi lesquelles un falsettiste. Constitué de plusieurs sections courtes de caractères ou d'esprits contrastés, se terminant chacune par une cadence parfaite (c'est-à-dire par un ac […] Lire la suite

GRÈCE ANTIQUE (Civilisation) Théâtre et musique

  • Écrit par 
  • Jacques CHAILLEY, 
  • François JOUAN
  •  • 5 708 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre "Le temps des dieux" : …  Comme celle de tous les peuples anciens ou primitifs, l'histoire de la musique grecque commence par des légendes. Son origine met en scène dieux et déesses, en une longue série d'histoires souvent aussi variées qu'inconciliables entre elles. On y trouve Hermès et Apollon, Dionysos et Héraclès. Des héros mythiques, comme Orphée le chanteur thrace ou Amphion le bâtisseur de Thèbes qui faisait mouvoi […] Lire la suite

HARMONIE

  • Écrit par 
  • Henry BARRAUD
  •  • 6 418 mots
  •  • 13 médias

Le mot « harmonie » vient des lointains les plus reculés de la Grèce antique. Mais le sens que lui donnaient les Grecs n'est pas du tout celui qu'il revêt en musique polyphonique moderne (« moderne » devant s'entendre d'une période étroitement limitée à quatre siècles environ). Encore que la notion d'harmonie ait appartenu tout d'abord moins au domaine de la technique qu'à celui de la philosophie […] Lire la suite

IMPROVISATION MUSICALE

  • Écrit par 
  • André-Pierre BOESWILLWALD, 
  • Alain FÉRON, 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 5 113 mots
  •  • 3 médias

À l'origine, il y a l'improvisation. Le ferment majeur de l'évolution musicale est la recherche sur un instrument. L'improvisation coïncide, en un sens large, avec la création conçue comme une improvisation non soumise à l'évanescence, puisque l'écriture permet les ratures et la patiente élaboration de néologismes musicaux. L'improvisation est aussi une qualité de l'interprétation : Gisèle Brele […] Lire la suite

INTERPRÉTATION MUSICALE

  • Écrit par 
  • Jacqueline PILON, 
  • Alain PÂRIS
  •  • 7 438 mots
  •  • 8 médias

Contrairement à la plupart des autres arts, la musique n'autorise pas un contact direct entre le créateur et son public. La lecture d'un poème, l'observation d'une toile ou d'un buste permettent à l'amateur de poésie, de peinture ou de sculpture d'apprécier sans intermédiaire le message du créateur. En musique – comme d'ailleurs dans le domaine dramatique (théâtre, cinéma) –, il en va autrement. […] Lire la suite

JANKÉLÉVITCH VLADIMIR (1903-1985)

  • Écrit par 
  • Pierre-Alban GUTKIN-GUINFOLLEAU
  •  • 3 310 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre "Penser la musique" : …  Il reste que l’homme est dépositaire d’un faire, qui doit s’actualiser dans la morale et peut rendre l’homme artiste. C’est à partir de cette transposition du faire moral humain dans le champ de l’esthétique, et plus particulièrement dans celui de la musique, que Jankélévitch livre de précieuses et nombreuses analyses. Ses écrits sur la musique constituent un massif conséquent de l’œuvre, à la fo […] Lire la suite

JAZZ

  • Écrit par 
  • Philippe CARLES, 
  • Jean-Louis CHAUTEMPS, 
  • Michel-Claude JALARD, 
  • Eugène LLEDO, 
  • Universalis 
  •  • 10 992 mots
  •  • 23 médias

Le jazz est aujourd'hui universellement répandu. Ses plus célèbres noms – Louis Armstrong , Duke Ellington, Charlie Parker, John Coltrane, Miles Davis – figurent parmi les plus grands artistes du xx e  siècle. Réservé jusqu'aux années 1930 à une élite d'initiés à la ferveur jalouse, le jazz a gagné un public immense. Il constitue un des grands courants esthétiques du monde moderne, né de la musiq […] Lire la suite

LYRISME

  • Écrit par 
  • Jamel Eddine BENCHEIKH, 
  • Jean-Pierre DIÉNY, 
  • Jean-Michel MAULPOIX, 
  • Vincent MONTEIL, 
  • René SIEFFERT
  •  • 10 725 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre "Du cri au chant, du son au sens" : …  Paul Valéry définissait le lyrisme comme « le développement d'une exclamation ». En effet, si le lyrisme peut être bref, enfermé dans la sentence gnomique, ou cadré dans la forme stricte du sonnet, il implique le plus souvent un certain volume de parole qui fait transiter le cri vers le chant. La poésie lyrique ne se contente pas de nommer, elle chante. Elle fraie son chemin vers le sens en suiva […] Lire la suite

LYRISME MUSICAL

  • Écrit par 
  • Étienne SOURIAU
  •  • 2 851 mots
  •  • 2 médias

On appelle lyrique toute forme d'art où l'œuvre exprime d'une manière spontanée et plus ou moins ardente les sentiments personnels de son créateur. Selon Benedetto Croce, dans le Breviario di estetica (1913), l'intuition artistique (c'est-à-dire la vision de l'artiste) serait « toujours lyrique ». Cependant, la tradition esthétique distingue le genre lyrique des autres genres. Selon Schelling, il […] Lire la suite

MADRIGAL

  • Écrit par 
  • France-Yvonne BRIL
  •  • 2 193 mots

Le madrigal , pièce polyphonique d'inspiration profane, typique de la Renaissance italienne, est un genre poético-musical qui dérive des chansons de troubadours. La forme utilise très librement un contrepoint savant chanté à plusieurs voix, généralement a cappella. La fortune extraordinaire et le rayonnement qu'il connut au xvi e  siècle sont explicables par le fait qu'il répondait à un besoin cré […] Lire la suite

MÉLODIE

  • Écrit par 
  • Henry BARRAUD
  •  • 4 137 mots
  •  • 1 média

La mélodie est l'élément premier de la musique. Premier en ce qu'il en est la manifestation la plus spontanée et la plus naturelle, conjointement avec le rythme, dont on ne peut se passer et qui lui est en quelque sorte consubstantiel – encore qu'il puisse y avoir rythme sans mélodie, mais non mélodie sans rythme. Car c'est ce dernier qui découpe en valeurs différentes la durée dans laquelle s'é […] Lire la suite

MESURE, musique

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS, 
  • Nicole LACHARTRE
  •  • 4 069 mots

Une œuvre musicale s'inscrit dans le temps, et la musique est un art temporel ; l'importance de la perception du temps en musique se comprend aisément si l'on fait une comparaison avec les arts plastiques. En regardant un tableau, on a la possibilité de voir dans l'instant l'ensemble de la toile, donc de prendre connaissance simultanément de ses composantes. Cela est impossible dans l'écoute d'un […] Lire la suite

MODES MUSICAUX

  • Écrit par 
  •  TRAN VAN KHÊ
  •  • 4 585 mots
  •  • 5 médias

Qu' est-ce qu'un mode ? Il est difficile, sinon impossible, de trouver pour ce terme une définition simple, précise, correcte et qui convienne à tout le monde. Jacques Chailley, dans son étude intitulée L'Imbroglio des modes , a bien souligné que « la notion de mode n'est pas une notion, valable pour tous les temps et tous les pays. Elle s'est transformée au cours des siècles de telle manière qu' […] Lire la suite

MOTET

  • Écrit par 
  • Roger BLANCHARD
  •  • 3 044 mots

Le motet est une forme musicale dont les origines remontent aux xii e et xiii e  siècles. Généralement appliqué à la musique sacrée, bien que s'inspirant aussi de chants profanes, ce terme a recouvert, au cours des siècles, des réalités différentes. Forme polyphonique écrite en contrepoint sur une « teneur », le motet médiéval devient isorythmique dans l'emploi qu'en font les tenants de l'Ars no […] Lire la suite

MUSICOLOGIE

  • Écrit par 
  • Danièle PISTONE
  •  • 3 740 mots

On désigne sous le nom de musicologie toute recherche scientifique effectuée sur l'art des sons, opposant ainsi la tâche du musicologue, qui pense la musique, à celle du compositeur ou de l'interprète, qui la font naître ou renaître. La musicologie consacre donc le triomphe de la raison sur la sensibilité, mais n'exclut toutefois pas cette dernière, sans laquelle il ne saurait être de bonne analy […] Lire la suite

MUSIQUE ET CINÉMA, LE MARIAGE DU SIÈCLE ? (exposition)

  • Écrit par 
  • Christian VIVIANI
  •  • 1 083 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre "Bernard Herrmann, Michel Legrand, Nino Rota..." : …  Le visiteur baigne d’emblée dans la musique, tandis qu’une disposition technique astucieuse et intelligente évite la cacophonie ou la bousculade : on regarde les notes écrites, les extraits de films, les portraits, les génériques évocateurs et, quand un lieu d’écoute se libère, on s’y installe ; rien que pour soi, les compositeurs de musique de films y murmurent des confidences, se laissent surpr […] Lire la suite

NOTATION MUSICALE

  • Écrit par 
  • Mireille HELFFER, 
  • Alain PÂRIS
  •  • 5 199 mots
  •  • 14 médias

Contrairement à la peinture et à la sculpture, la musique est un art qui suppose un intermédiaire entre le créateur et son public. Cet intermédiaire, l'exécutant, se voit confier un texte noté selon certaines conventions qui ont évolué au fil des siècles et des cultures. La notation musicale n'a pas toujours existé : la transmission orale la précède dans bien des cas ; mais, dès qu'une civilisati […] Lire la suite

ŒUVRE D'ART TOTALE

  • Écrit par 
  • Philippe JUNOD
  •  • 8 384 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre "« De la musique avant toute chose »" : …  Ce vers célèbre de l' Art poétique (1882) de Paul Verlaine (1844-1896) nous rappelle que la musique, depuis le romantisme, jouait le rôle d'art pilote, comme l'architecture ou l'orfèvrerie au Moyen Âge, voire l'art des jardins au xviii e  siècle. Tieck, Hoffmann, Eichendorf, Schopenhauer, Walter Pater (1839-1894) ou Appia ont successivement affirmé la prééminence de la musique, de même que les sy […] Lire la suite

ORATORIO

  • Écrit par 
  • Carl de NYS
  •  • 2 585 mots
  •  • 1 média

Une des définitions les plus précises de l'oratorio est fournie par Sébastien de Brossard dans son Dictionnaire de musique (1703) : « C'est une espèce d'opéra spirituel, ou un tissu de dialogues, de récits, de duos, de trios, de ritournelles, de grands chœurs, etc., dont le sujet est pris ou de l'Écriture ou de l'histoire de quelque saint ou sainte. Ou bien c'est une allégorie sur quelqu'un des […] Lire la suite

ORCHESTRE

  • Écrit par 
  • Michel PHILIPPOT
  •  • 6 760 mots
  •  • 6 médias

Il est peu de substantifs qui, au cours des siècles, ont eu autant de significations différentes que le mot « orchestre ». C'était, chez les Grecs, la partie du théâtre réservée au chœur et aux danseurs, mais, à Rome, c'était, toujours au théâtre, le lieu où se plaçaient les sénateurs et les vestales. Plus près de nous, ce fut « le lieu où l'on place la symphonie dans les salles de spectacle, qui […] Lire la suite

ORCHESTRE DIRECTION D'

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 6 664 mots
  •  • 9 médias

Le chef d' orchestre est une énigme pour la plupart de ceux qui l'observent. L'instrumentiste joue d'un instrument, le chanteur utilise ses cordes vocales. Mais le chef d'orchestre semble s'agiter devant les musiciens de façon incompréhensible. « À quoi sert-il ? » entend-on souvent. « Est-il vraiment utile ? » Au fil des siècles, la musique s'enrichit et son écriture ne cesse de se compliquer. L […] Lire la suite

ORNEMENT, musique

  • Écrit par 
  • Joël DUGOT, 
  • Antoine GARRIGUES
  •  • 4 846 mots
  •  • 18 médias

Les ornements ont existé de tout temps et dans toutes les musiques ; ils représentent un des modes les plus riches de l'expression spontanée des sentiments qui animent un interprète. Issus de l'imagination créatrice et de la sensibilité, ils s'appliquent en surimpression au discours musical primitif. Bien qu'ils ne soient pas intégrés littéralement à la musique, ils constituent un élément très im […] Lire la suite

ORPHISME, mouvement artistique

  • Écrit par 
  • Marc LE BOT
  •  • 696 mots
  •  • 1 média

Le terme d'orphisme a été proposé par Guillaume Apollinaire, lors de la publication de ses Méditations esthétiques en 1912, pour caractériser certains aspects de la peinture d'avant-garde. À cette date, cinq ans après Les Demoiselles d'Avignon , le cubisme apparaît à Apollinaire comme « écartelé » en quatre tendances divergentes. Le cubisme scientifique emprunte ses éléments constructifs à des do […] Lire la suite

PERCEPTION

  • Écrit par 
  • Paolo BARTOLOMEO
  •  • 3 892 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre "Les processus « top-down »" : …  La Gestaltpsychologie ou psychologie de la forme, développée à partir de la fin du xix e  siècle, a souligné que la synthèse que constitue un objet perceptif est plus importante que la somme des parties le constituant. Par exemple, l’expérience acoustique d’une mélodie ou d’un accord ne peut pas être réduite à la somme des stimuli physiques qui les composent : d’autres sons peuvent produire une […] Lire la suite

PERFORMANCE, art

  • Écrit par 
  • Daniel CHARLES
  •  • 19 262 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre "De la musique au théâtre" : …  On rattache habituellement les performances aux happenings ; cette filiation est, sans nul doute, à discuter. D'un point de vue strictement historique, le vocable « happening », qui désigne en anglais l'événement en général, avait d'abord été choisi par un artiste désireux de se simplifier la vie, et qui avait conscience d'œuvrer au confluent de différents arts, mais sans que l'appartenance de so […] Lire la suite

PLAGIAT

  • Écrit par 
  • Hélène MAUREL-INDART
  •  • 5 708 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre "Plagiat et contrefaçon" : …  Le plagiat a longtemps bénéficié de l’indifférence des juges. Une longue tradition répugnait à attribuer aux créations intellectuelles une valeur économique. En outre, les juristes ont éprouvé une grande difficulté à concevoir une propriété relative à une œuvre immatérielle. La terminologie juridique a longtemps hésité avant de se fixer, entre plagiat et contrefaçon. Jusqu’à la loi de 1957 sur le […] Lire la suite

PLAIN-CHANT

  • Écrit par 
  • Jean JEANNETEAU, 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 3 476 mots
  •  • 6 médias

Le nom de plain- chant désigne l'ensemble du répertoire des mélodies de l'Église catholique romaine d'Occident pour la messe et l'office ; on l'appelle aussi souvent chant grégorien. C'est le chant séculaire officiel de l'Église catholique romaine révélé par les manuscrits depuis le ix e  siècle et restauré à partir de la fin du xix e  siècle . C'est un répertoire monodique immense, en fait le plu […] Lire la suite

POE EDGAR ALLAN (1809-1849)

  • Écrit par 
  • Gilles MENEGALDO
  •  • 5 554 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre "Musique(s)" : …  Suscitant de nombreuses adaptations radiophoniques de son œuvre, Poe a aussi beaucoup inspiré les musiciens. On retiendra l’opéra inachevé de Claude Debussy adapté de La Chute de la m aison Usher , œuvre testamentaire du musicien gravement malade, Le Masque de la m ort r ouge (1923) d’André Caplet, la symphonie chorale de Rachmaninov, adaptée des Cloches , l’opéra de Philip Glass, La Chute de la […] Lire la suite

POLYPHONIE

  • Écrit par 
  • Jacques CHAILLEY, 
  • Michel PHILIPPOT
  •  • 2 144 mots

Par lui-même, le terme « polyphonie » (plusieurs voix) est quelque peu déconcertant. Entré progressivement dans l'usage, tant en français qu'en allemand, où il alterne sans règles bien précises avec Mehrstimmigkeit , qui l'a précédé, il ne figure encore chez Littré en 1863 que comme terme de physique (écho polyphone) et d'assyriologie (le même signe linguistique exprimant plusieurs sons) ; il en e […] Lire la suite

POP MUSIC

  • Écrit par 
  • Paul ALESSANDRINI, 
  • Gérard JOURD'HUI, 
  • Philippe JUGÉ, 
  • Christian LEBRUN
  •  • 7 689 mots
  •  • 9 médias

L'expression pop music fut employée à l'origine, aux États-Unis, pour désigner l'ensemble des musiques populaires ( pop étant l'abréviation de popular ), c'est-à-dire toutes les musiques dites « de variété ». Peu à peu, surtout en Europe, son sens devint plus restreint et fut employé seulement à propos d'une musique simple, dérivée du jazz par l'intermédiaire du rock and roll. On y trouve, nota […] Lire la suite

PRÉLUDE

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 240 mots

D'une façon générale, en musique, le terme « prélude » désigne un mouvement autonome (par opposition à l'introduction, théoriquement rattachée à ce qui suit) servant à introduire le corps principal de l'œuvre, voire une autre œuvre ou un groupe d'œuvres sans rapport direct avec lui (brèves interventions d'orgue avant les diverses parties de la messe). Chez Bach, les Suites anglaises pour clavecin […] Lire la suite

PRODUCTEUR DE MUSIQUE

  • Écrit par 
  • Florent MAZZOLENI
  •  • 7 263 mots
  •  • 3 médias

L’histoire des musiques populaires est indissociable des artistes qui les ont faites. Mais elle se rattache aussi étroitement aux entrepreneurs, visionnaires, producteurs, managers, patrons de label et de studio qui ont permis à leurs poulains ou clients de connaître la gloire ou, à défaut, de devenir des perdants magnifiques. Ces succès et ces échecs façonnent l’industrie du disque, principaleme […] Lire la suite

QUATUOR À CORDES

  • Écrit par 
  • Marc PINCHERLE
  •  • 3 062 mots
  •  • 2 médias

« Quatuor. Terme latin, qu'on trouve souvent pour marquer une pièce de Musique composée à quatre Voix , et qu'on fait chanter pour cette raison par quatre Voix seules , afin que la multitude n'en offusque pas les beautez » : c'est ainsi que le quatuor est défini, dans son acception la plus générale, en 1703, par le Dictionnaire de la musique de Sébastien de Brossard. Un demi-siècle plus tard, Rou […] Lire la suite

QUINTETTE

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 482 mots

En musique, désignation s'appliquant en principe à toute pièce écrite pour cinq parties harmoniques réelles, soit vocales soit instrumentales. À la fin du xvi e  siècle et au début du xvii e  en relèvent notamment une des trois messes de Byrd, les madrigaux de Gesualdo et de Monteverdi, ainsi que beaucoup de pièces pour ensemble de violes. Les combinaisons de voix les plus usitées sont alors deux […] Lire la suite

RELIGIEUSE CHRÉTIENNE MUSIQUE

  • Écrit par 
  • Jacques PORTE, 
  • Edith WEBER
  •  • 6 022 mots
  •  • 3 médias

La musique tient une place importante dans le rituel religieux. Elle change la disponibilité en aspiration et, par là, favorise l'approche du surnaturel. Toutefois, l'action transformatrice ne résulte pas d'une manifestation extérieure, d'un dédoublement analogue à une opération intellectuelle. Les sons « venant du cœur » possèdent une qualité intérieure, et les récitations cantillées, psalmodiée […] Lire la suite

REQUIEM

  • Écrit par 
  • Philippe BEAUSSANT
  •  • 1 298 mots
  •  • 1 média

Dans la liturgie romaine, le propre des différentes messes porte le nom des premiers mots de l'introït : la messe des funérailles s'appelle ainsi proprement « messe Requiem  ». C'est à l'importance prise par cette cérémonie, en particulier pour des raisons de protocole royal ou princier, autant qu'à l'attirance du thème, à la richesse, à la beauté et à la variété des textes liturgiques, que la me […] Lire la suite

ROBERT COMBAS, GREATEST HITS (exposition)

  • Écrit par 
  • Maïten BOUISSET
  •  • 969 mots

Dans le chapitre "Couleurs et musiques" : …  Les organisateurs de l'exposition et Robert Combas lui-même ont souhaité que la musique qui accompagne en permanence la pratique frénétique du peintre constitue une bande-son à destination du visiteur, en puisant dans l'importante discothèque dont il dispose. « Ma peinture c'est du rock », dit volontiers le peintre, qui à la fin des années 1970 avait créé avec ses copains un groupe de musiciens, […] Lire la suite

RYTHME, musique

  • Écrit par 
  • Nicole LACHARTRE
  •  • 5 571 mots
  •  • 18 médias

La ponctuation égale d'une goutte d'eau qui tombe ; les battements du cœur, avec l'alternance continue d'un temps fort et d'un temps faible, systole et diastole ; la respiration où se succèdent identiques à elles-mêmes une durée brève, l'inspiration, et une durée longue, l'expiration ; le martèlement régulier d'un train, avec sa monotonie hypnotique, et les heurts qui en rompent parfois la régular […] Lire la suite

SCHOPENHAUER ARTHUR (1788-1860)

  • Écrit par 
  • Jean LEFRANC
  •  • 3 160 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre "La connaissance esthétique" : …  Dans le plan général du Monde comme volonté et comme représentation , la contemplation est présentée comme une étape vers l'abolition du vouloir-vivre. Mais le salut par la gnose n'est accessible qu'à quelques saints, au nombre desquels Schopenhauer ne s'est pas compté lui-même. La contemplation esthétique est offerte à tous, ne serait-ce que dans le spectacle de la beauté de la nature. Nous somm […] Lire la suite

SOLFÈGE

  • Écrit par 
  • Robert SIOHAN
  •  • 2 520 mots
  •  • 1 média

Le mot « solfège » est employé dans deux sens différents : d'une manière très générale, il désigne l'ensemble des connaissances nécessaires à la lecture et à la réalisation sonore des signes musicaux (apprendre le solfège) ; par extension, il s'applique aux ouvrages spécialisés destinés à l'acquisition de ces connaissances (les Solfèges de Panseron, de Danhauser ; plus récemment les ouvrages d'A.  […] Lire la suite

SONATE

  • Écrit par 
  • Michel PHILIPPOT
  •  • 3 543 mots

Il existe peu de termes, dans le vocabulaire musical, dont le sens reste aussi ambigu, malgré plusieurs siècles d'usage, que celui de sonate. À l'origine, le mot « sonate » désignait une pièce instrumentale destinée à être jouée par des instruments à archet (cordes frottées), et, par son titre, ce genre de pièce s'opposait à la toccata, qui était destinée à être jouée ( touchée ) sur un instrumen […] Lire la suite

SPÉCIALISATION ET INTÉGRATION INTERHÉMISPHÉRIQUE

  • Écrit par 
  • Laura CARON-DESROCHERS, 
  • Anne GALLAGHER
  •  • 3 032 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre "Prosodie et musique" : …  La prosodie réfère aux indices non verbaux dans la parole, telles l’accentuation et l’intonation. Le traitement des indices prosodiques du langage est associé à une activation dominante à droite, ce qui est très similaire au traitement de la mélodie dans la musique. Le traitement du langage et celui de la musique peuvent ainsi être mis en parallèle. Un autre exemple concerne la structure du langa […] Lire la suite

SYMPHONIE

  • Écrit par 
  • Pierre BILLARD
  •  • 3 092 mots
  •  • 1 média

Dans l'histoire de la musique occidentale, l'ensemble des œuvres dénommées symphonies , qualifiées de symphoniques ou qui auraient mérité de l'être, représente un volume de musique plusieurs fois supérieur à tout le reste de la production écrite – et dont la « symphonie » proprement dite, au sens où l'entendent les traités, ne constitue qu'une faible partie. Le mot lui-même, directement emprunté […] Lire la suite

TEMPO

  • Écrit par 
  • Nicole LACHARTRE
  •  • 4 000 mots
  •  • 1 média

Le tempo, souvent désigné aussi par le terme de mouvement, joue un rôle essentiel dans la conception d'une œuvre musicale et dans son exécution : il fixe la durée absolue de l'unité de temps ; il ne modifie pas les rapports de valeur établis par le rythme ; mais selon qu'elle est exécutée rapidement ou lentement, une figure rythmique change entièrement de caractère, et son existence dans le temp […] Lire la suite

THÉÂTRE OCCIDENTAL La théâtralité

  • Écrit par 
  • Henri GOUHIER
  •  • 4 010 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre "L'œuvre théâtrale" : …  Le comédien est un homme qui vit et respire en un certain lieu, à une certaine époque. Le personnage dont il tient le rôle est aussi un homme qui vit et respire en un certain lieu, à une certaine époque. La métamorphose par laquelle le comédien devient le personnage doit donc opérer un changement complet d'univers. Louis Jouvet est sur la scène du théâtre de l'Athénée à Paris en 1947 : Don Juan e […] Lire la suite

THÉÂTRE OCCIDENTAL Le mélange des genres

  • Écrit par 
  • Jean CHOLLET
  •  • 6 558 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre "Danse, cirque, arts plastiques, musique" : …  Figures de proue du spectacle vivant avec l'opéra, la danse et le théâtre se sont côtoyés ou ont fusionné au fil de leur histoire, se nourrissant d'échanges liés à leurs pratiques. Cette intégration a surtout été suscitée par l'expression corporelle liée au théâtre et la recherche de son évolution dans le mouvement, avant d'être associée de manière plus repérable dans la représentation. Le corps […] Lire la suite

THÈME, musique

  • Écrit par 
  •  
  •  • 1 037 mots

Un thème est un motif mélodique ou rythmique ou mélodico-rythmique, parfois harmonique, suffisamment typé pour être facilement reconnaissable, et suffisamment riche pour être développé, varié, transposé ou transformé. Ce terme fut précédé de bien d'autres vocables au cours de l'histoire : cantus ( firmus ), ténor ou teneur, phrase, idée musicale, sujet dans le cadre précis de la fugue. Le thème c […] Lire la suite

TIMBRE, musique

  • Écrit par 
  • Émile LEIPP
  •  • 1 355 mots
  •  • 1 média

Indépendamment de la durée, les musiciens attribuent aux sons musicaux des qualités particulières : hauteur, intensité et timbre. Le timbre, c'est ce qui distingue entre eux des sons de même hauteur et de même intensité . Pour le décrire, on utilise une terminologie empruntée au vocabulaire des sensations visuelles, tactiles, gustatives, etc. : un son est « clair », « rond », « chaud », « aigre ». […] Lire la suite

TONAL SYSTÈME

  • Écrit par 
  • Henry BARRAUD
  •  • 5 242 mots
  •  • 8 médias

Le système tonal est une sorte de loi-cadre qui fixe les structures hiérarchisées d'un certain nombre de groupements de sept sons sélectionnés, dénommés tonalités, et les rapports de ces groupements entre eux. Comme le système tonal est un produit spécifique de la musique occidentale, même si les Chinois connurent les premiers le demi-ton tempéré (cf. les écrits du prince Tchou Tsai Yu, vers 159 […] Lire la suite

TRIO

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 679 mots

Au sens le plus général en musique, pièce écrite à trois parties harmoniques réelles, vocales ou instrumentales. À partir de la seconde moitié du xviii e  siècle, pièce écrite pour trois instruments, même si l'un d'eux (piano) comprend plusieurs parties harmoniques. Au Moyen Âge et à la Renaissance, beaucoup de messes polyphoniques (dont une des trois laissées par William Byrd) sont écrites à troi […] Lire la suite

VOIX, esthétique

  • Écrit par 
  • Jacques PORTE, 
  •  TRAN VAN KHÊ
  •  • 5 158 mots
  •  • 2 médias

La voix, premier des instruments, permet à la pensée de se muer en structures chantées ou parlées. Les vibrations se propagent dans l'air, porteuses d'un sens et même d'un « devenir ». Cependant, si le « surgissement explosif », dont parle Nietzsche, n'est pas suffisamment contrôlé, une souffrance indicible envahit le chanteur : celui-ci a l'impression de trahir ce qu'il doit traduire. Les techn […] Lire la suite

WALKMAN

  • Écrit par 
  • Bruno JACOMY
  •  • 574 mots
  •  • 1 média

Le 1 er juillet 1979, la firme japonaise Sony met sur le marché son premier Walkman, le TPS-L2, un petit appareil portatif qui diffuse dans un casque de la musique provenant de cassettes préenregistrées. Bien que sceptiques sur le devenir d’un tel projet, ses initiateurs connaîtront un énorme succès populaire, induisant de nouvelles pratiques sociales que prolongent aujourd’hui les baladeurs num […] Lire la suite